AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782359450330
213 pages
Éditeur : Éditions Myriapode (01/09/2019)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Hermann est un "Brown Baby" né en Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale d'un GI noir américain et d'une Allemande. Enfant, il sera adopté aux États-Unis par une famille afro-américaine contre une compensation financière du gouvernement américain. Étranglée par le système ségrégationniste ambiant, sa famille d'accueil lui fera subir diverses maltraitances. Pianiste virtuose, Hermann habite à la Nouvelle-Orléans, où il pratique un jazz original qui se nourr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
popie21
  26 janvier 2020
Dans ce roman Hermann, né en Allemagne, “brown baby” ballotté par l'après-guerre, atterrissant dans une famille de “mauvais” accueil aux États-Unis connaît déjà un démarrage bien difficile dans sa vie. Pourtant il s'accroche, joueur de jazz prodige il croit en ses rêves, se bat. En vain.
Un pas de travers, légitime défense ? Un homme est mort, mais la responsabilité lui en incombe-t-elle totalement ? N'y aurait-il pas une certaine responsabilité collective ? le deuxième amendement qui autorise le port d'armes a largement contribué au drame. de plus, la vie d'Hermann est déjà bien chargée du “poids des hommes” par son adoption forcée dans un pays où règne la ségrégation raciale. Dans ces conditions, sa peine de quarante ans de réclusion à Angola, le pénitencier de haute sécurité d'État de Louisiane, est-elle vraiment juste ? C'est la question que nous pose l'auteur via l'avocat d'Hermann.
Ce roman m'est apparu avant tout comme une réflexion sur l'humain, un outil pour montrer que loin d'être égaux en droits, les hommes sont le produit complexe de leur propre histoire et du poids de la société. Victor Kathémo nous offre une histoire agréable et bien écrite avec en prime un très beau voyage à travers la Nouvelle-Orléans.
Deux petits bémols m'ont fait baisser la note : l'impression d'une écriture un peu dilettante et un manque de rigueur sur le plan historique. Par exemple ici, la Seconde Guerre Mondiale sert surtout à étayer son propos, il ne faut pas y chercher les paroles d'un historien.
Ce roman a le mérite, ce qui a mon sens en justifie la lecture, de nous faire réfléchir sur notre façon de rendre la justice - rien n'est tout blanc ni tout noir - et de nous pousser à faire des recherches plus précises sur les thèmes abordés.
N.B. : Concernant les “brown babies” : https://fr.wikipedia.org/wiki/Afro-Allemands
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4514

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
popie21popie21   16 janvier 2020
De la descente du bus à son hôtel, il était tombé sur toutes sortes de misères de rue : des sans-abri allongés sur des cartons dépliés, qui avaient absorbé tout le jus des ordures, la gueuserie étalée au grand jour, des malades mentaux dans leur pyjama caractéristique de couleur verte, qui indiquait clairement qu'ils avaient été rejetés dans la rue par les hôpitaux psychiatriques, des peaux meurtries, des plaies insanes, des pansements débordés par un exsudat séreux, des regards d'hyène, des râles haineux, des glaviots, des insultes... Et au milieu de cela, des gens comme lui, impassibles, endimanchés, le pas alerte, qui s'en allaient et venaient, sans souffler un mot, sans jeter un regard autour d'eux. Et cette scène, comme toujours, l'avait rendu amer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
popie21popie21   22 janvier 2020
Je me suis intéressé à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et à la manière dont nous nous sommes engagés dans des batailles sur le continent européen. L'histoire de mon client me rappelle, malheureusement, le comportement de nos officiers et de nos dirigeants au moment de la libération symbolique de Paris. Ces hommes influents avaient exigé que les troupes coloniales soient éjectées de la photo-finish qui allait alimenter les livres d'histoire, parce qu'elles étaient composées de combattants noirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          226
popie21popie21   18 janvier 2020
Le LSP, surnommé "la Ferme", était la plus grande et la plus célèbre prison de haute sécurité des États-Unis, aménagée au bord du Mississippi, entourée d'une gigantesque clôture en acier, renforcée par des rouleaux de barbelés à lames de rasoir et composée de plusieurs ensembles étoilés de bâtiments reliés par de longues galeries grillagées.

NDL : LSP = Louisiane State Penitentiary
Commenter  J’apprécie          210
popie21popie21   20 janvier 2020
Un procureur est un homme d'affaires. Il n'a pas un budget extensible à l'infini. Moins il engage des dépenses, plus il rentabilise son activité. Il se démène pour satisfaire ses électeurs. Plus il envoie les gens en prison, mieux il donne l'impression de garantir la paix des citoyens. Dans ces conditions, il préfère convaincre l'accusé de plaider coupable.
Commenter  J’apprécie          142
popie21popie21   17 janvier 2020
Tu n'as jamais apprécié les bonimenteurs. Au sujet des belles paroles, tu disais toujours que les épices ont été inventées pour faire passer une viande avariée.
Commenter  J’apprécie          230

autres livres classés : armes à feuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
325 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre