AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La fille derrière la porte (28)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
iris29
  30 janvier 2018
Bon, je suis restée complétement hermétique à ce roman, pourtant très apprécié , entre autres par Franck Thilliez ...
La première raison, c'est qu'il est "vendu" comme une histoire de manipulation , de harcèlement et que très vite on passe à autre chose. Et la deuxième c'est que sur ce sujet , j'ai lu des tas de romans bien meilleurs, et que je deviens difficile !
Je m'imaginais une histoire du genre "Jeune fille cherche appartement" , quand on lit le pitch, on comprend pourquoi ...
Une jeune femme , dévastée par un divorce et la perte de la garde de ses enfants , n'arrive plus à remonter la pente et se voit offrir de l'aide par sa nouvelle et jeune voisine . Une épaule et un coaching plus tard , la voilà nettement plus pimpante , mais la "gentille-voisine-serviable" a une idée derrière la tête et attend une confiance absolue .
Et là , l'histoire part dans une direction qui n'a plus rien à voir avec des histoires d'amitié nuisible. Une direction que j'ai trouvé complétement biscornue.
Une écriture assez "neutre ", une auteur belge mais si je n'avait pas regardé sa fiche Wiki, je n'aurais pas su que j'étais dans le plat pays ... Or j'aime voyager avec les écrivains , j'aime les différences , c'est souvent ce qui donne du charme .
Cette histoire a glissé sur moi comme l'eau sur les plumes d'un canard, je me suis ennuyée.
Ce n'est pas la fille qui est restée derrière la porte , c'est la lectrice ...Désolée .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          512
sonfiljuliesuit
  09 mai 2018
Chaque lecteur, chaque être humain a une part d'ombre en lui… Une part sombre… Que l'on décide ou non de suivre… Qu'est ce qui fait que l'être humain bascule de l'autre côté ?

Avec «La fille derrière la porte», l'auteur, Patricia Hespel, nous entraine dans les tréfonds de l'âme humaine… Dans les tréfonds de la manipulation à l'état pur… La manipulation comme je l'ai rarement vu décrite.

Vivant dans le même immeuble, la rencontre entre deux jeunes femmes va bouleverser leur vie… Léna va coacher sa voisine en pleine dépression… Mais pas un coaching comme on se l'imagine… Pourtant, Emmy va suivre sa « coach » sans hésitation et en se plier à ses quatre volontés…
Une transformation qui va être impressionnante…

Chaque personnage est construit avec talent et méticulosité, chacune à sa façon bouleversera le lecteur, même le pire d'entre eux…

Le récit tourne principalement autour de :

Emmy : dépressive, larguée par son mari, perd son emploi et la garde de ses enfants….

Léna : l'opposée d'Emmy, battante à qui rien ne résiste et qui est actrice de sa vie. Vit avec Magnus rencontré dans un hôpital psychiatrique quelques années auparavant.

Magnus : compagnon de Léna, soumis et dépendant affectif…

Le postulat de départ est assez classique, la voisine psychopathe est un sujet largement abordé dans plusieurs thrillers, mais je dois dire que l'a l'auteur m'a complètement retourné l'esprit!

L'auteur, entraine son lecteur petit à petit vers un dénouement, dont elle livre les réponses par parcimonie… Les révélations se font petit à petit, sans dévoiler l'intégralité de son jeu de carte, l'auteur manipule son lecteur au point de le rendre accro… Comme on le serait d'une drogue…

Dans la plupart des thrillers, l'intrigue se construit sur le modèle de l'entonnoir. Mais ici l'auteur procède différemment puisque les noeuds se défont pour former une trame souple et fluide pour finalement nous serrer dans ses filets avec un noeud coulant pour nous couper le souffle… On a beau essayé de reprendre sa respiration, parfois la lecture se lit en apnée et le final en apothéose oblige le lecteur à reprendre son souffle…

Au départ, Emmy et Léna sont des personnages fondus l'un dans l'autre et des chapitres à flash-back permettent de mieux les dissocier et ainsi se révéler au lecteur. Une histoire construite autour d'un trio étrange et on sent bien qu'un drame se noue… Qu'un drame est à fleur de peau, mais l'issue ne se dévoile qu'à la fin et on comprend enfin…

Enfin le lecteur a le fin mot de cette histoire et là, je dis bravo à l'auteur et merci !

Une intrigue rondement menée, des personnages très bien travaillés et dont la psychologie est fine et tellement réelle qu'ils prennent vie sous nos yeux grâce à la plume addictive de l'auteur, une plume vive et acérée qui nous entraine sur des chemins sombres… L'auteur joue sur les sentiments, les non-dits, la manipulation sans jamais tombée dans les travers de la violence gratuite.

Le Prix du Suspense Psychologique 2017 est largement mérité.
Lien : https://julitlesmots.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
COCOEBOOKS
  09 septembre 2017
Super !
Ce thriller est captivant.
Il mérite bien le "prix suspense psychologique 2017".
Des personnages ....... bizarres..... flippants................surtout sacrèments névrosés.
L'ambiance malsaine augmente page après page. Même l'épilogue donne des frissons.
J'adore.
On en redemande.







Commenter  J’apprécie          100
Gaoulette
  21 juin 2017
Toc Toc Toc. Qui est là? C'est Sombre...
Merci beaucoup pour cette Lc car sans toi je serais passée à côté de cette pépite.
Emmy est en pleine dépression depuis son divorce avec son mari infidèle, la perte de ses enfants et de son emploi. Sa nouvelle voisine débarque et commence entre elle une amitié qui va booster Emmy. Une amitié improbable mais qui inclus de règles et des contraintes.
Alors ce genre de thriller, je dirais plus de roman suspense sur le voisine psychopathe j'en ai lu. Mais celui-là m'a prise complètement au dépourvu. Patricia ne lâche rien. Une petite révélation par ci par là jusqu'à se faire son idée au fur et à mesure. Il n'y a pas d'effet d'entonnoir je dirais juste que les mailles se forment au fur et à mesure jusqu'à ce qu'un collier se noue et nous coupe la respiration.
On assiste à la douleur d'Emmy. On assiste au passé trouble de Lena. D'ailleurs dès le premier chapitre le lecteur se demande qui est qui. Et puis ces flash-back nous apportent des réponses à compte-goutte.
Emmy, Lena et Magnus se révèlent au lecteur doucement mais surement. On devine où l'étau va se refermer mais l'on ignore pratiquement jusqu'à la fin l'issu et le pourquoi.
Qui doit-on blâmer? Celui qui a ouvert la porte, la personne qui a toqué ou La fille derrière la porte.... une question qui reste dans notre tête quand on a le fin mot de l'histoire.
L'idée de l'auteure m'a traversé l'esprit encore j'étais à des kilomètres de Marilena. Mais j'étais loin de me douter de tout ce foutoir. C'est tordu et rondement mené par la plume de Patricia Hespel. Même si la personnalité de Lena est vite comprise le suspense est à son comble.
Le prix suspense psychologique 2017 est amplement mérité. Très peu de violence, on joue sur les secrets, les terreurs nocturnes, la manipulation et l'amour dévouée.
Patricia Hespel que je ne connaissais pas du tout est une auteure que je vais suivre. Je vais aller voir du côté de son premier roman qui a l'air à l'opposé de la fille derrière la porte. D'ailleurs un titre évocateur et implicite. Bien joué l'auteure.
Je n'étais pas loin du coup de coeur mais j'ai dû relire 3 fois le prologue car je n'assimilais pas le final. C'est bien joué mais sacrément tordu quand même. L'avant dernière scène est un peu abrupt et la dernière n'en parlons pas. Comme quoi mon coeur aurait pu être conquis sans ce prologue.
Merci Anne pour cette découverte. Merci Patricia Hespel pour la finesse de sa trame tordue et de nous avoir offert un roman addictif et sacrément puissant psychologiquement.
Tordue ! Psychotique ! Cruel ! Envoutant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
Soazick
  25 juin 2018
On devient très vite addict à ce roman.
Emmy est au fond du gouffre suite à sa séparation avec son mari et le départ de ses enfants avec lui. Elle déprime, perd son job, s'enferme dans son appartement....
Un jour, elle fait la rencontre de sa voisine Léna, avec qui elle va lier une amitié profonde, fusionnelle.
Léna va devenir son mentor pour remonter la pente et reprendre sa vie en main. Mais à quel prix ?
Inconsciemment, Emmy va faire un pacte avec Léna qui va prendre le contrôle de sa vie.
On reste en haleine pendant toute la lecture, petit à petit le fil se déroule et le final est à la hauteur de tout le roman.
Commenter  J’apprécie          50
delphlabibliovore
  13 juillet 2017
Emmy Delcourt est une femme dépressive; quittée par son mari, Etienne, et ne voyant plus ses deux enfants, Maxime et Clara, elle se laisse aller et ne mange plus. Souffrant énormément de l'absence de ces chérubins, Emmy sombre à vue d'oeil.

" Emmy continue de conjuguer ses journées à l'infinitif: somnoler encore; lire un peu; pleurer parfois; attendre; attendre encore. Un miracle. "

Un jour elle rencontre une voisine prénommée Léna, une jolie fille sportive et souriante. Cette rencontre va totalement la changer; elle se confie à elle et livre sa vie. En totale confiance, Léna va lui proposer un pacte afin de la sortir de sa solitude.

" le plus troublant, c'est son assurance, la curiosité presque insolente avec laquelle elle s'autorise à la dévisager. "

" Tout est affaire de choix: raconter ou te taire, saisir une perche ou la repousser, rester à terre ou te relever. "

Emmy va également connaitre par la même occasion Magnus, un jeune homme que la vie a détruit.
Au fur et à mesure de leur relation, Emmy va se rendre compte que l'amitié de Léna est douteuse voire dangereuse...


L'auteure, Patricia Hespel, aborde dans ce thriller psychologique divers thèmes tels que la perversion, la maltraitance physique et morale. Avec une alternance entre passé et présent, le lecteur connaîtra les blessures et le mal-être des protagonistes. Tout n'est pas rose dans ce roman, certains passages sont très durs voire à la limite de l'insoutenable. A travers une écriture diaboliquement menée et affûtée, j'ai ressenti la douleur de chaque personnage.

" La fille derrière la porte" est un thriller psychologique intense et sombre. La noirceur qui se dégage au fil des pages monte en puissance et chacun y devient de plus en plus cruel; c'est une spirale infernale mettant en valeur la méchanceté des protagonistes.


C'est un roman dont la thématique a déjà été exploitée dans d'autres romans mais cela ne m'a pas empêché de le lire jusqu'au dénouement final.

L' écriture est superbe, percutante et l'auteure a décrit parfaitement les blessures, le mal-être de ces protagonistes. Mais elle a aussi exprimé la vérité de chacun avec un total réalisme. Ce livre vaut vraiment le coup!

Patricia Hespel est une auteure que je ne connaissais pas et avec ce thriller, je peux vous dire que c'est une véritable découverte.

" La fille derrière la porte" est un roman totalement addictif qui va surprendre plus d'un.
Lien : http://delphlabibliovore.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FungiLumini
  23 juin 2017
Emmy, la protagoniste, est au fond du gouffre après l'abandon de son mari et la perte de la garde de ses enfants. Elle essaie tant bien que mal de remonter la pente et c'est en la personne de Léna qu'elle va trouver son salut. Celle-ci va la coacher au point qu'Emmy accepte de faire tout ce qu'elle lui dit, sans se questionner. Après s'être plus ou moins remise, Léna veut la pousser à aller encore plus loin et lui apprendre à gérer les hommes. La métamorphose d'Emmy est stupéfiante. Pourquoi Léna fait-elle tout ça pour une simple voisine qu'elle ne connaissait pas quelques mois auparavant? Quels secrets cache-t-elle?

Entre passé et présent, Patricia Hespel mène son histoire d'une plume fluide et addictive. Des flash-backs fréquents emmènent le lecteur dans le passé, pas toujours rose, des différents protagonistes. Ces éléments permettent de construire un profil psychologique des personnages très élaboré. J'ai trouvé celui de Léna fascinant : elle est franche, sans concessions et passionnée, mais on ressent aussi une violence latente, un besoin vital de contrôle sur son entourage. Les pièces du puzzle final se mettent petit à petit en place jusqu'à la révélation finale. L'auteure parvient à maintenir le suspense et à nous surprendre jusqu'aux dernières pages.

Qui est vraiment Léna et quel est son objectif en transformant ainsi Emmy ? Ce n'est pas pour rien que les différentes parties du livre s'appellent : chenille, chrysalide et papillon. La métamorphose est flagrante. Mais ces titres peuvent correspondre à plusieurs des personnages et c'est là toute l'ingéniosité de l'auteure ! Une évolution des personnages jusqu'au point de non-retour.

L'innocence n'a pas sa place dans ce roman. Les faits sont explicites, une réalité crue est exposée. le point de vue est double : celui du prédateur et celui de la proie. Qui est qui dans ce jeu? Difficile à dire. Manipulation, violence et trahison sont de mise. Une lecture haletante au final surprenant !

Une plume belge fluide et addictive, une histoire très prenante, un duo de protagonistes à la psychologie hyper bien développée et un final explosif. Un roman d'un genre que je n'ai pas l'habitude de lire qui m'a beaucoup plu !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
antihuman
  29 mars 2018
J'ai beaucoup apprécié l'amorce étrange de ce bouquin au ton bizarroïde qui narre la mésaventure d'une certaine Emmy, manipulée par sa voisine à la base... La normalité en prend un coup et notre attention est fort sollicitée ; car on s'attend à du neuf et à du percutant.

Quoique trois fois hélas, Patricia Hespel donne une saveur spécialement conspirationniste à son écriture mais se contente d'infliger à LA FILLE DERRIERE LA PORTE une sorte de psychose solitaire dont on ne comprend pas tous les fantasmes et aboutissants. La globalité de ce griffonnage ne tient pas ses promesses en allumant au fil des chapitres ce que je nommerais des feux de papier : on a surtourt l'impression de lire un délire misanthrope.

Donc, le début est intéressant et la suite quasiment illisible et répétitive. D'autre part, les éléments glauques de l'intrigue ne sont qu'infiniment banals pour un thriller et ont tendance à lasser le lecteur, et surtout sur 300 pages !

Dommage pour un ouvrage francophone qui ne fait que reprendre en déinitive des sujets de films anglo-saxons. Il ne suffit pas de développer des thèmes schizos pour être original.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Caran
  03 mars 2018
Ce livre est une magnifique surprise. Suite à mes deux dernières lectures, particulièrement difficiles, faut bien l'avouer, je ressentais le besoin de me risquer sur des lectures légères. Avec ce livre, un thriller, j'avais peur de me heurter sur quelque chose de tout aussi dure et en réalité, pas du tout. Au contraire, ce bouquin m'a fait un bien fou. du coup, je vais poursuivre mes lectures comme si de rien n'était, l'esprit totalement lavé. Si je dis que ce livre est une magnifique surprise, c'est à cause de sa fin. Généralement, dans les thrillers, j'aurais tendance à avoir le cerveau en ébullition. Ce genre de lecture est pour moi, un jeu. Je cherche toujours à savoir qui est responsable de telles choses et je fais de mon mieux pour assembler les pièces du puzzle avant que tout me soit révélé mais là, je m'incline. L'auteur a été plus forte que moi et j'ai apprécié le côté psychologique de cette histoire. D'ailleurs, je profite de cette chronique pour que mes fameuses listes de points fassent leur retour. Allez hop, c'est parti !

Les points négatifs :

- Il y a quelques scènes de jambes en l'air hétérosexuelles et forcément, ce n'est pas du tout ma tasse de thé en terme de lecture. Elles sont courtes, une à deux pages grand maximum et il existe même une quatrième scène qui m'a été relaté, m'épargnant les grands détails au passage. Sur ce coup là, c'était super appréciable.

- L'édition en elle-même. Des fautes qui perdurent puisque j'ai eu droit, vers la fin, à un « lui semble-t-il » en parlant de l'héroïne alors que la formulation exacte est « lui semble-t-elle ». Il y a beaucoup de coquilles, des mots qui manquent, d'autres rajouter en doublon, bref, un massacre et c'est dommage. Je pense même que je sanctionne ce défaut en plus des petites parties de jambes en l'air. Bref, les éditions « les nouveaux auteurs », vous avez encore pas mal de travail à fournir. Merci d'être respectueux et professionnels concernant vos lectures car là…

Les points positifs :

- La taille des chapitres. Ils sont balèzes mine de rien et c'est super. Ainsi, les personnages sont très bien travaillés et la profondeur est là. Sur ce coup, un très bon point.

- Aucun temps mort. Certes, Emmy et sa dépression du tout début aurait pu engendrer un certain nombre de chapitres parmi lesquels on pourrait ressentir de l'ennui mais non. Là aussi, nickel.

- Les rebondissements. Comme je l'ai dit quelques lignes plus haut, j'ai failli attribuer une certaine note à ce livre à cause de ces petites scènes de sexe. Néanmoins, grâce à la révélation qui a pointé le bout de son nez vers la fin du livre, c'est clair, j'ai pris une sacrée claque car je ne l'ai pas vu venir. Bon, j'aurais aimé que cette claque soit plus forte pour m'aider à régler mon souci de perte d'audition mais bon, on ne peut pas tout avoir non plus. C'est pour cette raison que je te dire mon chapeau à l'auteur. Réussir à me surprendre sur les dernières pages alors que j'avais deviné certaines choses moi-même, bravo !

- La division de l'histoire. Certains auteurs veillent à séparer plusieurs parties de leur livre pour qu'on puisse prendre conscience du nouveau ton donné. Ici, c'est le cas. Néanmoins, l'auteur décide de marquer ces parties par les différentes évolutions d'un animal que j'aime beaucoup.

En conclusion, je vous recommande de vous attarder sur ce livre. Vous allez adorer détester Léna car moi personnellement, combien de fois j'aurais aimé lui éclater la tête contre les rambardes d'escalier juste pour lui faire comprendre que le patron, ben c'est moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SomaTC
  02 février 2018
Emmy est déprimée depuis le départ de son mari, à qui leurs 2 enfants sont confiés au vue de l'incapacité d'Emmy à s'occuper d'eux.
Une rencontre avec Léna, sa nouvelle voisine, au tempérament fonceuse & assuré ! Une amitié sous emprise se met en place.
Je n'ai malheureusement par adhéré à l'histoire, à l'histoire de Léna et au dénouement final.
Très déçue.
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1407 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .