AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Enquête dans le brouillard (54)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
LePamplemousse
  02 juillet 2015
Cette histoire est la toute première enquête de la série de l'inspecteur Lynley et du sergent Barbara Havers, deux personnes aussi mal assorties qu'un smoking et une paire de sabots tout crottés.
Lui est un aristocrate issu d'une famille prestigieuse, sortant d'une grande école renommée et parlant avec distinction, elle, c'est un petit bout de femme toute moche, vivant encore avec ses parents à trente ans, habillée comme un as de pique et avec un fichu caractère de cochon.
Ils ne se supportent pas, mais vont devoir enquêter ensemble sur l'assassinat d'un homme retrouvé décapité dans sa ferme.
Ce brave homme était un paroissien modèle, très religieux et respecté de tous.
Sa fille s'accuse du meurtre mais cela semble tout de suite très louche aux inspecteurs, car elle semble n'avoir eu aucun mobile pour tuer son père.

J'ai beaucoup aimé redécouvrir leurs premiers pas ensemble, alors qu'ils ont encore des tas de préjugés l'un envers l'autre et ne sont pas vraiment capables de mener conjointement une enquête, leurs caractères respectifs faisant de chacun d'eux de sacrés têtes de mules et aussi des personnes très fragiles, dont les failles se révéleront au fil des enquêtes.
L'intrigue en elle-même est assez intéressante et nous permet aussi de découvrir des personnages qui deviendront récurrents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
missmolko1
  27 juillet 2017
Premier tome des enquêtes de l'inspecteur Lynley et du sergent Havers et je dois dire que je suis conquise car j'ai littéralement dévoré ce roman.

On plonge dans une enquête qui nous emmène dans un petit village anglaise. Déjà l'ambiance est parfaite : un petite village, son manoir, son pub, sa vielle abbaye.... Tout est superbement décrit par l'auteur et l'on s'y croirait presque. Tout n'est pas si bucolique car le cadavre d'un homme est retrouvé décapité, sa fille, la hache a la main, se déclare responsable avant de tombé dans un mutisme total. Nos deux policiers vont devoir enquêter pour découvrir ce qui s'est réellement passé.

L'enquête m'a passionné, elle est vraiment bien menée et je ne m'attendais pas a ce dénouement. Je compte bien vite lire les enquêtes suivantes d'autant qu'Elizabeth George s'avère ici excellente. Ce roman a été adapté en série, et je pense que ce week-end, je vais me précipiter pour voir ce que ça peut donner.
Lien : https://missmolko1.blogspot...
Commenter  J’apprécie          301
ladesiderienne
  08 janvier 2013
C'est avec "Enquête dans le brouillard" que je découvre Elizabeth George et ça tombe plutôt bien puisqu'il s'agit de son premier roman et qu'ainsi j'ai pu assister à la rencontre entre ses deux héros, flics assez atypiques de Scotland Yard.
Autant vous dire que j'ai succombé, d'abord (n'en déplaise à Barbara Havers) au charme de Lynley : ce n'est quand même pas sa faute s'il est né avec une cuillère en argent dans la bouche...... et puis ces fêlures cachées m'ont séduite.
J'arrête ici tous les quolibets masculins qui pourraient se faire au sujet de la gent féminine toujours prête à craquer pour la jeunesse, la beauté et la richesse...... Stop ! Le personnage de Barbara m'a beaucoup plu aussi, avec ses réparties qui font mouche et sa propension à dissimuler aussi bien ses blessures que ses qualités sous son côté bougon. Bref, je trouve leur duo improbable plutôt réussi.
Bravo aussi pour le style de l'auteure qui nous décrit une campagne anglaise plus vraie que nature. Tout y est : le brouillard sur la lande bien sûr, le manoir élisabéthain , le fantôme, et en prime quelques pointes d'humour savamment distillées. Avec des références à la littérature anglaise, à la musique classique, à la peinture, Elizabeth George élève le niveau mais c'est pour mieux nous faire retomber, quelques lignes plus loin, dans la fange humaine la plus sordide.
Oui, mais nous sommes dans un roman policier, et l'intrigue, me direz-vous ? Je répondrai qu'elle n'occupe pas le premier plan, elle se fond dans l'étude psychologique des protagonistes. L'auteure s'attache au "pourquoi" plutôt qu'au "comment". Je note quand même la multiplication des personnages annexes afin de nous aiguiller sur de fausses pistes mais ce n'est pas la qualité principale du livre.
Autant vous dire que je ne vais pas en rester là et que je vais m'empresser de lire la suite des "aventures de Havers et Lynley".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Pas-chacha
  06 mars 2017
Deux policiers que tout oppose sont réunis pour mener une enquête en pleine campagne anglaise.
L'auteur sait nous faire rentrer dans la vie privée de ces policiers pour leur donner du fonds psychologique.
Nous découvrons peu à peu les habitants du village où a lieu le décès et les indices sont doucement semés.
Je ne me suis pas ennuyée un seul instant et malgré un crime sordide, j'ai apprécié l'ambiance du livre.
Je relirai d'autres ouvrages de cet auteur que je ne connaissais pas!
Commenter  J’apprécie          260
babel95
  20 janvier 2016
le roman A great deliverance - traduit en français sous le titre Enquête dans le brouillard, a permis à Elizabeth George de mettre en scène pour la première fois le duo improbable constitué par l'inspecteur Thomas Lynley et le sergent Barbara Havers.
Alors que tout sourit à Thomas Lynley - Lord Asherton - bourreau des coeurs, aristocrate, qui a étudié à Eton et est diplômé d'Oxford, Barbara Havers, la trentaine, au physique ingrat, issue des classes populaires, n'a connu que des échecs à la criminelle ; elle a été rétrogradée car elle ne s'entendait avec aucun des inspecteurs.. Lynley et Havers vont devoir collaborer, et se rendre dans le Yorkshire, où un villageois, Williams Teys a été retrouvé assassiné, décapité. Sa fille, Roberta a été retrouvée près du corps, prostrée, et elle s'accuse du crime....
Mais le curé du village, et le village tout entier la croient incapables d'avoir commis le crime dont elle s'accuse. Il faut retrouver le coupable à tout prix, sinon Roberta, risque de ne jamais plus pouvoir sortir de l'hôpital psychiatrique où elle vient d'être internée.
Avec un grand talent, Elizabeth George nous fait découvrir cadre de cette histoire Keldale, village typique du Yorshire, ses habitants, ses secrets.
Lynley et Havers ne peuvent que s'affronter - et pourtant, alors que l'enquête progresse, on assiste à une transformation subtile de la relation entre les deux policiers - tout se passe comme si chacun exerçait une influence bénéfique sur l'autre...L'arrogance insupportable de Lynley, fait place à une véritable compassion pour les victimes, son intuition se révèle exacte, alors que dans le même temps Havers s'affirme, s'affine, gagne en professionnalisme et devient un véritable atout pour son coéquipier.
Peut-on aller jusqu'à parler de complémentarité, voire même de complicité pour dépeindre cette relation professionnelle houleuse qui évolue au fil du récit ?

Au final, ce roman nous raconte une une histoire sombre, la souffrance cachée de toute une famille...Au dernier moment, Havers, par son courage, gagne enfin le droit de continuer à être ce qu'elle a toujours été... une bonne enquêtrice... et le roman se termine sur une note optimiste.

Enquête dans le brouillard... un titre bien banal pour un roman qui lui, fait preuve d'originalité - il nous donne envie de retrouver au plus vite ces enquêteurs hors normes issus d'une société britannique pourtant très traditionnelle.

J'aimerais terminer cette critique en soulignant que la traduction de Dominique Wattwiller m'a beaucoup plu - très soignée, mettant en valeur un texte qu'elle rend parfaitement.

Pour tous ceux qui voudraient lire le texte en VO, A Great Deliverance a été publié dans la collection Harraps, yes you can., qui permet au lecteur francophone de se passer de dictionnaire - les annotations sont bien conçues et facilitent la lecture en anglais. Une bonne idée pour réviser son anglais de manière plutôt agréable....


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
nekomusume
  30 septembre 2014
Ce livre m'a été conseillé par une collègue il y a 6 mois. Il m'a fallu attendre d'être à nouveau dans une phase roman policier pour le lire mais j'ai bien fait de m'y plonger finalement.
Cette enquête est particulièrement prenante, même si le premier chapitre n'est pas asse accrocheur à mon avis. J'ai eu du mal à me lancer mais une fois que j'ai eu passé les premières pages je ne pouvais plus m'arrêter : Un prêtre débarque à Scotland Yard pour présenter le meurtre dont il a découvert le corps. le surintendant Webberly, déjà aux prises avec un meurtrier en série qui sévit dans les gares de Londres n'a d'autres ressources que de rappeler l'inspecteur Havers de la circulation afin de
l'adjoindre à l'inspecteur Lynley. difficile d'imaginer deux personnalités aussi antagonistes.

L'enquête nous plonge dans la vie d'un petit village du nord de l'Angleterre où tout le monde paraît surpris de ce qu'il vient de se produire. En effet le fermier etait sans histoire et sa fille accusée de l'avoir décapiter semblait le vénérer. Mais dès que l'on creuse un peu, le vernis s'effrite et les petites distension entre les habitants apparaissent comme des mobiles comme autant de mobile potentiel. Qu'est-il advenu de la femme du fermier ?qu'est devenu la fille qui apparaît sur une photo caché ? que cache la grande foi du fermier ? et qu'en est-il du bébé fantôme que l'on entend dans les ruines de l'abbaye les nuits de de grand vent ? Autant de questions qu'il faudra élucider pour tenter de resoudre ce crime.

Quand aux personnages, tant principaux que secondaires, leur portrait est particulièrement bien brossé. L'alliance explosive de la fille de classe moyenne mal dans sa peau et de l'aristocrate à qui tout semble sourire est bien menée et la profondeur des deux protagonistes se révèle au fur et à mesure que l'enquête avance. Au point qu'elle en deviendrait presque secondaire (presque) .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
alapagedesuzie
  12 juin 2018
Un meurtre horrible fut commis dans un petit village du Yorkshire. le Yard est appelé sur les lieux pour enquêter... un duo improbable se rendra dans ce petit village afin d'élucider ce meurtre. Tout ce qu'il y a de plus banal, mais attendez de rencontrer Havers et Lynley, vous comprendrez que cette saga est peut-être emplie de clichés, mais l'enquête vous étonnera!

C'est le père Hart qui a retrouvé Moustache et William Teys dans la grange, tous deux assassinés. Roberta, la fille de William, déclare qu'elle est responsable de ce carnage et depuis, elle ne dit plus un mot. La police de la région demande l'aide du Yard et Webberly décide donc que Lynley et Havers feront équipe ensemble pour enquêter sur cette affaire. Il est certain que Havers a beaucoup à apprendre du travail de Lynley, mais surtout, cette enquête est l'ultime chance dont elle dispose pour réintégrer la criminelle.

Lynley et Havers ne pouvaient pas être plus différents l'un de l'autre. Alors que Lynley est beau, charmant et riche... Havers est caractérielle, laide et pauvre. Ils ne viennent pas du tout du même milieu et Havers a plusieurs préjugés sur Lynley. Sauront-ils faire équipe ensemble? Rien n'est moins sûr!

L'enquête les amène au coeur du petit village où ils rencontreront par hasard Saint-James et Deborah en voyage de noces. Comme si Lynley avait besoin de revoir son ex-petite copine au bras de son meilleur ami. de plus, il se voit dans l'obligation de demander l'aide de Saint-James pour analyser des échantillons!

À force de poser des questions au village et de faire les recherches à la ferme des Teys, les pistes semblent s'embrouiller. Qui était vraiment ce William Teys? Pourquoi sa propre fille l'aurait-elle tué ainsi que son chien qu'elle aimait tant?

Pour un duo improbable, laissez-moi vous dire que je suis quelque peu déçue par celui-ci. Ce n'est que le premier tome d'une longue saga, mais n'empêche que je ne comprends pas pourquoi les auteurs ont cette tendance de créer un protagoniste masculin qui soit beau et riche et que la demoiselle est, quant à elle, bien souvent caractérielle et pauvre comme l'est Havers. Je ne vous cacherai pas que je suis passée près de laisser de côté ce roman policier!

J'ai bien fait de persévérer, car au-delà des apparences, l'auteure nous démontre deux personnages qui sont bien autrement que ce qu'elle laisse supposer au premier abord. En fait, ils ont un passé assez complexe et cela donne matière à développer pour les prochains tomes. de plus, le fait d'incorporer des personnages secondaires tels que Saint-James, Deborah et Helen permet de créer des liens plus puissants avec notre duo. Sans oublier, les parents de Havers qui ajoutent un côté plus humain à cette policière.

Également, l'auteure a su nous offrir une enquête policière qui est absolument surprenante. Elle est extrêmement bien ficelée et jusqu'à la toute fin, il est assez difficile d'y voir clair. le titre fut vraiment bien choisi, car effectivement, nous nous sentons pris dans un épais brouillard. Car en plus, du meurtre de William et du chien Moustache, il y a également toute cette histoire de bébé retrouvé mort dans l'abbaye et qui vient ajouter une couche de confusion supplémentaire.

Je ne dirais pas que c'est un excellent roman policier, mais disons que je suis optimiste pour la suite de cette saga. de plus, il faut mettre en contexte le fait que ce récit fut écrit au début des années 90. Peut-être que l'édition plus récente fut révisée? Toujours est-il que je suis curieuse de voir comment Elizabeth George va développer ses personnages et comment va évoluer ce duo improbable!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
bookaddict02
  19 mai 2019
Premier roman que je lis de cette auteur et j'ai beaucoup aimé. le tandem très particulier que forment Lynley et Havers donne le rythme à une enquête prenante et haletante. Ce premier thriller me donne envie de découvrir d'autres aventures de ces deux enquêteurs.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Commenter  J’apprécie          101
mogador83
  09 juillet 2014
J'ai mis un peu de temps a rentrer dans l'intrigue mais ensuite j'ai été prise dans cette enquête et me suis attachée aux personnages. La fin est particulière et assez glauque. L'auteur nous envoie des indices permettant de deviner une partie de l'énigme. J'aurai plaisir a retrouver Havers et Lindsay dans une seconde aventure.
Commenter  J’apprécie          100
MarieBlanco
  14 novembre 2012
Premier opus des aventures du sergent Havers et de l'inspecteur Lynley. Elizabeth George prend le temps de nous décrire ses personnages principaux qui seront récurrents au fil de ses romans. Ils ne se connaissent pas si ce n'est de réputation - Lynley étant connu en tant que séducteur principalement auprès de ses collègues - et vont devoir travailler ensemble sur une enquête un peu spéciale. En effet ils sont appelés suite à la découverte du corps décapité d'un fermier aux côtés de sa fille qui affirme qu'elle a fait cela et qu'elle ne le regrette pas.

Nous sommes dès lors partis pour un voyage dans le Yorkshire, à travers les paysages anglais et le brouillard qui le caractérise assez régulièrement. Elizabeth George présente les personnages principaux en dressant un portrait précis mais fait de même avec les personnages que l'on est amené à croiser : portraits physique et/ou psychologique pour mieux connaître ces caractères et certainement mieux les appréhender. Les paysages sont également très bien décrits ce qui nous permet de voyager dans l'Angleterre à la fois austère, mystérieuse et accueillante.

Nous découvrons la personnalité des deux personnages principaux et l'on peut se faire une première opinion sur eux car nous sommes guidés, aidés par l'auteur. Cependant des rebondissements peuvent nous faire changer d'avis, l'auteur ayant créé des caractères humains, où tout n'est pas blanc ni tout noir.

L'enquête met un peu de temps à se développer, il faut patienter une bonne partie du roman avant que les suspicions, preuves ou doutes s'installent et nous tiennent de ce fait en haleine. Néanmoins cette attente est nécessaire voire primordiale. Les faits sont véritablement bien exposés à travers les descriptions, portraits ou autres explications. le côté psychologique est assez important dans l'enquête et la résolution de ce meurtre.

Elizabeth George donne une autre vision du roman policier avec ce premier titre. J'ai découvert un roman policier "littéraire". Pas que mes précédentes lectures policières ne soient pas littéraires mais l'auteur a un style particulier, elle prend le temps d'utiliser les mots, de les faire parler. Même si ce roman est une traduction je pense qu'il traduit bien cette volonté de décrire, de justifier et d'expliquer son oeuvre. C'est une très bonne découverte, une lecture bien différente des policiers que j'ai pu lire jusqu'à présent.
Lien : http://mary-book.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Elizabeth George, ses polars, ses personnages récurrents...

Elizabeth George est née et vit...

en Ecosse
en Angleterre
en Irlande
aux Etats-Unis
aux Pays-Bas

12 questions
88 lecteurs ont répondu
Thème : Elizabeth GeorgeCréer un quiz sur ce livre