AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702436196
320 pages
Le Masque (23/11/2011)
3.79/5   371 notes
Résumé :
La découverte de son appartenance à une famille de vampires avait laissé Jessica Packwood un peu ébranlée l’an dernier. Et ce n’était que le début. À présent mariée au prince Lucius Vladescu, elle doit s’imposer en tant que souveraine devant une famille de vampires aux dents longues qui ne demandent qu’à l’écarter du trône. Autant dire que sa complète ignorance de la langue roumaine, des us et coutumes de la cour vampire et la terreur que lui inspire sa belle-famill... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (86) Voir plus Ajouter une critique
3,79

sur 371 notes

darkmoon
  27 avril 2013
Si j'ai aimé le premier tome, j'ai encore plus adoré le deuxième.
Nous retrouvons Jessica/Antanasia et Lucius en Roumanie, mariés avec l'espoir de devenir Reine et Roi des vampires. L'histoire n'est pas centrée sur le couple conjugal mais sur le couple royal. En effet, ce dernier va être mis à rude épreuve. Heureusement Mindy et Rainero vont venir en aide à nos amoureux. C'est aussi l'occasion d'en apprendre plus sur le passé de Lucius.
En ce qui me concerne, Comment sauver un vampire amoureux est bien meilleur que le premier. J'ai eu beaucoup de mal à le lâcher. Même si dans le premier tiers, Antanasia m'a un peu énervée par son côté pleurnichard, j'ai adoré les personnages et l'intrigue est très présente. Lucius est toujours aussi charismatique. Antanasia, quant à elle, évolue au fil des pages. Elle passe de princesse à une véritable reine.
Ce qui m'a plu dans le premier tome c'était les échanges de Lucius et Antanasia, leur jeu de chats et de souris et leurs répliques caustiques tout au long de leur quête de soi.Dans ce second tome, il n'y a plus ce jeu dans les échanges, c'est plus sérieux, plus tourné sur les choses liés à l'accession au statut de roi et de reine et ça bat moins le chaud et le froid.
La magie opère aussitôt que l'on se plonge dans le livre et ce, jusqu'à la dernière page, qui arrive trop vite ! Les personnages sont fascinants avec soit leur bons côtés, soit leurs mauvais côtés.
Même si l'on a très vite une idée de qui a fait le coup, ce livre reste quand même captivant...
Le fait que ce soit raconté par les différents personnages donne une autre énergie au livre. On a Mindy pour narratrice en alternance avec Antanasia. Elle joue son rôle de meilleure amie avec sérieux et heureusement car sans elle qui sait ce qui serait advenu de nos deux vampires. Une amie comme on aimerait tous en avoir. Et on retrouve les messages de Lucius toujours garni d'humour qu'il envoie à ce crétin de vampire italien surfeur, allias Raniero, complexe, prêt à tout pour ceux qu'il aime, un personnage que j'ai adoré car il se démarque de tous les autres vampires.
Bref, le deuxième tome est plus sombre, plus noir. On y trouve beaucoup plus de suspens, d'aventure et de trahison…mais aussi deux magnifiques histoires d'amour. L'amour qu'on Lucius et Antanasia est infaillible ; Il est éternel
Trahison, dignité, honneur, amitié, confiance, pouvoir, confusion, amour… Tout y est !
Un livre réussi qui m'a transporté dans un autre monde. Quel dommage que l'auteur n'a pas écrit de suite à ce jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
Yumiko
  10 mars 2012
J'ai beaucoup aimé le premier tome Jessica's Guide to Dating on the Dark Side qui mettait en place les personnages et l'intrigue. Alors qu'il aurait pu se suffire à lui-même, nous voilà avec une suite… Quelque part c'est une décision un peu dommage, car la magie, même si elle est toujours présente, prend moins bien que lors du premier tome.
Pourtant, un récit (Mariage de Jessica et Lucius) se passant entre les deux volumes et relatant leur mariage, laissait présager d'une très bonne suite. J'ai retrouvé ce couple que j'aime tant et j'ai suivi avec plaisir les préparatifs de la cérémonie et leur union. Une vraie bulle de fraîcheur et d'émotions.
Dans le tome 2, nos deux héros vont devoir s'imposer comme souverains. Jess qui s'avère encore faible et peu au fait des traditions vampiriques, peine à faire sa place et à supporter son pouvoir. Elle se montre faible et met son mari en danger. Mais quand celui-ci se retrouve accusé du meurtre d'un de ses oncles, tout bascule! Lucius est enfermé et Jessica devra puiser dans son amour et dans ses gènes pour essayer de le sauver de la mort et de les sortir de cette galère.
Leur relation est toujours aussi touchante et forte. Leur amour puissant et sincère emporte le lecteur qui se bat avec eux et souhaite qu'ils s'en sortent. J'aime la façon dont Jess évolue et devient celle qu'elle aurait toujours dû être. La voir puiser en elle, se durcir et faire face aux autres vampires est prenant et très intéressant. Lucius est toujours aussi craquant. Sa manière d'être avec sa femme ne peut que nous faire fondre et nous donner envie d'être à sa place! C'est donc avec plaisir que je les ai retrouvé et suivi :D
Le livre est découpé de manière intéressante avec des chapitres centrés sur différents narrateurs: Jess, Lucius, Mindy et Raniero. Si ceux sur le couple vedette sont toujours intéressants et prenants, ceux sur Mindy m'ont fortement ennuyée. Cette jeune fille arrive difficilement à gagner mon intérêt et j'ai trouvé que sa présence au premier plan n'était pas vraiment bien pensée. Par contre, celle de Raniero, le cousin de Lucius, est très intéressante et amène un plus indéniable à l'histoire de part son passé et son lien avec le prince.
Outre le cas Mindy, j'ai trouvé que l'histoire avait beaucoup de peine à avancer… Trop de politique, pas assez d'action, du coup le livre s'allonge et une bonne partie du récit perd de son intérêt. Par contre la fin, sans être complètement inattendue, clôt de belle manière ce tome.
Le style de l'auteur est toujours aussi agréable et nous emporte facilement dans la suite de leurs aventures.
Il y a donc du pour et du contre pour cette lecture. Même si je l'ai moins apprécié que le premier, ce deuxième tome a certains intérêts non négligeables qui font qu'il peut plaire aux amoureux de Lucius et Jessica malgré tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Pois0n
  22 août 2019
Suite et fin de la duologie « Jessica », « Comment sauver un vampire amoureux » réussit le paradoxe de corriger les principaux défauts du premier volume... tout en étant *moins bon*.
Cette fois, point de résumé de quatrième de couverture mensonger, celui-ci en disant même largement... trop, citant des évènements n'ayant lieu qu'à la moitié du bouquin. Au moins, on sait à quoi s'attendre : si le premier volume restait plus qu'évasif sur son univers vampirique, ici, les Aïeux, les clans et les petites magouilles internes sont au coeur de l'intrigue. Un bon point, donc. Après la légèreté de « Comment se débarrasser d'un vampire amoureux », l'ambiance vire ici à 180° et se révèle beaucoup plus sombre et sérieuse. Jess est désormais princesse en Roumanie... mais Jess est toujours Jess : Américaine. Élevée en tant que telle. Incapable de baragouiner trois mots de roumain, même pour se commander à manger. Déracinée. Alors oui, Jess (ou plutôt Antanasia) se montre assez passive pendant une bonne partie de l'intrigue. Paumée. Elle pourrait être agaçante, mais en réalité, son comportement s'avère plutôt crédible dans ce presque nouveau monde où Lucius est son seul repère. Alors, une fois sans repère du tout... Définitivement, Beth Fantaskey est douée pour écrire des personnages crédibles et humains, même lorsqu'il s'agit de vampires.
L'autre défaut majeur du tome précédent était l'absence d'enjeux annexes en dehors de la romance. Ici, c'est elle qui passe au second plan, même si le couple princier se montre plus culcul-la-praline que jamais, à coups de grandes déclarations dramatiques. le principal fil rouge de ce volume est donc un complot formé contre Lucius. Dommage que la correction de cette lacune se fasse au prix de l'apparition d'une autre ! L'on en devine en effet d'emblée les tenants et aboutissants tant les ficelles sont grosses et les indices peu discrets... Néanmoins, Beth Fantaskey ne confirme nos doutes qu'à la toute fin. Il faut avouer qu'on ne peut pas vraiment dire que les personnages « enquêtent », ni se creusent réellement la tête pour tenter de comprendre ce qui a pu se produire. Antanasia n'est pas la seule à se montrer passive, engluée dans ses propres problèmes.
Côté narration, on retrouve le côté épistolaire qui faisait tout le charme du premier volume. Aux voix d'Antanasia et Lucius s'en ajoute également une troisième : celle de Mindy, la meilleure amie de Jess. Et c'est là que le bât blesse. Parce que d'un côté, Mindy est géniale et, à l'instar de Jess, crédible. Toujours aussi frivole, se fiant à son Cosmo pour la guider dans la vie, elle apporte une bouffée d'air frais bienvenue au milieu de ce château gothique peuplé de vampires trop sérieux.
De l'autre, elle est liée au plus gros problème narratif de ce tome. Souvenez-vous : la dernière fois que l'on avait entendu parler de Mindy, elle et Jess n'étaient plus en très bon termes après que la jeune femme ait pris peur suite aux rumeurs vampiriques courant sur son amie. Et là, on la retrouve... au courant de tout. Pire, on a sérieusement l'impression d'avoir loupé un épisode, puisqu'on apprend dès le début, sans véritable explication, qu'elle est sortie brièvement avec le cousin de Lucius. Certes, la suite du roman nous éclaire un peu sur ce qu'il s'est passé, mais les allusions constantes à des évènements que l'on a l'impression de devoir connaître laissent dans la première moitié du livre un sentiment bizarre. A tel point qu'au bout d'un moment, n'y tenant plus, j'ai dû aller vérifier si je n'avais pas loupé un tome. Mais non, il s'agit pourtant bien d'une duologie...
Avec Mindy apparaît donc un nouveau personnage, même si lui n'a pas droit au chapitre : Raniero, le cousin de Lucius, garant de la touche écolo-hippie maintenant que les parents adoptifs de Jess ne font plus partie du récit. Et il est sympa, Raniero, même si son côté torturé entre ombre et lumière a un méchant arrière-goût de déjà-vu. On y a déjà eu droit avec Lucius la dernière fois, et en bien plus développé. le fait de ne pas avoir accès à ses pensées, mais uniquement à ses paroles et ses actes renforce ce sentiment de « Lucius bis » alors que son parcours est pourtant totalement différent.
Encore plus gros hic, ces nouveaux éléments semblent oublier en route le tome précédent ! Alors que dans le premier, on nous faisait bien comprendre que Lucius avait été élevé par Vasile, ici, on nous dit que les deux garçons ont été formés par Claudiu. Vasile, on ne le mentionne nulle part ou presque. En résulte une méchante impression de faux raccord, comme s'il avait fallu lier deux histoires sans rapport l'une avec l'autre. de fait, celle-ci aurait pu être exactement la même avec des protagonistes totalement différents. Ce qui aurait peut-être mieux valu niveau cohérence, en fin de compte...
Enfin, outre le manque de cohérence global, le découpage des chapitres, déjà très courts dans le premier volume, vire cette fois au n'importe quoi. le découpage ne se base pas seulement sur les évènements ni les changements de narrateur, mais coupe parfois en plein milieu de l'action sans raison. Si encore c'était pour aérer la lecture, couper des chapitres trop longs... mais non, c'est même tout l'inverse. Il ne s'agit certes que d'un blanc à sauter dans le texte, mais ça hache malgré tout la lecture. Pourquoi faire des chapitres ne dépassant parfois guère les deux ou trois paragraphes ?
C'est dommage parce qu'en soi ce n'est rien du tout, mais pourtant ça n'aide paaaaaaas !
Bref, on passe d'une paranormal romance un peu décalée à un récit fantastique plus sérieux, plus posé, même si plus classique et hélas toujours aussi prévisible, corrigeant les défauts du tome 1 mais écopant de nouveaux, finalement plus gênants, au passage. Et que dire de cette fin super rapide, certes agréable mais bien trop précipitée pour une fin de série, et n'apportant même pas une lumière définitive sur le destin des personnages ? Peut-être Beth Fantaskey s'était-elle laissée la possibilité d'une suite, même si à ce stade, on ne voit pas trop ce qu'il pourrait rester à raconter...
Quoi qu'il en soit, Jessica, c'était une duologie vampirique assez rafraîchissante, avec des personnages très bien écrits, avec certes des défauts, mais aussi des qualités pour les contrebalancer et rendre la lecture toujours plaisante, en fin de compte. Pas inoubliable, mais plaisante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kurosaki
  28 août 2012
Jessica est désormais Antanasia Vladescu. Mariée à Lucius et transformée en vampire, elle découvre un nouveau pays, la Roumanie, de nouvelles coutumes mais surtout d'énormes responsabilités qui incombent à son nouveau statut de princesse des vampires.
Tout cela est difficile à gérer pour elle qui jusqu'à présent n'avait qu'à penser à ses devoirs, ses copines et d'éventuels petits copains, mais on peut bien faire un effort quand on est amoureuse et mariée à un magnifique vampire qui a toutes les qualités possibles et imaginables.
Il fallait bien que tout ça soit bousculé par une catastrophe et ça sera un meurtre d'un Aïeux, dans leur châteaux, qui va venir gâcher leur petite vie puisque Lucius et accusé et jeté en prison. Antanasia va devoir mener l'enquête, aidée de sa meilleure amie Mindy qui a fait le déplacement pour la soutenir, et de Raniero, un cousin de Lucius aussi séduisant que mystérieux qui s'est rapproché de Mindy.
Le deuxième tome m'a pas mal déçu, je n'ai pas retrouvé ce qui m'avait plu dans le premier c'est à dire le caractère de Jessica qui ne se laisse pas faire et sait ce qu'elle veut. La nouvelle Jessica est totalement dépassée par ce qui lui arrive, alors ok c'est beaucoup de changements pour une jeune fille mais elle a vraiment mit du temps à se réveiller et du coup l'histoire met du temps a démarrer aussi. C'est long et pas intéressant quand on a un personnage principal qui passe son temps à se plaindre qu'on l'aime pas, qui est fatigué, et qui sait pas demander à manger... Prend un dico et remue toi!!!
Sinon une fois que ça commence, ça ne déçoit pas. Jessica reprend du poil de la bête, elle se réveille enfin. L'histoire s'accélère, les personnages se révèlent. Mais ça met du temps à arriver, c'est dommage.
Pour ce qui est du côté policier du roman, on voit le dénouement arriver bin... dès le début. C'est quand même intéressant de voir comment les coupables vont être débusquer et le but et motif de tout ça.
Je ne sais pas si une suite est prévue, si c'est le cas je le lirai sûrement parce que je garde un bon souvenir du premier tome et que j'aurai l'espoir qu'il lui ressemble, mais là vraiment, c'était pas génial.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
Melisende
  14 mars 2015
/!\ Spoilers sur le tome 1 ! /!\
Soyons clairs, ce deuxième et dernier tome de la duologie Comment se débarrasser d'un vampire amoureux est définitivement une lecture qui ne restera pas dans les annales. Je n'irai pas jusqu'à parler de déception puisque je n'avais aucune attente le concernant, mais il est clair que ce n'est pas un livre que je conseillerais.
J'avais vraiment beaucoup aimé les deux premiers tiers du premier tome qui m'avaient beaucoup fait rire ; et même si la suite s'était gâtée en glissant vers une ambiance ratée beaucoup trop sérieuse et classique, je gardais une impression générale plutôt positive. Ici, je ne retire malheureusement pas grand-chose de positif.
Je me suis beaucoup ennuyée à cause d'une intrigue trop simpliste, je n'ai pas apprécié les personnages (notamment l'héroïne que j'ai trouvée vraiment gourdasse) et le style, bien qu'agréable à parcourir, n'a pas su effacer les autres nombreux défauts. le premier tome se suffit amplement à lui-même, il vaut mieux s'en contenter !
Jessica et Lucius se sont mariés. La jeune fille vit maintenant auprès de lui, dans sa luxueuse et ancienne demeure en Roumanie. Loin du quotidien d'une adolescente américaine, notre héroïne doit apprendre à se comporter selon son nouveau rang : elle est amenée à devenir reine. Donner des ordres, tenir tête à d'anciens cruels vampires peu désireux de voir changer les choses et surtout, gérer la condamnation de son mari, voilà qui semble très difficile à assumer pour la jeune Jessica.
A vrai dire, je l'ai trouvée vraiment peu intéressante dans ce tome. Je n'ai pas retrouvé ce qui m'avait séduit chez elle précédemment, elle n'a su que m'agacer ici. Molle, passive, chouineuse qui ne voit rien venir et ne comprend rien… Elle déçoit. Je conçois que son changement de vie la perturbe tant qu'elle peine à s'y faire et à entrer dans la peau d'une princesse de poigne mais Beth Fantaskey donne l'impression que son héroïne ne fait aucun effort pour sortir la tête de l'eau, elle se laisse balloter d'une scène à l'autre, complètement spectatrice de sa vie… heureusement, un déclic semble se faire au bout d'un (long) moment et elle reprend les choses en main pour sauver Lucius. Mais c'était in extremis !
Lucius, parlons-en. Je ne sais plus s'il m'avait convaincu dans le tome précédent, en tout cas ici, il est quasiment absent tout du long, on ne le croise qu'à travers quelques-uns des mails qu'il échange avec son cousin. Et les rares fois où il fait une apparition (avant d'être emprisonné), il ne sert pas à grand-chose, il faut bien l'avouer. L'auteure tente de nous faire comprendre qu'il est puissant et parvient à tenir tête aux Aïeux, qu'il peut être dangereux mais aussi empli de patience pour sa jeune épouse un peu gourdasse… Personnellement, je trouve cette figure bien trop peu développée pour que je puisse m'y attacher. Il ne m'a fait ni chaud ni froid.
Pas plus que les scènes de tendresse entre les deux jeunes héros, d'ailleurs. Très rares, il faut dire que les deux jeunes gens sont finalement assez peu réunis dans ce deuxième tome, il ne se passe rien d'extravaguant entre eux et quand Beth Fantaskey leur accorde un baiser, on n'y croit pas. C'est très plat et ne procure aucune émotion si ce n'est l'ennui. Dommage, les joutes verbales entre les Jessica et Lucius m'avaient amusée dans le premier volet. Mariés et amoureux, ils sont tellement « posés » qu'on dirait qu'ils ont pris 70 ans dans les dents. Boriiiiiiing.
Finalement, les personnages les plus « intéressants » sont les secondaires. Pas tous, mais deux d'entre eux sortent totalement du lot : Mindy la meilleure amie de Jessica et Raniero le cousin de Lucius. Tous les deux se sont rencontrés lors du mariage des deux héros et, malgré toutes leurs différences, se sont lancés dans une relation… compliquée. Entre la jeune fille matérialiste qui rêve de devenir coiffeuse pour stars et le vampire hippie végétarien, comment vous dire… ce n'est plus un fossé, c'est un gouffre ! Malgré tout, la tendresse qui les unit est réelle et saura très certainement les réconcilier ? Voilà une romance qui, si elle ne m'a pas fait rêver (elle est tout de même très attendue), m'a tout de même davantage divertie que l'histoire d'amour ennuyeuse entre Jessica et Lucius.
Le caractère des deux protagonistes y est certainement pour beaucoup, notamment celui de Mindy qui prend complètement le pas sur Jessica, c'est indéniable. Fraîche et très fun, elle m'aurait peut-être aussi tapé sur le système si elle avait été la « vraie » héroïne de l'histoire mais là, elle tient son rôle secondaire à la perfection et s'avère indispensable à l'avancée et à la légèreté de l'intrigue.
Raniero est lui aussi un personnage qui ne manque pas de panache et de charisme. C'est même dommage qu'il soit traité avec autant de légèreté et de superflu, je suis persuadé qu'il avait encore beaucoup de choses à nous raconter et tout comme sa compagne, il brille ici d'un éclat beaucoup plus fort que Lucius, censé être la figure masculine « principale ». Heureusement qu'ils sont là ces deux-là !
Malgré toute la bonne volonté de ce couple secondaire, il n'y a pas grand-chose à sauver de l'intrigue principale qui pourrait être résolue dès le début (pas difficile de trouver le nom du coupable et son mobile) si Jessica arrêtait un peu de se regarder le nombril. le suspens n'existe pas, le mystère non plus d'ailleurs. C'est vraiment trop simpliste pour captiver le lecteur. Je le répète, je me suis ennuyée tout du long.
Heureusement, les chapitres ultra-courts rythment un peu l'ensemble ; de même que l'alternance des points de vue. En effet, Beth Fantaskey a ici décidé de laisser la parole tour à tour à Jessica et Mindy. Chacune d'entre elles prend alors soin de nous raconter ce qu'elle voit, entend, comprend, déduit… le lecteur avance donc dans l'histoire à travers deux points de vue différents.
L'aventure de l'héroïne est si peu passionnante que je remercie l'auteure de nous avoir proposé les pensées de sa meilleure amie, pensées plus cohérentes et bien plus déterminantes pour l'avancée de l'intrigue. Encore une fois, heureusement que cette figure secondaire était là !
Je suis bien désolée d'en arriver à cette conclusion mais force est de constater que cette suite est ratée et n'a aucun lieu d'être. Inutile et ennuyeuse au possible, oubliez-la et contentez-vous du premier tome qui lui, au moins, a le mérite de faire sourire une bonne partie de l'histoire en détournant le mythe du vampire !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
verobleueverobleue   28 juin 2012
Je souhaiterais donc que tu répandes la rumeur : si quelque chose arrivait à Antanasia durant mon emprisonnement, je démolirais ces murs, pierre par pierre et une fois dehors j'abandonnerais toute obéissance à la loi et détruirais volontiers le moindre suspect. Car si on touche ne serait-ce qu'à un cheveu de ma femme, quand je suis dans l'incapacité de la protéger, ce royaume subira des conséquences que les rares survivants raconteront dans les livres d'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
verobleueverobleue   28 juin 2012
De tous les recoins lugubres du château Vladescu, la salle faisant office de tribunal était décidément le pire. Comme toutes les pièces situées en étage, elle était pourvue d’une cheminée où brulait un feu d’enfer. L’ombre sinistre des flammes dansait sur les murs sombres et accentuait son atmosphère austère. Les bancs disposés en demi-cercle étaient réservés aux témoins, les dalles usées marquaient l’emplacement où se trouvait l’accusé et je me trouvais installée à la grande table, à côté de Lucius, raide sur une chaise inconfortable.
J’aurais volontiers intenté un procès aux fabricants de jouets (Mon petit poney, notamment) qui font croire aux enfants que les châteaux ont des murs rose bonbon, des arcs-en-ciel sur le toit et des meubles en forme de gâteaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
fadadelecturefadadelecture   27 février 2013
- Raniero Lovatu, arrête ! Arrête-toi immédiatement, espèce de crétin de vampire italien ! Arrête, parce que je t'aime, parce que je veux vivre avec toi sur cette plage, parce que je veux que tu retrouves ton bouc, tes tee-shirts ridicules et que tu quittes avec moi cet endroit par le premier avion, avant qu'il ne soit trop tard ! Je regrette de t'avoir demander de changer, de te battre pour moi, mais ... arrête-toi. Tout de suite !

de Mindy à Raniero
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1713
verobleueverobleue   28 juin 2012
Notre baiser s'éternisa et c'était comme si nous disions mille choses sans articuler un seul mot. Des choses du genre "je suis désolée", "je suis dingue de toi", ou : "on ne devrait pas" et:"que ça ne s'arrête jamais".
Commenter  J’apprécie          201
verobleueverobleue   28 juin 2012
Mieux vaut être pauvre avec du sable sous les pieds plutôt que riche avec du sang sur les mains.
Commenter  J’apprécie          420

Video de Beth Fantaskey (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Beth Fantaskey
An interview with YA author Beth Fantaskey author of Jessica's Guide to Dating on the Dark Side and Jekel Loves Hyde.
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Comment sauver un vampire amoureux ?

Antanasia rêve de pieu...Mais qu'est ce que ce présage signifie pour un vampire ?

La mort
La trahison
Un enfant
Un meurtre

11 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Comment sauver un vampire amoureux de Beth FantaskeyCréer un quiz sur ce livre

.. ..