AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nenad Savic (Traducteur)
EAN : 9782362310225
256 pages
Éditeur : Castelmore (10/06/2011)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 94 notes)
Résumé :
"Quand je serai grande, je serai un vampire!"
disait Raven quand elle avait 4 ans.
Douze ans plus tard, elle pourrait bien y parvenir !

Raven, 16 ans, est une originale, avec son look gothique et son esprit rebelle. Elle vit à Dulsville, la ville de l'ennui. C'est bien simple: il ne s'y passe jamais rien et tout le monde se connaît depuis toujours.
Enfin, c'était vrai avant l'évènement du siècle: de nouveaux habitants emménagent a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Alyxiel
  25 mars 2014
Résumé : " "Quand je serai grande, je serai un vampire!"
disait Raven quand elle avait 4 ans.
Douze ans plus tard, elle pourrait bien y parvenir !
Raven, 16 ans, est une originale, avec son look gothique et son esprit rebelle. Elle vit à Dulsville, la ville de l'ennui. C'est bien simple: il ne s'y passe jamais rien et tout le monde se connaît depuis toujours.
Enfin, c'était vrai avant l'évènement du siècle: de nouveaux habitants emménagent au sommet de la colline, dans le manoir étrange et prétendument hanté qu'on croyait abandonné depuis des lustres. Qui sont ces gens ? Et surtout, qui est le beau, sombre et insaisissable Alexander Sterling ? Si les rumeurs disent vrai, ce sont des vampires.
Raven, qui rêve d'un baiser avec un vampire depuis la maternelle, est prête à risquer sa vie pour découvrir la vérité...
Raven Madison, adolescente d'une petite ville américaine, sort avec Alexander Sterling, un séduisant vampire. Elle a trouvé le prince charmant qu'elle attendait depuis toujours. Leur pique-nique nocturne dans le cimetière communal est interrompu par la venue d'autres vampires qui pillent des tombes. Elle découvre alors que le cousin d'Alexander, Claude, est lui aussi dans le coup. Il recherche le sang de leurs ancêtres pour devenir un vampire à part entière; comme son cousin Alexander. Va-t-il arriver à son but?"
Un peu déçue par le déroulé de l'histoire qui ne laisse pas beaucoup de place au suspense et à la surprise. l'intrigue est, pour ma part, une peu simpliste, même si les personnages sont attachants. je trouve qu'il y a trop de détails empruntés aux auteurs ayant déjà traité du sujet des vampires. En même temps, une fois qu'on en a fait le tour...
Je lirais tout de même la suite par curiosité, pour voir si l'intrigue décolle et aussi parce que c'est un roman agréable à lire. Par sa simplicité, il est parfait pour les soirées "grosse fatigue" où on veut se détendre, se divertir, sans se prendre la tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Ewylyn
  04 juillet 2014
Mon premier roman de vampires. En fait, si l'on oublie que j'ai essayé Twilight, c'est le premier que j'ai réussi à terminer. À vrai dire, je suis plutôt mitigée, malgré une bonne satisfaction globale. Il subsiste des petits défauts plutôt gênants. Je précise un autre point par rapport à cette lecture, je l'ai lu sur Youboox, un site sur lequel les éditions Milady, Bragelonne et Castelmore ont accepté de mettre en ligne certains romans gratuitement. Je vous le conseille si la lecture sur écran ne vous repousse pas.
L'intrigue est assez sympathique. du moins, le fait que l'on ne voit pas véritablement de vampires m'étonne et me plaît. Raven comme le reste des habitants de Dullsville soupçonne la présence de vampires, mais Raven pousse plus loin ses investigations, parce qu'elle rêve d'en rencontrer. de ce fait, tout le roman nous plonge dans un savoureux quiproquo d'où l'on ne sait plus distinguer le vrai du faux. Il n'y a que les toutes dernières pages qui nous aident à y voir clair définitivement.
Ce flou artistique est loin d'être ennuyeux. L'enquête menée par Raven et son amie demeure intéressante, la joute terrible entre Trevor et Raven est plus que jubilatoire, l'histoire paraît simple, elle suit la vie d'une adolescente vue comme marginale. Avec tout ce que cela implique dans sa vie familiale et lycéenne. Alors, oui, il y a quelques stéréotypes, comme Trevor, le beau sportif insupportable que l'on adule, les pom-pom un peu superficielles, la bonne copine faible devant les puissants... Toutefois, je tiens à saluer l'auteure, car elle s'en sort très bien. Ces clichés ne m'ont pas agacée, ce qui signifie que tout ce qui a été construit par Ellen Schreiber a su me captiver.
Le style est fluide et agréable à lire. L'humour noir de Raven, ses répliques sont à mourir de rire. Les descriptions nous plongent à la fois dans ce quotidien simple d'une lycéenne atypique tout en offrant des petites pointes de fantastiques ainsi qu'un côté sombre maîtrisé. Les références à la culture vampirique sont largement évoquées, ce qui ravira les fans, Raven rencontre même Anne Rice ! On s'amuse même de certains clichés du vampire grâce à des sous-entendus plutôt comiques entre Alexander et Raven. le récit est présenté à la première personne, Raven nous emmène dans son monde et ses pensées, nous permettant d'entrer dans ses sentiments et de la comprendre.
Il faut dire que c'est une héroïne très sympathique, son mordant, sa manière de voir le monde, ses répliques, sa personnalité, elle a du caractère et elle m'a surprise. Je ne m'attendais pas à une fille aussi passionnante à suivre. Sa meilleure amie m'a amusée, tout comme Matt, c'est dommage qu'on ne les voie pas plus afin de mieux les cerner. Trevor est jubilatoire, ce jeune homme possède un ego surdimensionné, une étroitesse d'esprit hallucinante et un sacré potentiel comme clown. Parce qu'il m'a fait rire, vraiment, en le lisant vous comprendrez mieux. La famille de Raven est très sympathique, j'adore son petit frère et j'apprécie ses parents – malgré quelques réactions parfois offensantes de leur part. Alexander est aussi intéressant qu'étrange, j'ai adoré l'idée qu'il joue sur les clichés avec les vampires, qu'il soit bienveillant et protecteur avec Raven.
En conclusion, un bon roman autour des vampires, fluide et simple à lire, avec une bonne dose d'humour. Les protagonistes sont pour le moment esquissé et les décors sont plantés, c'est parfaitement normal, nous sommes dans un premier tome de série et je dois dire qu'il m'a convaincue de poursuivre l'aventure vampires. En dépit des quelques défauts qu'on peut lui trouver, comme sa simplicité dans l'enchaînement des événements ou bien quelques stéréotypes côté personnages. Je pense que ces défauts s'affinent et s'estompent par la suite.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Katalyn
  02 septembre 2015
C'est un livre que j'avais acheté à l'époque où je lisais encore des histoires de vampires et que j'avais envie de lire autre chose que les gros best sellers genre Journal d'un vampire. Mais entre temps, l'envie de le lire n'était plus du tout là, j'avais passé ma période "vampirique" et il trainait dans ma PAL. le Challenge de l'été était l'occasion de le sortir de ma PAL, de plus il n'était pas très épais donc irait vite à lire...
Je trouve la couverture très jolie, j'aime beaucoup le style gothique qui a été choisit pour illustrer ce roman, c'est d'ailleurs ce qui m'a attiré et incité à acheter ce livre. Mais après avoir lu le roman, il y a un truc qui ne colle pas sur cette couverture... Raven ne porte que du rouge à lèvres noir, je sais, c'est un détail mais je trouve dommage de ne pas être allé jusqu'au bout des choses.
On retrouve donc Raven, fille de parents hippies qui se sont métamorphosés à l'arrivée de son petit frère. Raven a grandit dans un univers de films et romans d'horreur et plus particulièrement peuplés des vampires. Son objectif principal dans la vie est de leur ressembler et si la chance lui sourit et que les vampires existent vraiment, devenir l'une des leurs. Puis vient le jour où une famille recluse emménage dans le manoir abandonné et dit hanté de la ville où elle habite. Un garçon du même âge que Raven, Alexander, y habite et semble être aussi marginal que la jeune fille ce qui l'attire énormément. Et c'est lors de leur rencontre que tout change pour Raven, elle se dit que c'est peut être la chance de sa vie et qu'il ne faut pas qu'elle la loupe. L'histoire en elle même n'est pas particulièrement mal écrite, mais je l'ai trouvé lassante. Raven est vraiment dans son monde, ça en devient agaçant, et l'histoire de vampire que j'attendais n'était présente que dans la tête de Raven car il ne se passe rien dans le livre. Je trouve ça dommage car l'auteure aurait pu mieux développer ce point, après tout le titre du livre est quand même "Vampire Kisses" alors on s'attend forcément à ce qu'il se passe quelque chose, rien qu'une toute petite chose... Mais rien. Pour moi il s'agit plus d'une romance que d'un roman fantastique car je cherche encore le fantastique dans ce livre en dehors de l'imagination de Raven.
Au niveau des personnages, on se retrouve avec tous les clichés américains, les pompoms girls, le type le plus populaire du lycée qui est joueur de foot, le meilleur ami de celui ci qui est le type sympa, et bien sûr la meilleure amie et unique amie de la gothique... Je n'ai même pas réussi à m'attacher aux personnages car ils n'ont pas vraiment de caractère, c'est juste une série de clichés, les pompoms girls : débiles, le joueur de foot : imbu de lui même... le seul personnage à peu près "creusé" est le petit frère de Raven, je pense que c'est le seul qui mérite qu'on s'attarde sur lui.
Le roman n'est pas mauvais en soit, mais je n'ai pas particulièrement aimé, l'intrigue était inexistante, la romance était niaise et les personnages superficiels. Je possédais également le tome 2 de cette saga que je ne lirais pas. Si vous cherchez une romance d'ados mignonne, ce roman est fait pour vous, si vous cherchez en revanche un roman fantastique passez votre chemin...
Lien : http://elixir-de-livres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Archessia
  15 octobre 2011
Quand, en maternelle, la prof demande aux enfants ce qu'ils veulent faire plus tard.
Après les classiques infirmière, astronaute, princesse et policier, vient le tour de Raven qui, fièrement, déclare vouloir être vampire quand elle sera grande !
En voyant les réactions qu'elle suscite, elle se conforte de plus en plus dans cette idée qui ne la quittera pas de toute son enfance et son adolescence.
Elle se gave de films de vampires, porte le full look gothique, se balade dans les cimetières, vénère les chauves-souris et n'a peur de rien.
Bien sûr quand on vit dans une ville où tout le monde joue au golf ou au tennis, ça ne passe pas inaperçu ...
Véritable souffre-douleur de son école, elle s'en sort grâce à un caractère bien trempé et une répartie sanglante et acérée comme les canines d'un vampire !
Son quotidien noir et solitaire risque d'être pas mal bouleversé, car le manoir surplombant la ville a enfin trouvé des nouveaux pensionnaires, et à ce qu'il paraît, ils sont très étranges, ne sortent que la nuit et ont un fils adolescent qui adorerait se balader dans les cimetières ...
Alors là, c'est une occasion que Raven ne peut pas manquer !
Et bien, comme quoi, l'adage "il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture" est encore valable quelques fois !
J'ai acheté ce livre pour participer à la Lecture Commune avec le forum de Lire Ou Mourir.
En voyant la cover, je m'attendais à une romance fantastique comme on en trouve pas mal (ce qui m'allait parfaitement hein, j'adore ce genre).
J'ai eu l'agréable surprise de découvrir tout autre chose !
Au final, Vampire Kisses se révèle être un livre très moderne, extrêmement rafraîchissant et drôle, et j'ai passé un excellent moment avec lui !
Déjà, Raven est excellente. Elle est gothique, mais dans un style limite caricatural. Elle pousse sa passion à l'extrême et se roule dans les clichés à outrance.
Cimetières, créatures de la nuits, films d'horreur, musique ténébreuse, crucifix, chauve-souris et noir à toutes les sauces, voici ce qui passionne la jeune fille.
Son rêve ultime ? Rencontrer un vampire pour qu'il puisse la transformer. C'est une véritable obsession pour elle !
Du coup, quand la rumeur commence à courir en ville que les nouveaux habitants sont des vampires, elle va tout faire pour se rapprocher d'eux et s'incruster dans leur vie. Ce qui donne des scènes assez drôles et montre le culot incroyable et désarçonnant de Raven
Les autres personnages sont également vraiment sympa, surtout Trevor, dans le rôle de star du lycée qui s'est déjà tapée toutes les pom-pom girls, avec papa très riche et influent derrière lui, monsieur se croit le roi de la ville et pense tout naturellement que tout lui est dû.
Pas de bol, Raven est la seule personne à lui tenir tête, tout simplement parce qu'elle n'en a absolument rien à faire de la quelconque influence des parents de ce p'tit con.
Cela donne des dialogues très savoureux et épicés, des disputes mémorables et des vengeances qui vous laisseront bouche bée !
La seule et meilleure amie de Raven est également une outsider, comme elle.
Avec une famille de fermiers, une timidité gigantesque et une estime de soi dans les chaussettes, elle fait un personnage très attendrissant qu'on a envie de prendre sous son aile.
La présence de Raven à ses côtés lui donne envie de s'émanciper et d'oser plus ! Mais bon, faut pas exagérer non plus, c'est parfois too much pour elle ...
En fait, c'est une histoire très contemporaine qui pourrait parler de pas mal de jeunes filles de cet âge-là qui vivent dans leurs rêves et leurs fantasmes d'un être de la nuit venant les enlever de leur morne quotidien.
Qui n'a jamais rêvé trouver quelqu'un de mystérieux, un peu dangereux, qui n'aurait d'yeux que pour nous et qui chamboulerait notre vie ?
Sauf que pour Raven, cette personne sera un vampire ou ne sera pas !
Au risque d'en décevoir certains, pas de fantastique ici, que des rumeurs, des non-dits, des secrets et des sous-entendus.
Cette famille est-elle réellement composée de vampires ? Jusqu'où Raven ira pour avoir réponses à ses questions ?
Un livre qui m'a vraiment beaucoup plu, une grosse bouffée de fraîcheur, d'humour et d'originalité qu'il m'a été très agréable de lire.
Il se lit très vite, d'ailleurs, et j'ai vraiment hâte de pouvoir aller me procurer la suite pour avoir, moi aussi, des réponses à mes questions !
Je le conseille à ceux qui veulent lire autre chose que les désormais classiques histoires de vampires romantiques.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tatsu
  03 décembre 2014
J'ai toujours apprécié les livres jeunesse, notamment parce que la plupart se lisent assez facilement, et celui-ci ne déroge pas à la règle. L'écriture de l'auteur est fluide, sans redondance et fautes à outrance, l'humour y est présent même s'il faut avouer que ce ne sera sans doute pas au goût de tout le monde.
Ce que j'ai particulièrement adoré dans ce livre, c'est la méchanceté des gens que l'auteur montre du doigt lorsqu'on est différent. Oui, certains aiment des couleurs flashy, d'autres préfère les pastels, d'autre encore aiment le noir. Cela est-il pour autant une raison de les marginaliser et de traiter ceux qui nous semblent différents comme des monstres ?
Mais le problème, c'est que finalement Vampire Kisses est vraiment très jeunesse. Je pense que le livre aurait gagné en qualité s'il avait été destiné à des jeunes adultes, plutôt qu'à des enfants. Car parfois on a des passages qui montrent que l'auteur a envie d'aller plus loin (je pense aux baisers), mais à côté on a tellement de futilités enfantines et de réflexions un peu bêtes (on a beau croire aux vampire, il faut plus qu'un suçon pour se transformer soi-même en vampire j'imagine…) que ça en devient parfois vraiment ridicule.
Le gros point noir aussi de cette série, c'est qu'il y a 9 tomes qui sont sortis chez nos amis anglophones, et nous… Nous n'en avons que 3, sortis en 2011, et d'après des recherches il n'y aura jamais de suite (du moins, pas chez Castelmore…). C'est assez pénible de commencer une série, de l'apprécier et de se rendre compte que l'éditeur gâche tout le plaisir en n'assumant pas jusqu'au bout ses choix de publication ! Un problème récurrent chez Bragelonne et ses filiales. Il serait temps d'écouter vos lecteurs et de finir les séries commencées ! Surtout quand on voit les horreurs que vous nous sortez à la place (80 notes de jaune, tu peux largement te sentir visé…). Au moins communiquer sur les raisons (avec chiffres à l'appui et pas juste un “ça rapporte pas assez, on ne va pas publier à perte !”), ça serait quand même moins difficile à avaler je pense.
Bref, ce fut une lecture amusante et sans prise de tête, mais la découverte du manque de suite a quelque peu refroidi mon appréciation de ce livre. Et c'est bien dommage, parce qu'au fond l'auteur n'y est pour rien. Mais voilà, j'ai un peu perdu l'envie de continuer la série, pour le peu qu'on m'offre, et je crains qu'à l'avenir Bragelonne et cie ne me voit acheter leurs livres qu'une fois la série finie… (ce qui ne laisse pas beaucoup de choix au final ^^)
Sinon, sachez aussi qu'il y a un manga sur cette histoire, une sorte d'intrigue complémentaire (comme on me l'a fait remarquer dans les commentaires, merci ! ^^), et même si la série est considérée comme finie, ça ne reprend donc pas l'intégralité des tomes.
Lien : http://edenia.sanctusy.net/r..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
cdifontanetcdifontanet   15 janvier 2016
J'avais les vêtements de Trevor Mitchell dans les mains. Son sweat-shirt, son tee-shirt, son maillot de corps, son treillis, ses chaussettes, ses mocassins et son caleçon. Autant dire toute sa puissance. Son masque. Sa vie. Qu'allais-je faire de tout cela ?
Eh bien, je pris mes jambes à mon cou.
Commenter  J’apprécie          30
myckis_roxmyckis_rox   08 octobre 2015
«Je voudrais pouvoir mordre à belles dents dans une relation.» Alexandre Sterling
Commenter  J’apprécie          50
cdifontanetcdifontanet   15 janvier 2016
Il me tendit cinq fleurs sauvages. [...]
- Elles sont pour moi ?
[...]
-Pourquoi cinq ?
- Une pour chaque fois que je t'ai vue.
Commenter  J’apprécie          10
EstherJulesEstherJules   09 juin 2017
- Quoi, ça fait seulement deux jours?
Il rit.
- Oui, moi j'ai eu l'impression d'attendre un an.
Sa dernière phrase me fit l'effet d'une lettre d'amour directement envoyée en plein cœur.
Commenter  J’apprécie          00
KatalynKatalyn   02 septembre 2015
Sa dernière phrase me fit l'effet d'une lettre d'amour directement envoyée en plein cœur.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Ellen Schreiber (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ellen Schreiber
Interview with YA author, Ellen Schreiber
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1130 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre