AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Blandine Longre (Traducteur)
ISBN : 2226209360
Éditeur : Albin Michel (01/09/2010)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 105 notes)
Résumé :
Dangereusement sombre, tourmenté et attirant, craint de tous les fés, Irial est le roi des Ténèbres. Leslie, une humaine de dix-sept ans, chargée d'un lourd passé, ne sait rien de ces intrigues fascinantes et semées de pièges. Tout les sépare, sauf leurs destins, irrémédiablement...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Luna05
  27 janvier 2011
"Ne Jamais te croire" fait suite à "Ne jamais tomber amoureuse". Dans ce tome nous retrouvons la nouvelle reine de l'été Ash accompagné de son compagnon Seth et de son Roi Keenan, cependant ils ne seront présents qu'au second plan laissant la place à Leslie l'amie de Ash, Irial le Roi de la cour des Ténèbres et Niall l'ami et conseiller du Roi de la cour de l'été.
Un tome 2 annonçant comme héroïne Leslie, ce n'était pas gagné. Apparue dans le précédent tome furtivement et décrite comme une fille facile, superficielle et ne pensant qu'à s'amuser. Cependant par ce tome, nous découvrons un tout autre visage qu'elle s'évertue à cacher dans une gaité simulée. Leslie tente de dissimuler derrière son attitude enjouée un passé lourd qu'elle ne peut oublier. Vivant dans la peur, l'insécurité, cette jeune fille humiliée et meurtrie essaye de se réapproprier son enveloppe charnelle qu'il lui a été volée....Une Leslie humaine, touchante, mature et en pleine souffrance nous apparait devant les yeux. Malgré tout ce que cette dernière vit, même brisée Leslie parvient à rester forte et à ne pas fléchir. Cette force à la fois fragile, volontaire et destructrice attirera le Roi des Ténèbres de la plus machiavélique des manières. Son désir de se réapproprier son corps la mènera au salon de tatouage de Rabbit. Son choix se posera sur un dessin original l'ayant de suite obsédé qui la lira à son insu à Irial. Niall le garde du corps de Leslie envoyé par Ash sera également présent et tentera de la protéger d'Irial mais surtout de lui même. Un triangle passionnant à suivre naitra alors. Un trio dont aucun des personnages n'est blanc comme neige. Une danse diabolique, enivrante et destructrice les entrainera inéluctablement tous les trois vers une issus incertaine. Des sentiments troublants naitront flirtant entre passions
dévorantes et émotions nuisibles et malsaines.
Nous pénétrerons un peu plus dans le monde des fés et des différentes cours. Celle des ténèbres portant bien son nom ainsi que ceux y appartenant. C'est avec effroi que nous arborons cet univers avec Leslie et que surtout nous apprenons le destin lui étant réservée contre son gré. Même les autres cours cachent bien des secrets et je peux même ajouter que, en ce qui concerne les manipulations la cour des Ténèbres ne joui pas d'avoir le monopole....
Un livre indubitablement noir et glauque mais qui malgré tout garde une certaine humanité. Un Irial qui malgré un côté diabolique et sans pitié sera capable d'affection, d'amitié de dévouement et également d'amour d'une certaine façon. Niall quant à lui subira jusqu'à un certain point toutes ces manipulations s'étant tissées autour de lui et Leslie, un personnage intéressant à suivre dont l'évolution de fin m'a prise au dépourvu. Un récit bien plus sombre que le premier de part tous ces personnages torturés. Un traitement de l'histoire et des personnages efficaces se voulant plus mature que d'autres livres classés "Roman jeunesse".
à présent la fin. Autant le dire de suite, elle ne plaira pas à tout le monde. Pour ma part, sur le moment j'ai ressenti un peu de déception mais, avec un peu de recul, ce dénouement s'avère logique au vu de la tournure qu'ont pris les évènements. Un épilogue doucement poignant, amer, en demie teinte suivant la juste continuité de ce récit résolument pessimiste et, dont les ténèbres nous ont happés du commencement à sa fin. Une conclusion donc déstabilisante mais pas pour le moins déplaisante.
Au vu de cet habile et audacieux déliement, je me languis de pouvoir lire la suite. Que va nous réserver cette auteur en ce qui concerne ces autres protagonistes? Je trépigne d'impatience de pouvoir le découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszs
  05 mars 2014
Il ne s'agit pas d'une suite proprement dite à Aislinn, mais plutôt à une de ses amies, Leslie, que l'on avait entendu parler un peu dans le tome précédent. Il s'agit toujours des fés, d'un triangle amoureux, mais celui-ci est plus complexe que le précédent et je peux vous le dire, je l'ai beaucoup plus apprécié que le premier, de plus, nous avons plus de détails sur les différentes cours qui existent dans ce tome, plus de descriptions, plus travaillés aussi et moins lourd à digérer finalement sans le savoir.
Nous retrouvons tout de même Ash, devenue reine de l'été aux cotés de son compagnon Seth et du roi Keenan, mais ils sont donc bien devenus les personnages secondaires. Leslie, l'amie d'Aislinn va faire la rencontre de Irial, le Roi de la cour des Ténèbres, mais aussi de Niail, ami et conseiller du roi de la cour de l'été.
Leslie, qui était si peu décrite dans le tome précédent, paraissant disons, futile, va devenir l'héroïne de ce deuxième volet. J'ai beaucoup aimé la façon dont en fait, elle cache tout, ses sentiments ses émotions devant tout le monde. Elle donne un visage gai à tous, alors qu'intérieurement elle est meurtrie par un lourd passé, on l'apprend très vite, elle à été violée par des amis de son frère qui l'avait vendu pour la soirée, afin de payer sa drogue... Un père alcoolique, une mère disparue, tout le tableau d'une vie de famille détruite en un instant. Sa peur, ses angoisses menacent à chaque instant de la faire sombrer un peu plus, pourtant elle garde toujours ce visage souriant, seuls ses yeux ne peuvent pas tromper Irial. Et le fait qu'elle reste malgré tout forte, restant debout, va attirer ce Roi des Ténèbres d'une façon… Machiavélique ? Leslie va vouloir se faire tatouer dans le dos et le dessin choisi, sans qu'elle le sache va la lier à Irial.
Aislinn va faire en sorte de mettre un bouclier physique à Leslie, en la personne de Niall, mais le tatouage sera fait et les sentiments de Niall n'aideront pas la jeune femme. Leslie va avoir un destin tout tracé à cause de ce choix, qui n'a rien à voir avec choisir entre une pomme et une banane et sa santé mentale risque d'en prendre un coup. Chacun des personnages concerné dans ce trio à une part de noirceur en lui et alors que je pensais qu'Irial était totalement noir, il s'avère qu'il est capable de penser à quelqu'un d'autres qu'à lui. Cet être diabolique et glauque surtout est capable d'avoir une certaine humanité en lui et ressent des sentiments proche de l'amour. Niall va subir beaucoup des autres, de sombres manipulations, mais il arrivera à arrêter el tout, mais à temps ? Ils sont tous torturés à leur manière, ce qui fait de ce volet un meilleur tome incontestablement que le premier.
Ce livre est plus sombre, plus noir, mais également plus mature. Les événements s'enchainent de manière rapide, peu de solution s'offre à Leslie. Les fés aussi puissantes soient-elles ne sont pas forcément si diaboliques que cela, vouloir que son peuple survive est un fait qu'Irial veut mener à bien : il à besoin de trouver une source d'énergie pour nourrir ses sujets. Cet univers, cette cour des Ténèbres, ce Roi sans pitié fera malgré tout un choix improbable qui fera de l'issue de ce livre un choc pour ma part. J'avais tout imaginé sauf ça ! Bien entendu le ça, il faudra aller le découvrir par vous-même. D'ailleurs, cette fin encore plus inattendu que celle du premier m'a déçue, énormément, mais c'est l'auteur qui décide et peut-être que dans le troisième volet nous en saurons plus, ou pas.
L'épilogue suit donc la noirceur du tome sans complexe, sans chercher à rendre une fin plus heureuse pour les trois personnages principaux. Il y en à forcément un qui n'aura rien, mais je ne sais pas si l'auteur était déprimé au moment de l'écrire, le pessimisme est bien présent encore jusqu'à la conclusion. Il n'y à pas de véritables méchants en y regardant de plus près, non, juste de très grandes douleurs de chacun, qui menées bout à bout, ont fait de ce deuxième volet, une histoire poignante, touchante et surtout bien amenée.
Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/ne-jamais-te-croire-melissa-marr-a94629632
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CamKessler
  17 mai 2012
Bon, nous revoici plongé dans le monde des fés. Ce tome là, le second,si on ne prend en compte que le premier avec, pourrait se lire seul. Bon c'est quand mieux de connaître l'histoire qui lie les autres personnages.
Le thème des fés et fées ne plait pas à tout le monde, pour moi c'est un thème que j'affectionne.
Mais, ne vous trompez pas, dans ce roman là, contrairement aux fées d'aujourd'hui, et à certain autre roman comportant des fées, les fées, ici, sont loin d'être blanches. Elles sont mêmes se que j'appellerais cruelle. Irrésistiblement cruelles.
Il n'y là, pas de pays de fée, de dimension autre, les fées vivent parmi nous, elles dissimulent leurs charmes inhumain, et sont tout sauf gentilles. Elles se jouent de nous, souvent invisibles. Quelques humain ont la Vue, qui leur permettent de les voir.
Il y a là plusieurs cour, celle de l'été, celle de l'hiver, celle des ténèbres... Elles survivent ensemble, même si elles s'opposent, pour certaine, elles sont toutes liées.
Avant de parler de l'histoire, parlons de l'écriture de l'auteure... C'est une écriture qui nous prend dans le récit, qui nous happe et nous tient jusqu'à la fin. Melissa Marr a vraiment une écriture comme j'adore, riche, entrainante, pensive, un petit bonheur de la lire. Malgré qu'elle raconte à la troisième personne, on a l'impression d'être dans les pensées des personnages comme à la première personne. C'est très agréable à lire. D'autant qu'on ne se centre pas que sur une seule personne.
Là c'est un peu diffèrent du premier tome, qui m'avait fait entrer dans l'hiver et l'été, où les risques étaient gros, mais connus, le personnage principal avait conscience de certaines choses. Là, on mêle plus les mortels. L'attraction des fés sur les mortelles est dangereuse à souhait, mais irrésistible. C'est vraiment, quand on regarde, un monde cruel, mais tellement beau d'un autre côté.
En lisant la 4éme de couverture, j'étais partie dans une direction précise... Et bien, en fait non, pas du tout... l'historie s'est révèle diffèrent.. mais bien meilleure. On joue avec les sentiments, les attractions, les désirs, le passé... comme dans le premier, le rôle que le personnage doit jouer, est essentiel, pour sauver quelque chose. Car le monde des fés est instable...
Les personnages de Melissa, comme toujours, sont d'une force brute. Chacun de ses personnages est fort, et il n'y rien de nian, nian dans tout le livre. L'amour qui s'y trame, lui est plutôt dangereux.
Leslie, notre mortelle, elle est une survivante, on commence avec elle, ses relations avec Aislinn, elle fréquente le monde des fés, de si près sans le savoir... Et joue inconsciemment sa vie.
J'ai beaucoup aimé Niall, ce fé solitaire, partagé entre les cours, ses sentiments, ses devoirs... C'est un personnage fort, mais comme Leslie, il a souffert, énormément, mais il a aussi énormément fait souffrir les motelles... Avec Irial. Avec Leslie, ils forment un trio, mais Irial et Niall se ressemblent, un lien les lie, et les liera toujours... Les deux sont très sombres, Irial le roi des ténèbres, et Niall son ancien compagnon. Mais Niall regrette, même si c'est dans sa nature, il lutte contre les souvenirs. C'est ce qui fait pencher la balance en sa faveur. Irial lui est le roi des ombres, donc bon, mais il est aussi capable de tendresse même s'il est clairement mal.
Malgré que les fés soit d'une cruauté absolu, on voit là encore, qu'elles son capable d'amour... Amour qui peut sauver, comme faire tomber, qui peut briser, comme recoller...
L'amour plus fort que tout.
Le récit nous baladent entrent émerveillement,beauté, cruauté, ténèbres, danger, désirs, besoin irrépressible, nécessité, amour, blessures, trahison...
La fin n'est pas celle que j'aurais voulu... mais elle accentue le monde des fées, dans lequel rien n'est beau... Pour autant, l'histoire n'est pas fini... le monde des fés restent d'un danger... toujours irrésistible ...
Une très, très bonne lecture, qui de plus est rendu encore plus agréable pour moi, car elle mélange les origines irlandaises des fées et autres créatures (dans ces légendes où bien sûr, les fées étaient bien, bien cruelles...) J'adore cette mythologie là, et dans ce tome, elle est bien présente, avec toute de créature plus abominables et merveilleuses les unes que les autres.

Lien : http://afallofbook.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Archessia
  07 février 2011
Presque un an après Ne Jamais Tomber Amoureuse, me voilà enfin plongée dans sa suite. J'ai eu un peu de mal à y rentrer, ne me souvenant plus de tout les détails du tome précédant. Heureusement (miracle ! ) je me souvenais des noms, et le reste m'est revenu petit à petit.
Aislinn est maintenant reine de l'été aux côtés de Keenan. Elle réussit à concilier sa vie de couple avec Seth et ses devoirs à la cour de l'été. Son seul gros soucis, c'est sa meilleure amie, Leslie.
Elle va tout faire pour essayer de la protéger du monde des Fés, et c'est peut-être cette protection qui va tout bousculer pour la jeune fille.
Leslie vit seule avec son père, qui a sombré dans l'alcool et n'assume plus rien à la maison, et son frère, drogué dangereux qui a déjà échangé sa dose contre les faveurs de sa soeur auprès de son dealer ...
Autant dire que sa vie est loin d'être simple et rose.
Alors, elle s'est fixée un objectif : arriver à économiser assez pour se faire tatouer.
Pour elle, cela signifiera se réapproprier son corps, avoir une marque indélibile qui lui rappelle que cette enveloppe est à elle et à personne d'autre. Une façon aussi de se prouver sa force, sa détermination, que rien ne peut plus l'atteindre.
Mais il faut toujours bien faire attention au motif que l'on choisit, surtout quand celui-ci peut vous lier à un monde hostile et mortel ...
J'avais adoré le premier tome, j'étais donc contente et impatiente de retrouver l'univers de Melissa Marr, bien que pas mal d'avis négatifs sur la toile m'avaient un peu inquiétée.
Et bien j'ai autant aimé, si pas un peu plus, ce tome-ci !
L'ambiance est encore plus sombre et inquiétante, mais également magique et envoutante.
Le ton est également plus adulte, plus mature, n'hésitant pas à être un peu brutal par moments, quitte à malmener les personnages ou le lecteur.
J'ai été complètement séduite par la passion, la poésie, le rêve et le danger que recelaient ces pages.
Leslie n'est pas ce que j'appèlerais un personnage attachant à proprement parler, mais il est assez facile de s'y identifier et d'éprouver les sentiments qui l'assaillent.
Ne vous attendez pas à une jolie histoire de romance adolescente, ici les choses ne se passent vraiment pas bien.
Leslie, bien qu'ayant attiré l'attention de deux fés très séduisants, va subir de dûres épreuves toute seule.
Bien qu'elle fait preuve de beaucoup de force, je l'ai vue comme une pauvre fille ballotée un peu dans tout les sens, sans plus aucun contrôle sur sa vie.
Ce côté de l'histoire m'a vraiment touchée.
Voir cette fille, qui a déjà eu son lot d'horreur, continuer à se faire malmener comme ça, alors que la seule chose dont elle aspire est la liberté, est très émouvant.
J'ai ressentis sa détresse, son envie d'évasion, ses peurs.
Concernant les fés, malgré leur aspect très séduisant, je les ai plus vu comme les "méchants" de l'histoire.
Chacun veut Leslie pour des raisons différentes, mais au final, aucun des deux n'agit dans son intérêt à elle.
Bien que j'ai cru en l'amour de Niall pour elle, le fé a tellement souffert lui-même dans sa vie plus que centenaire, qu'il ne sait pas vraiment comment âgir.
Surtout qu'il est entrâvé par sa reine, par les fantômes de son passé, ses cicatrices personnelles.
En fait, je pense que j'ai préféré Irial, c'est encore celui qui a les intentions les plus "nobles", quand on y regarde de plus près. Et la fin du livre m'a serrée le coeur.
J'ai passé un merveilleux moment doux-amer avec ce roman. Melissa Marr signe une superbe série, enchanteresse et fascinante, dont la suite ne s'annonce que plus savoureuse encore.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elphie
  07 novembre 2012
Ne jamais te croire est la suite directe de Ne jamais tomber amoureuse. Les personnages principaux ne sont pas les mêmes, mais Aislinn, Seth, Keenan et les autres sont toujours présents. Dans ce tome, nous nous concentrons sur Leslie, mortelle et amie proche de Aislinn, ainsi que sur Irial, Roi des Ténèbres, et Niall, ancien fé des Ténèbres, maintenant membre de la Cour de l'Ete et fidèle second de Keenan.
Mon avis sur Ne jamais tomber amoureuse avait été plutôt mitigé - j'avais aimé l'histoire des fés et des différentes cours mais j'avais trouvé l'histoire autour bien trop fleur bleue à mon goût. Ici, point de fleur bleue ! Ne jamais te croire est bien plus sombre, plus profond que le précédent. Là où le premier se contentait de nous relater un triangle (pas si) amoureux, celui-ci engage une réflexion plus profonde.
Leslie n'a pas eu une vie facile. Seule avec un père ivrogne et un frère junkie et violent, elle a souffert. Beaucoup. Elle a l'impression de ne plus rien contrôler, et encore moins son corps. Alors, un jour elle décide de se faire un tatouage. Un tatouage, unique, qu'elle aura choisi et qui ne sera rien qu'à elle. Un moyen pour elle de se sentir plus forte et de se réapproprier son corps, et un signe indélébile des choses qu'elle a traversé, et du courage qu'elle a eu de continuer à avancer.
Dans ce tome, on plonge au coeur de la Cour des Ténèbres, et ça se sent. L'atmosphère est beaucoup plus glauque, tout se passe essentiellement de nuit, et sang et sexe sont le crédo des fés des Ténèbres (à certains moments j'avais même l'impression de me retrouver dans l'épisode des fés de Torchwood). On en apprend plus sur le fonctionnement des Cours, sur les différents types de fés, et on s'aperçoit vite que les méchants ne sont pas si méchants que ça.
Irial est le Roi, et en tant que tel, il doit protéger son peuple. Même si pour le coup, c'est plutôt le sauver qu'il doit. Et pour ça, il a besoin de Leslie, et plus particulièrement de son tatouage. le titre original, Ink Exchange (Echange d'encre), est plus parlant sur ce point : on sait dès le début que le tatouage de Leslie sera bien plus qu'un simple tatouage...
L'autre personnage important est Niall. Ancien bras droit de Irial, désormais membre de la Cour de l'Ete, il a été chargé par Aislinn et Keenan de surveiller et protéger Leslie. Mais ce qui au début n'était qu'une simple mission de surveillance, va vite se transformer en torture... Autant dans Ne jamais tomber amoureuse, aucun des personnages (Donia exceptée) ne m'avait réllement touchée, autant là, impossible de les départager. Leslie est attachante et courageuse, et les fés attirants et intriguants. Ils sont tous les trois liés d'une façon qu'ils n'imaginent pas. La fin m'a tout particulièrement plu, vraiment inattendue, mais logique quand on y réfléchit.
Je ne fais pas partie de celles qui crient aux adaptations de tout, mais là, je vous avouerais qu'une adaptation de ces romans ne me dérangerait pas. Je pense que cela pourrait quelque chose de vraiment très beau de mettre en mouvement ces différentes cours, de voir Keenan faire pleuvoir dans un club lorsqu'il est en colère, ou encore de voir à quoi ressemblent réellement ces fés. Melissa Marr les décrit si bien et les rends si beaux qu'avec la bonne personne aux commandes, on pourrait avoir un film vraiment... féérique (ça nous changerait de toutes ces créatures à crocs et à poils..)
Lien : http://sweet-madness.hautetf..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
-Me fuirais-tu ? dit-il à voix basse, tout en s'en voulant de sentir son soeur s'emballer à l'idée de poursuivre une mortelle.

Leslie s'arrêta en entendant un groupe de jeunes gens la siffler depuis leur voiture. L'un d'eux était penché par la fenêtre, exhibant sa vulgarité, comme si cela fesait de lui un homme. Niall se doutait qu'elle ne pouvait entendre leur voix, tant les basses qui s'échappaient de l'habitacle étaient puissantes. Mais leur attitude suffisait à les rendre menaçants. Leslie se raidit.

La voiture s'éloigna à toute allure, les basses grondantes s'évanouirent. La tempête était passée.

-Ce sont juste des gamins, Leslie, murmura-t-il à son oreille. Reviens à toi. Qu'as-tu fait de ton pas alerte ?

Le soupir qu'elle poussa fut si léger qu'il l'aurait manqué s'il ne s'était tenu tout près d'elle. La tension quitta un peu ses épaules, mais les traits de son visage restèrent tirés. Jamais ils ne paraissaient se détendre. Son maquillage ne parvenait pas à camoufler ses cernes, pas plus que ses manches longues ne dissimulaient les traces violacées qu'avaient laissées les coups de son frère, quelques jours plus tôt.

Si seulement je pouvais intervenir...

Mais cela lui était impossible. Il ne pouvait entrer dans sa vie, dans sa maison. Cela lui était interdit. Il pouvait simplement lui offrir ses mots - des mots qu'elle ne pouvait entendre.

-Si j'en avais l'autorisation, j'empêcherais quiconque de t'ôter le sourire, dit-il pourtant.

D'un air absent, elle posa une main dans son dos et jeta un coup d'oeil dans la direction de L'encre et l'Aiguille. Elle sourit. Un sourire identique à celui qu'elle avait eu en quittant la boutique.

-Ah, je vois, tu t'es enfin décidée à décorer cette jolie peau. Qu'as-tu choisi ? Des fleurs ? Un soleil ? commenta-t-il en laissant son regard s'égarer le long du dos de la jeune fille.

Leslie s'immobilisa. Ils avaient atteint le restaurant. Ses épaules s'affaissèrent. Il aurait voulu la réconforter, mais comme toutes les autres fois, il ne pouvait lui faire qu'une seule promesse :

-Je t'attends ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lillymarronlillymarron   08 septembre 2010
Parfois, quand on aime, il faut laisser les choses s'échapper plutôt que de chercher a les retenir.
Commenter  J’apprécie          180
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
Leslie s'écarta de la table, avec le besoin grandissant de fuir Keenan. Ses mains tremblaient, tant elle s'efforçait de rester calme.

-Leslie, arrête, lui ordonna Keenan en l'attrapent par le pan de sa chemise.

Aislinn s'empara du poignet de Keenan, mais ne parvint pas à le repousser.

-Qu'est-ce qui t'arrive? demanda t'elle.

Keenan plaça son autre main sur la hanche de Leslie et l'obligea à se retourner. Puis il souleva sa chemise, dénudant le dos de la jeune fille.

- Regardez.

Aislinn étouffa un cri.

-Qu'as-tu fait, Leslie?

-Je me suis fait tatouer. Tu étais au courant, répliqua Leslie en se dégageant de l'étreinte de Keenan. Des tas de gens ont un tatouage. Tu ferais mieux de demander à ton imbécile de copain de me laisser tranquille. Je n'aime pas qu'on me traite comme...

-Elle n'est pas au courant, Aislinn, dit Keenan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   05 mars 2014
« L'espoir ne suffit pas.

Le tatoueur rangea le livre dans son tiroir tout en évitant le regard de la jeune fille.
- Ce que tu recherches... ces changements que tu espères... il faut que tu en sois absolument convaincue.
- Je le suis, répliqua-t-elle en rapprochant son visage du sien pour le forcer à la regarder.
- Elle a trouvé ? S’enquit Ani en passant la tête par la porte.
Rabbit l'ignora.
- Dis-moi ce que tu as éprouvé quand tu l'as choisi. D'autres t'ont-ils... tentée ?
- Non, seulement celui-ci. Et je le veux. Très vite. Maintenant. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
Pendant plusieurs jours, tandis que la vie continuait autour d'elle, Leslie reprit parfois connaissance, pour chaque fois sombrer de nouveau. Niall resta à ses côtés. Aislinn et Seth lui rendirent visite. Ani, Tish et Rabbit aussi. De même que Gabriel, les bras chargés de plus de fleurs que de raison. Il posa les bouquets, serra l'épaule de Niall, hocha la tête, embrassa Leslie sur le front et repartit. Tous les autres essayèrent de lui parler. Des mots d'encouragement de la part d'Aislinn, des félicitations de celle de Seth et de Rabbit ; Ani et Tish lui pardonnèrent d'avoir quitté la Cour des Ténèbres. Seul Irial ne vint pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Melissa Marr (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Melissa Marr
Vidéo de Melissa Marr
autres livres classés : féesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ne jamais tomber amoureuse

Quel est le surnom d'Aislinn?

Ais
Aily
Linny
Ash

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Ne jamais tomber amoureuse de Melissa MarrCréer un quiz sur ce livre