AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dominique Chapuis (Traducteur)Denis Chapuis (Traducteur)
EAN : 9782253172277
440 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (31/01/2002)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Octobre 2007. Depuis des mois, la tension monte entre la Chine communiste et la Chine blanche, soutenue par les Etats-Unis. Et voilà que six sous-marins japonais, équipés
de missiles au plasma, disparaissent inexplicablement. Quelques jours plus tard, les mêmes missiles anéantissent le palais présidentiel de Shanghai.
Pour Dick Donchez, ancien commandant de l'US Navy, aucun doute : Pékin a décidé de réunifier le pays par la force. La présidente des Et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
fnitter
  11 janvier 2018
Retour sur la chine après le second tome. Plusieurs années plus tard, rouge et blanc s'affrontent. Chu, fils de l'amiral ayant perdu la majorité de sa flotte dans le second épisode tient sa revanche. Sous-marins et flotte américaine n'a qu'à bien se tenir.
Seuls points négatifs :
Comment un sous-marin capable de détecter le bruit d'un pet de carpe koï (oui je sais c'est un poiscaille d'eau douce) n'arrive-t-il pas à détecter le sous-marin d'abordage en début de roman ?
Et toujours cette impression du sous-marin miracle deus ex machina qui semble devenir la norme au fil des épisodes.
Pour le reste, un suspense toujours aussi présent. Un vocabulaire technologique qui ancre le récit dans une réalité crédible (du point de vue technique). On oubliera le côté politique-fiction qui nous permet certes de donner toute la puissance des armes américaines, mais qui a peu de chance de se réaliser un jour.
Commenter  J’apprécie          690

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   13 janvier 2018
Le chef de module annonça successivement vingt contacts, dans tous les azimuts. Hérissés d’armes ASM, ils appartenaient tous à la flotte russe et chacun d’entre eux représentait une menace mortelle. Des hommes moins valeureux auraient paniqué. Se sachant au pied du mur, Patton se pencha par-dessus la rambarde de la plate-forme et commenta avec une pointe d’ironie :
Eh bien messieurs, il semblerait que nous les ayons cernés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
fnitterfnitter   12 janvier 2018
Il se sentit bizarrement coupable du bien-être qui l’envahissait.
Ne soyez pas malheureux de vous sentir bien.
Conseil évident, peut-être, mais seuls ceux qui avaient perdu un être cher pouvaient comprendre combien il était difficile à suivre.
Commenter  J’apprécie          440
fnitterfnitter   11 janvier 2018
Après le passage de l’onde, le bâtiment ne répondait plus à la définition classique du mot sous-marin, un navire qui maintenant l’eau dehors et l’équipage dedans, nettement séparés l’un de l’autre. Les deux avaient fini par se rencontrer.
Commenter  J’apprécie          392
fnitterfnitter   13 janvier 2018
La boule de feu se dilata rapidement et engouffra en un instant les restes de la torpille et le volume d’au de mer environnant, passant d’un volume de quelques centimètres cube à plus de vingt mètres cube en moins d’une microseconde. Au centre de cet enfer, la température atteignait plusieurs centaines de millions de degrés, bien supérieure à celle de la surface du soleil. L’énergie thermique dégagée représentait à peu près celle de six bombes H.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
rkhettaouirkhettaoui   22 novembre 2014
Autrefois, à l’époque où l’infanterie représentait le fer de lance des armées, les gouvernants pensaient que, s’ils faisaient parader leurs soldats fusil à l’épaule, leurs adversaires potentiels compteraient les hommes et que, dissuadés par leur nombre, ils éviteraient de s’y frotter. Eh bien, nous organisons aujourd’hui un grand défilé nautique. Nous traversons la mer de Chine orientale pour exhiber nos forces, comme à la parade. Nous sommes la cavalerie, après tout, et nous devons chevaucher fièrement, étendards levés, en grand uniforme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : techno-thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2081 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre