AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2923621042
Éditeur : Les Editions Glénat Québec (05/01/2011)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Dans la mythologie du peuple amérindien des Anishnabegs, le cerf est un animal maudit, voué à être toujours chassé par le loup. Animal-totem du clan du Cerf, ses membres sont des parias parmi leur propre peuple. Mais avec l'arrivée des colons français, le chef du clan pense pouvoir rompre la malédiction en se soumettant au dieu des blancs. Ainsi il charge Teshkan, son fils, de ramener au village une de ces "robes-no... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
temps-de-livres
  11 juillet 2011
Quand les animaux vivaient en harmonie avec le ciel, tout se passait pour le mieux. Ensuite, le cerf tua l'ours, et fuit le loup. Depuis ce temps, le cerf est un animal considéré comme maudit, et il en est de même pour le clan du cerf de la tribu des Anisnabegs (Algonquins). Leur chef nommé Tsheineh prend la décision de convertir son clan. Il demande à son fils, Teshkan, de rapporter une robe noire, autrement dit un jésuite. Au cours de son périple, Teshkan fera des rencontres qui marqueront sa destinée.
François Lapierre aborde, de nouveau, les légendes amérindiennes, sa précédente publication en tant qu'auteur complet (dessin-scénario-couleur) étant Sagah-Nah, l'indien qui parlait aux fantômes. Avec Chroniques sauvages, il reste dans le fantastique québécois, mais sur un autre registre d'émotions. Ce récit s'adresse essentiellement aux 9-12 ans, mais les adultes auront plaisir à découvrir l'odyssée du jeune indien Teshkan: comment ne pas être séduit par une telle richesse dans le récit, les personnages, l'utilisation de la couleur, et un trait qui sert admirablement le récit? Les chroniques sauvages est la belle première surprise de l'année.
Le scénario n'a rien à envier aux grandes épopées. Teshkan est un paria, comme on l'apprendra très rapidement. Un paria qui défend la cause de parias, rencontre forcément des parias. Des personnages marquants comme sa petite soeur, Mihina, désirant protéger son frère, son grand-père qu'il voit en rêve ou les colons, avides de biens, puis de vengeance. C'est avec Lornand, chasseur français solitaire, que Teshkan rencontrera la paix. Avec son aide, il saura quelle voie adopter : accomplir sa quête, ou aller vers autre chose? C'est bien un conte sur la moralité de l'homme que François Lapierre nous invite à lire! L'homme n'est ni très bon, ni très mauvais. Il est libre, il doit être en paix avec ses actes et ici, les personnages sont en paix avec leurs actions, qu'ils
soient contradictoires ou pas.
Le récit se passe en Nouvelle-France. Mais à la place de la végétation luxuriante, un manteau blanc a revêtu le pays. Un choix scénaristique sympathique: tout est blanc, silencieux, "monotone" comme le souligne le narrateur. le rythme du récit sera "tranquille", malgré les combats, les aventures, rien ne semblera accélérer l'inéluctable destin du jeune héros.
Le dessin souligne très bien l'ambiance entre polar et fantastique. Les personnages sont marqués par leur histoire: Teshkan avec ses marques, son oreille arrachée, Lornand, un vieux chasseur solitaire musclé, et Mihina, dont le trait rond rappelle l'enfance. Nous sommes loin du beau héros qui trouve un brave homme comme frère. C'est tant mieux, et ça fonctionne. Avez vous vu cette palette de couleur? Nuancée, profonde, qui alimente le récit! François Lapierre sait utiliser avec brio les couleurs. Couleurs uniquement informatique, mais où le talent artistique prédomine.
Chroniques sauvages est un récit superbe, mêlant poésie, philosophie, western et aventure humaine. Un livre pour frissonner de plaisir!

Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lemarbre
  18 avril 2013
L'histoire est accrocheuse. Les dessins sont magnifiques. J'ai hâte de lire la prochaine légende de cet auteur.
Bravo!
Commenter  J’apprécie          20
Sophielit
  26 juin 2011
C'est un récit assez complexe, mais très joli. J'ai bien aimé la mise en contexte avec l'histoire du cerf et des premiers animaux sur Terre qui permet d'entrer vraiment dans l'esprit de la bande dessinée. L'idée de commencer le récit avec l'image de deux hommes ensanglantés couchés dans la neige permet aussi de créer un suspens bienvenu pour plonger dans la bande dessinée. J'ai lu peu de textes donnant le point de vue des Amérindiens sur l'arrivée des Européens et de leurs robes-noires, les Jésuites. Dans ce cas-ci, les colons sont d'ailleurs montrés sous un mauvais jour, avec leur amour de la bouteille et leur violence gratuite qui terrifie Mahini, la petite soeur de Teshkan, et cela permet de comprendre l'effet qu'ils ont fait sur les peuples autochtones.
C'est en outre un album annoncé comme un album unique, donc il se lit comme une histoire complète. L'auteur ouvre tout de même des portes intéressantes qui donnent envie de lire une suite si jamais suite il y a !
Résumé complet sur Sophielit.ca
Lien : http://sophielit.ca/critique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cielvariable
  28 mars 2013
Histoire complexe à laquelle il manque un petit "je ne sais quoi" qui donnerait envie de poursuivre la lecture.
Commenter  J’apprécie          10
leathian
  20 mai 2017
J'aime beaucoup les dessins et le scénario. Une jolie incursion chez les algonquins... A découvrir !
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
ActuaBD   03 août 2011
Avec Chroniques sauvages, l’auteur nous propose une intrigue intéressante et différente. Toutefois, le récit manque d’unité et comporte certaines longueurs. De même, le graphisme de Lapierre est plaisant mais reste ponctué de quelques difficultés techniques.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   10 juin 2018
- Par tous les Saints du Ciel!! Que s'est-il passé ici?
Que Dieu ait pitié de ces pauvres âmes! (Comment Diable ceci a-t-il pu arriver?)
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : conflitVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3337 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre