AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791026203278
Éditeur : Librinova (13/11/2015)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Une femme, un homme. Une île. Pas déserte, mais presque. Pas paradisiaque, mais quelque part entre ciel et mer. Bréhat la secrète ne se révèle qu'à ceux qui veulent bien la regarder avec leurs yeux d'amants. Caroline y échoue avec son mal-être dans la maison d'hôte de Cordélia. Or, à Bréhat, il n'y a rien, ou presque. Rien que des rochers, des fleurs, une atmosphère atemporelle. Des couchers de soleil, des balades labyrinthiques, des croix de granit perdues au détou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LunaZione
  16 avril 2017
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Livrinova pour l'envoi de ce roman.

Franchement, je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant ce roman : j'ai vraiment été surprise et conquise par la chute de l'histoire que je n'ai absolument pas vue venir ! Après, en y réfléchissant posément, ce n'est pas étonnant : c'est vraiment logique et un tas de petits indices avaient été disséminés tout au long du texte.
J'ai également beaucoup apprécié l'ambiance de l'histoire, très forte notamment en sentiments. Les différents personnages sont réellement à fleur de peau et nous communiquent parfaitement leur état, dans les moments positifs mais également dans ceux qui sont plus tristes. du coup, l'histoire devient rapidement mélancolique du fait de l'état de Caroline à son arrivée à Bréhat. Il est vrai aussi que cette petite île joue vraiment un grand rôle dans l'ambiance de ce livre : c'est vraiment comme si on y était et que l'on sentait l'air marin sur notre visage. Cela en deviendrait presque troublant !
Le ton est plutôt doux et mélancolique, assez lancinant aussi du coup. Oraison pour une île fait partie de ces livres où il ne se passe pas grand et où tout se joue sur les sentiments que les personnages partagent avec nous. du coup, il faut savoir y faire fasse parce que c'est le genre d'histoire qui peut mettre mal à l'aise ou nous plonger dans des sentiments forts parfois négatifs.

Personnellement, je n'ai pas eu vraiment d'attachement envers les personnages. le poids du mal-être de Caroline est difficile à supporter. Quand c'est quelqu'un que l'on connait déjà et que l'on apprécie, on peut faire des efforts pour tenter de passer au-dessus, mais avec un personnage - nouveau en plus - c'est beaucoup plus compliqué. Cependant, j'ai apprécié la façon dont elle arrive à remonter la pente grâce à Cordélia, Bréhat et Joshua.
Quant à ce dernier, il est vraiment intriguant. On sent tout de suite qu'il a quelque chose de différent, de presque mystique. du coup, j'ai été assez étonnée que Caroline lui fasse confiance aussi vite : il a beau être adorable, il a quelque chose d'assez instable. Cependant, une fois que son secret est révélé, tout devient clair et c'est beaucoup plus facile de lui faire confiance.
Je crois que Cordélia est ma préférée dans cette histoire : j'ai apprécié son aide discrète, sa chaleur, ses bons conseils et les livres qu'elle laisse traîner un peu partout chez elle !

C'était la première fois que je découvrais l'univers de Lynda Guillemaud et je suis très heureuse de l'avoir fait. Je pense que j'aurais du mal à enchaîner plusieurs de ses histoires si elles ressemblent à celle-ci tant les sentiments décrits ont un poids difficile à porter. Cependant, je serai très curieuse de découvrir ses autres textes : j'ai vraiment apprécié l'ambiance forte de ce livre qu'elle a su nous imposer ainsi que son calme et ses bons sentiments.
Une belle découverte.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LiliMatoline
  10 janvier 2017
Débarquée sur l'île de Bréhat, Caroline est accueillie par Cordélia son hôte pendant quelques jours. Elle est arrivée sur l'île pour se reposer et pour changer d'air. Elle va faire la rencontre de Joshua, un homme plein d'assurance et avec de l'orgueil. Leur attirance est mutuelle, mais chacun a son propre destin.
Caroline, 26 ans, est face à un moment, à un tournant de sa vie très important. Elle doit faire des choix sur des questions existentielles qu'elle se pose. Caroline écrivait avant ses doutes, sa détresse et ses idées noires. C'est une jeune femme vulnérable et fragile.
Joshua est un artiste photographe bien mystérieux. Il est confiant, presque inébranlable. Et pourtant il cache une vulnérabilité que seule Caroline voit.
Ces deux âmes différentes et limites à l'opposé qui se trouvent et se complètent pour se sauver. Leurs différences ne font que renforcer leur compatibilité.
La narration est à la troisième personne, mais l'auteur incorpore quelques petits monologues. L'écriture est classique, poétique et très descriptive. L'auteur nous fait voyager à travers son île en accentuant ses images grâce à un vocabulaire très riche. Elle intensifie les descriptions mais aussi les sentiments à l'aide d'une panoplie de mots, adjectifs, adverbes, verbes... ainsi que de nombreuse figures de style. Ce roman est à lire à tête reposée pour être entièrement envoûtant et pour ressentir toute la puissance des émotions. L'île est hors du temps, l'époque pourrait être différente que le lecteur n'en serait rien. L'intrigue nous amène une belle histoire romantique mais impossible et intemporelle malgré tout.
Ce fut une romance riche en sensation. Une concentration est néanmoins nécessaire pour ressentir les émotions, apprécier l'écriture poétique de l'auteur, et jouir du paysage magnifique des lieux. La romance est d'une beauté sans appel, et pourtant très simpliste. L'auteur nous offre un roman inspiré, poétique et symbolique. Loin de mes lectures habituelles, ce fut un excellent moment et une belle découverte.
Lien : https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/b/post-preview?token=Kqy8iVkBAAA.O6bC1jHroloygbPCYDwrIqy9mbdXsjEP_rAOMKQtNKQAU5zR6alVFqF0z5A3wlw5hL9kaYzYd8IeeXxKaGBcSw.yw52GemH-Zf1tvdq67HjzQ&postId=4981863650320837503&type=POST
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire-une-passion
  28 janvier 2017
Lorsqu'on m'a proposé ce livre, je n'ai pas mis longtemps avant de dire oui. La raison : cette histoire se passe en Bretagne, là où je vis, et sur une île que je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter. Alors, ni une, ni deux, j'ai accepté. Si le début a su m'embarquer assez rapidement, parce que la plume très poétique est prenante, j'avoue que la suite m'a rendue quelque peu sceptique et m'a fait lever plusieurs fois les yeux au ciel. Néanmoins, ça été une bonne découverte.

Caroline est une jeune femme qui ne se sent pas bien dans sa vie. Un peu dépressive, elle a l'impression de ne pas mériter sa place sur Terre. Voyant sa tristesse, son médecin lui accorde un arrêt de travail, et elle décide de partir loin, sur une île en Bretagne, loin de tout. Là-bas, elle espère se recentrer, retrouver ce qui la caractérise et oublier tous ses soucis. Contre toute attente, elle va y faire la rencontre d'un homme, Joshua. Entre eux, l'attraction est rapide, mais les sentiments peuvent-ils prendre place dans une telle relation ?

Comme je le disais plus haut, ce qui est le point fort de ce court roman, est la poésie du texte. L'auteure a une façon de décrire les choses, de nous embarquer avec nous sur cette île loin de tout. Avec sa plume poétique, nous sommes transportés presque dans un autre monde. Et c'est aussi là qu'elle nous montre à quel point la Bretagne est belle et cache des beautés bien cachées. L'intrigue en elle-même est intéressante, car l'immersion su l'île est vraiment bien amenée, et on se dit que nous aussi on aimerait se perdre dans ces allées, dormir dans une maison d'hôtes avec une hôte très accueillante. le seul hic pour moi a été la romance.

Je comprends parfaitement qu'avec un texte aussi court, il faut passer des étapes, mais là, j'ai levé trop souvent les yeux au ciel pour être d'accord. Ils tombent trop rapidement sous le charme de l'autre, et le réalisme de la chose est donc légèrement surfaix, et c'est bien dommage, car sinon, c'est une belle histoire qui nous est proposée !

Mais je pense que ce qui fait que je n'ai pas aussi accroché que je le pensais, est du fait des personnages qui ne sont pas assez fouillés. L'auteure survole leur psychologie et on n'en apprend trop peu pour s'attacher à eux. On ne sait que le strict minimum, mais malheureusement pour moi, ce n'est pas assez. J'aurais aimé comprendre pourquoi Caroline est si négative, ce qu'elle a vécu, son passé, ses pensées. Parce que là, on arrive en plein milieu, juste au moment où elle ne va pas bien. Et j'avoue que sa négativité m'a dérangée plus qu'elle ne m'a émue. Je peux comprendre que ça arrive, mais j'aurais aimé en savoir la cause.

Pareil pour Joshua. Je ne vous cacherai pas que j'ai deviné assez rapidement son secret, mais j'aurais aimé que l'auteure aille plus en profondeur sur sa psychologie. Pourquoi il est ce qu'il est, pourquoi il a ces réactions assez particulières, pourquoi Caroline a réussi à attirer son regard. Ou même en savoir plus sur lui, sur son passé, sur sa vie de tous les jours. Pour moi, il manquait vraiment le côté psychologique des personnages, ce qui me permet de m'attacher. Et c'est vraiment dommage, car ça aurait pu être une très belle histoire pour moi, si elle avait été plus fouillée.

​En résumé, c'est une belle histoire que nous propose l'auteure, mais bien trop courte pour l'apprécier à sa juste valeur, du moins, en mon sens. La psychologie des personnages est trop survolée pour que je puisse m'attacher à eux, ce qui enlève pas mal de réalisme à mes yeux. Néanmoins, il est indéniable que l'auteure a un talent certain pour embarquer ses lecteurs et les faire voyager, tout en restant en France.

* Je remercie Mathieu et Librinova pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeParfumdesMots
  13 janvier 2018
Ce roman est une pure merveille. Un bijou de la littérature. Cela ne m'a même pas étonné que ce dernier avait dépassé les 1000 téléchargements.
Lynda nous propose une histoire d'amour impossible. D'un côté, une jeune femme, Caroline, cernée par les engagements. Elle a tout pour être heureuse, mais ne l'est pas. de l'autre côté, un jeune homme, Joshua, qui est libre comme le vent. Il vit pour la vie, pour l'humanité, pour l'instant présent. Il n'est soumis à aucune obligation.
Dès les premières lignes, le lecteur comprendra où l'auteure veut nous emmener mais pas le chemin pour y arriver. Malgré que je suis un homme, j'ai réussi à m'identifier au personnage féminin principal de ce roman. Ce côté « ermite », ce côté « solitaire » qui la caractérise. Grâce à quelques descriptions bien placées, j'étais présent sur Bréhat en Bretagne et je ne voulais plus revenir à la réalité. On se prend rapidement d'affection pour Caroline et Joshua. On a vraiment envie de faire quelque chose, de bouger les choses, les aprioris.
Le dénouement de cette histoire est inconcevable mais tellement magique. Cette fin « semi-ouverte » m'a bouleversé, surpris, enchanté, émerveillé. J'aime pouvoir établir ma « propre fin », d'imaginer ce qu'il se passe après. La romancière nous le permet dans ce roman.
La Bretagne, c'est quoi ? Très sincèrement, c'est une région que je n'ai jamais eu l'occasion de visiter avec passion. Après ces 3 heures de lecture, je rêve de découvrir les paysages merveilleux décrits dans ce roman, de pouvoir me rendre sur cette île sompteuse, Bréhat.

Après avoir passé les derniers mois à lire des romans jeunesse, je dois vous avouer que « Oraison pour une île » m'a désarçonné pendant une 20aine de page.
Le vocabulaire est très complexe par moment et c'est une bonne chose. Je suis ravi de constater que certains auteurs ne se limitent pas à un vocabulaire trop simple. Un petit exemple : anfractuosité, j'adore ce mot :-).
Je constate que Lynda Guillemaud a écrit avec son coeur. J'ai même eu l'impression que les mots sortent directement de son âme profonde, comme si les mots arrivaient à traduire toutes les émotions qu'elle gardaient en elle depuis de nombreuses années. Certes, certains passages seront difficiles à comprendre pour les lecteurs n'ayant pas un grand vécu sentimental ou étant limité au niveau de la compréhension (les plus jeunes), mais c'est tellement beau, tellement poétique.
C'est un roman très proche de la poésie. C'est surprenant. Magnifique…
Les points positifs
- Une romance impossible
- Une écriture poétique
- La découverte d'une région magnifique
- de nombreuses émotions garanties pendant la lecture
Les points négatifs

- Quelques passages seront difficiles à cerner pour les plus jeunes.

Ma note pour cette lecture : 20/20
Lien : https://leparfumdesmots.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlouquaLecture
  09 juin 2016
Une couverture qui donne envie de vacances, et une histoire rafraîchissante... quoi de mieux pour partir en voyage ?
Ne vous attendez pas à lire une romance traditionnelle, car cela n'est pas le cas ici.
Un exil sur une île pour échapper au suicide, un décor paradisiaque qui en ferait rêver plus d'un pour lequel nous n'avons aucun mal à nous imaginer les moindre recoins grâce à la plume de l'auteur qui nous en parle d'une manière que l'on a l'impression de nous-même nous y trouver. Mais l'auteur laisse également une part à notre imagination, à nous d'en faire notre propre paradis.
Des personnages attachants que l'on a du mal de quitter en tournant la dernière page.
Quand je lis que ce livre est premier ex-aequo sur un concours, eh bien je ne suis franchement pas étonnée. Non seulement l'auteur nous entraîne dans un univers auquel nous ne nous attendons pas, mais son écriture est telle que nous sommes dans la poésie et dans l'attachement, mais la fluidité également car les pages se laissent tourner sans que l'on ne voit le temps qui passe.
"Oraison pour une île" fait partie de ces livres que je prend plaisir à lire et relire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LiliMatolineLiliMatoline   10 janvier 2017
Chapitre 3 :
" Mourir n'avait plus de sens.
Ce n'était plus qu'un assemblage de lettres, à peine un mot. Il n'y avait plus qu'une sonorité, à la fois onctueuse et tranchante, une sensation vive de douleur mêlée à celle, plus diffuse, de paix, de libération.
Mais pas de sens.
De l'index, Caroline écrivait les six lettres sur la feuille blanche, le menton dans la main. Son doigt déliait les jambages du m, arrondissait les o, enroulait le u, plantait les r et le i, plus violemment, comme une sentence, un couperet impitoyable. Onctueux - et tranchant.
Des « mourir » fantômes s'alignaient ainsi, comme une armée conquérante, sur sa feuille, toujours vierge, toujours vide, qui s'étirait, s'allongeait, interminablement, insupportablement blanche.
Mourir ; il ne restait que mourir. Tous les autres mots l'avaient désertée.
De guerre lasse, Caroline avait bien tenté de lire, pour reprendre au moins ne serait-ce qu'un simulacre d'activité intellectuelle, mais rien ne pénétrait. Les mots flottaient autour d'elle, sans entrer, et ils ne signifiaient plus rien eux non plus, comme écrits dans une langue étrangère qu'elle lisait sans comprendre.
Cette incapacité à lire et à écrire la frustrait d'elle-même avec une violence qui lui mettait les larmes aux yeux. La puissance destructrice de ce néant-là la terrifiait.
- Thé ?
...
Le temps... Le temps. Le temps.
Caroline hocha la tête pensivement en accrochant du regard la sculpture de Bob Wayne. Ici, le temps n'existait même plus.
- Mais je n'ai pas le temps ! répliqua Caroline sombrement sans regarder Cordélia, comme si elle se parlait à elle-même. Je dois retourner sur le continent, rejoindre ma vie, l'homme de ma vie - dont je ne sais plus s'il l'est réellement.
- De quoi doutes-tu donc ?
Caroline tourna la tête vers la vieille dame et soupira.
- De tout. De moi, des choix que j'ai faits. De ma vie, en un mot. Je ne sais pas si je suis heureuse. Alors même que j'ai tout pour trouver que la vie est belle ! Je voudrais juste avoir une raison...
- Une raison de vivre ?
- Ou une raison de mourir, répondit Caroline avec lassitude. Quelle importance ? Au fond, ça revient au même. Mais au moins je ferai quelque chose. J'ai juste besoin d'une raison"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : bréhatVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3029 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre