AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290351601
Éditeur : J'ai Lu (06/12/2006)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Son frère jumeau a disparu en mer. Afin de préserver l'héritage familial, Antonia décide d'usurper son identité. La vie est bien plus simple déguisée en garçon ! Mais Adam Savage, le tuteur des jumeaux est de retour en Angleterre et tout se complique ! Parti autrefois faire fortune en Inde, il est un peu surpris de retrouver Tony si timide et si prude ! Quelque peu efféminé pour tout dire... Une reprise en main s'impose ! D'autant que le bel Adam, grand séducteur, e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Marcellina
  05 février 2016
Pas mal du tout, non seulement l'écriture est fluide, riche et colorée mais les rebondissements multiples rendent ce récit haletant et bien vivant. Une usurpation d'identité qui va nous permettre, à nous simples filles, de voir l'envers du décor masculin par les yeux d'une fille et c'est parfois bien hilarant. Ainsi, le passage des pots de chambre…, rien à voir avec ma citation mais plutôt avec cette habitude dès la fin du repas qu'ont les membres de la bonne société de se séparer, les uns pour fumer, les hommes et les autres pour boire le thé, les femmes ;-)
Bien documentée sur les amours du prince Georges avec Marie Fitzherbert, l'auteure colle cette idylle historique avec celle, bien plus érotique, de ses personnages principaux, ce qui donne de l'épaisseur à son histoire qui d'ailleurs n'en manquait pas.
Ainsi, elle aborde avec beaucoup d'à propos la situation des jeunes filles nobles qui ne possèdent rien en propre, qui sont finalement gâtées mais moins libres que les femmes du peuple, toujours à charge d'un mâle, toujours sous sa domination. Pareil pour l'éducation, entre broderie et architecture, entre chant et voile, entre campagne et tour du monde, le choix est vite fait, il vaut mieux naître homme dans cette fin du XVIIIème siècle qui verra pourtant la révolution française chambouler toutes ces règles même en Angleterre, dans une moindre mesure.
Et enfin, l'auteure n'hésite pas à montrer comment à cause d'une royauté fatiguée, négligente, dilettante, 'folle' et dispendieuse sans en avoir les moyens, certains hommes plein de ressources pouvaient à cette époque prétendre à un titre de noblesse contre monnaie sonnante et trébuchante.
Une toute bonne lecture bien distrayante entre deux coups de pinceau.
Je place ce roman dans le cadre du challenge multi-défis 2016 pour l'item « Un livre dont le titre comporte un nom de lieu ». Et quel lieu, Venise, la ville de l'Amour et dans le cas présent, la ville où d'une certaine façon « tel est pris qui croyait prendre »… Eh oui, à vouloir en faire un homme à tout prix, c'est bien une femme qui s'épanouit hors des pantalons de dandy imposés aux lords :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Herissonne
  04 novembre 2012
Une excellente surprise et surtout un gros coup de coeur pour ma part !
L'histoire est terriblement entraînante, malgré les malheurs qui l'a submerge ont suit l'héroïne se redresser et surtout se battre pour sa survie et sa vengeance. le plus intéressant c'est sans doute d'observer l'évolution d'Antonia, à la base jeune aristocrate privilégiée, qui va s'endurcir, découvrir la vie.
Travestie, elle va entrer dans le monde des hommes se qui va la placer à de nombreuses reprises dans de cocasses situations pour le moins comiques.
C'est un vrai plaisir de la voir se démener pour garder son rôle d'homme tout en succombant l'intérieur pour son tuteur, le ténébreux Savage.
L'aspect érotique apparaît au final assez tard dans l'histoire, je dirais vers la moitié du livre se qui laisse le temps à l'intrigue de s'installer au personnages de se découvrir et à leur passion de monter. Personnellement je préfère se genre de roman ou ont garde quand même une bonne base scénaristique derrière et pas seulement une histoire érotique.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Fantine
  21 juin 2010
Petit roman à l'eau de rose que l'on oublie aussi vite une fois terminé.
Venise n'est présente que sur quelques pages (environ 25 pages), mais, c'est torride !!!!!!!!!!!!!! (tout comme la 2eme partie de l'intrigue).
Ce n'est pas un grand roman. C'est ultra facile à lire. Il n'y a rien à comprendre, et, surtout, cela repose les neurones … … C'est dans le même style que la collection Arlequin. Se lit en 2h … …
Commenter  J’apprécie          50
liliaty
  18 novembre 2013
excellent roman, facile à lire
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MarcellinaMarcellina   03 février 2016
 - C'est insupportable, déclara-t-il avec fermeté.
Comprenant tout de suite que cet étranger allait lui donner du fil à retordre, la femme répliqua sur un ton agressif :
- Comment ça, insupportable ?
- C'est trop grand. Une fois rempli on ne peut pas les soulever… alors c'est insupportable.
La domestique leva les yeux au ciel.
- Z'êtes pas obligé de les remplir à ras bord !
- Nous refusons de boire dans ces tasses. Apportez-en de plus petites.
- Des tasses ? s'esclaffa la femme. Espèce de sauvage ignorant ! C'est un pot de chambre ! 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MarcellinaMarcellina   05 février 2016
Qu'importe la taille pourvu qu'ils soient fermes. Je te rappelle que la coupe de champagne fut moulée sur le sein de Marie-Antoinette que l'on disait parfait.
Commenter  J’apprécie          10
MarcellinaMarcellina   05 février 2016
Le panache ! Il n'y a rien de tel. Il faut de la passion en toutes choses. On regrette rarement ce que l'on a fait, ma chérie, seulement ce que l'on a manqué.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Virginia Henley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Virginia Henley
W E Henley "Invictus" Poem Animation Movie .Heres a virtual movie of the Victorian poet William Ernest Henley (1849 - 1903) reading his best loved poem "Invictus". Henley had come close to death as a young man confined to hospital for 18 months with a type of TB that resulted in one of his legs being amputated below the knee. Henley an outspoken athiest always believed it was his strength of will and not any mythical God that had seen him through this very dark episode in his life,plus the brilliance of his doctor Joseph Lister the great physician and pioneer of antisptic surgery who treated him. So this great poem is all about mind over matter,the belief of the human spirit,in a nutshell stoicism.. Henley was an outspoken rumbustuous character and was described by his one time friend Robert Louis Stevenson as "Pirately" with his raucous manner and his one leg.In fact Stevenson said he based "Long John Silver" from his great pirate story "Treasure Island" on Henley.Alas in later life he and Henley were to cease their friendship for ever when Henley published an article accusing Stevenson's wife a writer of plagarism. Kind Regards Jim Clark All rights are reserved on this video recording copyright Jim Clark 2008 "Invictus" "Out of the night that covers me, Black as the Pit from pole to pole, I thank whatever gods may be For my unconquerable soul. In the fell clutch of circumstance I have not winced nor cried aloud. Under the bludgeonings of chance My head is bloody, but unbowed. Beyond this place of wrath and tears Looms but the horror of the shade, And yet the menace of the years Finds, and shall find me, unafraid. It matters not how strait the gate, How charged with punishments the scrolls, I am the master of my fate: I am the captain of my soul."
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3136 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre