AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782755630756
Hugo Publishing (11/05/2017)
4.39/5   1785 notes
Résumé :
Ceux que nous aimons sont parfois ceux qui nous font le plus mal.
Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs.

Elle vient de rencontrer un neurochirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (363) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 1785 notes

Winter-
  28 février 2022
Ce roman n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais en l'ouvrant, mais ça m'a apporté beaucoup plus que je ne l'espérais. C'est une histoire d'amour inébranlable et qui montre qu'il peut être difficile de trouver la force de faire le bon choix dans une situation particulièrement difficile. Je n'ai jamais été aussi fière d'une héroïne. J'aime les livres de Colleen Hoover depuis longtemps parce qu'elle écrit toujours des histoires uniques... et celle-ci a laissé une marque durable dans mon coeur. C'est un INCONTOURNABLE!
Il s'agit d'une critique complètement sans spoiler. C'est un livre de Colleen Hoover. Cela devrait être suffisant pour vous dire que c'est incroyable. Mais je pense vraiment que vous devriez juste plonger dans ce livre sans rien savoir sur l'intrigue. Pour être honnête, je suis le genre de lectrice qui aime tout savoir à l'avance, mais j'ai vraiment appris à faire confiance à l'écriture de Colleen et à sa narration, alors même moi je suis allée dans ce livre sans rien savoir du tout... et j'ai été époustouflée par l'histoire !
Vous remarquerez en lisant qu'il n'y a pas de bons points d'arrêt. Aucun. J'ai commencé à le lire tard le soir et chaque fois que j'essayais de le poser pour m'endormir, je devais me lever et continuer à lire parce que je n'arrêtais pas d'y penser. Je n'ai pas fini avant presque 5 heures, mais ça en valait la peine !
De toutes les héroïnes que j'ai jamais lues, Lily était certainement l'une de celles que j'admirais le plus. Je savais que je l'aimais dès les premières pages, mais après avoir terminé le livre, je ne pouvais qu'être fière d'elle. Sa force et sa conviction au cours de cette histoire ont fait d'elle une héroïne que je voudrais que toutes les femmes prennent pour exemple. Elle était si réelle et vulnérable comme nous toutes, mais la force avec laquelle elle a pris le contrôle de sa vie était admirable à un niveau si profond. Je voulais juste l'enlacer et l'encourager. je ne pense pas avoir été aussi fière d'un personnage de fiction avant.
Il y a un message incroyablement puissant dans ce livre qui est très subtilement tissé dans le début. Il commence dans le premier chapitre, mais vous ne réalisez pas encore à quel point chacun de ces moments sont vraiment importants... et comme vous lisez plus, ces morceaux de l'histoire se réunissent formant un scénario qui donne une image si brute et honnête d'une question incroyablement pertinente. Je ne le mentionne pas exprès parce que je ne veux pas que vous vous y attendiez. le fait que ce soit inattendu pour vous en tant que lecteur est très important parce que c'est aussi inattendu pour l'héroïne. Alors qu'elle commence à réaliser dans quel genre de situation elle se trouve, vous aussi. Et cette réalisation vous permet de faire l'expérience de son voyage avec elle.
En tant que lectrice de romance, j'ai trouvé ce livre incroyablement rafraîchissant. Même si j'aime beaucoup le genre romantique, il peut parfois devenir un peu répétitif. En tant que lectrice assidue, je suis toujours à la recherche de livres qui sortent un peu des sentiers battus, qui font quelque chose de différent ou qui abordent les problèmes un peu plus en profondeur. Ce livre représente exactement ce que j'aimerais pouvoir lire tout le temps -- pas cette histoire littérale, mais juste le fait qu'elle soit allée dans une direction si différente et m'a donné une histoire si inattendue qui m'a laissé un message si fort.
L'une des choses qui m'a le plus intrigué et qui m'a fait me demander quand j'ai entendu parler de ce livre, c'est ce que le titre signifiait vraiment -- et il y a ce moment très précis où le titre est repris dans l'histoire qui a eu un tel impact que je l'ai lu. C'était mon moment de joie. Je me suis assise et je me suis dit "waouh! ". le titre est vraiment parfaitement bien choisi.
C'est aussi une histoire incroyablement pertinente pour beaucoup de gens -- qu'ils aient personnellement vécu ce qui est arrivé à Lily ou qu'ils connaissent quelqu'un qui l'a vécu -- donc j'espère vraiment qu'un jour ce roman sera adapté sur le grand écran.
Mon exemplaire de ce livre est littéralement rempli de citations en surbrillance dans chaque chapitre. Faites-moi confiance et sautez dans cette histoire à l'aveuglette. C'est une expérience de lecture que vous n'avez vraiment pas envie de manquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          696
Gaoulette
  31 mai 2017
Risque de SPOILERS, désolée.
Un nouveau roman de Coho en LC avec Maribel et Hamy. Quelle surprise ! J'en perds mes mots. Beaucoup d'émotions et de choses à dire.
Un roman complétement différent. D'après les lectrices qui lisent en VO plus personnelle. le thème abordé, la violence conjugale et je me demandais comment avec sa plume magique elle allait me transporter.
J'étais loin de me douter que Coho nous offrirait cette pépite qui kidnappe le lecteur corps et âmes. Souvent, les auteurs parlent de violence dans leur roman où il est facile de juger, de prendre parti et surtout de pointer du doigt le mal en personne. le génie de Coho est de nous mettre à la place de Lily son personnage principal et être en pleine immersion. « Je » suis tombée sous le charme, « je » suis tombée « amoureuse », « j »ai voulu pardonner et « ‘ai » pleuré de tout mon soul quand les décisions étaient pénible à prendre.
On se prend d'empathie complète pour des personnages qui ne méritent pas mais qu'on souhaite de tout coeur qu'ils guérissent. On comprend le désespoir, l'amour profond, le doute, la douleur de cette jeune femme que tout sourit. Ryle je suis tombée sous ton charme et « je » voyais la vie en rose aussi. Franchement jusqu'à la dernière ligne je me demandais quel happy end Colleen allait nous offrir. Et j'ai pleuré mais pas de joie. J'étais triste car on peut mériter une seconde chance mais pour certaines personnes elles ne peuvent pas tout avoir. Des sacrifices doivent être faits pour l'avenir.
Ce roman est vraiment consacré à Lily et Ryle (en ce qui me concerne), une histoire d'amour impossible pas à cause d'une tierce mais du mal être. Et oui Lily aurait pu à certain moment éviter des situations mais elle y donne une réponse méritée et comprise. Et je me suis demandé comment Colleen allait intégrer Atlas dans cet amour. Quelle a été ma surprise….. il a la place qu'il méritait et au bon moment. Un moment très fort pour moi. Lily jeune femme qui a tout ce qu'elle rêve et sera entourée de personnes d'exception comme Alyssa une bouffé d'oxygène avec son humour de femme riche.
Colleen avance pas à pas à dans cette romane et arrive les pages 206 et 267 où tout bascule. Comme je dis souvent elle nous retourne comme une crêpe et tu te prends une grosse claque. Ça fait mal au point de poser le roman et d'aller voir ailleurs le temps de digérer.
J'ai adoré, histoire de faire passer la pilule avec humour la présence fantomatique d'Ellen Degeneres. Cela nous permet un retour à l'adolescence où un prince bien particulier nous montre de quoi il est capable par amour.
Avant de donner mon ressenti final, je pousse un gros de coup de gueule. La traduction est limite à plusieurs reprises. « Mais je ne veux pas vouloir de toi » « Je ne savais plus que faire ». Relire plusieurs phrases pour en comprendre le sens car traduction linéaire.
le choix de traduire le titre, pas top. Je préfère « It ends with us » qui correspond parfaitement au roman. « Ça se termine avec nous » parole dite de Lily à Emerson. Donc le titre original est encore plus fort. Jamais plus me faisait penser au film de Jennifer Lopez qui traitait le même thème et donc rien qu'avec le titre Hugo Roman spoilait le livre. Elément néfaste car tout la subtilité de Coho est de garder une grande part de mystère dans ses romans et de faire découvrir ses personnages au fur et à mesure et d'en tomber amoureuse. Colleen est la reine des personnages réalistes forts et attachants. Elle arrive à faire d'un homme ordinaire extraordinaire.
Malgré ce loupé coté marketing français, ce nouveau roman de ma Coho est un coup de coeur. Un bouleversement émotionnel car certains passages il faut s'accrocher. Je le reconnais il est complétement différent de ses autres pépites.
Colleen Hoover rend hommage à son héroïne et nous permet de voir sa vision tout simplement sans jugement, sans avis tranché. Comme elle le dit si bien, dans la vie tout n'est pas blanc ou noir….
Jamais plus est un roman que je relirais avec plaisir et que je n'oublierai jamais. A peine l'avais-je posé que je voulais replonger dans la vie de Lily. Lily, Alyssa, Ryle et Atlas vont me manquer. Ugly Love a trouvé son concurrent direct dans ma liste ile déserte.
Coup de coeur pour deux phrases : « La vérité toute nue » « Nage devant toi »
Coup de coeur pour les héros.
Coup de coeur pour le roman.
Coup de coeur incontesté pour la Reine Colleen Hoover.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          423
Saiwhisper
  02 novembre 2018
Avant de plonger dans « Jamais plus » de Colleen Hoover, j'avais plusieurs appréhensions, car le sujet me rappelait « La vraie vie » d'Adeline Dieudonné où la mère de famille se fait également battre par son mari sous les yeux de sa fille et adopte une attitude effacée vis-à-vis de celui qui la violente. Je craignais d'être également déçue ou de ressortir déprimée, car c'est le genre de thématique qu'il ne vaut mieux pas enchaîner… C'est pourtant ce que j'ai fait et je ne le regrette absolument pas ! Cet ouvrage est un savant mélange de romance, d'amitié, de valeurs familiales, de drame, de sujets très forts et de destins qui s'entremêlent malgré le temps qui passe.
Les personnages, qui ont tout de même un petit côté caricatural (la colloc, la meilleure amie, l'ex, le beau gosse riche, etc.), ont presque tous su me toucher et me convaincre. Il n'y a que Ryle, le sublime neurochirurgien sexy qui a des montées de colère et de violence, que je n'ai pas réussi à aimer. Dès la rencontre sur les toits, je ne l'ai pas apprécié : imbus de lui-même, défini comme parfait, intelligent, doué et beau à se damner, j'avais besoin de plus de nuances pour le prendre en considération… Sans parler de sa façon de définir les femmes : « Elles sont justes bonnes pour un coup d'un soir »… Sa façon de draguer Lily au début m'a également paru trop directe et inappropriée, puisqu'on aura le doit à un « j'ai envie de vous baiser » bien charmant. Je ne suis pas fan des coups de foudre physique, ni de ce genre de vulgarité en guise de première approche. Heureusement, l'héroïne a calmé les ardeurs de Ryle malgré l'attirance qu'elle a pour lui. L'auteure a su tisser une relation passionnée sur le temps avec des échanges, des scènes sous la couette et les semaines qui passent. On n'est donc pas face à un simple coup de foudre et, même si je n'aimais pas du tout Ryle, je reconnais que l'on ressentait assez bien leur amour une fois le premier tiers du roman lu.
Bien évidemment, comme le résumé et la couverture l'indiquent, le traumatisme de Lily va refaire surface, puisque son univers va s'effondrer un soir… Ce qu'elle redoutait va lui exploser en plein visage et, comme sa mère, elle va devoir faire face à de la violence conjugale… J'ai été émue par le fait que l'auteure base son récit sur le vécu de sa propre mère, notamment dans les premières scènes où l'on assiste à cette brutalité. Cela renforce le côté réaliste et cela bouleverse davantage. Aux côtés de la jeune fleuriste, on comprend mieux le fait d'être déboussolé malgré l'horreur de la situation. Ce n'est pas un « simple » passage à tabac, mais plutôt des gestes incontrôlés mais impardonnables qui conduisent à la souffrance (ex : pousser la femme qui se cogne contre un meuble et se blesse). Ce sont plusieurs événements choquants qui passent pour des accidents, des erreurs, une perte de contrôle, mais qui marquent aussi bien le coeur que le corps. J'ai beaucoup aimé Lily qui est une femme mature, déterminée, drôle, bienveillante, amoureuse, mais surtout très lucide. Elle ne va pas accepter ce qui lui arrive, va toujours privilégier le dialogue et va tenter de proposer des solutions à celui qui l'aime et qui ne cesse de se confondre en excuses… Pour finalement recommencer… Malgré son enfance et son amour pour cet homme, Lily va toujours garder la tête sur les épaules et va agir en conséquence… On n'est pas face à un personnage passif : la jeune femme a conscience du problème, réfléchit intelligemment et saura ce qui est le mieux pour son avenir… J'ai ressenti énormément d'attache et d'admiration pour elle !
Le second personnage à m'avoir conquise est Aylas, qui était autrefois un adolescent SDF. On va le découvrir grâce à une narration atypique : ado, Lily écrivait dans son journal intime en faisant comme si elle s'adressait à Ellen DeGeneres, une journaliste animant un talk-show dont elle ne loupait pas une diffusion. Au cours du récit, on est donc parfois face à un mélange de journal intime et de roman épistolaire (qui n'en est pas un, puisque l'héroïne n'envoie rien, mais écrit comme s'il s'agissait de lettres pour Ellen) original et très sympathique à lire. le cas d'Aylas va permettre à l'auteure d'aborder un autre sujet difficile : le fait de se retrouver à la rue, sans emploi, ni foyer ou argent… Ce qui est difficile et plus particulièrement lorsque l'on est un adolescent… Un point très fort, expliqué avec sensibilité et sans pathos. J'ai particulièrement aimé la relation de ces deux jeunes : c'est doux, innocent, mignon et fort. C'est peut-être aussi pour cela que je n'ai pas du tout accroché à Ryle ! Pour moi, Lily allait tellement bien avec son amour de jeunesse au lieu de cet homme jaloux, violent et possessif qui ne se contrôle pas !
Je ne vous cacherais pas le fait que le scénario est complètement cousu de fil blanc. Les twists sont prévisibles, on anticipe aisément le rôle que chacun jouera et on devine facilement le dénouement… Néanmoins, je dois reconnaître que cela ne m'a pas dérangée ! J'étais tellement pleine d'empathie pour le personnage principal et si sensible à ce qu'il se passait que j'ai passé outre ce défaut. J'ai également gommé le fait que le style d'écriture est vraiment très simple et accessible à tous. Ce drame psychologique se lit bien, c'est prenant, émouvant et bien traité. À mes yeux, c'était l'essentiel ! Je referme cet ouvrage en ayant conscience de ses forces et de ses faiblesses, mais en ayant passé un très bon moment de lecture.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          263
kllouche
  11 mai 2017
Tôt ou tard je finis par lire le dernier roman de Colleen Hoover. Et malheureusement j'en reviens toujours à penser la même chose. Je vais vous expliquer pourquoi selon moi ses romans ne sont pas à la hauteur de leur réputation.
Sous prétexte d'une lecture fluide et divertissante (je suis entièrement d'accord sur ces points) les lecteurs semblent mettre l'auteur sur un piédestal puisqu'elle vend beaucoup de livres, et l'éditeur la suit à chaque nouvelle publication.
Or, dans chaque nouveau livre Colleen Hoover nous délivre une leçon de vie en faisant de tout le pire scénario possible qui pourrait arriver. Les personnages doivent traverser les plus horribles désastres avant d'en arriver à la conclusion. Ca me donne l'impression d'être manipulé. Je n'ai aucun problème avec le message véhiculé, ce qui me dérange c'est la façon d'y arriver. On nous en met plein la figure, des tartines bien dégoulinantes, pour nous obliger à aimer. Parce que si tu oses ne pas aimer, c'est que t'es une pauvre nana sans coeur qui n'a rien compris.
Et que dire des dialogues? EL James a de la concurrence. C'est mielleux et inconsistant. Je crois (ok je suis sûre) que ça contribue à la prédictibilité de l'intrigue. Franchement, qui n'a pas compris dès la rencontre entre Ryle et Lily comment ça allait se finir? C'était encore trop subtil pour certains??
En parlant de Ryle et Lily, leur couple ne choque personne dès le début? Ils sortent ensemble depuis six mois (passent très peu de temps ensemble (parce qu'il est neurochirurgien (et super riche) (et super intelligent) (et super beau) et qu'elle est sa propre patronne) et ils ... se marient. Ah. Ok. D'accord. Si tu veux.
Pour vous dire, je ne suis même plus choquée par les noms des personnages. Colleen Hoover en a fait sa marque de fabrique, mais sérieusement?? Atlas? Ryle? Lily Blossom Bloom? Déjà si le traducteur de la version française pouvait ne pas traduire, ça passerait mieux...
Enfin, je terminerai par souligner que ce roman se veut à fond dans l'air du temps. L'héroïne écrit à Ellen DeGeneres: trop hype quoi. Sauf que les relations entre les personnages, la vision de la femme font plus années 50. Une femme qui ouvre sa boutique, on en fait des caisses, une autre qui est femme au foyer, c'est la base. Heu...
Ce livre sort chez Hugo&Co (tiens donc?) le 11 mai 2017. Je crois que peut-être éventuellement je vous conseillerai de garder vos sous pour autre chose. Comme vous le sentez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Marlene_lmedml
  11 mai 2017
Ce roman je l'attendais tellement, et en même temps je savais que je ne ressortirai pas indemne de cette histoire. [Jamais Plus] n'est pas un roman comme les autres, ce n'est pas une énième romance que vous allez dénicher chez votre libraire. Non, c'est une pépite littéraire, un moment de lecture intime et privilégié avec Colleen Hoover.
J'en ai encore des frissons en écrivant ma chronique, tellement ce roman m'a marqué. Il faut dire que l'auteure s'attaque à un thème très difficile à traiter, et parfois incompris des gens extérieur à cet enfer qu'est la violence conjugale.
D'aussi loin qu'elle se rappelle, Lily Blossom a toujours vécu dans cet univers de violence physique et psychologique. Entre un père violent et une mère aveuglée par l'amour qu'elle porte à son époux, elle s'est toujours juré de ne jamais vivre cela. Son rêve, c'était d'ouvrir une boutique de fleurs, et son départ à Boston va lui ouvrir de nouveaux horizons. Sur place, elle rencontre Ryle, charmeur, ambitieux et futur neuro-chirurgien, il a tout pour lui mais notre héroïne a été marquée par une enfance traumatisante et elle a bien du mal à accorder sa confiance à la gent masculine. Sa rencontre avec Ryle la plonge dans ses souvenirs douloureux d'une adolescence marquante, entre son cocon familial dysfonctionnel et son histoire avec Atlas, son premier amour qu'elle n'a finalement jamais oublié, Lily va vivre des moments difficiles où le bonheur est la seule motivation qui la pousse à continuer d'espérer.
Tout part de là, de sa rencontre avec Ryle. Colleen Hoover a choisi une narration captivante, marquante et rythmée. Entre le passé et le présent, on suit la destinée de Lily. le roman est scindé en deux partie. La première plus lente, avec énormément de détails sur sa vie avec ses parents à quinze ans, avec Atlas, ce jeune SDF qui a su conquérir le coeur de la jeune Lily mais aussi sur son présent avec Ryle, ses doutes, ses appréhensions mais aussi ses espoirs de trouver l'amour et de ne pas reproduire ce qu'elle a vécu avec ses parents. La seconde partie est encore plus intense, on ne respire pas, on vit le récit, c'est épuisant, l'auteure nous emporte loin avec cette histoire si réelle et déchirante. Elle a eu une façon très intelligente de traiter le thème de la violence domestique. D'un oeil avisé elle nous expose le cheminement de l'intérieur, d'abord du point de vue l'enfant qui ne comprend pas pourquoi sa mère se laisse faire de cette manière, on perçoit alors toute l'incompréhension et la peur de Lily adolescente. Et puis, elle nous expose la version de la personne adulte qui aime malgré tout son bourreau, malgré les mauvais traitements, malgré les excuses et les pardons… Ce cheminement est vicieux, car il met les sentiments à vifs, et l'amour on sait qu'il n'y a rien de plus complexe, surtout quand on le couple avec l'espoir…
J'ai aimé Lily dès les premières lignes, comme un coup de foudre pour cette héroïne qui s'apparente à n'importe laquelles d'entre nous, elle est si vivante et réelle que cela trouble le lecteur. Car c'est vivre l'histoire à fond, se sentir englouti par le récit. Lily est tellement merveilleuse, adolescente comme à l'âge adulte. J'ai souffert à ses côtés du début à la fin, en voulant la soutenir coûte que coûte. On fait connaissance avec Ryle et Atlas en même temps, en parallèle. On a là deux personnages masculins diamétralement opposés. Et Colleen Hoover a vraiment réussi à les façonner d'une telle manière que l'on comprend très vite ce qui nous attend avec ces deux personnages. Elle a construit Ryle pour que l'on tombe inévitablement sous son charme, un homme bien sous tout rapports, séduisant, brillant avec de l'ambition. Son personnage est complexe, on le découvre petit à petit, l'auteure sait nous mener là où elle veut, elle est très douée pour cela. Atlas, quant à lui, il a été mon chouchou bien sûr, comme Lily, il a connu l'enfer, et sa vie n'a pas été une partie de plaisir. C'est ce qu'il a en commun avec Lily, mais la vie a choisi de les séparer, le destin sait se montrer cruel. Colleen Hoover ne nous ménage pas, elle nous ouvre les yeux, nous fait voir la vérité toute nue. La mère de notre héroïne a un rôle très important, et ce jusqu'au bout. Les personnages secondaires complètent à merveille la réalité que l'on découvre au fil des pages. Celle qui se trame parfois sous nos yeux sans que l'on ne s'en doute.
[Jamais plus] est une fiction réalité. Colleen Hoover y a mis toutes ses tripes pour nous livrer un récit d'une justesse implacable, pas de faux pas dans la gestion des différents thèmes abordés, pas de fioritures inutiles, que du réel et du sensationnel. L'intrigue est prenante, je n'ai d'ailleurs pas pu poser mon livre avant de l'avoir terminé. Preuve que l'ensemble était vraiment accrocheur. J'ai adoré l'aspect psychologique de l'histoire, le fait que cela nous pousse sans cesse à nous remettre en question, à ouvrir les yeux autour de nous. Ce roman est un cri du coeur pour toutes les personnes qui subissent des sévices corporels et psychologiques au sein de leur couple. La romance est d'autant plus particulière par rapport au contexte. Elle pousse davantage le lecteur à s'intéresser à ce qu'il découvrir tout au long du roman.
Colleen Hoover réussi un véritable tour de force avec ce roman. C'est, je pense, le plus abouti de ses romans que j'ai pu lire jusqu'à présent, même si j'ai adoré tout ses romans jusque-là. Celui-ci à une âme, une petite parcelle de la vie de l'auteure se cache entre ces pages et elle délivre un message fort et universel. La violence conjugale, JAMAIS PLUS !
En bref, ce roman a été une véritable tornade émotionnelle. Je m'attendais à être chamboulée avec l'histoire de Lily Blossom, mais cela va bien au-delà de ce que je m'étais imaginé. J'ai vibré du début à la fin, mon corps se couvrant de chair de poule et mes yeux se remplissant de larmes à la lecture de la note de l'auteure. Ce roman est un véritable cadeau que l'auteure fait à ses lecteurs. Préparez-vous, [Jamais Plus] c'est juste un roman merveilleux, tragique qui vous retournera de bien des façons. Je suis tellement heureuse de l'avoir lu que je ne peux que vous conseiller de foncer vous le procurer.
Lien : https://lmedml.com/2017/05/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (252) Voir plus Ajouter une citation
CoraPerleCoraPerle   02 octobre 2022
Parce que c'est ainsi qu'elle fonctionne. Ce qui lui fait mal. elle le balaie sous le tapis pour l'oublier.
Commenter  J’apprécie          00
spiderwilispiderwili   02 octobre 2022
- tu ma poussé dans l’escalier..?
- non lily, tu es tombée toute seule.
Commenter  J’apprécie          00
LaFouineuseLaFouineuse   13 mai 2017
— Je vois très bien ce que tu veux dire, Lily. Mais il ne faut pas dépasser tes limites. N’oublie jamais ça.
Je ne vois pas trop ce qu’elle veut dire par là. Elle s’en aperçoit et s’explique :
— Nous avons tous des limites. Ce que nous sommes prêts à supporter avant de capituler. Quand j’ai épousé ton père, je savais exactement jusqu’où je pouvais aller. Mais peu à peu… après chaque incident… mes limites reculaient davantage. Et encore. Et encore. La première fois qu’il m’a frappée, il s’est excusé aussitôt. Il a juré que ça ne se reproduirait jamais. La deuxième fois, il était encore plus désolé. La troisième, c’était allé plus loin. Il m’avait rouée de coups. Et, chaque fois, je revenais avec lui. Mais, la quatrième fois, ça n’a été qu’une gifle. Du coup, je me suis sentie soulagée. Je me rappelle avoir pensé : « Au moins, il ne m’a pas battue, cette fois-ci. Ce n’était pas trop grave. »
Je me suis remise à pleurer et elle aussi. Elle porte de nouveau la serviette à ses yeux.
— Chaque incident mord davantage sur tes limites. Chaque fois que tu décides de rester, ça devient plus difficile de partir la fois suivante. Finalement, tu perds de vue tes limites, parce que tu commences à te dire :
« J’ai tenu cinq ans. Pourquoi pas cinq de plus ? » Elle me reprend les mains alors que je sanglote.
— Ne fais pas comme moi, Lily. Je sais, tu crois qu’il t’aime et je suis sûre que c’est le cas. Mais il ne t’aime pas comme il faut. Il ne t’aime pas comme tu le mérites. S’il t’aimait vraiment, il refuserait de reprendre la vie avec toi. Il déciderait lui-même de te quitter afin de ne plus jamais te faire de mal. Voilà le genre d’amour que mérite une femme, Lily.
Je regrette de tout mon cœur qu’elle sache ces choses-là d’expérience. Je la serre dans mes bras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
90040899004089   04 août 2016
Juste parce que quelqu’un vous blesse cela ne veut pas dire que vous pouvez simplement arrêter de l’aimer. Ce n’est pas les actes d’une personne qui blessent le plus. C’est l’amour. S’il n’y avait pas d’amour rattaché à l’acte, la peine serait un peu plus simple à supporter.
Commenter  J’apprécie          370
Winter-Winter-   28 février 2022
Imaginez tous les gens que vous rencontrez dans une vie. Ils arrivent par vagues, et se retirent avec la marée suivante. Certaines sont plus puissantes que d’autres et ont un impact plus profond. Parfois, les vagues apportent avec elles des traces venues du fin fond de l’océan et les lâchent sur le rivage où elles laissent une empreinte de leur passage, longtemps après qu’elles se sont retirées.
Commenter  J’apprécie          163

Videos de Colleen Hoover (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colleen Hoover
Mélusine reçoit Colleen Hoover, l'auteure de November 9, Jamais Plus, Maybe Someday, Ugly Love, et Never Never !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewroma... - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Pour commander November 9 : PAPIER Amazon : http://amzn.to/2xFWr7O Fnac : http://bit.ly/2iPUh2W Cultura : http://bit.ly/2gZbFBW Chapitre : http://bit.ly/2A26SnI Decitre : http://bit.ly/2lzLOli
NUMÉRIQUE Amazon : http://amzn.to/2xHRtr1 Fnac : http://bit.ly/2zTsguI Playstore : http://bit.ly/2yhkHBD Nolim : http://bit.ly/2z5Or3C
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! La #TeamNewRomance
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quizz - Ugly love

Quelle est le prénom du personnage principal (féminin)?

Rachel
Tate
Colleen
Bella

9 questions
90 lecteurs ont répondu
Thème : Ugly Love de Colleen HooverCréer un quiz sur ce livre