AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michèle Zachayus (Traducteur)
ISBN : 2811204857
Éditeur : Milady (18/03/2011)

Note moyenne : 2.95/5 (sur 22 notes)
Résumé :

Élu de Mystra, le jeune Elminster est chargé d'une mission par sa déesse. Au mépris du danger, il doit se rendre à Cormanthor, la fabuleuse cité des elfes, et fraterniser avec le peuple le plus xénophobe de Faerûn. Mais la vie d'élu n'est pas drôle tous les jours, et Elminster ne sait pas ce qu'il est censé faire chez les elfes...

On sait que du temps de sa jeunesse, Elminster fut envoyé par Mystra dans la fabuleuse cité des elfes, Corma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
RosenDero
  10 janvier 2016
Elminster est désormais l'Élu de Mystra, déesse de la Magie. À ce titre, elle lui confère des avantages non négligeable mais requiert en retour qu'il accomplisse sa volonté. Et voilà donc notre jeune Elminster en route pour la royaume elfique de Cormanthor, sur les ordres de sa déesse. Pourquoi Mystra envoie-t-elle Elminster chez ces elfes devenus arrogants, suspicieux et xénophobes ? Les objectifs de la Dame sont flous et voilés ; Elminster ne sait pas que c'est avec son aide et dans un bain de sang, qu'elle a prévu que Cormanthor devienne Myth Drannor !
Un second tome assez différent du premier par la quasi unité du lieu de l'action, et par les races entrant en jeu. le style reste toutefois identique, conservant qualités et défauts. D'un côté, une richesse de la langue appréciable, et, de l'autre, des situations surgissant ex nihilo et parfois difficilement compréhensibles au premier abord. Les salmigondis de patronymes elfiques n'ont rien à envier aux Contes et légendes inachevés de Tolkien, et participent à la confusion qu'un lecteur peu attentif aura vite fait de ressentir.
Mais quoi qu'il en soit, c'est une joie de continuer les aventures d'Elminster, d'en apprendre plus sur les Elfes, leurs coutumes et l'architecture de leur société (qui a parfois de drôles de ressemblances avec celle des drows).
La position d'Élu de Mystra sauvera notre brave prince-mage à de nombreuses reprises, et gageons que tant qu'il lui sera fidèle, il n'aura rien d'autre à craindre que lui-même...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
idevrieze
  27 janvier 2014
Elminster, ce héros si parfait....
Et oui, nous sommes dans un saga jeunesse alors il nous faut du héros brushingué, sans peur, sans reproche. du héros lavé avec Mir Laine et dont les vêtements immaculés ressortent sans un faux plis, même après la bataille, Elminster a tout. Il a été une femme, il a été l'élu d'une déesse, c'est un prince et un grand magicien. ON lui dit de partir chez les elfes alors que ceux ci n'aiment pas les autres ? Pas de problème. Il prend son sac et en avant l'aventure !

J'avais oublié que lorsque j'étais petite, ces héros remplissaient mon univers. Je rêvais d'être parfaite comme eux, déjouant tous les pièges avec mon sourire ultra bright, ma bonne volonté et une bonne vanne. Avec le temps, évidemment, que j'ai besoin de héros plus complexes mais avouez qu'Elminster, il en jette !

Un récit raconté comme un jeu de rôle
N'oublions pas qu'Ed Greenwood a écrit des scenariis pour jeux de plateaux avant. Et quitte à lire les héros parfaits, autant se régaler du spectacle. Et mes souvenirs de jeux de plateau sont revenus grâce au système de magie. Et oui, ne pensez pas que la magie est un don inné ici, on utilise des parchemins et on a des réserves. Pareil pour les rencontres. On se ballade en forêt, tranquilles. Jet de dés : hop un monstre. Et bien il y'aura un combat.
J'avoue que quelque part, je me suis prise au jeu. Aussi ai-je passé une bonne soirée en compagnie d'Elminster et de ses aventures auprès des elfes qui sont dépeints de manière très arrogante, très caricaturale. Ce sont des elfes pervertis par la politique humaine, sur le déclin. A trop vouloir rester sectaires, ils se condamnent eux même et c'est cela le message : c'est en échangeant avec les autres peuples que l'on s'enrichit et que l'on survit.
A bientôt pour de nouvelles aventures avec Elminster.
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Callie
  18 juillet 2011
Le tome 2 des Royaumes oubliés est un peu moins fourni au niveau des pans de vie du mage Elminster, mais il reste inachevé sur certaines scènes du livre. Je dirais même qu'elles sont occultées.
Ce qui est vraiment dommage.
Il manque une fluidité dans la lecture, le style de l'auteur est assez brouillon, par endroit. Des personnages apparaissent, comme par enchantement, et on ne sait pas qui ils sont.
Quand on est néophyte du monde de "Donjons et dragons", cela peut rebuter à découvrir un nouveau monde.
Mais j'ai eu quand même du plaisir à le lire, je vous rassure.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   13 janvier 2016
Je suis ici pour « apprendre les rudiments de la magie », selon la volonté de la divine Mystra. Elle a prédit que ma présence parmi vous serait un jour nécessaire. Elle ne m’a pas révélé pourquoi, ni comment, ni pour qui et encore moins pour servir quelle cause.
Commenter  J’apprécie          30
RosenDeroRosenDero   13 janvier 2016
Il n’existe pas de bête plus dangereuse à traquer qu'un homme aux abois  – à une exception près : un mage humain aux abois.
Commenter  J’apprécie          60
RosenDeroRosenDero   17 janvier 2016
—Vous connaissez le roi Cerf ?
—Un homme... vigoureux, oui...
Elminster leva des sourcils incrédules.
La sorcière éclata de rire.
—Ce n'est pas ce que tu crois, jeune gredin !
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1337 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre