AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791022743280
112 pages
Éditeur : Bookelis (13/06/2016)
4.08/5   6 notes
Résumé :
Je déteste les hôpitaux. C'est blanc, laid, étouffant et triste. Hideux. Pas de rêves. Pas de musique. Je ne peux pas chanter. Ni jouer. Ni vivre. Qu'est-ce que je fais encore là ? Je veux vivre. J'ai mal et je veux vivre. J'ai mal de ne pas vivre et de croire que je vais mourir. J'ai toujours réussi à sortir : j'ai toujours su m'enfuir, même pour quelques heures, courir hors de ces murs et être rattrapée... mais libre.

Parfois, pour rien au monde je ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
TheEdenofBooks
  14 juin 2016
J'aimerais vous dire quelques mots à propos du livre "Si la parole était d'or" écrit par Caroline Giraud. Dans ce roman nous suivons Emilie, la narratrice, au travers de sa correspondance à sa fidèle amie Aline. Les lettres couvrent une période de trois ans. Emilie nous parle de ses problèmes de santé et des difficultés de sa vie. Elle n'a en effet pas beaucoup de chance; de fréquentes crises surviennent fréquemment lui empêchant toute vie normale. Notre narratrice vit dans la peur perpétuelle de cette maladie présente depuis son plus jeune âge et dont les médecins n'ont jamais pu fournir un diagnostic probant. de plus, ses parents ne lui sont pas d'un grand soutien; que du contraire, ils ont du mal à gérer la situation ! Les relations sont tendues, surtout avec sa mère. Emile va terminer ses études à Paris, loin de sa famille pour se créer une nouvelle existence. Et au fur et à mesure du livre, on assiste à un changement chez notre jeune narratrice. Elle devient de plus en plus actrice de sa vie, notamment grâce à sa passion de la philosophie. Emilie peut aussi compter sur des amis sincères : son amoureux Louis, sa correspondante/amie Aline et sa meilleure amie Jeanne. Elle se crée des buts et avance petit à petit vers ses objectifs malgré les obstacles et les rechutes... (Pour en savoir plus, il vous faudra passer par la lecture de ce livre).
Pour compléter mon synopsis, je vous propose un petit extrait: 📖
"Alors… c'est peut-être ce que je dois faire. Raconter ce qui m'est arrivé cette année, comme je le faisais pour toi ? Je ne suis pas sûre. Je ne veux pas que tout le monde connaisse ma vie. Mais ce ne sera pas vraiment ma vie, ce ne sera pas vraiment moi. On n'est jamais aussi loin de nous-mêmes que lorsqu'on essaie de se décrire..."
Mon avis: Ce récit rétrospectif en prose nous fait passer par toutes sortes d'émotions!
Je me suis directement demandée s'il s'agissait d'une autobiographie.
On plonge instantanément dans l'histoire pour n'en ressortir qu'à la fin (je ne dirai pas comment pour ne pas vous gâcher l'histoire).
La narratrice est touchante et attachante. Tout au long du récit, on a envie de l'aider, de la soutenir dans ses épreuves.
J'ai été révoltée par le manque d'empathie de son entourage au début de l'histoire.
Puis, la peur et la colère font place à la maturité et à la faculté de prendre du recul. J'ai tellement été heureuse lorsque je l'ai vue évoluer et devenir peu à peu actrice de sa vie! Un vrai exemple pour toutes les personnes qui subissent des moments d'épreuves.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marchal1952
  02 août 2020
Je viens de mettre ce livre dans la catégorie ce que je n'ai pas parfaitement compris, la catégorie pense-bête. Décidément cette catégorie va me plaire. Car au fond, si je réfléchis à ce qui me plait, c'est déjà une forme, la forme, le respect des règles de la grammaire. Si j'ai bien compris, l'auteure est professeure de philosophie, donc la même fonction, le même type de travail que Simone de Beauvoir. Et l'écriture est actuelle.
Simone de Beauvoir, j'ai quelques livres qu'elle a écrit. Et j'ai peut-être en plus grand nombre des livres de son compagnon, Jean-Paul Sartre. Aujourd'hui, l'une et l'un sont lus, mais sans grande passion, il me semble.Alors déjà, je ne peux pas dévoiler l'intrigue, puisque je n'ai encore rien lu d'autre qu'un tout petit extrait. Mais je peux témoigner d'un intérêt général pour toutes ces nouvelles formes d'écritures. Un autre point tout simple : une professeure parle devant ses élèves, elle parle. Nous avons tous eu des professeurs à l'époque où je les ai eu, nul ne parlait d'écritures inclusives et j'ai un beau souvenir de Barbara Cassin qui est également ou a été professeure de philosophie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bookscritics
  26 juillet 2016
« Si la parole était la parole… » est un roman qui se situe entre le genre épistolaire et un journal intime. Difficile de bien le définir. Parfois, j'ai eu l'impression que je lisais un journal intime puis parfois, je lisais des lettres…enfin des e-mails plutôt. Vivons avec notre époque ! ^^
« Si la parole était d'or… » raconte l'histoire d'une jeune fille Émilie, étudiante dans une grande école. Elle a notre âge, elle fait tout comme nous … la seule petite différence c'est qu'elle est souffrante. Elle souffre des maux indescriptibles, violents et douloureux mais elle ne sait pas de quoi elle souffre. D'ailleurs, personnes ne le sait ! Même pas les médecins. Alors, pour se sentir un peu mieux Émilie écrit des mails…Des mails à… Aline. Une jeune femme qu'on ne connaît pas. On sait juste que c'est une très bonne amie à Émilie.
Ce livre est très diffèrent que tous les livres que j'ai lu jusque maintenant. C'est un livre dramatique dans la sens où la souffrance d'Émilie est écrite sur toute les pages. C'est un livre dramatique pour pleins de raisons. C'est un livre qui fait réfléchir aussi sur « qu'est-ce que que la maladie ? », » Comment est-elle perçue par l'entourage et le malade lui-même ? » , » Comment peut-on aider le malade ? », « Comment le malade peut s'en sortir tout seul ? » . Vous voyez ce genre de questions … C'est aussi un livre philosophique. Philosophique, parce que la narratrice aime la philo, l'auteure aussi ! Il est philosophique car il montre qu'il n'y a pas d'ombre sans lumière que la lumière n'existe pas sans l'ombre. Ce livre est philosophique car Émilie cite Kant, Bergson, Alain…Et tant d'autres !
{Petit spoil /!\} Seulement, y a une chose qui m'a dérangé. Une seule ! C'est que lorsque l'on écrit un mail ou une lettre, on attend une réponse. La réponse n'est pas venue. Tout au long du livre, je me suis dit: « Mais quand-est ce qu'elle va répondre ? Quand ?! ». Voilà, j'étais déçue…un peu. Mais c'est un livre à lire, à découvrir !
Ma note est de 4/5 .
@Bookscritics.
Lien : https://bookscritics.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeslecturesdeMaryline
  14 avril 2017
Ce petit roman est assez déconcertant, il m'est difficile de donner un avis vraiment tranché. Je connais l'auteur par ma lecture de "La loi de Gaia", une dystopie que j'ai beaucoup aimé par son originalité et sa façon d'être écrite.
Ici, nous assistons à un roman de type épistolaire, mais nous n'avons la correspondance que dune seule personne : Émilie. Cette dernière ne cesse d'écrire à Aline, son amie, sa confidente en lui parlant de sa vie, de ses peurs, de ses doutes... La vie d'Émilie n'est pas toute belle toute rose, une maladie l'empêche de vivre sa vie comme elle le souhaiterait. Et le pire, c'est que personne ne la soutient. Mais pour tout vous dire, je n'y ai pas vraiment cru à sa maladie moi, j'ai comme l'impression qu'elle est plutôt hypocondriaque mais je ne sais pas.
Bref, j'aime bien l'écriture de l'auteur, j'aime son style épuré et simple, mais l'histoire ne m'a pas convaincue.
Lien : http://leslecturesdemaryline..
Commenter  J’apprécie          10
livretoile
  09 août 2017
La plume de Caroline Giraud m'a plu tout de suite si il y a une chose sur laquelle je ne vais discuter c'est bien ça. Ce roman est vraiment très bien écrit et je ne vais pas hésiter à lire d'autre livre de cette auteure. C'est une plume très fluide même si j'étais assez déconcertée par ce roman les pages défilaient très rapidement.
Le format ressemble à un roman épistolaire sauf qu'on ne voit les messages que de l'expéditeur et non du destinataire. C'est ce point là que mon cerveau à eu du mal à comprendre.
Lien : https://livretoile.blogspot...
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : roman épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4135 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre