AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.17 /5 (sur 1325 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 02/11/1974
Biographie :

Alex Alice est un dessinateur et scénariste de bandes dessinées.

Il est diplômé de l'École supérieure de commerce de Paris en 1997. La même année, il travaille au dessin, à la couleur et coscénarise "Le Troisième Testament" avec Xavier Dorison.

Cette tétralogie publiée chez Glénat de 1997 à 2000 obtient un succès mérité et se voit rééditer en plusieurs intégrales dont la dernière pour les 40 ans de l’éditeur dans une réalisation luxueuse. Alex Alice prépare d’ailleurs avec son complice Xavier Dorison au coscénario et Robin Recht au dessin la préquelle "Julius" en quatre gros albums parus à partir de début 2010.

En 1997, Eidos Interactive lui confie l'adaptation en BD du célèbre jeu vidéo Tomb Raider pour le marché francophone. "Tomb Raider : Dark Aeons" (dessins de Fréon, couleurs de Nadine Thomas) sort chez Glénat en 1999. Mais l'album est aussitôt retiré de la vente pour causes de problèmes juridiques. "Tomb Raider : Dark Aeons" devient par la suite un objet de collection.

En 2007, il publie chez Dargaud le premier volet de "Siegfried" inspiré de l’opéra de Wagner. Deux autres tomes, "La Walkyrie" et "Le Crépuscule des Dieux" suivront en 2009 et 2011.

En 2014, Alice publie "Le Château des étoiles", nouvelle série fantastique sous la forme de journaux agrafés grand format. Le 1er tome obtient le Prix Diagonale du Meilleur Album à Louvain-la-Neuve en 2015.

Il est également l'auteur de divers travaux d'illustration, couvertures, affiches, développements visuels de projets d'animation.

Alex Alice vit actuellement à New York.

son site : http://www.alexalice.com
+ Voir plus
Source : http://www.alexalice.com
Ajouter des informations

Alex Alice à propos de sa bande dessinée Le Château des étoiles


Le récit tourne autour d`une formidable matière appelée l`Ether et découverte par la mère du personnage principale. Pourquoi est-elle aussi avidement recherchée de part et d`autre de l`Europe ?

Le château des étoiles raconte la conquête de l`espace en plein XIXe siècle. Pour rendre possible cette idée folle, j`avais besoin d`accréditer une hypothèse scientifique de l`époque : l`existence de ce fameux « éther », la substance du cosmos dont on a postulé l`existence depuis les anciens Grecs. L`idée était que la lumière, étant une onde, avait besoin d`un milieu se propager – comme une vague sur la mer. Pour naviguer dans cet océan du ciel, mes personnages vont mettre au point une machine extraordinaire et se lancer dans l`inconnu…


L`aventure du Château des étoiles commence dans le contexte politique de 1868, alors que Bismarck entend unifier les différents royaumes, duchés et principautés allemands. Est-ce un contexte historique ou géopolitique qui vous intéresse particulièrement ?

En 1868 on est au bord de la guerre franco-prussienne qui va déclencher l`engrenage destructeur entre la France et l`Allemagne. On est au seuil d`un long cataclysme, c`est un moment clé pour commencer mon histoire et offrir à ce monde la possibilité d`un autre cours. Qu`en fera-t-il ? C`est ce que racontera la suite…


Dans votre bande dessinée, les héros rejoignent le Royaume de Bavière et luttent contre la Prusse. Bismarck fait ainsi figure d`antagoniste principal. Quels sont les points communs entre le Bismarck historique et son avatar dans Le Château des étoiles ? N`avez-vous pas eu quelques scrupules à le présenter en méchant ?

Bismarck a tout d`un bon méchant : le physique impressionnant, l`ambition, le machiavélisme. Dans ces années là, il est vraiment le maître de l`échiquier politique en Europe. On a le sentiment qu`il a deux coups d`avance sur tous ses adversaires. C`est un chasseur, il cite Shakespeare, Il s`entoure même d`une paire de chiens, deux énormes dogues que je regrette de n`avoir pas mis dans l`album. Tout ça est vrai : d`un point de vue de feuilletoniste le fondateur de l`unité allemande est le méchant parfait ! Malgré tout, je n`ai pas le sentiment d`avoir fait de mon Bismarck une caricature. J`ai essayé de respecter sa personnalité, ou l`idée que je m`en fais : un homme d`état visionnaire au service de son pays, mais aussi un manipulateur pour qui la fin justifie les moyens. Il n`est pas dépourvu de sentiments ni de compassion, simplement la mission qu`il s`est donnée passe avant toute autre considération.


Dans quel genre peut-on classer cette bande dessinée ? Vous retrouvez-vous dans le genre de la « dystopie Steampunk » ? Est-ce important pour vous de changer d`univers pour chacune de vos nouvelles bandes dessinées ?

Je dois dire que je ne suis pas un amateur de cases, de classement en genres. Ma première bande dessinée, Le Troisième testament était une aventure médiévale sur fond d`ésotérisme, à la limite du fantastique. Elle ne rentrait donc dans aucune collection. Aucun éditeur n`en a voulu, à part Jean-Claude Camano aux éditions Glénat. Et même lui ne savait pas où nous mettre ! Finalement après le succès de la série, des collections se sont créées pour accueillir ce genre de livres. le classement par genre est sans doute nécessaire pour que les lecteurs s`y retrouvent, mais il ne me concerne pas en tant qu`auteur. Pour moi, Le Château des étoiles est une fantaisie historique de science fiction (avec de l`humour). On peut le ranger où on le souhaite, l`important pour moi est de ne pas l`enfermer dans un public particulier, ni en terme de genre, ni en termes de tranche d`âge.


Le Château des étoiles emprunte de nombreuses références à l`univers des contes de fées qui fascinent d`ailleurs le personnage du Roi Ludwig de Bavière. Les contes et légendes sont-elles les sources principales de vos récits ? Quelles ont été vos influences principales pour cette bande dessinée ?

Jules Verne pour la science, les légendes du roi Arthur pour la conscience ! le récit parle de la rencontre de deux visions du monde, incarnées par deux personnages : un professeur rationnel et positiviste, qui pense que la science et le progrès seront le salut de l`humanité ; et un roi romantique guidé par ses seuls sentiments, son amour du passé et son attachement aux contes et légendes, qu`il voit comme des leçons de vie.


On note aussi, du personnage de Hans au titre même de la bande dessinée qui évoque le Château dans le ciel, quelques références au manga et au cinéma de Hayao Miyazaki. A quel point les mangas vous ont-ils influencé ?

Je suis né an 1974, l`animation japonaise fait partie de mes références, d`abord à travers les séries télévisées. Puis j`ai découvert le manga Akira de Katsuhiro Otomo au bon âge, à l`occasion de sa publication en France en 1989. Une narration incroyablement fluide et puissante, qui a changé ma perception de la bande dessinée. Et puis je suis très sensible au le cinéma de Hayao Miyazaki, bien sûr. Les modes de stylisation et de narration des artistes japonais m`ont touché, je laisse simplement ressortir leur influence dans Le Château des étoiles.


Avant sa sortie en format cartonné, Le Château des étoiles a été publié sous la forme de journaux. le récit a-t-il été initialement réfléchi et conçu pour ce format journal ? Qu`est-ce que ce format a apporté au récit qu`un format cartonné classique ne pourrait pas offrir ?

L`idée des journaux était de proposer une expérience purement « papier », de profiter de l`impact visuel du format et de l`immersion qu`il permet. On disparaît derrière ces pages, on est happé par l`univers du récit ! Avec la lecture sur tablette, pour la première fois de son histoire, le papier a une vraie concurrence qui menace sa survie dans un certain nombre de domaines. Je pense que c`est le moment de faire ce genre de choses, de proposer des expériences qui ne sont pas transposables sur un écran. Et puis en dehors de la taille, les « gazettes » proposent des articles qui enrichissent l`univers du récit.


Vous êtes ici à la fois dessinateur et scénariste. Prenez-vous autant de plaisir à dessiner qu`à écrire l`histoire ?


Le plaisir du dessin est plus égal, plus continu. En scénario les moments d`exaltation font place au plus sombre désespoir, parfois dans la même heure ! J`en ai pris l`habitude, mais c`est moins drôle pour mon entourage !


De la première à la dernière page, on est impressionnés par les dessins. Ils ont été réalisés à l`aquarelle en couleur directe. Que vous a apporté cette technique ? Comptez-vous la réutiliser à l`avenir ?

C`est une question d`atmosphère : il n`y a pas vraiment de trait noir, certains décors ne sont pas cernés. L`ambiance est plus douce, plus évocatrice. C`est le ton proche du merveilleux que je voulais pour ce récit.


Alex Alice et ses lectures


Quel est le livre qui vous a donné envie d`écrire ?

Mickey Parade numéro 32.


Quel est l`auteur qui vous a donné envie d`arrêter d`écrire (par ses qualités exceptionnelles...)?

Aucun. Je lis des choses extraordinaires mais heureusement aucune n`exprime exactement ce que j`ai envie de transmettre !


Quelle est votre première grande découverte littéraire ?

L’histoire sans fin de Michael Ende.


Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?

Je ne suis pas un grand relecteur… ce serait Le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien, lu trois fois.


Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?

Les actes des apôtres, que je n`ai jamais lus de bout en bout, le Coran… Je suis agnostique mais je pense qu`il est bon de s`éduquer sur des croyances qui concernent autant de gens. Et pas seulement quand on écrit Le Troisième testament !


Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?

Domu, ou "Rêves d`enfants" de Katsuhiro Otomo. Une leçon de bande dessinée, dans un récit plus resserré que Akira de Katsuhiro Otomo. Attention, ça n`est pas du tout pour tous les publics.


Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?

Je ne sais pas, il y en a qui ne m`ont pas intéressé mais c`est parfois une question d`âge au moment de la lecture.


Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?

En ce moment, ce serait du Jules Verne. Dans De la Terre à La Lune, Michel Ardan surprend le monde en proposant de prendre place à bord du boulet en partance pour la Lune. Jusque-là on n`a jamais imaginé que l`engin soit occupé, puisqu`il devra être tiré à une vitesse stupéfiante depuis un canon géant… On attend Ardan avec impatience, une foule immense se presse à la sortie du bateau… On lui demande : « Avez-vous bien réfléchi » ? Et il résume tout son caractère, et tout l`esprit pionnier d`une époque, en répondant : « Réfléchir ? Est-ce que j`ai du temps à perdre ? »


Et en ce moment que lisez-vous ?

Un manga des années 80 paru chez Glénat, 2001 Nights Stories de Yukinobu Hoshino : une histoire du futur axée sur la conquête spatiale.


Découvrez "Le Château des Etoiles" de Alex Alice aux éditions Rue de Sèvres :


étiquettes
Videos et interviews (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La série du Château des Etoiles de Alex Alice développe un univers quasi sans limite dans les contrées du système solaire. Ce potentiel scénaristique se caractérise par une série annexe, "Les Chimères de Vénus", dans laquelle les auteurs Alain Ayroles et Etienne Jung vont mettre leur talent à profit pour réaliser une aventure extraordinaire digne de ce nom sur les rivages sauvages de la planète Vénus. A l'occasion de son passage au salon de la bande dessinée d'Angoulême, Alain Ayroles nous accorde une interview bien sympathique dans laquelle il nous dit tout sur cette série en trois tomes des Chimères de Vénus ainsi que de sa collaboration avec Alex Alice et Etienne Jung.

+ Lire la suite

Citations et extraits (133) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougat   06 octobre 2014
Le Château des étoiles, Intégrale 1 : La conquête de l'espace (1/2) de Alex Alice
Enfin Séraphin, dans quel cours sommes nous?

-L... latin.

-Tout juste! Et quand je vous demande, en cours de latin, un exposé sur Vénus, à votre avis, est ce que le sujet est la déesse de l'amour chez les romains ou une étoile au fond de votre fichu éther?

-Euh... C'est une planète monsieur... pas une étoile...
Commenter  J’apprécie          260
Alfaric   28 septembre 2018
Le château des étoiles, Intégrale 4 : Un français sur Mars de Alex Alice
Quelles que soient les intentions des pionniers, après l'exploration vient l'exploitation, ainsi va l'Histoire...
Commenter  J’apprécie          260
Alfaric   23 septembre 2018
Le château des étoiles, Intégrale 4 : Un français sur Mars de Alex Alice
Grandir ce n'est pas renoncer à ses illusions... C'est assumer ses responsabilités !
Commenter  J’apprécie          262
Alfaric   19 juin 2020
Le château des étoiles - Intégrale, tome 5 : De Mars à Paris de Alex Alice
Il n’y a qu’un terrien pour accorder de la valeur à l’or !
Commenter  J’apprécie          260
Alfaric   10 juin 2020
Le château des étoiles - Intégrale, tome 5 : De Mars à Paris de Alex Alice
- Un esclave !

- Vous vous oubliez Schneidig. L’esclavage implique l’exploitation de l’homme par l’homme. Les Martiaux, par définition, ne sont pas des hommes.

- C’est ce que les Espagnols ont dit des Indiens d’Amérique ! Mais nous ne sommes plus au seizième siècle : Berlin ne le tolérera pas !

- Allez donc vérifier ! Selon mes ordres, votre appareil doit être en cours de révision… Vous arriverez en Allemagne une bonne semaine après le premier chargement d’éthérite, et ce sera la parole d’un petit capitaine comme huit mille mètres cubes de la substance la plus précieuse du système solaire. Allons, Schneidig... Vous le savez bien, après l’exploration vient l’exploitation.
Commenter  J’apprécie          233
manU17   11 août 2014
Le château des étoiles, tome 2 : Les chevaliers de l'éther de Alex Alice
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
Commenter  J’apprécie          240
kraken56   12 octobre 2014
Le Château des étoiles, Intégrale 1 : La conquête de l'espace (1/2) de Alex Alice
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"
Commenter  J’apprécie          231
Alfaric   16 septembre 2015
Le Château des étoiles, Intégrale 2 : La conquête de l'espace (2/2) de Alex Alice
- Regarde ! On voit le lac Heiterwanger, le Forggensee, même le Alpsee !

- Je ne reconnais rien du tout ! Où sont les frontières ?

- Dans nos têtes je suppose !

- Ah non ! Parle pour toi ! Je n’ai rien de commun avec un tyrolien ou un autrichien ! Tu as vu comment ils s’habillent ?

- C’est une petite planète, Hans… Si nous ne parvenons pas à nous entendre sur la longueur de la culotte de peau, alors c’est qu’il est grand temps d’aller trouver de nouvelles terres là-haut !
Commenter  J’apprécie          210
Alfaric   16 septembre 2015
Le Château des étoiles, Intégrale 2 : La conquête de l'espace (2/2) de Alex Alice
Sais-tu quel âge j’avais quand j’ai dû monter sur le trône ? Je n’étais pas beaucoup plus vieux que toi… J’ai voulu la paix, il a fallu faire la guerre pour arrêter Bismarck et la Prusse. Il nous a vaincus, forcés à rejoindre son alliance. Il a eu ma liberté, bientôt il aura mon trône… Ce siècle veut l’empire. Il veut la guerre, et noyer dans la boue des champs de bataille tout ce qui est beau et grand…
Commenter  J’apprécie          204
lunch   21 septembre 2014
Le Château des étoiles, Intégrale 1 : La conquête de l'espace (1/2) de Alex Alice
Voyez-vous, la vérité que nous enseignent les mythes n'est pas que les dragons existent... mais qu'ils peuvent être vaincus.
Commenter  J’apprécie          210

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..