AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253137559
Le Livre de Poche (31/03/1998)
3/5   8 notes
Résumé :
La vie quotidienne a une sale réputation. Prenons une journée type : que peut-il nous arriver de franchement sympathique ? Soyons clairs : rien. Quelques optimistes, au saut du lit, prétendent que même par temps gris on peut tomber amoureux, gagner au Loto, voire ne pas rater l'autobus... Mais la chose est si rare qu'elle ne mérite pas de figurer dans un livre sérieux comme celui-ci.
En revanche, il va sûrement pleuvoir quand vous sortirez de chez le coiffeur... >Voir plus
Que lire après Je râle pour vousVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
J'avais déjà entamé le livre de Philip Roth qui parle de problèmes très très masculins : un mec de plus de 70 ans, une copine de la trentaine, du Viagra pour épicer les relations torrides et cela me faisait ch...
J'ai donc relu ce petit livre très drôle écrit dans les années 90 qui détaille avec beaucoup d'humour et de dérision les aventures d'une femme de ces années-là. Bien sûr, elle donne les prix en francs et non en euros, c'est toujours Le Nouvel Observateur, Balladur qui est en piste et les artistes dont elle parle sont maintenant devenus cultes ! Hilarant. C'est bien pour cela que j'ai conservé ce bouquin dans l'arrière-fond de ma grande bibliothèque. Intemporel moment de féminité absolue.
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
D'après le Nouvel Observateur, il paraît que c'est à cause de l'argent qu'on s'écharpe dans le couple. Moi je dirais que ça dépend du monsieur avec lequel on vit. Et de ses rapports avec l'argent. Exemples.

Le modèle le plus répandu
Dans les dîners, c'et lui le plus fortiche. A l'entendre, on a affaire au roi de la finance. C'est lui qui met sur la table l'emprunt Balladur et le serpent monétaire alors qu'à la maison il ne sait même pas le montant de la note du téléphone. Vous gérez le budget et réglez toutes les factures. La veille de votre anniversaire, il vous demande 300 francs pour acheter votre cadeau.

Le même mais en version jeune
Appartenant à la nouvelle génération, il a compris qu'on peut divorcer dans les deux ans qui viennent. De temps à autre, il a des poussées de fièvre et tient des raisonnements impitoyables sur le partage des frais. "Je t'emmène au restaurant mais tu m'offres le ciné", ou bien : "On partage le loyer mais comme t'as trois enfants d'un premier mariage et que tu prends plus de place dans l'appartement, au prorata du nombre de mètre carrés occupés, normalement, il faudrait que tu paies deux tiers du loyer".

Le claque tout
Il vit comme s'il gagnait trois briques par mois. Et toujours avec un mois d'avance. Il confond les distributeurs pour carte bleue avec la caverne l'Ali-Baba.
Si vous le lâchez tout seul à Carrefour, il revient sans les poireaux ni la lessive mais avec un foie gras et un produit miracle pour astiquer les tringles à rideaux. En fait, l'argent, c'est comme si c'était caca pour lui. Il faut qu'il s'en débarrasse.

Le monsieur fortuné
Il existe pour de vrai et, autant le constater, il vit assez rarement avec une dame de son âge.
Ca s'appelle un prince Charmant même s'il a soixante-quinze ans. Cet homme-là peut être charmant, en effet, et partager joyeusement sa fortune avec vous, à moins qu'il ne soit du genre à laisser l'argent de la semaine dans le tiroir de la table de nuit. Ce qui est assez vexant.
Le problème avec les riches, c'est que l'argent, ils en ont tellement qu'ils ne savent pas combien ils en possèdent. Donc, ils ne pensent pas à en donner. Puisque pour eux, justement, ce n'est pas un problème.
Le soir à la veillée, quand ils ont des doutes, au lieu de leur faire une scène en les traitant de radins, les rassurer en leur disant que l'argent et le pouvoir sont très très érotisants.

Celui qui gagne moins que vous
Certes, jadis, dans les temps reculés, c'était le mâle qui rapportait à la caverne les côtelettes de dinosaure pour nourrir sa petite famille, et ça lui aurait un peu chahuté la libido si vous lui aviez piqué sa place. Aujourd'hui, quelques dames gagnent plus d'argent que leur monsieur. Dans les sondages, il paraît qu'ils s'en fichent. Qu'ils vivent ça très bien. Dans le pour de vrai, expliquez-moi pourquoi vous découvrez un jour qu'ils ne se sont pas acheté de slip depuis un an parce qu'ils n'ont pas osé et qu'ils ont le sentiment que vous les écrasez...

Le radin
Le vrai, pas l'économe. Celui qui fait pipi dans le lavabo parce qu'il a calculé que s'il tire la chasse, ça fait 3 litres qui filent dans la cuvette alors que s'il ouvre le robinet il a gagné 15 centimes.
Le radin est le plus lourd à supporter parce qu'en plus il n'est pas forcément riche, quoi qu'on dise. Il passe plus de temps à refaire ses comptes qu'à tenter de gagner de l'argent. Et comme il faut être assez bête pour ne penser qu'à ses sous, souvent l'imbécile, au lieu de tomber raide dingue d'une radine (avec qui il formerait un couple superbe), s'éprend d'une fofolle qui ne pense qu'à lui dilapider ses trois sous. Ceci dit, courage à sa dame parce que ce n'est pas facile à vivre tous les jours.

Il n'y a qu'un truc que je ne comprends pas dans tout ça : comment peut-on encore s'étriper pour de sombres problèmes de sous alors que chacun sait que plus personne n'en a ?
Commenter  J’apprécie          10
D'aucuns pensent qu'il est difficile de prendre la décision de se marier ; qui se torturent le cervelet pour savoir si c'est le bon fiancé oui ou non. En fait il y a pire.
Vous pouvez tout échanger dans la liste cadeaux, la carafe en cristal taillé, la poêle à paëlla décorée de castagnettes, il n'existe qu'une chose qu'on ne vous reprendra pas en magasin, c'est la belle-mère. A moins que vous n'ayez la chance de tomber sur un orphelin, mais ne rêvons pas, c'est une denrée rare.

La belle-mère de fils unique
C'est le modèle le plus performant. La première fois que vous l'avez rencontrée, l'ambiance était à peu près aussi sympathique qu'une visite d'embauche... La dame vous a détaillée des pieds à la tête, prenant la mesure de la dévergondée qui osait lui enlever son fils chéri et unique. Après, elle passe par des phases assez divertissantes : elle fait la tête parce qu'elle n'a pas eu le cadeau de Noël qu'elle méritait, elle boude parce que ce n'est pas à elle d'appeler mais à son fils. Elle a tout de même un avantage qui rassure votre amour-propre : si vous divorcez, une chose est sûre, elle ne le laissera pas vivre chez une autre créature. IL retournera forcément chez elle.

La belle-mère moderne et branchée
Elle vient tous les mercredis remplir le frigo et chercher le linge sale. Ce qu'elle n'a pas réalisé, c'est que ce n'est pas elle qui habite là, mais vous, même si c'est seulement depuis six mois et que vous n'êtes pas vraiment encore mariés tous les deux. Alors, elle range votre fond de teint dans l'armoire à pharmacie et vous parle comme si vous étiez une copine. Vous n'avez pas envie d'être la copine de cette bonne femme qui s'habille comme vous avec une jupe à mi-cuisses et qu'il faut appeler Zaza parce que Isabelle, ça fait vieux.

La belle-mère indifférente
Vous ne la voyez que très peu... On peut penser qu'elle a peur de déranger, en fait je vais vous dire, elle s'en fout de vous... et d'être la belle-mère. Et n'allez pas vous en plaindre. C'est le genre un peu agaçant qui réclame ses petits-enfants qu'elle ne voit jamais, mais, quand on les lui propose à garder, rien que pour montrer qu'elle est une dame très très indépendante qui n'a besoin de personne, elle dit qu'elle est prise ailleurs. Faut faire avec, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          00
La France est devenue un zoo, on adore les animaux. Surtout nos enfants, qui en réclament à cor et à cri. Dans un premier temps, on résiste. Dans un deuxième temps, on faiblit. Dans un troisième temps, on a les nerfs qui se vrillent.
Souvent, ça commence par le têtard.

Le têtard
Il n'est pas très encombrant, il n'a qu'un problème on attend beaucoup de lui. Trop. Puisqu'on veut le voir se transformer en grenouille.
Votre fils vous pique un saladier pour qu'il y navigue à l'aise et la perspective d'y remettre de la salade, plus tard, vous donne envie de vomir. Mais rassurez-vous, son séjour dans votre petit intérieur ne va pas s'éterniser, parce que le têtard ne fait pas de vieux os. Que ceux qui se sont retrouvés avec une grenouille me passent un coup de fil.
Un jour le saladier, installé sur le radiateur, bascule ; toute la famille à quatre pattes rampe à la recherche du têtard, qui a compris de lui-même que votre F 4, même avec l'eau courante, ce n'était pas le paradis, et qu'il vaudrait mieux arrêter là sa modeste vie de têtard.
Commenter  J’apprécie          10
Le look cracra
Voici, selon les magazines de mode, le retour du long, du look pauvresse qui peut être torride sur Julia Roberts ou Claudia Schiffer mais qui sur vous et moi va nous faire virer à la bonne soeur ou à la chaisière en galoches.
Vues de loin, savez-vous à quoi nous allons ressembler, nous, la cohorte des moyennes ? A un rectangle marronnasse dont dépasseront deux jambes qui évoqueront des manches de brouette ou des poteaux indicateurs.
De la même façon qu'on nous a fait acheter des jeans préalablement troués, maintenant, en magasin, on essaie de nous vendre des tee-shirts avec des mailles déjà filées et même des robes fabriquées dans un nouveau tissu absolument révolutionnaire puisqu'on dirait qu'il y a déjà des taches dessus. Ou alors l'étoffe change de couleur (à cause de la chaleur) dès que vous y posez les doigts : à recommander pour les transports en commun, puisque la main laisse une empreinte.
A quand le collant vendu avec des trous en kit ? On peut également se poser une question simple : et si, une bonne fois pour toutes, nous décidions de ne pas suivre la mode comme des courges ?
Commenter  J’apprécie          00
La bombe sexuelle
Elle est jeune. Elle est blonde. Elle est belle. Elle a des cuisses passées au taille-crayon. Elle a compris tout de suite qu'il fallait mettre un pétard dans la grammaire et que "je allons été moi vider le poubelle", c'est franchement torride (avec un accent anglais). Dès que toute la famille se met à parler comme elle par mimétisme, c'est qu'il est temps qu'elle aille apprendre le français ailleurs.
Comme elle vous voit vous balader en petite culotte dans la maison, elle, pas gênée, elle fait pareil devant votre jules, sauf qu'elle a un petit derrière de dix-huit printemps et vous un bon gros fessier de quarante ans. Inutile de préciser en faveur de qui s'établit la comparaison.
En fait, comme Attila, elle peut tout embarquer sur son passage, le mari, le carnet de chèques, votre manteau en Vinyl. Elle vous laissera toujours deux trucs, c'est sûr, la note de téléphone de 3 000 francs et les enfants.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Joëlle Goron (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joëlle Goron
La mamie qui dit tout haut ce que les grands-mères pensent tout bas de Joëlle Goron aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/la-mamie-qui-dit-tout-haut-ce-que-les-grands-meres-pensent-tout-bas.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionsdenoel
+ Lire la suite
autres livres classés : péripétiesVoir plus


Lecteurs (22) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19981 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}