AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749927331
Éditeur : Michel Lafon (13/10/2016)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Être propriétaire d'un château vieux de plusieurs siècles n'est pas de tout repos ! Alors qu'Alfie Bloom vient à peine de découvrir son fantastique héritage, il doit de nouveau affronter le danger : Ashford, le majordome aux étranges pouvoirs, a disparu, et le château de Hexbridge subit le siège d'une armée d'elfes malveillants. Alfie n'a plus qu'une solution... utiliser un peu de la magie sauvage qui lui a été léguée. Mais parviendra-t-il à maîtriser cette magie sé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
08 novembre 2016
Depuis ses mésaventures avec Crasse et Mélasse les anciennes directrices de l'école au noël dernier, Alfie fait des cauchemars. Bon, qui n'en ferait pas après avoir combattu des dragons? Mais dans les siens il devient lui-même cet animal mythique et terrifiant et dévore sa famille et ses amis. de quoi vous faire flipper au réveil quand on sait que vous êtes un druide très puissant encore débutant !
Heureusement ce sont à nouveau les vacances et Amy est venue passer quelques jours au château car sa grand-mère a besoin de soins.
Mais cette fois encore les « vacances » des ados vont être sujettes à aventures et défis. Apres les dragons ce seront les elfes que devront contrer Alfie, Amy et les cousins Madeleine et Robin et tout ça pour récupérer Ashford, enlevé sous leurs yeux.
Car les gens du "beau peuple" sont à la recherche d'un objet que leur aurait volé le majordome. Maître Caspian, toujours aussi froid et droit dans ses bottes va tenter de pourparler avec eux mais c'est sans compter sur leur roublardise. Et sans compter non plus sans la fidèle secrétaire Miss Neptune qui va aider notre jeune Alfie à bien des égards avant de nous surprendre par une belle révélation de sa nature.
Et nos jeunes héros vont cette fois encore vivre des aventures trépidantes, stressantes et emplies de découvertes sur les pouvoirs des uns et des autres.
Alfie va toujours nous étonner par sa maîtrise nouvelle des pouvoirs hérités du druide. de même les cousins et Amy vont nous montrer cette fois encore des traits de leurs caractères fiers et courageux. Ces enfants sont malicieux, intelligents et emplis de bonnes intentions. Dans leur recherche de solution ils seront aidés par Artan, l'ours volant, par Galileo aussi le chat d'Alfie et par toutes les merveilles trouvées dans la tour est. Orin le druide leur sera aussi d'un grand secours et bien entendu Ashford dont plusieurs secrets bien gardés vont nous être révélés au cours de ces quelques jours de stress et d'aventure.
Le château, lui non plus, n'a pas fini de nous surprendre avec tous les trésors qu'ils renferment et la convoitise qu'ils suscitent. Tout comme le talisman d'Alfie qui va lui aussi nous montrer certaines autres utilités que sa propension à aider Alfie à gérer ses pouvoirs de druide avant sa formation.
Ce deuxième tome est encore plus prenant que le premier. La dynamique du scénario ne s'arrête jamais et même si je n'ai pas été si surprise que cela par certains retournements j'ai adoré la façon de l'auteure pour les mettre en place.
Gabrielle Kent nous emporte encore une fois dans les aventures d'Alfie avec bonheur et enthousiasme mais aussi une bonne dose de frayeur et d'aventures frissonnantes. Ce roman jeunesse plein de magie, d'êtres « enchanteurs » et autres créatures va aussi être le siège de combats épiques, de sortilèges sombres et... de romance.
Les personnages vont se dévoiler encore un peu plus et notre jeune héros que j'adorais déjà va me prouver cette fois encore que j'avais raison en me faisant voyager à sa suite dans les contes et légendes druidiques d'Hexbrige avec la nuit de Beltrain. C'est là encore un des points de cette série que j'aime et qui m'instruit en me dépaysant.
Un coup de coeur donc pour cette série jeunesse à mettre entre toutes les mains avides de nos jeunes lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colombedelesperance
15 octobre 2016
J'avais beaucoup aimé le tome 1 d'Alfie Bloom, lecture si légère, et pourtant si riche et amusante ! Sachez que le tome 2 poursuit l'exacte lignée et que ça a été un plaisir de pouvoir m'y plonger !
Alfie Bloom et le voleur de talisman nous ramène à Hexbridge, dans le château d'Orin Hopcraft, auprès d'Alfie et de son père. Cette fois-ci, alors qu'Alfie essaie encore de comprendre les implications des évènements du tome 1, Ashford, le majordome, se fait enlever sous les yeux du garçon, qui va vite comprendre que pour le récupérer, il faudra donner en échange quelque chose dont il ne faut pas se séparer. Mais quelle alternative possède-t-il ? Arrivera-t-il à surmonter cette nouvelle épreuve avec ses cousins Robin et Maddie, sa meilleure amie Amy ainsi qu'Artan ?
J'étais toute contente de replonger dans l'histoire de Gabrielle Kent, je l'avoue ! le tome 1 reste à mes yeux un roman jeunesse fascinant qui peut ravir à la fois les plus jeunes et les jeunes depuis plus longtemps ! La magie d'Hexbridge est tout simplement unique et elle nous emporte, elle nous fait rêver ou trembler.
Nous retrouvons Alfie Bloom, jeune adolescent qui peine à savoir quoi faire depuis son combat de l'hiver. Quelques mois ont passé, mais Alfie ne se sent toujours pas très bien. L'enlèvement d'Ashford ne va rien arranger, mais notre héros est déterminé à sauver son ami, vaille que vaille ! Hors de question d'abandonner, même s'il faut risquer sa vie ! Son ingéniosité et son courage seront ses meilleurs alliés.
Alfie est un personnage que l'on aime suivre parce qu'il est simple, qu'il se sert de sa tête et qu'il se soucie des autres. Il ne cherche nullement le pouvoir pour le pouvoir, mais plutôt pour faire le bien. Ses faiblesses peuvent devenir des forces et on ne peut s'empêcher de le trouver touchant !
De même, les personnages secondaires qui l'entourent sont eux aussi bourrés de charme. Chacun a son caractère, plus ou moins exalté, mais tous apportent un plus, une densité très agréable au roman. J'ai encore une fois beaucoup apprécié Artan qui a éveillé mes sourires, mais j'ai aussi un peu plus découvert Amy, Maddie et Robin qui nous réservent d'agréables surprises ! Il en va d'ailleurs de même pour plusieurs personnages rencontrés dans ce tome 2.
Au niveau de l'intrigue, elle devient tout de même assez complexe dans un temps relativement court (si vous regardez bien, le tout est lancé et résolu en moins de 250 pages, il faut le faire !) et ça nous prend très vite ! Surtout que Gabrielle Kent a vraiment décidé de faire trimer ses personnages, puisqu'ils essaient diverses tentatives et qu'ils doivent plusieurs fois faire face à l'échec. de quoi montrer que tout n'est pas réussite mais qu'il ne faut pas abandonner pour autant !
C'est aussi l'occasion d'en apprendre plus sur l'univers magique créé par notre auteure, qui plus il se déploie, plus il nous intrigue. Je dis oui et trois fois oui ! Il me semble qu'il s'inspire de trucs comme Merlin, et je suis toujours admirative de ce côté-ci ! Ça donne quelque chose d'un peu médiéval, qui est remis au goût du jour donc c'est un gros plus ! Et si vous ajoutez en plus des éléments un peu surnaturels et improbables, youhou ! Ça rend la chose fantastique !
Que dire de plus ? La plume de Gabrielle Kentz est encore une fois très douce, parfaite pour un roman jeunesse, bien qu'elle sache impulser une nouvelle maturité à son personnage. Alfie grandit et prend la mesure de ses actes, de ses responsabilités, tout en sachant garder son caractère d'ado un peu enfant. Elle sait à la fois nous faire trembler (parce qu'elle ne fait pas semblant sur les dangers qu'ils peuvent encourir tous et va au fond des choses), et nous faire sourire en évoquant cette magie (avec Artan, notamment) ou en provoquant de sympathiques dialogues au milieu de nos personnages hauts en couleurs !
Les valeurs sont encore une fois très belles : Alfie est prêt à renoncer à beaucoup de choses pour ceux qui lui sont proches, et le sens du respect et de l'honneur (allant de pair avec la fidélité, ici) sont bien mis en avant. Il est aussi question de la place de chacun, de l'utilisation de nos dons, bref, un vrai livre jeunesse qui nous veut du bien !
En fin de compte, le deuxième tome d'Alfie Bloom est juste une pure réussite pour moi. Il est actuellement en face de moi et je le regarde avec affection, parce que je suis attachée à l'univers et aux personnages qui s'y trouvent. Chacun évolue, présente un caractère unique, de même que le côté surnaturel qui est un mélange de pas mal de genre et qui nous fait rêver, ou trembler lorsque l'intrigue s'emballe et que nos héros semblent ne pas savoir comment s'en sortir. Gabrielle Kentz nous vend du rêve ! Un roman jeunesse qui en plus nous veut du bien dans ses messages, presque sans le vouloir ! Tout aussi bon que le premier opus !
Je le conseille sincèrement, et ce sera un 17/20 pour moi !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hellza24
12 décembre 2016
Je tiens à remercier Babelio et les Editions Michel Lafon pour m'avoir permis de participer à cette Opération Masse Critique et recevoir Alfie Bloom et le voleur de talisman.
Je dois tout d'abord souligner que je n'ai pas lu le tome un, mais que ça ne m'a pas du tout gêné. J'ai rapidement compris quels étaient les liens entre les personnages et pourquoi ils vivent dans ce château fantastique : Alfie en a hérité, ainsi que de certains pouvoirs qu'il apprend à maîtriser -avec plus ou moins de succès. Jeune ado un brin maladroit, discret, avec un sens de l'humour certain et un sens de l'honneur et de l'altruisme développé, Alfie est un personnage attachant. Tout comme son papa inventeur un peu loufoque, et ses cousins Maddie et Robin. Bon, en fait, tous les personnages "gentils" sont sympas, et j'ai une petite faiblesse pour la mamie, qui n'a pas sa langue dans sa poche, et j'ai un peu regretté qu'elle n'ait pas un rôle plus important.
Je dois avouer maintenant que ce roman ne m'a pas plu, mais ne m'a pas déplu. Sans être habituée à la littérature jeunesse, j'ai lu assez de romans s'adressant à de jeunes ados pour trouver que celui-ci est un peu "léger". Il est recommandé pour les 9-12 ans, mais ma fille a 12 ans et c'est vraiment bien loin de ce qu'elle lit depuis au moins deux ans, beaucoup trop accessible, "facile".Pour des enfants de sept à dix ans, je pense que ça peut effectivement passer : cela peut être un premier contact avec l'univers fantastique. Mais s'ils sont en âge de connaître Harry Potter et sa saga, ils ne seront pas impressionnés par Alfie Bloom.
Pour ma part, j'ai avancé un peu péniblement dans ma lecture le premier tiers du roman. Non que ce soit mal écrit, c'est fluide, clair, je n'ai rien à reprocher au texte lui-même. Mais tout m'a semblé trop facile, trop prévisible : les trahisons, les mensonges, les péripéties. Cependant je garde à l'esprit que c'est à un jeune public que ce roman s'adresse : le vocabulaire est simple, l'intrigue aussi, l'ambiance est plutôt bon enfant, les gentils sont...gentils, solidaires, imaginatifs, joyeux, et les méchants sont donc méchants (mais pas cruels, ni sanguinaires). Il y a même une gentille histoire d'amour naissant entre le papa d'Alfie et sa maîtresse préférée. Bref, c'est mignon.
Mais vers la page 90, j'ai senti quand même un certain intérêt pour l'histoire. Je ne parlerai pas de suspens, mais je voulais voir comment les personnages s'en sortaient. J'ai eu droit quand même à deux petites surprises à la fin.
Donc, si je dois résumer ce que j'ai pensé de ce roman, je dirai qu'il ne m'a pas passionné, et que ça ne m'a pas donné envie de suivre les aventures d'Alfie. Je pense que ce roman peut s'adresser à un (très) jeune public, qui découvre les histoires fantastiques.
Malgré ce retour qui est négatif, je dois dire que l'impression qu'il me laisse est que c'est un roman sympa, pas prétentieux, et que je ne me suis pas ennuyée (parce que je l'ai très vite lu).
Ah, oui : il a aussi une très jolie couverture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
paulinedumont86
08 novembre 2016
Voici un roman pour enfants que j'attendais de pied ferme ! Ayant adoré le premier tome des aventures magiques d'Alfie Bloom, je ne pouvais que me précipiter sur ses nouvelles péripéties. Et grand bien m'en a pris ! Gabrielle Kent poursuit les aventures de son jeune héros, et nous régale de magie, de mystères, avec des personnages plein de courage, et reprend donc les ingrédients du premier tome, pour ma plus grande joie !
Voilà quelques mois qu'ont eu lieu les péripéties racontées dans le premier tome. Alfie profite des vacances dans son château d'Hexbridge, en compagnie de son amie Amy et de ses cousins Robin et Maddie. Mais les cauchemars l'assaillent depuis qu'il a intégré la magie de transformation de ses deux anciennes directrices maléfiques. Seules les sorties nocturnes sur le dos d'Artan, sa peau d'ours magique, le calment un peu. Lorsqu'il rentre d'une de ces escapades, il voit une drôle de lumière bleue émaner d'un arbre devant le château, et Ashford, le majordome et son ami, près de l'arbre. Intrigué, il rentre au château pour assister ensuite à l'enlèvement d'Ashford par de drôles de créatures qui ne sont rien d'autre que des fées qui souhaitent récupérer une lentille magique qui leur a été dérobée par Ashford. Or, cette lentille, c'est Alfie qui la détient, puisqu'elle est l'ornement principal de son talisman qui l'aide à contrôler la magie qu'on a mis en lui ! Commence alors pour Alfie une étrange aventure, où le danger est partout et où il est difficile de savoir à qui se fier…
Quelles aventures ! Et quel plaisir de retrouver Alfie, ses amis, son château et cette magie qui imprègne chaque mot de cette fantastique histoire ! le deuxième tome est à la hauteur du premier, et promet de magnifiques prochains tomes. L'auteur nous entraîne dans son univers avec une facilité déconcertante, et propose un roman pour enfant qui saura enchanter les plus jeunes comme les plus vieux, en quête de magie et d'une lecture plaisante et facile.
L'auteur utilise tous les éléments qu'elle avait introduit dans son premier tome et réussit à lier les deux intrigues. Plus qu'un roman d'aventure et de magie, elle interroge aussi sur l'enfance, la recherche de soi et de son identité au tout début de l'adolescence. Parce qu'Alfie doit faire face à bon nombre de changements et de modifications de sa personnalité. D'abord, il doit faire face à la magie qui sommeille en lui et doit commencer à la maîtriser. Mais en plus, le voilà affublé d'une magie puissante depuis qu'il a terrassé ses anciennes directrices maléfiques qui étaient en réalité des dragons, une magie de transformation pernicieuse, qui a tendance à ne pas se laisser contrôler et à prendre vie seule. Or, il n'en a jamais voulu ! Comme les sautes d'humeur des adolescents, difficilement contrôlables… L'auteur parvient donc à parler d'autres choses que de magie, derrière ce voile qui lui permet plus de liberté. Enfin, bien entendu, ce n'est que mon ressenti !
L'aventure en elle-même qui nous est proposée dans ce tome est pleine de rebondissements inattendus, et nous happe complètement dès les premières pages. Il faut dire que l'enlèvement d'Ashford se produit dès le premier chapitre… Et c'est très bien vu, puisque l'enfant qui lira le roman sera de suite plongé dans l'histoire. le reste s'enchaîne tout seul, on lit, on dévore jusqu'à la dernière page. L'auteur ajoute à chaque roman de nouveaux personnages de ce monde fantastiques, à savoir les fées ici, et étoffe le vécu des personnages, notamment d'Ashford pour ce tome. Alfie va apprendre de nombreuses choses sur son mystérieux majordome, ce qui promet de prochains tomes qui devraient enrichir encore la trame narrative.
L'auteur propose à nouveau un roman bien écrit et bien ficelé, adapté au lectorat visé. Aucune fausse note, de nombreuses révélations, une intrigue qui saura captiver un large public, Gabrielle Kent réussit le pari de créer un univers particulièrement intéressant. Comme pour le premier tome, elle intègre le communauté villageoise à son histoire, et dévoile un folklore local lui aussi plein de mystères qui est à l'image de ce château enchanteur qui a toujours surplombé le village.
Un roman riche, bien écrit, magique, au héros attachant et au château mystérieux. Merci Gabrielle Kent pour vos romans qui nous enchantent de la première à la dernière ligne, qui nous plongent dans un univers enfantin, bourré de magie et de mystère, et qui régalent l'enfant qui sommeille en nous !
Lien : https://breveslitteraires.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elyza
21 octobre 2016
C'est en décembre 2015 que j'ai découvert la série Alfie Bloom. J'avais été immédiatement attirée par l'identité graphique de la couverture avant d'être conquise par cette histoire de magie druidique et par les personnages indéniablement attachants de cette histoire. J'avais même eu l'occasion d'échanger un peu sur les réseaux sociaux avec Gabrielle Kent, l'adorable auteure d'Alfie, très proche de ses lecteurs. Il ne faisait donc pas un plis que je souhaitais connaître la suite des aventures d'Alfie et je remercie les éditions Michel Lafon de m'avoir donné l'opportunité de poursuivre cette série.

Dans le premier tome on faisait la connaissance d'Alfie, un adolescent qui se croyait ordinaire jusqu'à ce qu'il hérite d'un impressionnant et étrange manoir ainsi que d'une ancienne magie druidique. Alfie et son père sont maintenant bien installés dans leur nouveau foyer et le garçon apprivoise petit à petit son quotidien peuplé d'éléments fantastiques jusqu'au jour où coup de théâtre, Ashford leur majordome se fait kidnapper par des elfes.

J'ai débuté ma lecture en étant un peu frustrée de découvrir que ce roman était plus court que le précédent mais j'ai été rapidement consolée puisque je me suis retrouvée happée dès le départ par la plume de Gabrielle Kent qui m'a entrainé dans un tourbillon de magie. J'ai trouvé la première partie de l'histoire passionnante d'autant que pour un court moment, on quitte le cadre du Manoir pour retourner dans un lieu qui m'avait beaucoup intriguée et plu dans le premier tome.

Le manoir de Hexbridge reste quand même le lieu principal qui abrite l'action et je n'allais pas bouder mon plaisir car depuis le début je trouve cet endroit assez fascinant. Impossible d'en faire facilement le tour tellement il recèle de mystères, de créatures improbables qui ne devraient pas exister (coucou Artan) mais également d'objets qui révèlent leur utilité au fur et à mesure qu'on a besoin d'eux.

L'intrigue m'a en revanche moins convaincue que celle développée dans le premier tome. Je l'ai trouvée en effet moins complexe et plus rapidement résolue. Ce qui m'avait plu dans le premier tome, c'était l'enchainement rapide des actions. Dans ce tome-ci, toute l'histoire tourne autour de l'enlèvement d'Ashford et de l'affrontement contre les elfes et l'ensemble est assez longuet ce qui est un comble pour un livre aussi court!

En dépit de ce bémol, j'ai retrouvé les personnages avec un plaisir intact; j'ai même pu constater qu'Alfie avait vraiment muri au cours des mois écoulés. J'ai apprécié la loyauté qu'il manifeste vis-à-vis d'Ashford. Il a beau le connaitre depuis quelques mois, Alfie n'hésite pas à se mettre en danger et à s'exposer dans le but de le sauver. Ses cousins sont une fois de plus de la partie et ils ne seront pas de trop dans cette nouvelle intrigue pour venir à bout de tous les pièges auxquels ils se verront confrontés.

En résumé je pense que les plus jeunes seront une fois de plus conquis. Me concernant, j'ai trouvé ce tome plaisant mais toutefois un cran en-dessous du premier. L'intrigue m'a en effet moins convaincue mais l'affection que j'éprouve envers les personnages ainsi que les révélations fracassantes des dernières pages ont permis de relever le niveau.

Lien : http://elyzalecturesenchante..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon06 novembre 2016
Aucune magie n'appartient au bien ou au mal. Elle existe, tout simplement.
Commenter  J’apprécie          50
SharonSharon06 novembre 2016
- On est copain comme carpette, répondit Artan.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : elfesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
885 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre