AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365383615
188 pages
Rebelle Editions (05/02/2016)
3.74/5   27 notes
Résumé :
La Confrérie des Chats de Gouttière est un groupe de cinq amis d'enfance dont les destins se croisent et se séparent pour mieux se retrouver. Lorsque Jérémy revient à Lille, dix ans après son départ pour les États-Unis, il n'est plus le chat errant qui a presque fui la France pour une vie meilleure. Homme d affaires qui a réussi outre-Atlantique, il compte bien prouver au reste de la Confrérie qu'il a changé... et surtout à Charlotte, son ancienne petite amie.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 27 notes
5
5 avis
4
13 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
1 avis

Lire-une-passion
  09 mars 2016
J'ai eu l'occasion de le lire bien avant sa sortie, mais l'auteure m'a indiqué qu'il y avait eu du changement, alors j'étais pressée de le relire et de le redécouvrir. Et je dois dire que j'ai passé un bon moment de lecture ! Une romance toute mignonne, cependant avec quelques claques qui se perdent pour certains personnages !
Jérémy, dit Jay, revient après 10 ans d'absence dans sa ville natale, avec un seul objectif : reconquérir son ex, qu'il a abandonné pour aller vivre aux États-Unis. 10 ans que pour Charlotte, cette absence est comme un gouffre dans son coeur. Cependant, elle a réussi à faire surface, grâce à ses amis qui l'ont soutenue dans cette séparation. Mais le retour de Jay pourrait causer plus de dégâts qu'il ne le pense. Va-t-il réussir à mener à terme son projet ou va-t-il se retrouver devant une jeune femme qui n'en a plus rien à faire de lui ?
Dès le début, j'ai eu du mal à comprendre ce que voulait vraiment Jay. Tantôt attachant, tantôt insupportable, il a enchaîné les erreurs auprès de Charlotte, qui au début lui en veut énormément de l'avoir abandonnée. Je l'ai trouvé trop sûr de lui, ambitieux et bien trop possessif. Il prend le fait de la reconquérir comme un défi, un jeu, ce que j'ai moyennement apprécié. Un vrai goujat, en somme. Et puis, au fil des pages, il se découvre, on apprend à le connaître, et on comprend qu'il a un mal-être depuis son enfance, dont il n'arrive pas à se défaire. Il devient alors plus attachant, même si à certains moments, il aurait mérité qu'on le secoue un peu et qu'on lui dise ses quatre vérités en face.
Quant à Charlotte, ce retour inopiné est un nouveau coup de couteau dans son coeur. Elle ne pensait jamais le revoir, et même si elle a été très amoureuse de lui, le revoir la met terriblement en colère et lui fait se rappeler son adolescence à ses côtés. Elle se souvient de son abandon, de sa tristesse à son départ et ne comprend pas pourquoi il est parti, mais surtout pourquoi il a arrêté de donner des nouvelles.
Mais elle n'est pas seule pour surmonter son retour : ses amis sont là pour la défendre et la soutenir quoi qu'il se passe. Et c'est ainsi depuis des années. le groupe formé durant leur adolescence « la confrérie des chats de gouttière », est toujours d'actualité, même si amputé d'un membre. Ils sont comme les cinq doigts de la main : toujours là pour ceux qu'ils aiment, qu'importent les conséquences qui peuvent suivre. Et c'est ça le plus beau dans ce roman : l'amitié à toute épreuve. le message que véhicule l'auteure est très bien amené et surtout très touchant.
Ce que j'ai le plus aimé dans ce roman, c'est que l'on ne suit pas que Jay et Charlotte, mais bien toute l'équipe. Introduit à la troisième personne du singulier, ce premier opus nous permet ainsi d'apprendre à connaître chaque personne, de savoir ce qu'ils pensent tous et de nous attacher à eux. D'autant plus qu'Adeline Dias prend son temps pour la romance. Elle ne se fait pas en un claquement de doigts. Les personnages réapprennent à se connaître, se découvrir et c'est ça qui rend la lecture réaliste. Car il ne suffit pas de se revoir pour que tout s'arrange. En cela, l'auteure nous le fait bien comprendre. Il faut bien qu'après 10 ans, des soucis viennent poindre à l'horizon. Des soucis de tous les jours qui existent réellement, pas seulement inventés pour le roman. Dans un couple, rien n'est jamais rose : il y a toujours des obstacles qu'il faut surmonter pour le couple tienne.
En résumé, c'est une romance toute douce, teintée d'une forte amitié qui perdure depuis des années. Il y a aussi une sorte d'intrigue sur le passé de chaque personnage que l'on apprécie de découvrir. Charlotte est une personne forte, bien qu'elle souffre de revoir celui qu'elle a aimé durant des années. Elle ne se laisse pas faire, même si elle a des moments de doute, et c'est qui fait sa force. Quant à Jay, même s'il mérite qu'on le secoue, on finit par s'attacher à lui et être touchés par son passé. J'attends la suite avec impatience, car pour le coup, je n'ai aucune idée sur ce qui va s'y passer et quels personnages seront à l'honneur (même si j'ai ma petite idée!).
* Je remercie Astrid et les éditions Rebelle pour leur confiance ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lalectriceamoureuse
  06 septembre 2020
Que feriez-vous si vous retrouviez l'amour de votre jeunesse ?
La Confrérie des Chats de Gouttière est un groupe de cinq amis d'enfance.
Le groupe s'est dissout quand Jérémy, surnommait "Jay", a quitté Lille pour les États-Unis.
Les quatre autres amis, quant à eux, restent en contact.
Dix ans plus tard, Jay revient sur Lille pour un déplacement professionnel et il compte bien profiter de ce voyage d'affaires pour retrouver la bande et surtout Charlotte, son ex petite-amie. Mais tout ne va pas se passer comme il espérait.
Comme dans ses précédents romans que j'ai pu lire, [Esprits Infinis T1, T2, À deux pas de chez toi et Secret girl], Adeline DIAS parle de sujets poignants avec beaucoup de justesse. C'est bien écrit, j'adhère totalement au style d'écriture de l'auteure : entraînant, fluide et très addictif.
J'ai tout de suite adoré le concept de la "Confrérie des Chats de Gouttières", où l'on suit chaque personnage grâce au choix de narration de l'auteure, qui est une adepte de l'utilisation de la troisième personne du singulier. C'est une brillante façon d'inclure tous les personnages de l'histoire, aussi bien les personnages principaux que les personnages secondaires. Ainsi, même si ce premier tome est plus centré sur deux héros en particulier, on va aussi apprendre à connaître les autres membres de la Confrérie des Chats de Gouttière. D'ailleurs, on comprend le nom du groupe d'amis en lisant ce premier tome.
Baptiste est le plus jeune de la team, il cache un secret et c'est très intéressant à suivre.
Rodrigue est un peu le médiateur du groupe. Coup de coeur pour ce personnage et j'ai hâte de le découvrir davantage dans le troisième tome qui lui est consacré (je crois).
Benoît est un bourreau du travail. Il est organisé et consciencieux. On se demande s'il arrivera à lâcher prise ?
Rodrigue et Benoît sont des amis protecteurs, notamment envers Charlotte, l'unique fille de la bande.
Ce premier tome est axé sur Charlotte et Jay. Ils étaient ensemble il y a dix ans.
Le jour où Charlotte revoit Jay, elle se sent désemparée. Il ravive en elle des sentiments qu'elle pensait éteint. Cependant, est-elle prête à faire de nouveau confiance à Jay ? Et s'il lui brisait le coeur une seconde fois ?
En dix ans, on change, on grandit. À travers le personnage de Jay, l'auteure montre à quel point on peut évoluer en dix ans. Jay était un jeune garçon perdu. Aujourd'hui, ce n'est plus le même. On va apprendre les raisons de son départ dix ans plus tôt. Et s'il s'agissait finalement d'une fuite plutôt qu'un véritable départ ?
Le premier amour est une thématique que j'aime beaucoup retrouver dans les romans. Adeline DIAS en parle avec tendresse. le premier amour nous marque, et parfois il nous laisse un goût amer comme pour Charlotte qui a vécu le départ de Jay comme un abandon.
L'amitié a une place très importante dans cette histoire. Charlotte est confrontée à son passé mais elle peut compter sur le soutien sans faille de ses amis : Rodrigue, Benoît et Baptiste.
Les références à nos amis les chats en assimilant leur côté félin à certains comportements humains sont amusantes et plutôt vraies.
Un premier tome rythmé qui parle de la complexité des sentiments, de secrets mais aussi des problèmes et des doutes qu'on peut rencontrer.
Le fait de suivre chaque membre de cette Confrérie est une excellente idée, j'ai hâte de connaître la suite de leurs aventures.
Je dois avouer que ce n'est pas mon roman préféré de l'auteure. Bien que ce soit un premier tome sympathique, je n'ai pas eu l'étincelle. On est loin du coup de coeur que j'avais eu pour le premier tome de la trilogie Esprits Infinis ou encore pour Secret girl que je vous conseille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nenvyal
  22 août 2017
J'ai acheté ce premier volet lors des Halliennales 2016. J'hésitais à le prendre car je me demandais si c'était de l'érotique (on n'est pas très potes) et l'autrice m'avait rassurée. Conclusion : ça n'en est pas, enfin pas vraiment.
Déjà j'adore le titre de la saga « La Confrérie des chats de gouttière ». L'histoire raconte celle de Jeremy (Jay) revenu des Etats-Unis pour le travail et pendant cette occasion il veut faire un trait sur son passé notamment celui de la Confrérie. C'est sans compter son attirance toujours présente pour Charlotte, son ex-petite-amie, qui n'a pas digéré ni tourné la page sur sa fuite et sur leur relation.
Nous suivons plusieurs personnages mais essentiellement Charlotte et Jay. C'est vraiment génial de connaître les autres, nous nous attachons plus et j'ai vraiment apprécié d'aller un peu de partout pour savoir les ressentis, les pensées et leur psychologie. N'empêche je me suis plus attachée à Rodrigue, Benoît et Baptiste qu'à Charlotte et Jay. =/ Ils prennent tous une part importante.
On peut dire qu'il y a un léger « triangle amoureux ». Je vous vois venir, oui j'ai lu un petit mignon triangle, en fait ce n'est pas vraiment un triangle, voire pas du tout. Dites-vous qu'il y a un autre homme qui aime beaucoup Charlotte. C'est vraiment mimi, enfin pas pour l'autre homme. Tssss.
D'un côté nous avons une Charlotte qui a souffert du départ de Jay. de l'autre côté, nous avons Jeremy qui avait besoin de partir pour pouvoir aller de l'avant et surtout oublier son enfance et son adolescence, prendre sa revanche sur la vie.
Jeremy est une personne orgueilleuse, égoïste et persévérante. On ne peut pas lui reprocher son caractère, son passé l'a forgé ainsi sinon il chuterait à la moindre difficulté. C'est une personne qui a besoin d'accepter ce passé et aller à Lille va faire voler en éclat toute sa carapace. Pour lui, réussir dans la vie, avoir de l'argent, faire ce qu'il lui plait, avoir tout ce qu'il veut, sont une revanche sur son enfance, sur ses parents, sur ce petite garçon qui n'avait pas ce qui lui manquait le plus. C'est une personne qui a besoin de faire ses preuves. Se retrouver à Lille, va le mettre devant le fait accompli, alors oui il avait besoin de prendre les voiles cependant il va voir les conséquences de son départ mais surtout se confronter à ce passé. Il va devoir se recoudre, se reconstruire et pour ça, c'est accepter ce qui l'a façonné. Il a peur de retrouver la Confrérie. On sent qu'il est très bien aux Etats-Unis, que sa vie est là-bas, j'aime vraiment sa relation avec Guillaume et Jennifer même si il y a peu de passages avec eux. Sauf que pour aller de l'avant, il faut se reconstruire et s'accepter. Lille va le chambouler.
Charlotte, elle n'aura pas un roman. =P Charlotte est une jeune femme avec une vie tranquille, elle a ses amis et, lointain, sa famille de naissance assez absente voire totalement absente. Elle n'a jamais oublié Jeremy et son retour va faire revenir tous les sentiments qu'elle a/avait pour lui. Charlotte est une personne qui cherche à comprendre. Alors oui, elle est égoïste aussi sur ses sentiments quand elle était adolescente. Pourquoi était-il parti ? Elle évolue en se positionnant à sa place. Elle devient moins chiante.
Par contre, les deux zigotos si vers le milieu ou un peu plus loin, avaient parlé il n'y aurait plus de quiproquos. C'est vrai que le roman aurait été plus court. =P Je ne me suis pas attachée à eux. Dommage. Oui, j'ai ressenti des émotions en lisant leur histoire mais pas plus.

C'est une douce romance pour nous détendre. Elle n'est pas prise de tête (enfin un peu car les protagonistes tu as envie de les secouer). C'est vraiment centré sur leurs sentiments et leurs problèmes notamment celui sur la famille avec Jay, Charlotte et Baptiste.
Ce roman a une aura magique : celle de l'amitié. C'est vraiment le point que j'ai le plus apprécié et adoré. On sent qu'ils sont soudés même si leurs opinions sur Baptiste m'ont tapé sur les nerfs.
L'histoire est que ce n'est pas émotionnel pour le lecteur. Ce que je veux dire c'est rempli de quiproquos et au bout d'un moment, c'est gonflant vers la fin principalement. L'histoire y en a pas vraiment, c'est surtout centré sur le lien des protagonistes, leurs sentiments, leurs points de vue diversifiés. Je n'ai pas trouvé d'histoire consistante néanmoins « L'orgueil de Jay » est entraînante et nous fait passer un bon moment grâce aux autres points de vue. Ils pimentent le récit sinon ça aurait été ennuyeux.
L'autrice, Adeline Dias, a une écriture fluide. Les descriptions nous font bien imaginer les lieux notamment Lille. Je suis allée une fois à la Grande Place (ne me demandez pas le nom) et lire ces descriptions faisaient que je croyais être là-bas.
J'aime beaucoup le style de la couverture.

C'est une romance douce, centrée sur les problèmes respectifs des protagonistes. Les points forts sont l'amitié qui entoure le récit et les autres points de vue. le couple de ce premier opus n'a pas vraiment su me faire attacher à eux mais j'ai passé un agréable moment de lecture. Juste, parfois, le couple portait sur les nerfs. Et manque de punch.
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
regina_falange
  02 octobre 2017
Je lis assez peu de romances, je suis assez réfractaire à ce genre, mais de temps en temps, j'aime bien en lire une, je ne prend cependant pas énormément de risques en me lançant aux côtés d'une plume que je connais bien et que j'apprécie, celle d'Adeline Dias.
Dès les premières pages j'ai en effet reconnu sa patte bien à elle, je tiens d'ailleurs à souligner que son style a mûri, s'est affiné, on sent que l'expérience, les heures d'écriture et les publications sont passés par là.
J'ai beaucoup aimé tout le champ lexical du chat que l'on retrouve tout au long du récit, un clin d'oeil subtil et charmant au nom de la saga et au groupe d'amis du récit: la confrérie des chats de gouttière. Attention cependant aux quelques répétitions, notablement le "chat errant" qui est cité plus de dix fois en 70 pages. Un autre détail m'a un peu fait iriser les poils, dans l'esprit de ne pas faire d'autres répétitions, au lieu de répéter les prénoms des personnages, l'auteur utilise des stratagèmes, certains sont habilles, d'autres m'ont vraiment gênée, comme l'utilisation de leur métier, si certaines situations sont appropriées "la secrétaire" lorsque Charlotte est au bureau avec Ben par exemple, d'autres sont mal placée "le vendeur" pour désigner Rod alors qu'il est chez lui. Passé ces petits couacs, j'ai apprécié la fluidité du récit. J'avais d'ailleurs beaucoup de mal à reposer mon livre qui aura été dévoré en quelques heures.

Les personnages y sont pour beaucoup, qu'ils agacent ou qu'on les adore, ils ne laissent pas indifférents. Je l'avoue, j'ai mon chouchou: Rodrigue, c'est l'oreille attentive, l'épaule sur qui se reposer, le conseil qui fait mouche, toujours là pour ses amis. L'amitié est quand même la base de la saga: la confrérie des chats de gouttières, cinq amis d'enfance. Il y a beaucoup de non dits, de rancœur entre certains membres et ça blesse. J'ai été beaucoup touché par les confrontations, par ces plaies ouvertes depuis des années. Il y a eu de belles preuves d'amitié à toutes épreuves qui m'ont serrées le coeur et mis les larmes aux yeux.
J'ai apprécié que tous les membres aient droit à leur histoire, ils ne sont pas seulement secondaires, ils sont importants, et j'ai envie de les retrouver dans les autres tomes. Rod comme je le disais mais aussi Baptiste qui cache énormément de secrets enfouis. Forcément les principaux restent Jay et Cha, et je dois dire que j'ai détesté Jérémy quand on l'a rencontré et je ne suis toujours pas sous son charme à la fin mais ça va mieux, j'ai eu beaucoup de mal à les comprendre tous les deux, j'avais une envie de foutre des baffes grandissante au fur et à mesure et pourtant j'espérais aussi que ça finisse bien, qu'ils aillent bien, que tout s'arrange, qu'ils se comprennent eux mêmes.
Si certains événements étaient prévisibles, d'autres m'auront surprise et émue. Une jolie fin. Je lirai la suite avec plaisir, je pense que Ben a beaucoup de choses à raconter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Colombedelesperance
  18 mars 2016
Voici le deuxième roman qui m'a fait sauter comme une dingue quand je l'ai reçu ! J'étais tellement heureuse et je peux vous dire que la lecture a été un plaisir !
L'orgueil de Jay nous narre l'histoire de ces amis qui se retrouvent après quelques années. Enfin… disons que Jay revient après avoir refait sa vie aux USA et que les autres, eux, ne se sont jamais lâchés. Il tient à leur prouver qu'il a changé, et surtout à Charlotte, à qui il pense toujours… mais pas pour la conquérir, plutôt pour se prouver qu'il n'est plus l'ado qui en était amouraché. Charlotte, de son côté, a un peu les mêmes ambitions. Entre ces deux caractères tumultueux, les sentiments vont avoir la part belle !
Je sais, je sais ! Mon résumé est pourri ! Il ne me satisfait pas, mais bon, rassurez-vous, l'histoire est géniale ! On accroche dès les premières pages, et comme je m'y attendais, l'histoire d'amour est prenante, étoffée sans que cela aille trop loin, et… ben, j'ai retrouvé la plume d'Adeline Dias, quoi !
Oui, parce que pour ceux qui ne le sauraient pas, j'ai connu Adeline grâce aux Editions Valentina, et depuis qu'elle n'y est plus, j'avoue me languir de ses écrits, raison pour laquelle j'étais vraiment contente de découvrir un nouveau roman de son cru, qui plus est chez Rebelle (oui, je commence à développer une forte appréciation pour cette maison, je l'avoue) ! J'ai retrouvé quelques éléments qui lui sont propres, mais aussi une plume qui a évolué et qui a très bien su porter l'histoire d'amour que j'ai découverte !
Si j'ai regretté que le background des personnages ne soit pas plus développé (l'enfance de Charlotte et Jay, notamment, puisque cela ressemble plus à des éléments périphériques qui jaillissent souvent sans que l'on s'y attarde trop), j'avoue que cela ne porte pas préjudice à l'histoire. Ces plus auraient été de l'ordre du bonus, si vous voulez ! C'est sûrement le seul point « noir » à mon tableau concernant L'orgueil de Jay. Je pourrais parler des scènes un peu plus osées, mais je commence à avoir l'habitude, et disons que je les survole sans réellement les regarder.
En dehors de ceci, effectivement, j'ai été embarquée par les caractères des personnages, par la dynamique des relations entre ces Chats de Gouttière, par le contexte et par toute l'intrigue en général. Il faut dire que j'ai vraiment envie de lire de la romance, ces derniers temps, et que celle-ci tombait à point nommé ! Rien n'est joué, les choses ne vont pas trop vite et sont cependant loin de traîner.
J'ai beaucoup apprécié que chacun reste d'abord campé sur ses positions, qu'il s'agisse de l'amitié ou de l'histoire d'amour : Adeline Dias a vraiment su créer un méli-mélo de sentiments fascinants à décortiquer et à suivre. Gros plus pour les personnages de Rodrigue et Benoît, soit dit en passant ! Bap's est aussi chou, je l'aime bien, il a une certaine fraîcheur que les autres n'ont pas, sûrement du fait de son âge.
Le roman est relativement court, pourtant j'ai pris mon temps à le lire, me forçant à m'arrêter pour savourer et profitant du fait que j'avais toujours envie d'aller voir plus loin ce qui pourrait survenir. Entre les situations frustrantes, ou qui nous brisent le coeur, ou la gêne parfois… j'ai vraiment été touchée de bien des manières par ce bouquin ! (comment ça, je me répète ? C'est une illusion, je vous assure !)
En bref ? Cette romance est un succès, ainsi que je m'y attendais. Normalement, j'évite d'avoir des attentes concernant un bouquin, mais j'avais toute confiance en Adeline pour nous prodiguer une belle romance ! Papillons au ventre, tension, rythme bien géré et une plume qui a évolué pour donner quelque chose de très mature, franchement… hormis des détails que j'aurais voulu plus approfondis pour certains éléments, L'orgueil de Jay ne possède à mes yeux pas de réelle ombre au tableau ! Je vous le conseille sincèrement, ces Chats de Gouttière devraient vous charmer !
Ce sera donc un 17/20 pour moi et un tout grand merci, encore une fois, aux Editions Rebelle !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
lessorciereslessorcieres   22 août 2016
La confrérie des chats de gouttière était presque au complet: il ne manquait qu’une seule personne de la troupe d’enfants qu’ils avaient été: le temps l’ avait séparé des autres.
Commenter  J’apprécie          10
LalectriceamoureuseLalectriceamoureuse   05 septembre 2020
Tu sais bien que les mauvais garçons gagnent toujours.
Commenter  J’apprécie          20
LalectriceamoureuseLalectriceamoureuse   05 septembre 2020
Il l'aimait. C'est aussi simple que ça ! Aussi douloureux que ça !
Commenter  J’apprécie          10
LalectriceamoureuseLalectriceamoureuse   05 septembre 2020
Les histoires de cœur, c'est vraiment la merde.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : lilleVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4514 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre