AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221200241
Éditeur : R-jeunes adultes (08/06/2017)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personnes au quotidien. Exception fait des réseaux sociaux, ou elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodigue pop rock de sa génération. Prenez là pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre. Alors même qu'ils ne se sont jamais rencontrés. Pris au piège entre son contrat et des fans envahissant au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
13 juillet 2017
Ce livre est une bombe ! Et dire que j'ai failli passer à côté de ça ! Certes, sur les réseaux sociaux ou la blogosphère, je le voyais souvent défiler, mais je retardais sans cesse son achat… Les avis me rendaient curieuse même si je demeurais un peu sceptique à cause du sujet que je n'imaginais pas aussi bien traité… Puis, j'ai lu deux/trois critiques vraiment bonnes de blogueuses que je suis avec assiduité et cela m'a convaincue ! J'ai bien fait de m'être laissée tenter, car le pauvre roman n'a duré que quelques heures de lecture tant j'étais prise dans l'intrigue. C'est un véritable coup de coeur qui m'a fait passer par une palette émotionnelle ! Je me suis énervée à cause de certains mots ou réactions, j'ai souri au rapprochement crédible et touchant des deux protagonistes et j'ai été prise d'angoisse lors de la scène finale… Sans oublier les dernières pages qui font basculer totalement l'espoir du lecteur et qui l'obligent à se poser une myriade de questions. J'espère que la suite sortira bientôt et que je me régalerai autant qu'avec ce premier tome que je recommande à tous les adeptes de thrillers et de romans ados/young adult.
J'ai pris une belle claque, car je ne m'attendais pas à accrocher autant aux personnages, en particulier à Tessa et à Eric. Tessa est une demoiselle traumatisée par un événement qui lui est arrivé un été. Depuis, elle est devenue agoraphobe et a beaucoup de phobies l'empêchant de vivre pleinement son quotidien. La peur lui nouant le ventre, elle n'a jamais expliqué ce qu'il lui est arrivé que ce soit à sa psy' ou à sa mère. Cette dernière a du mal à ne pas voir de progression chez sa fille et passe énormément de temps au travail pour rembourser les frais universitaires inutiles ou le paiement de la maison. Ces sentiments d'impuissance et de lassitude hantent également à Scott, le petit ami de Tessa. J'avoue que la crainte de Tessa m'a parfois agacée cependant, j'ai vite compris que ce traumatisme était compréhensible. Les révélations finales me l'ont également démontré. La pauvre adolescente est donc isolée dans sa chambre… Pour s'occuper, elle passe ses journées sur Twitter où elle expose sa passion pour Eric Thorn, une star de la chanson. Elle conserve toutes ses photos, écoute en boucle ses albums et a même écrit une fanfiction sur Wattpad (site qui a justement fait connaître l'auteure de ce livre). C'est une ado attachante, réfléchie, intelligente et gentille : même lorsque quelqu'un vient à l'insulter sur Twitter, elle lui tend la main… Elle ignorait alors que, derrière ce profil de « hater » critiquant sa star favorite se dissimulait le véritable Eric Thorne lui-même ! Celui-ci a rapidement compris son erreur de jugement et a appris à connaître Tessa. J'ai beaucoup aimé voir l'évolution de leurs sentiments, leurs engueulades, les répliques pleins d'humour qu'ils s'échangent quotidiennement…
Pour avoir vécu ce genre d'échanges sur la toile à plusieurs reprises, j'avoue que cela me parlait. Je conçois parfaitement une amitié virtuelle qui peut être aussi forte qu'une amitié réelle, et ce, même si on ne voit pas physiquement la personne… Même si, je le reconnais, on peut tomber sur des internautes malintentionnés ou des menteurs. Hélas, il est très facile de dissimuler des informations, de mentir ou de s'inventer une vie. Certains pervers savent très bien comment attirer autrui, les faire s'attacher à eux, puis leur mettre la main dessus… Cela ne concerne pas uniquement les jeunes : certains adultes en arnaquent d'autres en les séduisant, puis en partant avec l'argent. Il suffit de regarder certains documentaires. Être victime de catfish est malheureusement une réalité qui laisse des séquelles… Ainsi, si Eric regrette vite l'identité qu'il s'est donnée, il reste bienveillant et développe de véritables sentiments pour Tessa… Il est quelqu'un avec un bon fond, a de l'humour, apprend à ne plus avoir peur malgré la mort de l'un de ses collègues à cause d'une fan… Il se livre à coeur ouvert derrière un pseudonyme. Mais, comme elle, il reste très naïf et ignore les dangers d'internet et des réseaux sociaux… de premier abord, on pourrait penser qu'il s'agit d'une romance virtuelle assez gentillette, toutefois ce n'est pas le cas ! C'est bien plus que ça : il y a du suspense et une enquête ! En effet, entre la narration alternée se plaçant du côté de Tessa et Eric, on assiste également à un procès-verbal qui reprend au fil des chapitres : il semble s'être passé quelque chose de grave, puisque l'on découvre Tessa interrogée par la police et qualifiée de victime, tandis qu'Eric doit rendre des comptes et s'inquiète pour elle. On se demande alors ce qui a mal tourné… le rythme est bien géré, ce qui donne envie de lire l'ouvrage d'une traite !
Je pourrais parler de ce roman pendant des heures, cependant je ne veux pas prendre le risque de vous spoiler. Sachez néanmoins que cette histoire est plus complexe qu'une simple relation virtuelle entre une star et une fan. Il y a plusieurs thématiques abordées et qui font réfléchir. Outre le point des réseaux sociaux, on touche aux thématiques de la maladie, les pathologies (paranoïa, agoraphobie, etc.), de la psychologie comme la projection ou encore du paraître avec Eric qui, même s'il est une star, n'est pas heureux. En effet, on dicte le planning de ses journées, on engage quelqu'un pour mettre à jour les réseaux sociaux à sa place, on lui dit quoi faire, avec qui sortir, quand prendre des photos, etc. Pourtant, derrière une célébrité se cache une véritable personne avec une personnalité, des peurs et des sentiments. En plus de ces thématiques, j'ai trouvé les échanges entre chaque protagoniste très crédibles. Tout sonne vrai à travers la plume douce, simple et prenante d'A. V. Geiger… « Follow me back » est donc un roman réaliste, addictif, émouvant et passionnant. Un thriller impossible à lâcher dissimulé sous une romance que je recommande vivement ! Vivement la sortie du second tome !!!

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
Marionrey
08 août 2017
Follow me back n'était pas du tout un livre que je souhaitais lire malgré le fait que je le voyais absolument partout sur Bookstagram. le thème ne m'attirait pas. Puis j'ai entendu parler de la fin de ce roman qui semblait avoir choqué tout le monde et c'est là que ce livre m'a intriguée. J'ai fini par le lire et je dirais que j'ai plutôt bien fait de me lancer. J'ai beaucoup aimé Follow me back malgré un sentiment étrange de malaise qui m'a habité durant toute ma lecture.
Tessa est agoraphobe suite à un évènement qui lui est arrivé l'année passée. Elle reste donc jours après jours enfermée dans sa chambre sans voir personne. Fan absolue du chanteur Eric Thorn, elle passe énormément de temps sur Twitter afin de suivre la moindre actualité le concernant. Eric Thorn, grande star adulée surtout des jeunes filles, n'en peut plus de cette notoriété et de toutes ces filles folles de lui. Il créera donc un faux compte Twitter pour dégouter ses fans en balançant une photo plutôt honteuse de lui-même. Avec ce compte sur lequel il s'appelle Taylor, il discutera avec Tessa et une relation va naître entre eux. Mais comment Eric peut-il avouer à Tessa qu'il est Eric Thorn ? le jour où il doit la rencontrer et enfin lui dire la vérité, rien ne se passe comme prévu et tout vire au drame.
Je me rappelle de ce que j'ai ressenti dès les premières pages : un malaise. L'histoire commence avec un interrogatoire de police, ce qui m'a tout de suite interpellée. Je me demandais réellement ce qu'il se passait. En commençant Follow me back, je m'attendais simplement à un livre du genre YA, avec une romance mignonne mais sans plus. Je ne pensais pas que j'étais sur le point de découvrir une histoire super glauque. Car c'est comme ça que je l'ai ressenti, c'était glauque. J'étais extrêmement perturbée durant ma lecture, surtout lorsque je voyais à quel point le fanatisme pouvait aller très très loin. de voir toutes ces filles complètement hystériques lorsqu'il est question d'Eric Thorn a été très flippant, dérangeant. Ces filles ne se rendent pas compte qu'elles ne font pas du bien à Eric en se comportant comme ça. Eric est complètement paniqué et devient limite paranoïaque. Je trouve que ce sujet du fanatisme a été plutôt bien traité par l'auteure qui a parfaitement su décrire le côté sombre et dangereux de ce genre de comportements.
Nous alternons les points de vue dans Follow me back, suivant tour à tour soit Tessa, soit Eric. Nous sommes témoins de leurs échanges via Twitter et avec le faux compte que s'est crée Eric. Tout débute mal entre eux, puisque avec son faux compte @EricThorncr1, Eric fait exprès de dénigrer le chanteur. Forcément, Tessa étant une fan, défendra son idole ! Malgré tout, une relation complice semble s'installer entre eux et petit à petit un vrai lien va les unir. Seulement, sur internet et via des écrans, nous ne savons jamais vraiment à qui nous avons réellement affaire. Et Tessa se posera ce genre de questions, qui sont très importantes : est-ce-que ce n'est pas un fou ? Est-il vraiment celui qu'il prétend être ? Pareil, ici l'auteure aborde également un sujet intéressant, celui de du danger des relations virtuelles.
J'ai aimé la structure du récit avec les tweets. C'était moderne, sympa et je trouvais que ça plongeait encore plus le lecteur dans l'histoire !
Quand des sentiments sont nés entre Tessa et Eric, je ne cessais de me demander comment ce dernier allait s'en sortir, comment il allait lui dire la vérité. Et c'est à partir du moment où tous deux décident d'une date pour se rencontrer que le roman prend tout son sens et que l'on commence à tout comprendre, notamment d'où vient la phobie de Tessa. Et là, les évènements s'enchaînent très rapidement et j'avais du mal à croire ce que j'étais en train de lire. Tout ce qui, jusque là, n'était pas très original prend un nouveau tournant, bien sombre. Et nous découvrons cette fin.. cette fin dont tout le monde parlait. Mon sentiment concernant ce final : la colère. J'étais extrêmement frustrée !!! J'avais du mal à y croire et j'ai de suite commencer à élaborer des théories. J'ai appris qu'il y aurait un tome 2. A voir ce que nous révélera l'auteure avec cette suite. Je ne sais toujours pas si cette fin est géniale ou tirée par les cheveux.
En bref, Follow me back est intéressant pour les sujets qui y sont traités et original pour cette fin inattendue ! Je vous le conseille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BOOKSANDRAP
26 juillet 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/07/25/follow-me-back-a-v-geiger/

J'ai un sentiment mitigé concernant « Follow me back ». Avant de me plonger dans cette lecture je ne savais pas vraiment si j'allais aimer. J'avais été très attirée par le mystère, par cette ambiance très actuelle des réseaux sociaux, des dangers que cela peut emmener et c'est d'ailleurs pour ça que j'ai finalement voulu le lire, mais j'avais également peur de trouver cela trop jeunesse.
Dès sa sortie, j'ai vu énormément d'avis très très positif et très enthousiaste affluer, mais malheureusement pour moi ça ne l'a pas autant fait.

Dans ce livre on va faire la connaissance de nos deux personnages principaux : Eric, la rock-star et Tessa la fan agoraphobe. Tout deux vont finalement apprendre à se connaître via Twitter sans jamais réellement savoir leur identité à chacun ni à quoi ils ressemblent. Mais alors qu'ils se donnent enfin rendez-vous pour se découvrir, tout ne va pas se passer comme prévu.
« Follow me back » dépeint la vie d'une idole de la musique avec beaucoup de réalisme. Grâce à nos deux compères on suit et on à la chance de pouvoir voir les deux faces de cette notoriété en « temps réel ». du côté de la célébrité qui n'en peux plus de toute cette hystérie et du côté de la fan qui est persuadée comprendre et connaître Eric mieux que personne. C'était très intéréssant d'aborder ce thème surtout d'un point de vue adolescent car c'est à cet âge-là qu'on se passionne pour des groupes de musiques, des acteurs et où finalement on est le plus influençable et propice à adorer une personnalité sans vraiment la connaître.
C'était à la fois représentatif et dérangeant. Pour moi, c'était un peu trop exagéré, bien que des personnes obsédées par leur idoles ça existe, c'était pour moi, dans cette histoire, pas fait de manière assez crédible même si je peux comprendre l'ampleur des choses et ce ras-le-bol que peut avoir des chanteurs très connus.

L'univers des réseaux sociaux aurait pu me plaire davantage si ça avait été mit au premier plan.
Ce qui m'a séduite dans ce bouquin c'est surtout le fait qu'on tisse autour d'une romance, un thriller young-adult, avec des interrogatoires de police et un crime odieux. J'aime beaucoup ce mélange des genres, le fait de pouvoir mêler mystère, amour, passion et paranoïa dans une même intrigue. Et pourtant je n'ai pas accroché à la manière dont cela à été fait. Je n'ai pas ressenti ce frisson ni ce besoin de savoir comment tout cela allait se finir même si on ressent tout toute la pression qu'il y a sur les épaules d'Eric.
Pour moi les réseaux sociaux n'ont pas été assez bien abordés. Ce thème est riche, complexe et pouvait être encore plus menaçant si A.V Geiger ne s'était pas autant concentrée sur cette pseudo relation amoureuse qui reste durant la majeure partie du livre platonique.
J'ai été déçue par ce côté-là car finalement il ne se passe pas grand chose dans ce roman. Je m'attendais à quelque chose de fou. Quelque chose de dangereux. Et finalement ça reste assez simple. Ça bouge pas vraiment. On passe réellement tout le monde excepté les derniers chapitres a suivre les deux personnages chacun dans leur propres vies, échangeant des messages jour après jour. Je ne dirais pas que je me suis ennuyée car ce n'était pas vraiment le cas, c'est fluide, ça se lit bien, mais c'était décevant car j'imaginais vraiment autre chose, de plus palpitant. La fin rattrape tout de même l'histoire bien heureusement, et ce petit revirement de situation à vraiment apporté cette adrénaline et ce coup de fouet qu'il manquait cruellement depuis le début. Dommage que ça arrive si tard, lorsque le roman touche à sa fin.

Autre thème très important et omniprésent dans le livre : l'agoraphobie.
Et encore une fois, je n'ai pas été convaincue par la manière dont ça a été abordé. J'aime vraiment quand on parle de ce genre de thèmes difficiles dans les romans adolescent. C'est important, ça touche beaucoup de monde et c'est à la fois très intéréssant de découvrir les facettes de ce problème d'angoisse. Mais pour moi ce n'était pas assez bien exploité. Pas assez poussé. J'avais l'impression qu'elle arrivait à régler son agoraphobie qui la ronge depuis longtemps avec peut-être un peu trop de facilité au vu de tout ce qui lui tombe sur le coin de la gueule par la suite. Je veux dire, qui arrive comme ça du jour au lendemain à guérir d'une chose aussi pesante. Il faut des étapes, ce genre de choses. Mais je garde en tête bien évidemment que ce n'est qu'une fiction et que c'est un roman pour la jeunesse.
Mais je pense que la chose avec laquelle j'ai eu le plus de mal c'est définitivement le personnage d'Eric Thorne. Waou. J'ai eu tellement de mal avec lui. Je l'ai trouvé odieux et pompeux. Je peux comprendre que ça doit être dur d'être aimé et adulé par énormément de gens, de ne pas pouvoir faire ce qu'on veut, d'être constamment sous le feux des projecteurs mais… C'est un côté de la célébrité. Il le savait, et sa manière totalement hypocrite de dire avec un sourire je vous aimes toutes alors qu'il les déteste en réalité, ça m'a vraiment énervé. du jour au lendemain, il tombe sous le charme de sa plus grande fan c'était vraiment un peu trop gros à avaler pour moi.

J'ai été déçue car la relation d'amitié/amour était pour moi assez plate. Y'avais un côté niais qui m'a vraiment déplu, je voyais ça plus mature, plus réfléchi. Certains dialogues n'ont pas manqués de me faire lever les yeux aux ciel.
Bien que comme je le disais plus haut la majeure partie du livre était pour moi assez molle, le dernier quart rattrape tout de même l'histoire. J'ai apprécié l'action, les revirements de situation que je n'avais pas vu venir forcément. J'ai apprécié découvrir le terrible secret de Tessa. Et cette fin ! Qu'elle fin ! Même si je n'ai pas forcément adoré ce livre ce dernier chapitre me donne envie de découvrir ce qui va se passer ensuite ! Si vous n'aimez pas les dénouement à suspense, attendez que le second tome sorte, sinon vous serez irrémédiablement frustrés haha
Pour résumer, pour moi ça reste une déception, j'imaginais quelque chose de différent, moins centré sur l'égocentrisme d'Eric, de plus recherché et de plus dynamique bien que ça se laisse dévorer et que ça reste tout de même assez addictif !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Beliwei
16 juin 2017
Cette sortie, je l'attendais depuis que j'ai vu les éditeurs de la collection R la présenter furtivement dans une vidéo. Après c'est la couverture qui m'a clairement plu, le résumé n'a fait que confirmer mon envie. J'ai gagné l'ENC (épreuve non corrigée) sur Facebook et dès que je l'ai reçu, je l'ai lu de suite. Ecrire mon avis m'a pris plus de temps que de le lire, tellement ce premier tome m'a plu !
Follow me back vous embarque dès le début, une fois commencé, il est très dur alors de s'arrêter. Nous y découvrons le monde des réseaux sociaux, celui des fans hystériques, des faux semblants, des manipulations, des dangers que peuvent occasionnés tous ces univers utilisés souvent à mauvais escient. Nous sommes pour la plupart d'entre nous, connectés aux réseaux sociaux, chacun ayant sa préférence pour l'un d'eux. Nous avons tous conscience aussi de l'anonymat offert par cette forme de communication et ce que cela occasionne, il nous permet ainsi de nous exprimer comme bon nous semble, mais cela peut parfois atteindre des limites dangereuses et servir à des personnes malsaines. Ce roman nous plonge dans ce monde où chacun peut se cacher derrière un pseudo et évoque ces malversations occasionnées, sous couvert d'anonymat, de ses dérives du net. Cette jeune auteure a réussi son coup de maitre en nous manipulant nous aussi lecteurs à sa guise et c'est formidable ce qu'elle a réussit à nous proposer.
Deux écrans, d'un côté Tessa, une jeune femme qui vit cloisonnée chez elle, agoraphobe depuis qu'elle a vécu un moment traumatisant quelques mois précédemment sans qu'elle n'ait expliqué à qui que se soit ce qui lui est réellement arrivé. Elle passe son temps enfermée chez elle, entre ses rendez-vous psy à domicile et sur twitter. Elle y gère sa page en tant que fan de Eric Thorn et se voit propulser dans les pages twitter les plus retweetées lorsqu'elle y partage une des histoires qu'elle écrit sur le chanteur, accompagnée du hashtag #EricThornAccro. Fervente fan de ce chanteur qu'elle idolâtre, fascination qui s'est développée depuis qu'elle reste cloisonnée seule dans sa chambre, elle obtient ainsi plus de 30,1 K followers. Sa « popularité » sur twitter s'avère être en total contraste avec le fait qu'elle vive isolée de tous, voilà l'un des aspects des réseaux sociaux qui font leur succès : même seul vous pouvez être populaire et très « entouré ».
De l'autre côté de l'écran se trouve Eric Thorn, le vrai derrière son compte twitter qu'il tient car la production l'encourage à le faire, lui « ordonnant » même parfois de poster. Un monde de faux semblants nous apparait alors, les dessous de ces comptes de star gérés par eux-mêmes ou des spécialistes. Mais Tessa ne va pas avoir à faire à ce compte officiel mais bien à Eric Thorn sous une autre identité, sauf qu'elle ne sait pas que c'est lui à qui elle parle. Eric s'est créé un deuxième profil connu uniquement de lui et ce pour régler ses comptes au départ avec Tessa, mais très rapidement ils vont venir à échanger ensemble, régulièrement et apprendre à se connaitre.
La narration passe de l'un à l'autre, nous faisons connaissance avec deux jeunes adultes, ils ont tous deux dix-huit ans et tentent de survivre face à des angoisses qui les étreignent. Ils connaissent des peurs pour des raisons différentes mais qui vont indéniablement les lier, leur permettant ainsi de mieux se comprendre que n'importe quelle autre personne. Ce qui les lit, hormis cette passion autour d'une star, c'est le fait qu'ils se comprennent. Tessa ressent ce besoin de se confier à lui, alors qu'elle ne le connait pas en « vrai ». C'est dans des moments comme cela que nous constatons les dérives que peuvent occasionner les réseaux sociaux, celui de l'autre côté de l'écran n'est pas forcément la personne que nous pensions.
Ils ne sont toutefois pas seuls sur la toile et si tous deux arrivent à bien s'entendre, il faut se méfier de certains. Tessa tente à travers cette relation de combattre ses fantômes, Eric tente de rester la tête hors de l'eau face à cette célébrité grimpante qu'il ne contrôle absolument plus. Cet anonymat leur permet d'être ceux qu'ils souhaiteraient pouvoir assumer en vrai, s'ils n'avaient pas ses peurs. A travers leurs échanges qui consistent en une grande partie du roman, nous passons de l'un à l'autre et allons voir se dévoiler les raisons de leurs peurs, tout à fait légitimes.
C'est un récit assez passionnant, j'aime beaucoup ce type de lecture qui à travers des échanges de messages arrive à nous capturer alors même que les personnages ne se sont jamais rencontrés.
Alors bien entendu, il ne s'agit pas seulement d'une relation créée à partir d'une communication virtuelle. le roman va au delà et est rythmé sur un certain nombre d'événements liés à ces deux personnages, qui vont animer l'ensemble. Je ne vous en parle pas plus que ça, car ce serait dommage d'en dévoiler trop. Mais la façon dont l'auteure évoque les conséquences des réseaux sociaux, des fans hystériques est captivante. Cela s'insinue peu à peu, nous découvrons que les personnalités des gens peuvent être totalement disjonctées et parfois même dangereuses. C'est assez fascinant d'essayer de découvrir celui ou celle qui se cache derrière un pseudo mais les conséquences de cet anonymat peuvent aussi être désastreuses.
Je conclurais en disant que ce roman m'a complètement embarqué et que le scénario m'a bluffé. A.V. Geiger a réussi à nous amener là où elle voulait et même si nous lui en voulons un peu (beaucoup) à la fin de ce premier tome, surtout que nous ne savons pas quand nous aurons la suite, elle a réussi pour moi un tour de maitre. Il ne s'agit pas seulement d'un roman sur les réseaux sociaux, il évoque tellement de thèmes comme la manipulation, l'obsession et elle a réussi elle même à jouer de cela pour nous époustoufler. Un peu plus d'une semaine après l'avoir lu, je suis enfin en mesure de clore cet avis, il est parfois difficile de trouver les mots pour parler d'un roman sans en dévoiler les tenants et les aboutissants et ce dans l'idée de vous donner envie de le lire.
Un roman qui à mes yeux, propose quelque chose de différent. Les romans Young Adult font partis de ceux qui nous étonnent et nous embarquent, c'est pour cela que j'aime beaucoup lire ce genre de lectures. Ils peuvent aussi à travers une histoire, faire passer tellement de messages aux jeunes qui n'ont absolument pas conscience du danger que peuvent occasionner les réseaux sociaux. le tout en passant un très très bon moment de lecture. C'est un livre surprenant, une aventure passionnante dans le monde des réseaux sociaux mais plus encore, il aborde aussi tellement de sujets d'actualité.
Lien : http://www.livresavie.com/fo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jardinlitteraire
15 août 2017
Je suis en temps normal très réticente à lire des livres « Wattpad ». Or sur celui ci, c'est clamé haut et fort. Autant vous dire que cette parution est passée pour moi inaperçue au départ… Mais on ne tarit pas d'éloges sur celui ci sur les réseaux sociaux et blogs… J'ai donc laissé mes à priori de coté et je me suis lancée sans savoir à quoi m'attendre. Et je dois dire que c'est une très bonne surprise ! Chronique.
Les 2 personnages sont prisonniers à leur manière : Tessa présente une agoraphobie sévère qui l'empêche de sortir de sa chambre, Eric quant à lui se sent oppressé par les règles imposées par son contrat. Au départ, Tessa m'a fortement agacé, je la prenais pour une groupie sans cervelle qui fantasme sur son idole, mais petit à petit elle a réussi à me toucher. Elle dégage une grande gentillesse mais surtout une grande souffrance. D'ailleurs, un des fils conducteurs de ce roman sont ses nombreuses phobies, dont nous allons découvrir l'origine au cours du récit. Au fur et à mesure de leurs échanges, des sentiments vont naitre entre eux alors qu'ils ne se sont jamais vus (Tessa ignore même que sous l'identité de Taylor se cache en réalité Eric). J'adore cette idée, à une époque où la société nous impose un diktat de la beauté et de la minceur. L'auteur prône des idées qui m'ont plu : aimer la personne pour ce qu'elle est vraiment. Elle nous livre également une critique des fans qui sont prêts à tout et n'importe quoi pour leurs idoles et pointe du doigts les danger des réseaux sociaux : harcèlement, catfish, isolement social… C'est important de sensibiliser les jeunes lecteurs à ces phénomènes de société.
L'écriture est très simple mais efficace. L'auteur va à l'essentiel ce qui rend la lecture très fluide et très rapide. J'ai dévoré ce livre en un jour à peine c'est dire… Les phrases sont courtes mais percutantes. Par contre, j'étais un peu perdue dans tout ce langage twitter qui m'est peu familier et je n'ai pas trop apprécié le langage abrégé trop présent à mon gout…
Et que dire de cette fin qui a tant fait parler d'elle ? Malheureusement, j'en ai tellement entendu parlé partout que tout le long de ma lecture je me suis préparée à quelque chose de ce genre… Alors oui, je n'avais pas deviné les tenants et les aboutissants mais je ne peux pas non plus dire que j'ai été scotchée… Par contre le gros cliffhanger du dernier chapitre… ok celui là je ne l'avais pas vu venir et il promet une suite captivante ! L'auteur maitrise l'art du rebondissement et des retournements de situation c'est indéniable.
En conclusion, j'ai passé un très bon moment avec ce livre que j'aurai certainement beaucoup plus apprécié si je n'avais pas lu toutes ces chroniques et critiques auparavant… J'attends cependant la suite avec impatience (il faudra attendre un an avant la sortie aux USA…).
Lien : https://monjardinlitteraire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CyCy-71CyCy-7112 juin 2017
Taylor : Tessa ? Tu es là ? Qu’est-ce qui se passe ?
Au piano il martèle la même note, genre staccato speedé, en attendant sa réponse.
Tessa H : ERIC M’A SUIVIE !!!!
Taylor : Ouah !
Tessa H : OMG OMG OMG OMG OMG !!!
Taylor : Tu pètes un câble, là ?
Tessa H : OMG MES MAIB TREMLB TRIP
Taylor : Respire. Respire. Ne me fais pas le coup d’hyperventiler maintenant. Reste avec moi, Tessa.
Tessa H : J’ai mal aux joues tellement je souris. OMG ! Mais pourquoi il m’a suivie ? C’est dingue. Je ne comprends pas.
Taylor : Tu viens bien de lui souhaiter un joyeux Noël, non ?
Tessa H : OMGGGGGG IL A DÛ LE VOIR ! IL A LU MON TWEET ! ERIC THORN A LU MON TWEET !!!!!
Eric éclate de rire. La main gauche toujours sur le clavier de son piano, il enchaîne les notes, passant en mode majeur pour jouer une petite mélodie. Il ne parvient même pas à se rappeler la dernière fois qu’il a ressenti ça. Il est si heureux qu’il n’arrive pas à se défaire de ce stupide sourire accroché à ses lèvres.
Heureux parce qu’il l’a rendue heureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper11 juillet 2017
ENQUÊTEUR : Merci. Pour les besoins de l'enquête, déclinez s'il vous plaît vos nom, prénom, date de naissance et profession.
THORN : Eric Taylor Thorn. Date de naissance : 18 mars 1998. C'était quoi le troisième truc, déjà ?
ENQUÊTEUR : Profession.
THORN : Je ne... Je ne sais même plus. A vous de choisir : chanteur, auteur-compositeur, acteur, mannequin de charme, pute des médias ? Ça peut passer comme profession ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
SaiwhisperSaiwhisper11 juillet 2017
Tessa H : Super. Et tu peux essayer de sourire aussi ? Juste une fois. Tu crois que tu peux y arriver ?
Taylor : Je souris déjà, mon chou. C'est l'effet que tu as sur moi, on dirait :)
Tessa H : Mon chou ?
Taylor : Ben, tu ne veux même pas me dire à quoi tu ressembles. Alors je t'imagine. Pour moi, tu es petite, verte et sphérique.
Tessa H : LOL. Pas loin.
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper11 juillet 2017
C'est personne, hein ? Tu ne sais pas mentir, mon garçon. Tu n'as jamais su. Sauf que, cette fois, je ne sais pas trop si c'est à moi que tu mens... ou à toi-même.
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper12 juillet 2017
Il décoche à son portable un regard mauvais. Qu'est-ce que ça peut faire, de toute façon ? Surtout s'il fout sa carrière en l'air. Donc, retour au travail de sape en cours : #EricThornCraint. Tweet suivant.
@EricThorn : J'AI ENTENDU DES PETS DE MORSE PLUS BEAUX QUE CE QUI SORT DE TA BOUCHE MOCHE COMME UN CUL.
#EriCTHoRNCRaiNT
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : twitterVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Follow me back

De quelle phobie Tessa est-elle atteinte

Claustrophobie
Agoraphobie
Apiphobie

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : A.V. GeigerCréer un quiz sur ce livre
. .