AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2344005870
Éditeur : Glénat (12/11/2015)

Note moyenne : 2.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dans la Flandre du XVe siècle, il est un peintre qui surprend par l'originalité et l'ampleur de ses tableaux. Son nom : Hieronymus Bosch. On le dit fou. Car d'où peuvent bien provenir les formes étranges et hallucinatoires, les créatures, les monstres hideux et fascinants qui parcourent ses œuvres, si ce n'est de l'esprit d'un dément ?
De nos jours, Mathilde de Vlaeminck, une jeune et brillante spécialiste de l'université de Gand, entreprend justement la rest... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
pycrozet
  19 novembre 2017
Un mélange des genres prometteur... qui se révèle finalement décevant.
LA BANDE DESSINÉE (46 pages)
– Dessin (Griffo) et couleurs (Florent Daniel) s'approprient de façon très agréable l'univers visuel, à la fois onirique et ésotérique, de Bosch.
– L'auteur a essayé de recréer l'atmosphère psychologique dans laquelle Bosch aurait vécu (ses angoisses, ses visions, sa conception de la religion et des « forces occultes »), au détriment d'une approche plus historique, critique ou sociologique. Ce parti pris me semble intéressant, mais je n'ai pas été convaincu par le résultat. Ceux qui espèrent une promenade à travers les peintures de Bosch ou des anecdotes surprenantes sur sa vie ou sur ses oeuvres les plus célèbres seront déçus : rien de tout ça dans cette BD.
– le scénario construit un parallèle bienvenu entre cette toute fin de Moyen Âge (empreinte de mystère, de magie) et notre époque (où le mystère, mis à mal par l'avancée de la science, laisse tout de même le champ libre à la fascination qu'exercent les grandes oeuvres d'art).
– Malheureusement, l'ouvrage n'apporte aucune réponse aux questions qu'il soulève et sème même le doute sur la limite entre ce qui relève de la pure fiction et ce qui est emprunté à la vérité historique : les vernis de Jérôme Bosch ont-ils réellement été novateurs ? Sont-ils restés une énigme pour les peintres, les scientifiques, comme c'est le cas pour l'héroïne de cette BD ? Bosch a-t-il traité les monstres de ses tableaux avec une technique différente de celle utilisée pour les fonds et les personnages humains ?
– Enfin, les éléments biographiques semblent « plaqués » assez maladroitement sur un scénario somme toute assez faible, qui pourrait correspondre à d'autres artistes que Bosch, d'où ma déception globale (exemple : le rôle de la femme de Bosch : personnage purement illustratif ici malgré son importance dans la liberté de création du peintre, comme le stipule la partie documentaire de ce livre).
LE DOSSIER (6 pages de documentation)
– Bonne qualité de reproduction de tableaux (la Nef des fous, le Jardin des délices, le Portement de Croix) ou de détails de tableaux (triptyque du Jugement dernier, triptyque de la Tentation de saint Antoine, la Table des sept péchés capitaux)
– Présentation sommaire mais néanmoins intéressante des sources d'inspiration du peintre, de l'accueil de son oeuvre par ses contemporains et brève étude des tableaux ici reproduits. Cela est suffisant pour replacer Bosch dans son contexte historique et social.
– L'auteur du dossier (Dimitri Joannidès), a le mérite de rester neutre, exposant différentes interprétations des motivations et objectifs du peintre. Les historiens de l'art ne trouveront bien sûr rien qu'ils ne sachent déjà ici (aucune critique technique de l'oeuvre ni scoop sur l'état de la recherche théorique sur Bosch), mais le lecteur lambda, comme moi, appréciera cet exergue somme toute informatif, clair et joliment présenté.
En bref, cette BD m'a offert une demi-heure de lecture pas désagréable, mais je reste vraiment sur ma faim : et si j'allais dénicher maintenant un vrai bouquin sur Bosch ? Ou une BD d'héroic fantasy avec un scénario plus approfondi ? Peut-être le mélange des genres, qui m'a attiré vers cet achat, n'est-il finalement pas une si bonne idée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mfgaultier
  01 décembre 2015
Connaissez-vous Bosch, ce peintre du XVe siècle aux étranges créatures , folles, mystérieuses, géniales ? Paru dans la collection les Grands Peintres de Glénat (dont j’adore lire les nouveautés pour réviser mes faibles connaissances en histoire de l’art et dont je vous avais déjà parlé ici), cette BD est l’occasion de découvrir un univers pictural très singulier tout en se régalant d’un scénLes Grands Peintresario amusant réalisé par le dessinateur Griffo.
La BD alterne deux histoires : celle du jeune Jérôme Bosch qui a des hallucinations : des êtres maléfiques rôdent autour de sa personne, de nuit comme de jour, mais personne d’autre que lui ne les voit. Et en 2016, l’universitaire Mathilde de Vlaeminck restaure un des tableaux de Bosch, non sans difficultés…
Ces deux récits s’interfèrent sans cesse, en passant d’une époque à l’autre, sans transition. Les intrigues sont menées tambour battant, avec un peu plus d’allant peut-être pour l’époque ancienne. Le jeune peintre doit en effet lutter pour éviter que ses chimères s’échappent de ses toiles !
Les diables issus de l’imagination de Bosch sont présents dans la BD, Griffo les a presque tous croqués et semble s’être bien amusé avec, semant la zizanie dans les planches… En observant ces monstres miniatures, les vrais et les copiés, comment ne pas être estomaqués par l’inventivité de Bosch ? Son génie, sa folie sautent littéralement aux yeux* ! Avec un tel peintre, difficile de rivaliser avec des planches de BD… Et pourtant Griffo s’en sort bien, avec des dessins qui rebondissent sans cesse, comme en hommage à ce maître lointain, un précurseur avant l’heure de la BD, comme nous l’apprend un article du dossier final**. Les couleurs réalisées par Florent Daniel sont superbes, à l’instar de la couverture du livre. Du beau boulot, un plaisir des yeux ! Par contre, petit bémol, j’ai trouvé l’intrigue un peu répétitive et tournant en rond.
Cette BD n’en constitue par moins un bel objet, bien réalisé, pouvant servir de base pour admirer un peintre ô combien étonnant, que les plus jeunes peuvent s’approprier sans difficultés. Comme c’est le cas avec les autres opus de la collection, un dossier documentaire clôt l’ouvrage, apportant quelques informations sur le mystérieux Bosch, permettant d’approfondir le contexte.
Lien : http://blogs.lexpress.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (1)
Sceneario   30 octobre 2015
J'ai bien aimé cette lecture qui ne propose pas de donner toutes les pistes, mais qui se lit comme un bon album fantasy arty, sympathique et cultivé !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Lire un extrait
Video de Griffo (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Griffo
La chronique de Jean-Edgar Casel - Dickens & Dickens
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre