AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916742700
Éditeur : Editions Millefeuille (10/04/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Quand les souvenirs de la Grande Guerre ressurgissent

Lors d’une sortie en classe, à l’occasion de la cérémonie du 11 Novembre, Paul Zittu remarque que son nom est inscrit sur le monument aux morts de la ville. Stupéfait, il entreprend des recherches et découvre qu’il s’agit en réalité de son arrière-arrière-grand-père, tombé au champ d’honneur. Le jeune Paul voit alors ressurgir avec émotion cette tranche de vie d’un passé encore bien présent.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
natali33
  28 mai 2014
Ecole primaire d'un petit village corse. Tout le monde s'active à la préparation de la prochaine commémoration du 11 novembre. Paul, ses camarades de classe et son maître se regroupent autour du monument aux morts. Paul écoute distraitement les explications, tout s'est passé il y a si longtemps ! Il lit machinalement les noms gravés sur le monument : Zittu Paul ! Son nom à lui ! Et puis à côté de son nom, deux dates : 1892-1915. Ce soldat mort si jeune, ferait-il partie de sa famille ? Intrigué, à partir d'un simple nom sur un monument aux morts, Paul va questionner sa famille et entreprendre des recherches pour connaître l'histoire de son arrière-arrière-grand-père.
L'auteur, Jeanne Taboni Misérazzi, va nous faire naviguer entre deux époques et nous permettre de suivre Paul Zittu au début du XXè siècle : sa vie à la ferme, son départ pour la guerre, le quotidien dans les tranchées et Paul Zittu, jeune enfant du XXIè passionnément intéressé par son histoire familiale. Les allers et retours se font naturellement et donnent envie de nous lancer, nous aussi, dans notre propre recherche. « Ce récit poignant aborde le thème de la transmission», nous dit la quatrième de couverture et oui, nous sommes touchés par l'histoire de ce jeune garçon et par son héritage familial..
Les illustrations de Virginie Grosos, des crayonnés noir, blanc et sépia, ponctuent tout doucement le texte et témoignent d'une grande douceur dans un monde de violence.
En fin d'ouvrage, des pistes concrètes sont données pour entamer ses propres recherches ; un arbre généalogique à remplir est alors un merveilleux prétexte à l'écriture de l'histoire familiale.
Roman impliquant les jeunes lecteurs dans un récit de vie proche d'eux et leur permettant de mieux appréhender la grande Histoire. Lecture émouvante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jangelis
  20 janvier 2017
Une belle petite pépite ce court roman.
Parfait à proposer à de jeunes élèves qui étudient la 1e guerre mondiale.
Parce que malgré l'horreur du sujet et de la période, l'autrice a su écrire un texte qui, sans cacher la réalité, peut être mis entre les mains des enfants.
D'abord, on accompagne un enfant contemporain, ce qui facilite la compréhension.
Et c'est sur une histoire de famille, pas sur une leçon d'histoire, que va se pencher cet enfant.
Paul a dix ans, avec les préoccupations de cet âge, quand il découvre "son nom" sur le monument aux morts de son village corse. Intrigué forcément, il va enquêter. Et sur ses pas, nous découvrons le quotidien des soldats.
Ou plutôt des jeunes gens qui en 1914, vont devoir tout quitter précipitamment, en l'espace d'un jour ou deux. Leur famille, parents, frères, enfant même ici ; le village où ils ont toujours vécu, la Corse si proche et si lointaine.
Tout en douceur, accompagnés par les délicates illustrations monochromes, nous suivons quelques mois de Paul l'arrière arrière grand-père.
J'ai apprécié les caractères et couleurs d'écriture différents selon l'époque, et les dates pour chaque chapitre.
Les retours dans le présent allègent la lecture.
Apprécié aussi que Paul l'ancien ne soit pas juste un soldat, mais qu'on le voit jeune père de famille, travailleur, dans son cadre familier.
Et aimé que sa mémoire soit conservée à travers ses descendants, par ce qu'on va donner à Paul le jeune.
Aimé enfin que, loin d'être juste un nom sur le monument aux morts, et même sur l'arbre généalogique, cet ancêtre mort si jeune devient proche, puisque Paul comprend que le jeune bébé qu'il a laissé pour partir à la guerre, c'est simplement le père du grand-père qu'il chérit.
Bon, j'ai du mal à traduire ce que j'ai ressenti, mais tout cela en fait un livre admirable.
Seul (tout) petit bémol : la présentation de l'arbre généalogique à la fin me paraît un peu complexe, on ne voit pas d'emblée les "étages" des générations.
Mais c'est un détail pour un livre si exceptionnel.
Le dossier est très intéressant aussi et sort de l'ordinaire. Il ne s'agit pas comme souvent de rappels des dates et faits historiques, mais de pistes et conseils pour faire soi-même des recherches. Avec notamment l'indication d'un site dont j'ignorais l'existence.
Encore un plus pour ce livre !

Lien : http://livresjeunessejangeli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
asnico
  26 septembre 2018
Paul Zittu va visiter le monument aux morts du village avec sa classe. Il voit son nom dessus… Son arrière-arrière-grand-père est mort au front en 1915.
A partir de ce moment-là, le jeune Paul va découvrir l'histoire de son ancêtre. C'est une belle histoire qui permet de rappeler aux enfants les horreurs de la Grande Guerre. A partir de 9 ans
Commenter  J’apprécie          80
yaki
  12 mai 2014
Paul Zittu est un jeune garçon Corse. A l'occasion de la préparation de la cérémnoie du 11 novembre avec sa classe Paul est surpris de voir sur le monument aux morts de son village, le même nom que le sien inscrit sur la pierre, Paul Zittu (1892-1915). Il cherche alors à en savoir plus sur son arrière-arrière grand-père. En parallèle le lecteur suit l'histoire de cet ancêtre, la démobilisation, le départ en France, la guerre,...
Ce roman, qui s'adresse aux enfants à partir de 9 ans, est intéressant et touchant Il aborde avec délicatesse le thème de la guerre, du souvenir et de la transmission. Les illustrations très douces de Virginie Grosos accompagnent judicieusement l'histoire. le livre se termine par un livret explicatif pour les enfants qui souhaiteraient faire des recherches sur leurs ancêtres morts à la guerre, ce qui est une très bonne idée pour rendre encore plus concret le thème abordé.
A conseiller aux enfants pour une première approche de cette période historique.
Merci aux Editions Millefeuille et à Babelio pour cette découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
19chantal
  06 mai 2014
Livre reçu grâce à Babelio et aux Editions Millefeuilles que je remercie.
Paul découvre son nom gravé sur le monument aux Morts.Il découvre que c'était aussi celui de son arrière-arrière-grand-père.Il va donc s'interesser à la vie et aux circonstances de sa mort. J'ai apprécié le soin éditorialiste qui distingue le présent du passé avec des chapitres de couleur et de police différentes.J'ai apprécié aussi les pages documentaires ainsi que sa brièveté. C'est je pense suffisant pour des enfants de 9/10 ans. D'ailleurs, je vais le prêter aux CM2 de mon village pour savoir ce qu'ils en pensent.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JangelisJangelis   20 janvier 2017
Les jours suivants se passèrent dans la confusion la plus totale. Ils attendirent encore une semaine avant l'embarquement sur un navire. Paul, comme presque tous les autres, n'était jamais monté sur un bateau. Quand il se retrouva sur le pont, il regarda la mer avec crainte. Il était paysan, et elle lui faisait peur.
Commenter  J’apprécie          30
19chantal19chantal   06 mai 2014
Ce soldat pourrait faire partie de ma famille ?! C'est presque impossible. Ma famille, c'est mon papa, ma maman, ma soeur,mes grands-parents, mes oncles, mes tantes, mes cousins et mes cousines !
Commenter  J’apprécie          30
yakiyaki   12 mai 2014
Paul avait fait son service militaire deux ans plus tôt. Il avait détesté cette période, et là, il partait pour de vrai à la guerre. Il refusait de comprendre ce que cela pouvait signifier.
Commenter  J’apprécie          30
natali33natali33   28 mai 2014
J'ai vraiment hâte de découvrir qui était ce soldat qui s'appelait comme moi
Commenter  J’apprécie          50
Video de Jeanne Taboni Misérazzi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jeanne Taboni Misérazzi
Sous les coups de pinceaux de Marie-Cécile Distinguin-Rabot, peintre et illustratrice, Lulu prend forme. Lulu l’échalas est un personnage imaginé par Jeanne Taboni Misérazzi. Le regard triste Lulu l'échalas va découvrir tout l’intérêt d’avoir une taille bien différente des autres. C’est suivi d’une ribambelle de nuages qu’il cheminera contre vents et marées avant de rencontrer ceux qui sauront le faire sourire.
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1891 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre