AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.83 /5 (sur 9552 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Oak Park, Illinois , le 21/07/1899
Mort(e) à : Ketchum, Idaho , le 02/07/1961
Biographie :

Ernest Miller Hemingway est un écrivain et journaliste américain.

Fils d'un médecin, gynécologue obstétricien, et d'une fille de commerçant, chanteuse d'opéra, avec qui il fut toute sa vie en conflit, il est le 2ème de six enfants. En 1913, il entre au lycée et délaisse la pêche et la chasse pour le sport. Ses premiers écrits paraissent dans la revue littéraire de l'école. En 1917, il refuse de suivre des études universitaires et entre comme journaliste au Kansas City Star.

Lorsque la guerre éclate, il n'est pas incorporé à cause d'un œil défaillant. Il se fait engager par la Croix-Rouge et rejoint le front où il est blessé aux jambes par une explosion de mortier : essayant de sauver un camarade, il est mitraillé mais parvient quand même à revenir au centre de secours. Ces événements vont servir de fondement à son roman "L'Adieu aux armes" (1929).

En 1922-23, il vient vivre à Paris avec sa première épouse. Au cours de cette période, il rencontre et subit l'influence des écrivains et des artistes modernistes des années 1920 connus sous le nom de Génération perdue. Son premier roman, "Le Soleil se lève aussi", est écrit en 1926. Divorcé et remarié de nouveau, il part pour l'Espagne et prend position en faveur des républicains durant la Guerre civile espagnole en tant que journaliste, ce qui lui permet d'écrire "Pour qui sonne le glas" (roman qui le rend d'autant plus célèbre, publié en 1940 après la victoire des Franquistes en Espagne). C'est pendant cette période qu'il rencontre Malraux.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il participe au débarquement et à la libération de Paris. Il était alors marié pour la troisième fois. Mariage qui se termine après la guerre. En 1946, il se remarie une quatrième et dernière fois.

En 1952, il publie "Le Vieil Homme et la Mer" qui reçoit, un an plus tard, le Prix Pulitzer. En 1954, il reçoit le Prix Nobel de littérature «pour le style puissant et nouveau par lequel il maîtrise l'art de la narration moderne, comme vient de le prouver "Le Vieil Homme et la Mer"»).

Atteint de diabète et devenant aveugle, il se suicide en 1961. Le dossier médical d'Hemingway, montre qu'il souffrait d'hémochromatose (une maladie génétique qui provoque de sévères dommages physiques et mentaux).
+ Voir plus
Ajouter des informations

Dossier et informations sur cet auteur

Pourquoi lire Ernest Hemingway aujourd’hui ?



Ecrivain, journaliste et correspondant de guerre, Hemingway demeure l’écrivain le plus lu dans la première moitié du XXème siècle. Auteur emblématique de la Lost Generation, il prête un talent narratif unique à ses thèmes de prédilection que sont l’aventure, le dépassement de soi et les grands combats politiques pour s’imposer très vite parmi les plus grands romanciers de son époque.

Né en 1899 dans l’Illinois aux Etats-Unis, Hemingway est le fils de deux bourgeois lui imposant un mode de vie fort pieu. Très vite, afin de rompre avec cette rigueur familiale, le jeune Hemingway s’évade pour pratiquer des activités de plein air comme la chasse et la pêche. Ces moments de liberté enfantins constitueront la base de son premier roman, Le Soleil se lève aussi, qui atteint immédiatement le rang de best-seller. Après avoir quitté le lycée et travaillé pendant quelques mois en tant que journaliste, ayant d’ores et déjà l’ambition de devenir écrivain, Hemingway s’engage sur le front italien de la Première Guerre Mondiale en tant qu’ambulancier pour la Croix Rouge. Cette première expérience de combat et plus particulièrement la proximité avec la mort qu’il connaîtra suite à une explosion manquant de le tuer, constitueront le vivier principal de son inspiration littéraire, que l’on retrouve notamment dansL’Adieu aux armes. Grièvement blessé par cette détonation qui lui valut une vingtaine d’éclats d’obus dans les jambes, il passera trois mois à l’hôpital avant de rejoindre l’armée italienne. Bien qu’assez vite rétabli sur le plan physique, il restera fortement touché nerveusement et sombrera dans un alcoolisme qui ne le quittera plus.

Passé quelques temps au front, Hemingway épouse Hadley Richardson en 1922, la première de ses quatre épouses. Le couple s’installe alors à Paris et le jeune écrivain travaille comme correspondant étranger. Cet environnement lui fait découvrir les écrivains modernistes de la communauté expatriée, connus alors sous le nom de Génération perdue ou Lost generation, courant dont il deviendra l’un des piliers. Ce groupe d’écrivains, porté par Gertrude Stein,poétesse et dramaturge américaine et Ezra Pound, dénonce l’absurdité du monde et les horreurs de la guerre. La dénomination de ce courant littéraire et sociologique est d’ailleurs tiré de l’un des ouvrages emblématiques d’Hemingway, Paris est une fête. S’imposant une discipline rigoureuse, Hemingway ne se mêle que très peu aux expatriés américains et finit par se lier d’une inébranlable amitié avec Gertrude Stein, qui le guidera personnellement vers la maturité littéraire. Désireux d’atteindre un style épuré et laconique, il concentre alors principalement ses écrits sur ses expériences avec la vie et la mort, en prenant soin de n’évoquer les émotions qu’une fois l’émoi passé.

Dépendant du risque qui constitue pour lui un exutoire à sa douleur existentielle, il s’engage à nouveau pendant la Seconde Guerre Mondiale. L’exorcisme de la douleur par l’activité physique est en effet une thématique que l’on retrouve souvent chez Hemingway : ses personnages pêchent, chassent, font la guerre et recherchent de manière obsessionnelle l’affrontement avec le risque. Ces combats sont au cœur de ses plus grandes œuvres, comme Pour qui sonne le glas, évoquant la Guerre Civile espagnole durant laquelle l’écrivain s’efforça de défendre la cause des Républicains. La parution de ce roman en 1940 constitue l’entrée d’Hemingway au sein de la caste des écrivains engagés et c’est d’ailleurs à cette époque qu’il fait la connaissance d’André Malraux. Présent au débarquement de Normandie ainsi qu’à la Libération de Paris, Hemingway a vécu son lot d’expériences fortes, qui contribuèrent à rendre sa fin de vie difficile.

Peu après la parution de son roman Le vieil Homme et la mer en 1952 qui lui valut le prix Pulitzer un an plus tard, Hemingway participe à un safari en Afrique qui manqua encore une fois de lui coûter la vie et rajouta à ses douleurs psychologiques un mal physique chronique. Ce dernier roman est souvent considéré comme son chant du cygne puisqu’il définit l’essentiel de la philosophie de l’écrivain. Salué comme un chef d’œuvre, ce titre contribua à son obtention du prix Nobel de littérature en 1954. Expatrié à Cuba pendant quelques années, Hemingway décide de rompre avec l’individualisme extrême dans lequel il reposait depuis plusieurs années, déclarant «qu'un homme seul est foutu d'avance ». Il rejoint alors l’Idaho en 1959 mais se suicide pendant l’été 1961 d’un coup de fusil dans la tête, ne supportant plus sa déchéance physique ni son impuissance à écrire. Bien que dépressif, Hemingway souffrait également d’une maladie génétique à l’origine de forts troubles mentaux qui causa de nombreux suicides dans sa famille, notamment son père, sa sœur, son frère ainsi que sa petite-fille.

Mégalomane mélancolique mais peut-être avant tout romantique, Hemingway incarne l’esprit de toute une génération et l’ensemble de son œuvre constitue une longue autobiographie romancée avec un style unique. Face à son désordre intérieur, l’écrivain fervent défenseur du minimalisme narratif et de la litote, a cherché à faire face à son désordre intérieur en créant des fictions qui en étaient la métaphore. Auteur à succès, plusieurs de ses œuvres furent érigées au rang de grands classiques de la littérature américaine et font aujourd’hui encore partie des immanquables qui savent toucher le lecteur, comme il le dit lui-même "sans trucage ni tricheries."

Le saviez-vous ?



• Hemingway détient le record du discours le plus court de l’histoire du Prix Nobel, puisque son allocution de remerciement n’atteint pas les 400 mots

• Le héros de son recueil de nouvelles, Nick Adams, n’est autre qu’une projection de l’écrivain lui-même

• Hemingway détestait son prénom qu’il associait au personnage de la pièce d’Oscar Wilde, L`Importance d`être constant, The Importance of Being Earnest en version originale.

• Le jeune Hemingway a vu sa candidature dans l’armée refusée pour cause d’un problème de vision, ce qui le poussa à rejoindre le front italien

• Considéré suspect après son engagement dans la guerre d’Espagne, Hemingway a été traqué par le FBI toute sa vie. Le dossier n’a été clôturé que plusieurs années après sa mort

• Hemingway et William Faulkner, seul rival d’envergure de son temps, se détestaient fermement

• Avant son suicide en 1961, Hemingway avait plusieurs fois tenté de mettre fin à ses jours, en voulant se jeter d’un avion taxi ou encore en profitant d’une escale pour glisser sa tête dans une hélice en fonctionnement

• Hemingway était surnommé "Papà" par la communauté cubaine dans laquelle il a terminé ses jours et ce surnom lui a survécu


Chronologie



21/07/1899 : Naissance d’Ernest Miller Hemingway dans l’Illinois

1916 : Parution de ses premières histoires dans les revues littéraires de son école

1917 : Diplôme en poche, Hemingway renonce à l’université pour devenir journaliste au Kansas City Star

1918 : Engagement dans la Croix Rouge italienne, comme conducteur

1926 : Installé à Paris, Hemingway publie son premier roman, Le Soleil se lève aussi

1929 : Publication de l’L`Adieu aux armes

1937 : Engagement dans la guerre civile espagnole

1940 : Publication de Pour qui sonne le glas, un an après son divorce avec Pauline

1952 : Parution de Paris est une fête

1953 : Obtention du Prix Pulitzer pour Le vieil Homme et la mer

1954 : Hemingway est couronné du Prix Nobel de littérature

2/07/1961 : Hemingway se suicide d’une balle de fusil dans la tête chez lui, dans l’Idaho

Influences et héritiers



Créateur d’une œuvre littéraire abordant principalement le dilemme éthique de l’individu placé dans des situations extrêmes, Hemingway a été à la fois l’héritier direct de la grande littérature réaliste du XIXème siècle et un des innovateurs de la narration du XXème. Figurant parmi les auteurs clés de la Lost generation, il a su souligner grâce à sa collaboration avec des auteurs comme John Steinbeck, Isadora Duncanou encore, Erich Maria Remarque, la fin du rêve américain. Le milieu littéraire admet souvent que Francis Scott Fitzgerald influença directement Hemingway, en tant que chef de file de la génération perdue. Ce groupe d’auteurs américains créé par Gertrude Stein pendant l’entre-deux-guerres rassemblait des écrivains expatriés à Paris de la génération sacrifiée par la première Guerre Mondiale, aussi bien moralement que physiquement. Bien qu’ils dénoncent la noirceur de la guerre et ses conséquences, la dénomination de ce courant n’avait aucune connotation tragique, au contraire de ce qui est souvent admis. Génération sociologique autant que courant littéraire, la Lost generation incarne l’étendard des dénonciateurs de l’absurdité des combats de guerre et la faillite des idéaux traditionnels de gloire, d’honneur et de patrie. Désenchantés, les écrivains de cette génération ont donc remis en question les valeurs traditionnelles de leur culture, avant de se redresser et de redonner du sens à l’aventure humaine. Aussi l’œuvre d’Hemingway, fortement influencée par ses compagnons, connaît-elle une courbe harmonieuse, du scepticisme désespéré aux affirmations stoïcistes de sa maturité.

Ils ont dit d’Ernest Hemingway …



Gabriel Garcia Marquez : "Le meilleur roman du nouveau prix Nobel est le roman de sa vie. Un roman si complexe, que, probablement, pour l’écrire il faudrait un romancier supérieur à Hemingway lui-même."

Sa femme, Hadley Richardson : "Il était le partenaire des boxeurs à l'entraînement, l'ami des garçons de café, le confident des prostituées."

Jean Prévost: “L’apport d’Hemingway c’est d’avoir livré ce que les hommes se disent lorsqu’ils sont loin des femmes”

William Faulkner, son ennemi de toujours: "Il n'a aucun courage, il n'a jamais pris le moindre risque. Il n'a jamais utilisé le moindre mot susceptible d'exiger de la part du lecteur l'usage du dictionnaire."
Lire la suite

étiquettes
Videos et interviews (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vous ne savez que choisir dans tout ces coups de coeur ? Ne vous en faites pas ! Chaque semaine vos libraires vous proposent ici les 3 livres indispensables « la crème de la lecture fouettée acidulée piquantée » en format poche ou grand format ! • La mère morte de Blandine de Caunes aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1029206-romans--la-mere-morte.html La femme révélée: roman de Gaëlle Nohant aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1029111-divers-litterature-la-femme-revelee.html le secret Hemingway de Brigitte Kernel aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1030190-divers-litterature-le-secret-hemingway.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionsgrasset #editionsstock #editionsflammarion
+ Lire la suite
Podcasts (19) Voir tous

Citations et extraits (952) Voir plus Ajouter une citation
Ernest Hemingway
darkmoon   14 juillet 2013
Ernest Hemingway
Qu'elle soit nécessaire, ou même justifiée, ne croyez jamais que la guerre n'est pas un crime.
Commenter  J’apprécie          1731
litolff   02 décembre 2010
Pour qui sonne le glas de Ernest Hemingway
Un homme intelligent est parfois obligé d’être saoul pour passer du temps avec les imbéciles.
Commenter  J’apprécie          1642
skyso   23 février 2010
Le vieil homme et la mer de Ernest Hemingway
Un homme, ça peut-être détruit, mais pas vaincu.
Commenter  J’apprécie          1521
Ernest Hemingway
wiggybis   06 janvier 2014
Ernest Hemingway
Nous devons nous y habituer : aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n'y a pas de signalisation.
Commenter  J’apprécie          1340
Ernest Hemingway
rkhettaoui   19 octobre 2012
Ernest Hemingway
Mieux vaut vivre un seul jour comme un lion que cent années comme un mouton.

Commenter  J’apprécie          1312
kathy   16 mars 2012
Le vieil homme et la mer de Ernest Hemingway
- Eh bien, alors, bonsoir. Je te réveillerai demain matin.

- C'est toi qu'es mon réveille-matin, dit le gamin.

- Moi, c'est mon âge qu'est mon réveille-matin, dit le vieux. Pourquoi que les vieux se réveillent tôt? C'est-y pour avoir des jours plus longs?
Commenter  J’apprécie          1280
Ernest Hemingway
iarsenea   27 août 2011
Ernest Hemingway
J'aime écouter. Cela m'a permis d'apprendre énormément de choses. La plupart des gens n'écoutent jamais.

Commenter  J’apprécie          1240
Kittiwake   26 février 2012
Le vieil homme et la mer de Ernest Hemingway
Il embrassa la mer d'un regard et se rendit compte de l'infinie solitude où il se trouvait
Commenter  J’apprécie          1050
skyso   27 février 2010
L'Adieu aux armes de Ernest Hemingway
C'est toujours comme ça... On n'a jamais le temps d'apprendre. On vous pousse dans le jeu. On vous apprend les règles et, à la première faute, on vous tue.
Commenter  J’apprécie          931
Ernest Hemingway
Dionysos89   28 juillet 2013
Ernest Hemingway
C’est toujours dans l’innocence que le mal véritable prend sa source.



Commenter  J’apprécie          920
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le vieil homme et la mer

En quelle année est paru ce texte ?

1951
1952
1953

10 questions
165 lecteurs ont répondu
Thème : Le Vieil Homme et la Mer de Ernest HemingwayCréer un quiz sur cet auteur
.. ..