AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782848410265
100 pages
Editions Tanibis (16/05/2014)
3.42/5   12 notes
Résumé :
Et tu connaîtras l'Univers et les Dieux vous apportera les réponses à des questions aussi primordiales que : Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Qui a tué les dinosaures ? Quelle est la place de l'homme dans le règne animal ? Ou encore : Pourquoi ne faut-il pas mettre les doigts dans son nez ?Et tu connaîtras l'Univers et les Dieux met en scène trois divinités chamailleuses qui s'amusent à créer des mondes sous le regard bienveillant de leur maître. L'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
palamede
  23 janvier 2020
Aimeriez-vous savoir comment le monde et l'être humain sont nés et ce qu'il en advint ?
Eh bien Jesse Jacob a sa petite idée sur la question.
Et son interprétation est aussi dérangeante que réaliste.
Voyez plutôt.
Dans un univers de poésie et de beauté,
— les dessins sont audacieusement inventifs,
les couleurs roses et bleues d'une douceur onirique —
une divinité bienveillante crée la terre et les animaux.
Qu'un dieu diabolique s'ingénie à abîmer et détruire.
Comment ?
En créant l'homme, bien sûr.
Ironique et subtil, un album aussi beau qu'ambitieux.
Challenge MULTI-DÉFIS 2020
Commenter  J’apprécie          640
Luniver
  09 juillet 2014
Les dieux s'ennuient, et on les comprend, puisqu'ils n'ont rien d'autre à faire que d'errer sans but dans le cosmos. Quelques entités sont nommées pour distraire le groupe, dont Zantek, spécialiste dans les réalisations techniques, et Ablavar, créateur de dinosaures en carbone. La première rencontre avec les dinosaures se passe mal, et Ablavar est rappelé à l'ordre.
Le dieu fait alors table rase sur sa planète pour créer des ani-maux, bien plus doux et affectueux, qui font l'unanimité chez les dieux. Zantek, jaloux du succès obtenu par Ablavar, décide d'introduire sur la planète une créature pervertie, l'Homme, capable de se reproduire rapidement et de détruire le délicat équilibre mis en place par son concurrent.
Cet album est truffé de références : à la Bible, à la physique, à l'évolution technologique. L'être humain n'y est pas à la fête, on l'aura compris, étant donné le rôle qu'on lui a attribué sur Terre. L'aspect graphique est assez particulier : dans les tons rose et bleu, les pages sont remplies de structures géométriques complexes. Ce sont des figures que j'apprécie personnellement, mais ça ne conviendra clairement pas à tous les goûts. Seul petit reproche, l'être humain est décrit comme une créature répugnante, physiquement et moralement. Mérite-t-il vraiment tant d'opprobres ?
Lire « Et tu connaîtras l'univers et les dieux » est une expérience originale. J'en suis à ma troisième lecture et je découvre toujours d'autres références cachées. Si vous aimez sortir des sentiers battus, laissez-vous tenter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Asil
  21 novembre 2014
La première chose qui m'a attirée vers cette bd, c'est, comme souvent, sa couverture, promesse de science-fiction, d'illustrations atypiques et d'un univers loufoque. Je n'ai pas été déçue ! Loin s'en faut même puisque cette bd est un véritable O.V.N.I. !
Ici c'est l'être humain qui est montré du doigt, présenté dès le départ comme un être mauvais, par lequel le malheur arrivera. Ce qui semble logique, puisqu'il a été créé, par une divinité jalouse, pour nuire, pour détruire l’œuvre d'un dieu . Vous l'avez compris, rien de conventionnel dans ce récit, si ce n'est la mesquinerie des entités entre elles.
Cette bd est truffée de références : à la Bible, à la course vers la technologie, aux théories de l'évolution et bien d'autres que je n'ai peut être pas perçues. Si vous l'appréciez, c'est clairement une bd que vous aurez envie de relire plusieurs fois, pour y découvrir de nouvelles références et pour en admirer une nouvelle fois les dessins si particuliers. Le rose, le bleu et le violet en sont les couleurs dominantes, couleurs qui se répondent sans cesse et crées des entrelacs, des motifs qui ne laissent que peu d'espace pour une respiration visuelle au cours de la lecture. Certaines planches ont un découpage assez conventionnel alors que d'autres plus originales sont vraiment très belles.
En tout cas, cette bd ne laissera personne indifférent, j'espère avoir réussi à piquer votre curiosité pour cet objet étrange, parfois drôle, parfois vulgaire, parfois plus profond qu'on ne le pense.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
CS_Constant
  02 février 2016
C'est le graphisme particulier de la couverture qui m'a attirée, j'ai feuilleté, d'abord, et puis j'ai lu, ensuite.
Voilà une bande dessinée tout à fait singulière du point de vue graphique et esthétique. J'ai trouvé les dessins à la fois très beaux, très originaux et saisissants, avec des vues d'ensemble par double-pages très harmonieuses (il n'y a que deux ou trois couleurs au total) ; mais ils m'ont aussi mise mal à l'aise, sans que je puisse vraiment expliquer pourquoi ; je crois que ces dessins doivent avoir la capacité d'aller gratter dans les couches les plus primitives du cerveau de celui qui les voit, et que cela peut lui faire un drôle d'effet. Mais cela ne gâche rien, bien au contraire, j'aime être dérangée, pourvu que ce soit bien fait. Les créatures étranges qui peuplent ce livre sont encore imprimées sur mes rétines. Quant à l'histoire, on peut y voir une fable sur la nature humaine, sur la cruauté, ou une version complètement barrée de la Genèse, du jardin d'Eden et compagnie, ou un délire psychédélique sur la constitution chimique des corps, ou encore ce qu'on voudra, car ce livre est un monde ouvert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SakuraBouBou
  09 juillet 2014
Et tu connaîtras l'univers et les dieux est une BD expérience. Cette BD est pleine de références, le scénario est original. Toutefois, je n'ai pas adhéré au style graphique, et cela m'a gênée dans ma lecture. Il fallait oser publier une BD comme celle-ci.
Merci à Babelio et aux Editions Tanabis pour cette expérience de lecture hors du commun.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
BoDoi   16 juin 2014
Original et surprenant, Et tu connaîtras l’univers et les dieux est un album-expérience qui mérite d’être essayé.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   30 avril 2014
Au-delà de cette réussite formelle, la question est de savoir comment ce récit de Jesse Jacobs sera perçu par chaque lecteur individuellement. Il est probable qu’entre attrait et rejet, le cœur de chacun balancera.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LuniverLuniver   09 juillet 2014
— Laissons Ablavar nous exposer ses intentions avec cette œuvre.
— Hum, à vrai dire, je ne suis pas sûr de tout comprendre moi-même.
— Doit-on supposer que ton utilisation de matériaux de construction médiocres était volontaire.
— C'est que... j'aime travailler avec le carbone.
[...]
— Ablavar, après cette présentation, j'attends de toi des progrès significatifs pour notre prochaine évaluation. Notre groupe attend de toi davantage que de simples curiosités esthétiques carbonées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
VirginieDoucetVirginieDoucet   20 mars 2022
- Et Ablavar.... Comment avancent tes machines électro-chimiques à base carbone ? Comment les appelles-tu déjà... ani-maux ?
- Oh ! Ca avance très bien' professeur ! J'ai quasiment peuplé toute la planète.
Il en existe de nombreuses variétés. Chacune disposant de son propre schéma comportemental.
- Délicieusement amusant !
Commenter  J’apprécie          00

Video de Jesse Jacobs (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jesse Jacobs
Les fêtes de fin d'année approchent et vous êtes encore à la recherche d'idées de cadeaux originaux ? La librairie Point Virgule vous suggèrent de jeter un œil à quelques albums de bande dessinée un peu hors norme qui sont peut-être passés sous votre radar.
- Énergies noires, Jesse Jacobs, éditions Tanibis, 16€ - Fun girl, Elizabeth Pich, Les requins marteaux, 30€ - La fille maudite du capitaine pirate, volume troisième, Jeremy A. Bastian, Les éditions de la Cerise, 15€ - Dans le palais des miroirs, Liv Strömquist, éditions Rackham, 22€ - Mémoires effondrées, Baya, Rue de l'échiquier, 24,90€ - Idulfania, Brecht Evens, Actes Sud BD, 18€ - Les rigoles, Brecht Evens, Actes Sud BD, 27€
+ Lire la suite
autres livres classés : cosmogonieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1609 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre