AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sabine Boulongne (Traducteur)
ISBN : 2732441864
Éditeur : La Martinière Jeunesse (10/06/2010)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 260 notes)
Résumé :
Grace Divine fait de son mieux pour être à la hauteur des attentes de sa famille. Mais quand son premier amour et le pire ennemi de son frère, le mystérieux Daniel, revient en ville, tout bascule. Grace doit choisir entre son attirance grandissante pour lui et sa loyauté envers son frère. Or, en se rapprochant de Daniel, elle va découvrir une vérité effrayante et inconcevable qui va bouleverser sa vie entière.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
Aude13
  28 septembre 2013
Beaucoup ont été attirés par ce livre grâce à sa couverture. Mais pour ma part, je la trouve un peu bizarre : les jambes sont toutes blanches et un poil trop maigres, moi elle me fait presque flipper cette couverture ! Toutefois, heureusement que je ne me suis pas arrêtée à ça car l'histoire est vraiment géniale !
Grace n'a jamais su ce qu'il s'était passé le soir où Daniel Kalbi a disparu, il y a de ça quelques années. Ce même soir, Jude, le frère de Grace, est rentré tard, couvert de sang et trébuchant. Il n'a jamais voulu raconter ce qui lui était arrivé. Grace pensait avoir oublié tout cela, mais les souvenirs reviennent à la surface quand elle croise Daniel à son cours d'arts plastiques…
Je vais commencer par vous parler de l'univers, que j'ai trouvé très intéressant. Si au départ tout paraît parfaitement rationnel et normal, le lecteur est rapidement confronté à des événements de plus en plus inexplicables. J'ai beaucoup aimé cette immersion lente dans l'univers : ça nous permet de découvrir les choses en douceur et de nous poser les questions en même tant que Grace. Pour ne pas gâcher votre suspens, je ne vous révèlerai pas à quelle créature nous avons à faire. Je dirai simplement que bien que cette créature soit très connue, l'auteur a réussi à lui donner de l'originalité grâce à des caractéristiques très différentes de ce que l'on rencontre habituellement !
Parlons à présent des personnages. J'ai trouvé la personnalité de Grace très intéressante : elle est à chaque instant partagée entre ce qu'elle devrait faire et ce qu'elle a envie de faire. Ça donne de la profondeur à son personnage et la rend très attachante. Son père est pasteur et elle s'appelle Grace Divine ! Elle est donc en permanence confrontée à son statut de fille modèle et donc censée montrer la bonne conduire. Ce statut lui plaît, mais lui pèse aussi beaucoup. Elle se pose beaucoup de questions sur le bien et sur le mal, sur le fait d'aider les gens… Bref, elle est très attachante et très différente des héroïnes que j'avais connues jusque là.
J'en profite pour préciser qu'une place très importante est donnée à la religion dans ce roman. le père de Grace est Pasteur et toute la famille aide activement à la paroisse et participe au bien du prochain. Au début, ça m'a un peu déroutée puisque tous les membres de la famille sont décrits comme gentils, bienveillants, charitables, beaux et bien comme il faut. Ca fait un peu stéréotypé. Mais, cette atmosphère très puritaine se mêle à la perfection à l'intrigue et donne un résultat tout simplement très original. Et puis cette coquille parfaite va se fragiliser et on va voir apparaître bien des secrets et des non-dits.
Parlons à présent du fameux Daniel, le bad boy indémodable. Car oui, que serait un bon livre jeunesse sans son bad boy ! Au début, il paraît distant et un poil dangereux, mais on apprend rapidement à le connaître et on comprend mieux ce qu'il est quand on sait ce qu'il a vécu. J'ai beaucoup aimé le suspens qui est entretenu sur son passé. On en apprend au compte goutte et ça rend le livre impossible à lâcher ! Si on se doutait de certains éléments, d'autres m'ont réellement surprise !
La relation entre ces deux personnages m'a beaucoup plu. Elle a su me toucher. D'un côté, on a Grace, si fragile et si pure, qui l'aime depuis qu'elle est toute petite, et de l'autre, lui, si provocateur, qui ne semble rien éprouver pour personne. Cette romance manque certes d'originalité, mais elle m'a littéralement charmée !
Il y a un personnage qui est parfaitement secondaire mais qui m'a beaucoup intriguée : Don, un SDF un peu instable que le pasteur a pris sous son aile. J'ai aimé ce personnage parce qu'il est ambigu et complètement imprévisible. Vous le savez déjà, j'adore ce genre de personnage ! J'avais hâte de savoir ce que l'auteure allait lui réserver !
Le final est très surprenant car il ne ressemble pas du tout à ce à quoi on s'attendait. Ça laisse présager de bonnes choses pour la suite… que je compte lire prochainement !

En conclusion, ce roman ne me tentait pas plus que ça. J'avais peur qu'il ressemble trop à tout ce qui se fait en ce moment. Et à vrai dire, la couverture ne m'inspirait pas vraiment confiance. Pourtant, j'ai découvert une histoire pas comme les autres et une romance des plus touchantes ! L'univers est original, les personnages sont attachants, l'histoire est captivante, le dénouement est surprenant… Bref que dire si ce n'est que j'ai adoré ce livre et que je compte lire la suite très prochainement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dameducdi
  20 février 2011
Pitch : Y a une fille, elle s'appelle Grace, rapport au fait que son père est pasteur. Elle a 16 ans, elle est trop trop douée en peinture. Elle adore son grand frère Jude, elle a aussi une petite soeur et un tout petit frère. Chez eux, c'est la mélodie du bonheur genre 7 à la maison, d'ailleurs, leur nom de famille c'est Divine. Grace a aussi une copine trop rigolote, un brin fofolle. Et puis elles vont au lycée où il va bientôt avoir le bal de fin d'année.
Mais un jour Daniel vient faire irruption dans ce quotidien. Daniel est beau, Daniel est sombre, Daniel est rebelle, Daniel a l'air menaçant aussi bien sûr. Daniel cache évidemment un secret. Grace connaît bien le jeune homme car il a vécu dans leur famille pendant quelques temps, avant de mystérieusement disparaître.Alors qu'il fait son grand retour et que Grace tombe peu à peu sous son charme, une série de meurtres débute dans leur petite ville paisible.
Ohlalala, mais quel suspens .Mais que va-t-il bien se passer? Mais quel secret terriiiiiiiiiible cache le beau Daniel? Grace va-t-elle succomber au charme du beau jeune homme? Mais est-il coupable de ses meurtres?
Fouyaya, c'est vraiment trop trop de suspens pour mon pauvre coeur, je ne sais vraiment pas ce qui va se passer 50 pages avant.... voire 100.
Bref, il serait temps, mais alors vraiment temps, que les copier-coller de Twilight se renouvellent un peu sous peine de tuer la poule aux oeufs d'or. C'est pas très bien écrit, ça manque d'humour (contrairement à Hush Hush) et c'est totalement dénué d'intérêt. le seul côté positif est qu'il y a parfois de très très légères piques sur la religion, tout du moins sur le puritanisme américain. Mais c'est bien le seul intérêt du bouquin, vite lu, vite oublié et dont je ne lirai pas la suite (bah oui, hein, forcément il y a une suite!!!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Evy
  27 février 2011
Je l'avoue, j'ai un gros gros défaut, je me laisse complétement tentée par les couvertures des livres, si je les aime, je craque tout de suite (et je ne regarde qu'à peine la 4ème de couverture) et c'est exactement ce qui s'est passée ici. J'ai craqué uniquement sur la couverture. Ensuite j'ai jeté un coup d'oeil au résumé et je me suis dis pourquoi pas...
J'aurais aimé que le fait que je craque uniquement sur la couverture de ce roman eut été de bonne augure pour ma lecture...or ce ne fut malheureusement pas le cas. Je ressors de cette lecture très très mitigée...à tel point que je doute fortement de lire la suite. J'étais d'ailleurs très heureuse à la fin de ma lecture de n'avoir qu'emprunté ce roman et de ne pas avoir cédé à l'impulsion de l'acheter.

Dark Divine nous raconte l'histoire de Grace Divine (un nom comme ça déjà ça ne s'invente pas !), fille de pasteur (tu m'étonnes), élève et jeune fille modèle de la ville où elle vit depuis qu'elle est toute petite. Un jour, au lycée, elle retrouve son amour de jeunesse Daniel, qui avait disparu des années auparavant dans des conditions plus qu'étranges. Grace est troublée. Pourquoi Daniel est-il revenu ? Pourquoi est-il parti ? Pourquoi son frère se comporte de manière si étrange avec lui ? Que de questions que le roman va s'efforcer de résoudre.

Allons y franco, l'histoire ne m'a pas plu. Non pas qu'elle ne possédait pas de bonnes qualités, au contraire, mais certains points sont venus gâcher ma lecture et la rendre particulièrement ennuyeuse.

Car certes il y a de bonnes choses dans ce roman : d'une part toute la mythologie sur les loups-garou, vraiment bien développée (avec du suspense, les révélations sont distillées au compte-goutte et bien emmenées - je pense notamment aux lettres qui sont une bonne idée -) et plutôt intéressante; d'autre part le final du roman. Il m'a tenu en haleine et m'a finalement aidé à terminer le livre (oui j'ai failli le lâcher une bonne dizaine de fois !). Cette fin était très inattendue et je l'avoue m'a beaucoup plu (honnêtement, malgré tous les mauvais points du roman, elle me donnerait presque envie de lire la suite...j'ai bien dis presque !). J'ai aimé qu'elle ne soit pas vraiment "facile", l'auteur a su bien travaillé son final pour donner envie aux lecteurs de continuer à lire sa saga !

Il y a donc de bonnes choses dans ce roman mais malheureusement elles ne sont pas assez nombreuses pour contrebalancer l'effet de tous les points négatifs que j'ai relevé. Ce qui m'a le plus gêné, je l'avoue, c'est tout ce côté ultra religieux et petit famille parfaite. Je ne sais pas si vous connaissez la série TV : 7 à la maison (7th Heaven) mais là c'était tout à fait le même genre. Ce roman c'est 7 à la maison avec des loups-garou et passé deux chapitres je n'en pouvais plus de tout ce côté mielleux, de ses enfants parfaits, de ses parents parfaits et de tout ce puritanisme niais et dégoulinant de bons sentiments. Mes critiques sont assez acerbes, je le sais, mais ce côté ultra religieux et "tout le monde il est beau et gentil et aide son prochain" a tendance à véritablement m'agacer. le récit aurait été bien mené ça aurait pu passer plus facilement, malheureusement il y a très très très peu d'action dans ce roman, de fait non seulement j'étais agacée par le ton ultra religieux de l'auteur mais en plus je m'ennuyais.

Encore, il n'y aura eu que l'histoire qui aurait été trop calé sur le côté religieux et niais ça aurait été...mais malheureusement ça ne s'arrête pas là...Les personnages sont absolument insupportables (en particulier Grace, niaise comme ce n'est pas permis et à Daniel, personnage sombre qui finalement est bien terne et sans aucune envergure) et je n'avais qu'une envie au fur et à mesure que je tournais les pages, c'était de leur mettre une baffe à chacun, pour les réveiller (mais mon dieu qu'ils sont mous !) et les obliger à regarder la situation en face...bref, je ne me suis pas du tout attaché à eux (à aucun d'entre eux, ce qui est plutôt rare je dois dire) et leur sort respectif me fut plus qu'indifférent.

Quelques mots enfin sur la plume de l'auteur...sympathique mais sans plus. le roman se lit vite (encore heureux) et la lecture est plutôt fluide mais les bons points s'arrêtent là. Je n'ai pas été transcendée par le style de Bree Despain et pour être honnête il ne va pas me marquer.
Tout ça pour dire : . que je suis déçue. Je me suis laissé tentée par la couverture - très belle - et finalement je fus bien déçue...Histoire molle et longue à démarrer, côté religieux beaucoup beaucoup trop présents, personnages niais et peu attachants, je ne ressors pas bien enthousiaste de ma lecture.
Lien : http://l-odyssee-litteraire-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
pititecali
  31 janvier 2016
Ce n'est pas que ce soit mauvais... Mais sérieusement, sans grand intérêt tout de même !

Ma copinette Lydie m'avait prévenue. A vrai dire, elle s'en rappelait à peine et n'avait pas conservé le livre. Ca n'augurait rien de faramineux, à priori.
Eh bien, une fois de plus, mon avis va rejoindre le sien ! Alors, non, ce n'est pas un "mauvais" livre, c'est pourquoi je ne me vois pas lui mettre une note négative, mais sincèrement, j'aurais eu des demi coeurs, je pense qu'il aurait fini à 2.5/5, quoi. Parce qu'il y a "pas mauvais" et "pas mauvais". Celui-i est franchement bof bof.
Déjà, c'est clairement une intro. Un peu longue. Ca met des plombes à se mettre en place, je parle du côté surnaturel de l'histoire, qu'on ne voit quasi pas avant le dernier tiers. Et comme à part ça, faut admettre que l'auteure n'avait pas grand chose de très intéressant à raconter, ben on s'ennuie pas mal sur une grosse partie du livre, quand même.
De quoi ça parle ? Vu que c'est loin d'être une nouveauté (Cali au taquet sur les sorties littéraires, lol) je pense que je peux y aller sans spoiler grand monde. Grace est une jeune fille très comme il faut, fille de pasteur, sage, intelligente et brillante à l'école. Son frère, Jude, est la bonté et la générosité incarnées. Leur père, le pasteur, veille aux bonnes moeurs de tout son petit monde, sa famille en première ligne. Tout va pour le mieux dans leur petite vie, jusqu'à l'arrivée au lycée de Gracie d'un "revenant", Daniel, qu'elle n'avait pas revu depuis des années (3 si ma mémoire est bonne) (c'est vous dire comme c'était passionnant si, le livre à peine refermé, je me demande déjà si ma mémoire est bonne). Comme Grace aime beaucoup Daniel, elle est à priori ravie (même s'il y a quelques petites choses qui la chagrinent), mais le retour de Daniel est très vite considéré comme malvenu, notamment par Jude et son papa. Il semblerait qu'il y a 3 ans, il se soit passé quelque chose de très grave, qui avait conduit Daniel à se sauver, et Jude et son père à le considérer comme un ennemi. Mais elle n'en a aucun souvenir, tout le monde s'étant bien arrangé pour la tenir en dehors de toute cette histoire. Très vite, on se rend compte que le retour de Daniel est accompagné d'un certain nombre de faits divers bien glauques, et d'assassinats bestiaux. Si les soupçons de l'ensemble des habitants, Jude en tête, semblent se porter sur Daniel, Gracie, elle, ne doute pas de son innocence. Mais quand même, ces histoires de pleine lune, de "monstre", et de férocité des crimes la font douter.

Vous l'aurez compris dans mon subtil résumé, nous parlons d'une créature surnaturelle vue, revue, et archirevue ces dernières années (moins tout de même que les vampires) : les LOUP-GAROUS !
Bon, outre le fait qu'ils ne soient pas du tout mes créatures préférées, en plus, je ne m'y attendais pas en commençant ce livre. Si j'avais lu le résumé, j'aurais peut-être eu la puce à l'oreille, mais couillonne que je suis, je me suis encore lancée à l'aventure en ne me fiant qu'à la couverture. Ca m'apprendra. Je ne l'aurais probablement même pas acheté autrement !
Donc bref, du jeunesse, mais pas comme j'aime. Pas du jeunesse qui t'allume des étoiles dans les yeux, te fait rêver, et ta ramène à tes 8 ans, non. du jeunesse sur les bancs du lycée, les premiers émois, les triangles amoureux, les problèmes de désobéissance à papa-maman, bref. le contexte qui me fait plutôt chier qu'autre chose (scusez le langage). Les personnages dans ce genre de livres ne me font ni chaud ni froid, généralement, je ne m'y attache pas, ne m'y identifie pas non plus, et je ne les trouve pas assez travaillés. Je referme le livre en n'ayant toujours pas l'impression de les connaître. Et ça, ça m'énerve !
Du coup, pour résumer, une histoire qui peine à se mettre en place, longuette et assez ennuyeuse dans la mesure où les deux premiers tiers sont du remplissage plutôt inintéressant à mes yeux, la mauvaise surprise ensuite de tomber nez à nez avec un loup-garou, qui n'est pas parmi mes chouchous dans le monde du surnaturel, des personnages relativement sans saveur et trop peu travaillés, et du jeunesse-young-adult qui n'est pas du tout ma tasse de thé.
Nous voilà donc avec un tome 1 que j'oublierai dès que je l'aurai reposé dans ma bibliothèque, je suppose... le souci, c'est que j'ai déjà le tome 3, que j'envisageai de me procurer le 2 un jour, histoire de tous les avoir, et que maintenant, ben... je n'en ai plus trop envie. Arf.
Bon, mais attention, je vous en fais un portrait pas très sympa là, mais c'est surtout parce que ce genre de lecture n'est pas (plus ?) mon trip. Parce que finalement, pour le genre, il n'est pas trop mal. Sinon j'aurais été beaucoup plus sévère dans ma note. Pour être franche, j'ai même trouvé que c'était pas trop mal écrit (toujours pour le genre hein) et qu'on n'avait pas trop envie de tarter l'héroïne à coup de pelle jusqu'à ce que ses épaules s'enfoncent dans le sol. Et sincèrement, ces deux bons points, dans cette catégorie de lecture, en font déjà presque un "must have". Lol.
J'espère que je ne vous aurai pas trop dégouté de lire ce roman, parce que si vous aimez le genre, il pourrait bien vous plaire. Mais clairement, moi, c'est plus ma came.
Bisous !
Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Luna05
  09 août 2011
Grace Divine, jeune fille de 17ans et fille du pasteur Divine idolâtré par toute la ville fait de son mieux pour être à la hauteur de ses exigences. Fille aimante et dévouée aux démunis, soeur protectrice de ses trois frères et soeur. Cette jeune lycéenne douée pour le dessin obéira aveuglément à cette famille pieuse et pratiquante jusqu'à l'arrivée remarqué d'un certain Daniel Kalbi. Ce dernier n'est pas vraiment un étranger aux yeux de la famille Divine car ayant vécu un temps auprès d'eux et étant l'ami d'enfance de Jude et Grace jusqu'à cette fameuse nuit remontant à il y a trois ans ou Daniel a soudainement disparu. Une nuit étant devenu Tabou ainsi que le fait de citer le nom de Daniel sous le toit des Divine. Que s'est-il passé il y a trois ans et comment et par qui Jude a été gravement blessé? des questions trop souvent éludé que Grace a bien l'intention d'élucider.
On peut dire que Bree Despain est pourvue d'une écriture fluide et facile nous immergeant très vite dans cette histoire. L'auteur sait mener son intrigue tambour battant et le suspense est rondement mené du début à la fin. Chose intéressante à signaler également, elle nous offre une vision intéressante et innovante d'une des créature de la nuit, dépoussiérant par la même occasion un mythe déjà si rudement usé. Un rafraichissement bienvenue nous est offert aux travers de personnages tous plus ou moins intéressants et charismatiques. En attaquant cette lecture je redoutais que l'héroïne Grace soit une petite sainte ni touche moralisatrice, ne jurant jamais mais surtout jugeant à tout va hors cela n'a pas été le cas. Cette héroïne s'est révélée assez différente, pourvue de beaucoup de caractère, ne se laissant pas marcher sur les pieds, jurant lors de moments d'énervement et assez dominatrice avec Daniel. Ce dernier ne m'a heureusement pas énervé, personnage assez touchant au vu de son passé et de ses tourments le dévorant. Ses échanges avec Grace prêtaient souvent à sourire. Un couple fort attachant et qui se formera petit à petit.
Je ne citerai pas les autres personnages afin de préserver le mystère.
La seule chose m'ayant quelque peu dérangé fut l'atmosphère. Un livre baignant dans une ambiance trop religieuse et moralisatrice ayant souvent trop pesé sur ma lecture.....
Un livre qui a rempli son devoir, me divertir. Une lecture prenante du début à la fin et ou la pression et le suspense ont été maintenu jusqu'à la dernière ligne. Une conclusion ouverte appelant à se procurer "Lost Divine". Un récit Young Adult prenant mais pas transcendant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   13 juillet 2012
Par conséquent, ce roman fantastique ressemble à d’autres, alors que la collision entre le cocon initial de l’héroïne et l’univers violent des loups-garous promettait une certaine richesse narrative (contenu, et forme aussi).
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
fofiforafofifora   30 juillet 2012
« Ce mémorial a été construit pour Carolyn Bordeaux, dit-il, et sa voix flotta jusqu'à moi. C'était une femme riche, cupide, qui planquait son fric jusqu'au jour où, vers soixante-dix ans, elle recueillit un chien errant. Elle expliqua aux gens que l'animal était un ange déguisé qui lui avait révélé qu'elle devait aider les autres. Dès lors, elle consacra son existence et sa fortune aux nécessiteux.
- Vraiment ? »
Je le rapprochai de lui..
Il hocha la tête.
« Sa famille a pensé qu'elle était folle. Ils ont même essayé de la faire enfermer, mais à sa mort, un choeur de voix magnifiques a empli sa chambre. Son entourage a pensé que les anges avaient dû venir réclamer son âme et puis ils se sont rendu compte que la maison était entourée d'enfants. Ils venaient d'un orphelinat où Carolyn faisait du bénévolat. Sa famille fut tellement touchée qu'ils décidèrent de bâtir ce mémorial pour elle. Il parait qu'il y a un ange pour toutes les personnes qu'elle a aidées. Il y en a des centaines éparpillées dans le jardin.
- Wouah ! Comment tu sais tout ça ?
- C'est marqué sur la plaque là-bas. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
CallaCalla   25 juillet 2011
- Tu n'as pas idée du mal que je me suis donné pour te chasser de mon esprit, dit-il.
-Moi?
- Grâce, je... Tu m'as... »
Il posa la main sur mon épaule, soupira, et je compris qu'il allait changer de sujet.
Je me dérobai à son contact, agacée à l'idée qu'il n'irait pas au bout de sa pensée.
Il fut gêné.
- On vois encore ta chambre d'ici, dit-il.
- Quoi ? »
On voyait effectivement l'intérieur de ma chambre de notre perchoir. C'était l'aprèsmidi,
et la fenêtre reflétait l'éclat du soleil, mais la nuit, avec la lumière allumée, on
devait avoir une vue plongeante sur mon domaine.
- Pervers !
-Je blague ! répondit-il. Je veux dire, il m'arrivait de grimper ici pour observer ta
famille, mais jamais je n'ai... »
À cet instant, quelque chose - quelqu'un ? - bougea derrière ma fenêtre. Je me
penchai pour mieux voir.
- Fais attention ! » dit Daniel.
Mon pied dérapa. La branche sur laquelle je me tenais se brisa net. Je poussai un cri.
Daniel me rattrapa aussitôt par les hanches puis, pivotant sur lui-même, me déposa en
sécurité sur la partie la plus épaisse de la branche. Il m'attira contre lui.
Est-ce moi qui tremble à ce point, ou lui ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lilie1502Lilie1502   09 juillet 2011
Page 290
"En fait, j'ai un truc pour toi" il sortit un paquet d'un sachet plastique "Des donuts. Ils sont un peu rassis, malheureusement. Je les ai apportés hier, mais tu n'étais pas là.
-Merci...euh...en quel honneur ?
-Tu m'en dois toujours une dizaine depuis avant Thanksgiving. Alors j'ai pensé que si moi je t'en apportais, tu te sentirais encore plus redevable.
-Redevable comment ? demandai-je
- Il se passe vraiment quelque chose entre Kalbi et toi, ou bien vous êtes juste amis ?
-Ne t'inquiète pas répondis-je je ne pense même pas qu'on est amis.
-Tant mieux. Ces donuts sont censés te culpabiliser assez pour que tu viennes avec moi au bal de Noël
-Au bal de Noël ?
-Euh oui j'adorerais, balbutiai-je. A une condition
-Quoi ?
-Que tu m'aides à manger ces donuts, sinon je ne rentrerai jamais dans ma robe.
Pete éclata de rire. Je soulevai le couvercle, il attrapa trois donuts à la fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
FleurCannibaleFleurCannibale   02 août 2010
J’alllais interroger Daniel à ce sujet quand il se laissa tomber sur le matelas. Il retira ses chaussures et commença à descendre la fermeture éclair de sa combinaison. Prise de panique, je détournai la tête et baissai les yeux.
« Pas de souci, ma belle, dit-il. Je n’ai pas l’intention de choquer tes yeux de vierge. »
Commenter  J’apprécie          170
Milka2bMilka2b   19 décembre 2012
Il avait dit que j'avais unchoix à faire. Et les choix ne peuvent se faire sans savoir - sans réponses.
Alors pourquoi je ne me decide pas à ouvrir ce coffret?
La vérité, c'est que j'avais peur des réponses. L'ignorance n'était peut-etre pas toujours une bénédiction, mais elle me semblait préférable à toute la souffrance indissociable des réponses que j'avais obtenues jusque-là.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Bree Despain (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bree Despain
Trailer officiel américain de Dark Divine
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dark Divine - Tome 1

Comment se nomme l'héroïne ?

Garance Divine
Grace Trinity
Grace Divine
Garance Trinity

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Dark divine de Bree DespainCréer un quiz sur ce livre