AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081244616
Éditeur : Flammarion (22/09/2010)
Résumé :
Refus des élégances et des traditions académiques, découvertes et fréquentations d'oeuvres issues de cultures considérées comme «barbares» ou «archaïques» par l'Occident, le primitivisme est l'une des données centrales de l'histoire des avant-gardes artistiques à partir de la fin du XIXe siècle. Le dessein de cet ouvrage est de proposer une histoire non seulement artistique, mais encore culturelle du phénomène, de prendre toute la mesure de cette nostalgie d'une cré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
clude_stas
  17 avril 2014
Le primitivisme se définit souvent comme l'intérêt marqué par les artistes modernes pour l'art et la culture des sociétés anciennes. L'exemple le plus souvent cité est le tableau de Pablo Picasso, « les Demoiselles d'Avignon », en 1907. Pour Robert Goldwater, qui publie en 1938 aux États-Unis le premier ouvrage sur cette question, le primitivisme en art est essentiellement un moyen de se dédouaner de la réalité, par la simplification des formes. En 1984, William Rubin et son équipe ont démontré que les emprunts directs aux arts premiers sont très nombreux, et donc que le primitivisme n'est pas seulement métaphorique. Quant à Jean Laude, il n'avait étudié que les rapports entre l'art africain et la peinture, qui plus est, la peinture française. Les trois études baignent dans un positivisme basé sur l'analyse scientifique des sources, des documents et des oeuvres.
Sommes-nous sur une tentative de plus d'étudier les liens entre les avant-gardes et les objets produits par les civilisations dites « primitives » ? Cet essai de Philippe Dagen veut élargir le propos tout en prenant le contre-pied de ses illustres prédécesseurs. Il veut écrire l'histoire du primitivisme sur base des écrits des artistes, des critiques, des écrivains et d'ethnologues. de là, ressort l'importance accordée au darwinisme, aux origines de l'espèce humaine, à la valorisation de l'homme préhistorique. A cette époque apparaît le concept de l' « enfance de l'art », en parlant des artefacts de ce dernier. Ainsi apparaît le concept de retour à une situation antérieure et meilleure, souvent nostalgique, un retour à un Age d'or, si vous voulez, et ce retour va entraîner un véritable engouement pour tout ce qui est archaïque, européen (Celtes, dolmens et menhirs) et non européen (Afrique, Océanie, Amérindiens). Mais déjà là, il faut noter, ce que ne fait pas Philippe Dagen, que le néoclassicisme et le romantisme sont également des regards vers le passé (la Grèce et la Rome antiques pour le premier ; le Moyen Âge pour le second).
Bref, partant de là, sont passées en revue les différentes tendances de la modernité (le postimpressionnisme de Paul Gauguin, les Nabis, les Fauves, les cubistes) et sont soulignées les interactions avec, évidemment, les arts premiers mais également avec l'art égyptien ou les primitifs siennois. Lecture jubilatoire car Philippe Dagen est tellement enthousiaste qu'il vous communique sa passion, mais esprit critique, il faut garder. Certaines de ses affirmations semblent parfois intenables. Mais, d'autre part, il met bien en évidence les apports de ces objets négligés à l'époque, revalorisés aujourd'hui au point de posséder leurs propres musées. Une très saine lecture qui démontre que le métissage permet le changement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Philippe Dagen (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Dagen
La création artistique et La guerre .Intervenants : Camille Saint-Jacques, Pierre Buraglio, Alice Ferney, Florence de MèredieuCC-BY-NC-ND 2.01914-2014 : la Grande Guerre a cent ans. À l?occasion de la sortie aux éditions Autrement du coffret « Guerres et Révolutions », cette soirée pose un regard élargi, original et ambitieux sur cette période de notre histoire. de Léon Trotsky à Romain Rolland, de Thomas Edward Lawrence à Charles de Gaulle, autant de grands textes à redécouvrir, préfacés par des intellectuels et artistes contemporains tels que le critique d?art Philippe Dagen ou le metteur en scène Jean-Michel Ribes.
+ Lire la suite
autres livres classés : champsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Antigone de Jean Anouilh

Qui sont les parents d'Antigone :

Jocaste et Oedipe
Créon et Jocaste
Créon et Eurydice
Hélène et Ménélas

10 questions
180 lecteurs ont répondu
Thème : Jean AnouilhCréer un quiz sur ce livre