AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B08R6MCQM9
68 pages
Éditeur : Hugo roman new way (14/01/2021)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Mia fait partie de ceux que l'on appelle les " adolescents à problèmes ". Mauvaises notes, soirées arrosées, garçons... Du moins, elle le réalise quand, après qu'elle a frappé sa belle-mère en plein visage, son père l'envoie à la Red Oak Académie, un foyer thérapeutique pour jeunes filles au fin fond du Minnesota.
Là-bas, Mia commence à affronter son passé tumultueux, en compagnie de sa psy mais aussi de ses camarades, qui traînent toutes leur lot d'erreurs ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  22 janvier 2021
C'est un roman dans lequel je suis tout de suite « tombée », j'ai apprécié dès le départ la prise de parole de l'héroïne et j'ai eu de suite envie de connaitre son histoire. Un adolescent a certaines attitudes, parfois négatives et ce n'est pas sans raison, ce n'est pas seulement pour embêter son entourage ou parce que l'on a l'âge d'être pénible. La façon dont elle s'adresse aux lecteurs, et son franc parler et ses attitudes ont de suite suscité mon intérêt, que se cachait-il derrière cette personnalité hors limites ?
Mia est une adolescente qui s'essaie à toutes les frasques possibles et inimaginables, elle cause beaucoup de soucis autour d'elle, et elle fait tout ce qu'il lui est interdit. C'est une adolescente classée « à problèmes », entendons-nous par là, qu'elle va être constamment dans le conflit, la provocation et les interdits. Elle consomme tout ce qui lui est interdit, a une attitude désinvolte avec les garçons, ne bosse plus en cours, et a quelques accès de violence, elle semble incontrôlable alors. Tout cela la mènera à rejoindre ce lieu : la Red Oak Académie, et ce contre son grès. C'est un foyer qui accueille des jeunes filles qui comme elles, causent des soucis et sont en marge de la société, des jeunes dont les parents ne savent plus comment gérer leur excès. Une sorte de foyer thérapeutique, qui prône la non violence et qui se veut pacifiste. Mia, quand à elle, ne retient qu'une chose : quel est le point crucial qui a décidé son père à la faire enfermer dans cet institut ?
Nous y découvrirons plus encore Mia, et ce qu'elle a vécu dans le passé. Son histoire nous est délivrée au fil du temps qu'elle passe au foyer, au moyen d'entretiens, de confidences ou de souvenirs, qui nous montrent qui elle est. Mia semble « cassée » de l'intérieur, on sent en elle, un grand vide et un grand désarrois et au début, elle ne sait pas pourquoi, et si nous, avons conscience de certaines choses, elle non, cela rend encore plus puissante ses réactions. On s'imagine alors que se sont des appels au secours, une façon de fuir la réalité ou encore sa façon d'exprimer sa colère face à quelque chose dont il lui faut prendre conscience. Et c'est cela qui nous guide auprès d'elle, apprendre à la connaitre et savoir pourquoi elle a décidé de contrer l'autorité. le cheminement qui a été déclenché par un événement est fort intéressant à appréhender, et cela montre alors que l'écoute constitue une part importante du processus qui mène à la guérison.
Dans ce lieu, loin de tout, elle prendra ses distances avec ce qui lui était nocif : un jeune homme rebelle et qui occasionne bien des situations dangereuses, ou encore des soirées arrosées pleines de mauvaises tentations, l'alcool, les drogues… et le conflit perpétuel avec ceux qui sont son autorité : son père, sa belle-mère, personne qui d'ailleurs nous serons curieux de découvrir les rapports, puisque c'est après une altercation avec elle que la décision finale de l'envoyer en foyer fut prise. Mia n'a pas un fond mauvais, elle aime son père, ses deux demi-soeurs mais tout s'est dégradé avec les années et plus rien ne lui semble positif. Tout semble alors se mélanger dans son esprit, le décès de sa mère, sa propre attitude avec les hommes, son rapport avec sa famille et tout ce qu'elle a fait. Elle est quelque part assez lucide, et loin d'être bête, elle a montré même qu'elle était très intelligente, mais tout cela a fini par la lasser et elle s'est réfugiée dans l'interdit, s'éloignant alors des derniers vestiges de son passé qui selon elle, n'est plus. La façon dont elle va appréhender tout ce qu'il lui arrive est très intéressant et on la retrouvera en phase avec elle-même, en danger, ou encore face à la tentation de bien des manières.
Nous découvrirons aussi les autres personnes qu'elle rencontrera dans ce foyer. Des jeunes adolescentes qui ont été mises à part, éloignées des leurs car elles avaient aussi quelques problèmes à régler. Nous apprendrons à les connaitre et pourrons aussi nous pencher sur ce qu'elles ont vécu. Il y a quelques récits assez bouleversants quand on constate le mal que ces jeunes filles se font à elles-même, c'est déroutant, cruel et de constater que certains sont bien mal accompagnés, ne fait qu'aggraver leurs situations. La majore partie de l'action de ce roman se situe dans ce foyer, et nous pourrons alors constater de quelles façons, chacune d'entre elles, appréhende ce qu'elle vit. Elles ont toutes une personnalité bien à elle, un vécu unique et elles ont toutes des « pathologies » particulières. Elles se rapprocheront, formeront un groupe finalement assez soudé, pour lutter contre le système qui les force à être là. A côté de cela, malgré la rébellion de ces jeunes filles, qui ne cessent pas du jour au lendemain à contrer l'autorité, les thérapies, les discussions, le fait d'être loin de tout, opèrent petit à petit sur elles. Mia qui ne cessera d'être en colère, et ce de différentes manières, constatera aussi un changement qui s'opère en elle.
J'ai bien aimé lire ce roman, qui nous permet de découvrir quelques personnalités intéressantes, le tout guidé par la voix de Mia, qui a son franc parler. Elle ne nous épargne aucune de ses pensées, et elle tente de s'en sortir, tout en ne sachant pas où elle va. L'auteure positionne son personnage dans une sorte de déni de certains faits de son passé, auquel elle sera confrontée ici, au coeur de ce foyer, et c'est ainsi que l'on verra le changement s'opérer en elle. L'acceptation d'un fait qui a été longtemps nié et repoussé au plus profond de soi, est quelque chose de très difficile à accepter. A travers quelques portraits de jeunes filles, on évoque ceux que la société tente de classer dans des cases, les jeunes qui présentent quelques troubles suite à des événements, auxquels personne ne s'intéresse jusqu'au moment où il leur faut s'en débarrasser. Et oui, c'est plus facile de dire telle ou telle personne est ainsi, plutôt que de comprendre pourquoi !? A travers elles, quelques thématiques fortes et percutantes. Je n'évoque le thème qui concerne Mia, il est cité sur la quatrième de couverture, mais je trouve cela très intéressant de voir comment l'acceptation de la vérité concernant ces faits va être mise en place, et donc je préfère vous laisser le découvrir.
La plume de l'auteure m'a beaucoup plu, car je suis encore étonnée d'avoir été dedans dès les premiers mots et ce tout du long. C'est le type d'histoire où c'est quitte ou double, avec laquelle, on pourrait « s'ennuyer » mais non, elle a su me captiver et j'avoue n'avoir pas eu envie de laisser ma lecture de côté, je n'avais qu'une envie, avancer et tout savoir. Je crois qu'elle a aussi su donner une importance non moindre à ses jeunes personnages, laissées de côté par la société pour certaines à travers cette proposition de récit. C'est une lecture avec laquelle j'ai passé un bon moment.
Lien : http://www.livresavie.com/yo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesJoliesLecturesdePapier
  15 janvier 2021
Je remercie les éditions Hugo New Way pour l'envoi de ce roman.
Premier roman de l'année de la collection New Way et très bonne surprise pour moi. En démarrant You Know I'm No Good, je ne pensais pas que ma lecture serait agréable à ce point. le résumé m'avait plutôt donné envie de découvrir la vie tourmentée de Mia et les sujets abordés me parlaient énormément. Pourtant, j'avais tout de même une certaine appréhension, car en ce qui me concerne, pour les romans de ce genre c'est à double tranchant. Je peux adorer comme tout aussi bien détester l'histoire, mais You No I'm No Good peut se vanter d'avoir rejoint la liste des Young Adult qui resteront encrés longtemps dans mon esprit.
La première chose que j'ai immédiatement retenue, c'est tout simplement la beauté et la sincérité de la plume de Jessie Ann Foley. Je n'ai vraiment eu aucun mal à me faire happer par le récit, dès les premières lignes l'auteure était déjà parvenue à captiver mon attention. Il faut dire qu'il est tellement facile de se retrouver dans cette histoire ! Par le biais de Mia, on découvre le quotidien, les épreuves qu'ont dû surmonter ces filles dites « difficiles » et à « problèmes ». Mais en réalité, qu'est-ce que cela veut dire « adolescents à problèmes » ? Sont-ils vraiment des « adolescents à problèmes » ou simplement des adolescents qui ont fait des mauvais choix, des erreurs, vécu des drames comme tout le monde et qu'on a tout bonnement laissés de côté ?
C'est justement là toute la beauté de l'histoire. Car c'est par l'intermédiaire de sujets forts, percutants et magnifiquement bien traités, que l'auteure pousse le lecteur à se poser les bonnes questions et de voir les choses d'une façon différente. Comment savoir si on est jolie ? Est-ce les autres qui décident pour nous ? Peut-on considérer une relation sexuelle comme non consentie, alors que c'est nous qui avons commencé ? Est-ce de notre faute ou celle de l'autre ? Les personnes qui traitent une fille de « facile », réagiraient-ils de la même façon si c'était un garçon ?
Tant de questions que nous sommes amenés à nous poser au fil du récit et qui nous font réaliser à quel point notre vie est dictée par les préjugés. Ainsi, vous l'aurez peut-être compris, l'histoire de Mia traite tout un panel de sujets tels que l'estime de soi, les agressions sexuelles, l'acceptation et c'est avec beaucoup de douceur que Jessie Ann Foley les présente. Très franchement, les émotions de Mia étaient tellement bien retranscrites que je me suis très souvent surprise à avoir les larmes aux yeux. Son histoire personnelle est vraiment bouleversante.
Autre point qui a rendu cette lecture très sympathique et agréable, c'est la construction du récit. Les chapitres sont assez courts ce qui permet de donner du dynamisme, l'auteure ne passe pas des pages à nous expliquer le pourquoi du comment. Elle va tout droit à l'essentiel, droit au but comme on dit, et n'encombre pas le texte de fioritures. C'est pour cela, que la lecture se fait très rapidement, facilement et les pages se tournent toutes seules. de plus, le fait que la narration se fasse à la première personne est d'autant plus efficace. Comme cela, j'ai davantage eu l'impression de me retrouver dans la tête de Mia et on peut facilement sentir tout le sarcasme et le cynisme dont elle fait preuve face à sa situation. En gros, j'avais vraiment la sensation de me retrouver dans la tête d'un ado.
D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé le personnage de Mia. J'ai adoré son côté dur à cuir, mais qui au final cache également une grande sensibilité. Comme je le disais plus haut, son histoire m'a bouleversée. Mia a vécu des choses difficiles, des drames se sont produits dans son enfance et au lieu d'essayer de la comprendre et de l'aider, j'ai eu la sensation que la société la rejetait alors que Mia ne demandait seulement qu'à être écoutée. J'ai pris plaisir à la voir évoluer au fil des pages, à la voir murir, s'épanouir pour au final ressortir plus forte qu'elle ne l'était avant.
Pour finir, si je devais soulever un seul point négatif dans ce roman, ça serait l'absence de confrontation entre Mia et ses parents. Alors oui, cette confrontation a eu lieu, seulement on y passe très rapidement dessus et nous n'avons pas tout le déroulé. C'est dommage, car je pense qu'il aurait été super intéressant d'avoir un aperçu détaillé de cette discussion parents/enfants. Pour moi, Mia aurait peut-être eu moins de difficultés dans sa vie d'adolescente si son père et sa belle-mère avaient davantage fait un peu plus attention à elle. Mia a ses torts, mais il ne faut pas oublier que ça reste une enfant et je trouve malheureusement que son père a trop vite baissé les bras avec elle.
En conclusion, je ne peux que vous conseiller ce roman qui mérite d'être lu par un grand nombre de personnes, aussi bien les jeunes que les moins jeunes. You Know I'm No Good est une lecture qui permet de nous faire réfléchir, de nous faire revoir nos a priori, par le biais d'une histoire juste, réaliste et tout simplement saisissante.
Lien : http://lesjolieslecturesdepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kimysmile
  05 février 2021
Une excellente lecture, qui m'a sorti de ma zone de confort ! J'ai été happée par l'écriture de l'autrice qui nous emporte brillamment et d'une facilité déconcertante dans l'histoire de Mia. ⠀

On est donc ici dans un roman YA où l'on va suivre une jeune fille dite à problèmes. Depuis la mort de sa mère, et surtout depuis des traumatismes dont elle-même n'a pas conscience, Mia est une adolescente perdue, qui se noie dans l'alcool, les garçons et s'enlise dans un mal-être permanent. Lors d'une altercation d'une violence inouïe avec sa belle-mère, elle est envoyée en centre thérapeutique par sa famille afin de reprendre pied…⠀

You know I'm no good est un roman fort, percutant, sur l'adolescence d'aujourd'hui. Jessie Ann Foley ne fait jamais de généralités, elle nous fait nous poser des questions pertinentes et terriblement actuelles. Et j'ai particulièrement adoré tout le questionnement autour de la sexualisation, du consentement et de l'amour de soi. ⠀

Mia m'a touché en plein coeur, m'a émue aux larmes et j'ai adoré que l'autrice aborde en profondeur ses difficultés. J'ai adoré les dialogues de Mia avec sa psy, la façon d'exorciser son passé enfui au plus profond d'elle-même. La forme est d'ailleurs intéressante pour nous parler de certains sujets. On sent que rien n'est laissé au hasard ! ⠀

Bref, c'était une excellente lecture qui me marquera. Je recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
pommerouge
  27 février 2021
Je remercie les Éditions Hugo & Cie pour l'envoi de cette lecture. C'est un récit des plus prenants que je viens de lire là, cela faisait vraiment longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi rapidement. de base je lis vite, mais là… Plus j'apprécie un livre, plus ma vitesse de lecture augmente et c'était clairement le cas avec celui-ci !
Mia est ce qu'on appelle une « adolescente à problème ». Elle a des mauvaises notes, enchaîne les soirées, les garçons, la drogue, l'alcool, etc. Un jour, son père et sa belle-mère n'en pouvant plus, ils décident de l'envoyer dans le centre Red Oak, un foyer thérapeutique pour jeunes filles.
Mais là-bas, Mia va devoir affronter ce qu'elle cache au plus profond d'elle, une vérité qu'elle refuse elle-même de voir. Elle va devoir apprendre à s'ouvrir, pour pouvoir se reconstruire. Rapidement Mia va devoir faire face à la manière dont les femmes sont malheureusement traitées dans notre société.
Comme le dit l'autrice dans le résumé au dos, une femme sur cinq a déjà subi une agression sexuelle et elle-même fait partie de ces femmes. Ce chiffre est énorme et il ne devrait pas exister, mais c'est un fait. C'est pour cela qu'elle a voulu écrire ce livre, pour montrer les conséquences de ce genre de vécu, mais également pour montrer à celles qui ont vécu la même chose, qu'elles ne sont pas seules.
Malheureusement, ce roman me touche très personnellement, ce n'est pas pour rien si j'avais envie de le lire. L'histoire est poignante et j'ai clairement pleuré plus d'une fois de par la justesse des mots que l'autrice employait pour décrire certains ressentis.
L'histoire est belle, mais elle est juste remplie de vérité. Tout est percutant dans ce roman, c'est totalement ce qui m'a emporté, touché et ému ! Les chapitres étaient courts, le style d'écriture addictive, il en m'en fallait pas plus pour avoir un coup de coeur total pour ce récit !
En bref, vous l'aurez compris, You know i'm no good m'a profondément touché. C'est une histoire délicate et qui ne pourra pas être lue par tout le monde en fonction du vécu et de la sensibilité, mais c'est un roman qui ne laisse pas insensible, je peux vous le garantir !
Lien : https://lapommequirougit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AmelineC
  17 janvier 2021
J'ai lu : "You know I'm no good" de Jessie Ann Foley
« Ce livre parle d'agression sexuelle : expérience qu'1 femme sur 5 subit au cours de sa vie. »
C'est un roman Young Adult très puissant qui ne peut laisser personne indifférent, qu'importe l'âge. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant ce livre et je dois dire qu'il est très percutant.
On rencontre Mia, une jeune fille brisée qu'on qualifie d'ados à problèmes. Elle a de mauvaises notes, elle boit beaucoup d'alcool, elle ne s'entend pas avec sa belle-mère au point d'être violente avec elle... Les parents étant à bout, ils vont l'envoyer à Red Oak, un institut pour ces fameuses adolescentes en difficulté. Là-bas, Mia doit suivre un programme bien précis où elle passera de nombreuses heures avec Vivian, la psychologue de l'établissement. Cette dernière va l'aider à faire face à ses problèmes qu'elle garde enfouie au fond d'elle.
C'est vraiment une excellente lecture, pas un coup de coeur, mais une lecture qui m'a marqué émotionnellement. Beaucoup de filles peuvent s'identifier à Mia ou à certaines des pensionnaires de Red Oak.
L'auteure parle des agressions sexuelles de façon intelligente avec beaucoup de bienveillance. C'est l'histoire d'une guérison, d'une découverte de soi. Mia va apprendre petit à petit à se valoriser et à ne plus se voir comme un parasite.
J'ai énormément aimé Mia et j'avais envie que ça dure encore. Tous les personnages secondaires sont profonds et complexes, on s'attache facilement à toutes ces filles de Red Oak.
La relation entre Mia et Vivian est très intéressante, j'ai particulièrement apprécié toutes ces scènes de thérapie où Vivian creuse pour aider Mia à accepter ce qu'elle a vécu. de l'émotion on en a beaucoup et si vous avez, comme Mia, un passé douloureux ce livre risque de vous toucher bien plus.
J'ai adoré le style d'écriture de l'auteure. Les notes en bas de page donnent l'impression que Mia s'adresse directement au lecteur et on se sent encore plus proche d'elle.
« You know I'm no good » c'est un livre qu'il faut lire, c'est un roman YA qui passe un message fort et qui fait réfléchir mais je l'ai trouvé trop court…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
pommerougepommerouge   22 février 2021
Pourquoi suis-je comme ça ? Pourquoi personne ne m'a dit qu'il n'y avait pas de période d'essai ; que tout ce qu'on fait dans la vie compte, qu'on peut boire ou fumer autant qu'on veut pour oublier ce qu'on a fait, et ce qu'on vous a fait, mais que rien ne vous fera oublier ce que vous avez ressenti à ce moment-là ?
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   22 février 2021
Essayer d'apprendre à quelqu'un à être heureux est aussi efficace que vouloir couper l'eau avec des ciseaux.
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   22 février 2021
Selon certaines thérapies cognitives, les êtres humains sont souvent attirés inconsciemment par le fait de reproduire des expériences douloureuses.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   22 février 2021
C'est si facile pour ce monde de piétiner les filles comme nous, de déchirer notre peau fine chauffé par le soleil.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   22 février 2021
Je préfère de loin un monstre cupide et sans scrupule à un hypocrite.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Jessie Ann Foley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jessie Ann Foley
Découvrez le dernier roman de la collection New Way : You know I'm no good ! Jessie Ann Foley nous raconte dans un récit poignant les tribulations d'une "adolescente à problème" et les conséquences d'une agression sexuelle.
autres livres classés : estime de soiVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre