AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Croquemitaines tome 2 sur 2
EAN : 9782344018736
128 pages
Glénat Comics (01/06/2017)
4.3/5   33 notes
Résumé :
Passionné de lecture, Elliott a toujours eu une préférence pour les histoires de Croquemitaines, ces créatures monstrueuses qui, la nuit, se cachent dans l'ombre ou sous le lit pour effrayer les petits enfants. Il n'imagine pas à quel point elles vont changer sa vie… Témoin du meurtre sanglant de ses parents, il va découvrir qu'en réalité, les Croquemitaines existent bel et bien et que des codes très précis régissent leur existence. Lorsque l'un des plus puissants d... >Voir plus
Que lire après Croquemitaines, tome 2Voir plus
Bayou Bastardise, tome 1 : Juke Joint par Brard

Bayou Bastardise

Armand Brard

3.17★ (77)

3 tomes

Giant Days, tome 1 par Allison

Giant Days

John Allison

3.70★ (275)

10 tomes

Klaus, tome 1 : La véritable histoire du Père Noël par Morrison

Klaus

Grant Morrison

4.19★ (144)

2 tomes

Alena par Andersson

Alena

Kim W. Andersson

3.32★ (57)

Nailbiter, tome 1 : Le sang va couler par Williamson

Nailbiter

Joshua Williamson

4.09★ (311)

8 tomes

Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,3

sur 33 notes
5
6 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
"Le croquemitaine voyage de nuit,
dans toutes les caves, sous tous les lits,
il traîne ses guêtres sans aucun bruit,
prends garde à toi, passé minuit."

La fin du tome précédent nous laissait présager que l'ensemble des croquemitaines allait traquer Elliott et Père-la-Mort sans pitié. Dans un univers toujours sombre et violent, seuls contre tous, l'enfant, l'ancien et le chien vont essayer de survivre encore quelques nuits.

En demandant à Grand-Papa-Janvier, seul rescapé de la vieille garde, de les aider, ils auraient peut-être une chance, mais les anciennes amitiés ont bien changé !

Dans cette suite, Père-la-Mort se dévoile un peu plus. Il raconte à son protégé le croquemitaine qu'il était, sans foi, ni loi, et comment il a créé le chien avec toute l'énergie de sa haine. Tous deux erraient assoiffés à la recherche des petites-sœurs, jusqu'au jour où ils ont découvert Elliott dans son berceau, un être fragile et innocent.

Intrigues, combats, noirceurs, férocités, les croquemitaines se déchaînent et l'histoire ne laisse que peu d'espoir au dénouement...

"Croquemitaines" est un diptyque violent et angoissant, avec un bon scénario et de beaux dessins, qui reprend la légende des personnages maléfiques de notre enfance.
Dans les lieux sordides de la ville, leur univers infernal vit en marge de notre monde sans qu'on le sache. Ils se nourrissent de nos peurs, de nos couardises, et ils excitent nos plus vils instincts. De ce cauchemar, il est donné une part de tendresse et d'émotion dans la complicité et l'abandon entre l'enfant, le chien et Père-la-Mort. C'est émouvant et c'est ce que j'ai préféré. La créature sauvage se transforme en une personne généreuse, rassurante et protectrice.
Comme dans le premier volume, nous retrouvons à la fin de l'album un cahier graphique qui reprend le travail de certaines scènes, du crayonnage à la colorisation.
Ces deux albums que je vous recommande, ne sont pas à mettre entre les mains de jeunes enfants.
Commenter  J’apprécie          30
Une fois que la suite de ce comics que j'avais adoré est sortie, je me suis jetée dessus ! Cette série s'étend sur deux tomes. le précédent volume se termine avec le Père-la-mort qui se fait attaquer par une volée de corbeaux maléfiques et qui ordonne au chien-loup d'emmener Elliott le plus loin possible. Une course-poursuite se lance alors entre notre trio et les autres croquemitaines, plus agressifs et effrayants qu'auparavant. le Père-la-mort va chercher de l'aide chez un ancien ami, Grand-Papa-Janvier, mais celui-ci sera-t-il prêt à l'aider après que le Père-la-mort les ait abandonné, lui et les anciens monstres des placards, des années plus tôt?

Alors que le premier tome nous présentait plutôt les personnages et leur histoire, ce second livre est beaucoup plus axé sur l'action et les combats. le sang et la violence sont présents en puissance. D'ailleurs, la palette de couleurs est assez sombre, le récit se déroulant de nuit dans des endroits lugubres. le pauvre petit Elliott n'arrête pas de courir pour sauver sa peau, et quand il peut enfin s'arrêter, il doit faire face aux affreux souvenirs qu'il vient de créer. On ne peut que compatir avec ce petit être fragile malmené par le destin, qui doit surmonter de plus en plus de tragédies.

J'aime toujours autant les personnages de ce comics, que ce soit le trio super attachant ou les croquemitaines ennemis. Si Elliott se montre courageux, mais aussi apeuré et perturbé, comme toute personne qui vit une telle expérience devrait l'être, on n'en apprend pas beaucoup plus sur lui. Par contre, j'ai beaucoup aimé le fait que les auteurs aient choisi de développer le passé du Père-la-mort : comment il a été créé, ce qu'il a vécu, pourquoi il a changé avec Elliott (même s'il faut avouer que j'ai malheureusement trouvé cette raison assez faible et peu convaincante au vu l'existence qu'il a menée chez les humains). Un background riche et intéressant !

J'ai retrouvé le travail esthétique original que j'avais adoré dans le premier tome. La taille et la forme des cases varient pour donner des compositions visuelles innovantes. le fond n'est pas toujours blanc, ce qui donne une ambiance noire au récit. le trait de l'illustrateur m'épate toujours autant aussi. Un style à part qui transforme les lieux du quotidien en effrayants théâtres de jeux pour croquemitaines assoiffés de petites soeurs.

S'il y a un moment du récit que j'ai trouvé particulièrement inventif et décalé, c'est la scène du combat final. Dans le bâtiment où les protagonistes se trouvent, du sang macule les murs, des bouts de cadavres traînent à même le sol. La police arrive et parcourt les différentes pièces sans rien voir, alors que des combats ont encore lieu sous leurs yeux ! Il y a une collision visuelle entre les deux mondes que seuls nous lecteurs pouvons observer.

Comme dans le précédent volume, un dossier conclut le livre. Il s'agit ici d'un cahier graphique, qui montre les différentes étapes du dessin (du noir et blanc crayonné au rendu final couleur). J'ai trouvé cette partie très intéressante pour démontrer la quantité de travail et de talent nécessaire pour éditer une histoire telle que celle-ci ! Un cahier d'hommages d'autres artistes à l'univers Croquemitaines est aussi proposé.

Une série en deux tomes qui traitent des croquemitaines et du folklore qui leur est associé. Un deuxième tome beaucoup plus axé sur l'action et les combats, mais également beaucoup plus violent et sanglant. Des personnages toujours aussi géniaux et un univers graphique juste incroyable. Un comics que je recommande grandement !
Lien : https://livraisonslitteraire..
Commenter  J’apprécie          20
Je vais ici faire la critique des deux tomes en une seule critique puisque l'aventure se termine ici.

Elliott est un jeune garçon très attachant qui croit aux croquemitaines. Il est loin de se douter de ce qui va lui arriver. Il va assister impuissant au meurtre odieux de ses parents, et c'est alors que va se manifester à lui un des plus puissants croquemitaines : le "Père-la-Mort". Ce dernier, qui avait élu domicile au sein de la maison d'Elliott pendant plusieurs années, s'est pris d'affection pour l'enfant et va tenter de le sauver d'une puissante armée de croquemitaines. Accompagné de son chien, ils vont devoir fuir et demander de l'aide aux anciens croquemitaines afin d'échapper à ces nouveaux venus qui ont soif de pouvoir.

J'ai beaucoup aimé les deux tomes, l'un autant que l'autre, avec une histoire qui change de l'ordinaire. Les personnages, autant le Père-la-Mort qu'Elliott sont très attachants et leur relation est vraiment belle. Les autres croquemitaines sont graphiquement plus horribles les uns que les autres et l'ambiance très sombre du comics sert bien l'histoire. Les yeux rouges des croquemitaines tranchent bien dans la nuit et le récit est très bien mené (pas ennuyeux, et c'est très bien raconté). Bref un mini coup de coeur pour cette mini série qui mérite d'être lue car il y'a beaucoup de travail autant sur les dessins que sur la trame du récit.
J'imagine totalement cette histoire reprise en film !
Commenter  J’apprécie          30
Même critique que pour le tome 1, les deux étant intimement liées et le résultat aussi réussi sur le livre 1 que sur celui-ci !

Terrible !
C'est noir, violent, limite morbide. Clairement pas pour les enfants !

Mais au milieu de tout ça on trouve une pointe de tendresse avec cet adorable Elliott, qui pousse telle une fleur au milieu d'un paysage dévasté...On voudrait pouvoir le prendre dans nos bras et le protéger de toutes ces affreuses créatures ^^
Les dessins son méchamment géniaux. Les couleurs utilisées participent à cette ambiance glaçante...Gros coup de coeur !
Commenter  J’apprécie          70
Suite et fin de la nuit cauchemardesque du jeune Eliott, du Père-la-mort et du chien. le cadre étant posé, ce second tome est davantage porté sur l'action et nous suivons notre atypique trio tentant d'échapper aux croquemitaines, des ruelles sombres aux couloirs déserts d'un hôtel en ruines.
L'intrigue est vraiment bien ficelée, de même que le dénouement. Et ne parlons pas des personnages qui dégagent tous un charisme fou et sont soutenus par des dessins tout simplement sublimes. En refermant ce comic, on reste même un peu sur sa faim tant il est plaisant de se balader et de frissonner aux côtés d'Eliott aux frontières de nos peurs, je me suis même surprise à fredonner « Le croquemitaine voyage de nuit, dans toutes les caves, sous tous les lits…. »

Bravo à ces deux auteurs qui nous offrent un univers graphique et fictionnel complet, complexe et brillamment conté.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
BDGest
19 juin 2017
Ce conte moderne, à la fois délicat et poétique sur le fond et âpre et sombre dans son expression, se conclut habilement, avec de la profondeur, en faisant se rejoindre les deux profils d'un individu dans l'apprivoisement de ses faiblesses et de ses frayeurs.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Le croquemitaine voyage de nuit,
Dans toutes les caves, sous tous les lits,
Il traîne ses guêtres sans aucun bruit,
Prends garde à toi, passé minuit.
Commenter  J’apprécie          30
J'avais besoin d'un monstre.
Du pire d'entre tous.
Et tu as répondu à l'appel.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Djet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Djet
Dans le 145e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Soleil de plomb, cinquième et dernier tome de la série La venin, série que l'on doit à Laurent Astier et aux éditions Rue de Sèvres. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - la sortie du premier tome d'In memoriam, un premier tome baptisé Manon que l'on doit au scénario de Mathieu Salva, au dessin de Djet et c'est édité chez Dupuis - La sortie de l'album Blood of the virgin, un titre signé Sammy Harkham et édité chez Cornelius - La sortie de Spiritus sancti, premier tome sur deux de L'élixir de dieu, diptyque que l'on doit au scénario de Gihef, au dessin de Christelle Galland et c'est édité chez Grand angle - La sortie de l'album L'université des chèvres que l'on doit à Christian Lax et aux éditions Futuropolis - La sortie de l'album L'ami que l'on doit au scénario de Lola Halifa-Legrand, au dessin de Yann Le Bec et c'est édité chez Dupuis dans la collection Les ondes Marcinelle - La réédition d'Edmond, pièce de théâtre d'Alexis Michalik qu'adapte Léonard Chemineau et que réédite Rue de Sèvres à l'occasion des 10 ans de l'éditeur parisien
+ Lire la suite
autres livres classés : croque-mitaineVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (52) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5157 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}