AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781533483485
450 pages
Éditeur : CreateSpace Independent Publishing Platform (21/05/2016)
4.36/5   11 notes
Résumé :
Tout est parti d'un rêve qu'Ulysse a fait à plusieurs reprises.
Une femme lui est apparue et lui a délivré ce qu'il considère comme un message:
"Je suis Léa Nathan. Ta quête sera longue. Quand, après avoir expérimenté les basses œuvres de notre monde moderne, et qu’après t’en être délecté tu pourras du jour au lendemain te détacher de chacune d’elles, alors tu t’élèveras, tu me trouveras et tu seras capable de m’aimer de l’amour le plus pur."
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,36

sur 11 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

jerome-langlois
  30 avril 2021
Quand j'ai refermé ce livre de 438 pages en petits caractères, je me suis dit que j'avais échappé aux aphorismes convenus en mode Cohelo !
L'incroyable vie d'Ulysse Marbaud, ce n'est pas du tout ça. Ce livre inclassable regorge d'informations, de recherches et vous entraîne dans un tourbillon d'aventures et de rêves mêlant histoire de l'Inde antique, les 7 chakras, peuple Rrom, musique Yénische, Big bang et l'onde qui nous unit : « l'âme éternelle du monde ». le fil conducteur sera le rêve d'Ulysse Marbaud dans lequel apparaît Léa Nathan pour laquelle il va se détacher des basses oeuvres du monde moderne , partir à sa recherche et découvrir plus tard qui est cette femme puis être capable de l'aimer de l'amour le plus pur .
C'est un livre d'introspection, certes, mais pas ennuyeux. L'auteur, à travers son personnage principal part d'un constat : sa vie à 30 ans ne le satisfait pas. Tout lui réussit, son carnet d'adresse regorge d'éminents chefs d'entreprises, grands chirurgiens, hommes politiques de gauche, écrivains, chanteurs … Très doué dans son domaine, il gère avec brio leur fortune, ayant toujours dix longueurs d'avance sur les yeux inquisiteurs de Bercy.
Ulysse ne sort pas juste de ses études, il est dans la vie active, vit à Paris et pas aux USA, mais je n'ai pu m'empêcher de penser au livre de Jon Krakauer « Into the wild » dont Sean Penn avait fait l'adaptation cinématographique.
Arnaud le Bian a mis 6 ans pour écrire ce roman. Je confesse que j'ai été comblé par ses illustrations scientifiques (mes anciens amours^^). La théorie de Plank y est bien exposée : la plus petite mesure du temps selon les lois physique. Au-delà de cette frontière on entre dans la mécanique quantique.
Le développement suivant simple mais précis nous emmène au coeur des molécules composées d'atomes puis des équilibres électriques entre les protons du noyau et les électrons autour. Après l'évocation du classement de Mendeleiv, A. le Bian nous entraîne dans l'infiniment petit avec les quarks (up et down) qui définissent notre champ visuel si on les confond et l'énergie si on les assemble. Pourquoi tout ça ? Nous ne sommes pas dans la revue « science et vie » me direz-vous, et bien pour arriver à l'uranium 238 dont l'isotope est l'uranium 235 de nos centrales nucléaires et dont la fission est la bombe atomique qui apparaît aussi dans ce livre.
Je ne peux pas passer sous silence la dernière partie sans aborder les pages traitant de « l'onde ». La fréquence de la terre : 8 Hertz (résonance de Schumann). Cette onde qui relie la voix de Tino Rossi (je m'en serais passé …enfin j'aurais trouvé une autre réf. ^^) se glisse dans les pieds de Zidane ou au volant de la formule 1 de Senna. Arnaud le Bian nous explique aussi que l'onde de l'écorce terrestre de 7,83Hz peut être perturbée par l'homme. Il en résulte alors dérèglements climatiques, cancers, HIV, Ebola, soulèvement des pays arabes. Oui oui, ça va loin.
Comme je l'avais annoncé au début, ce roman est atypique, inclassable, je n'ai pas lâché, je ne me suis pas endormi, ça part dans tous les sens. J'ai bien aimé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lenoir_emilie_72
  27 janvier 2017
Couverture = Rien à dire, magnifique, au top, elle illustre très bien le roman et a été une référence imagée de ce que je lisais tout au long du livre. J'ai souvent jeté un oeil dessus en cours de lecture. Petit bémol : la place du serpent peut-être trop discrète !
Belle écriture qui est maîtrisée et prometteuse, poétique, imagée, métaphorique à souhait. Par contre parfois, trop... on retrouve beaucoup de répétitions ou des longueurs qui font qu'il m'arrivait de décrocher le cours d'un paragraphe. Certains passage gagnerais à être plus court avec moins de références qui peuvent noyer l'essentiel !
Contenu du roman = on en sort pas indemne, je me suis souvent sentie désorientée et en suis ressortie ainsi naviguant entre réalité et imaginaire. C'est écrit d'une façon qui fait que l'on croie à tous ce qui est dis, mais dans un même temps, on sait que c'est un roman fictif...quoique !!! Assez déroutant comme expérience, qui me laisse sur pleines de questions existentielles auxquelles je suis déjà confrontées dans ma vie. J'ai pu croiser beaucoup d'idées/réflexions que j'ai pu lire dans d'autres roman que affectionnes tels que " l'âme du monde " de F. Lenoir ou encore " le prophète " de Gibran Khalil, du coup je me demande si Arnaud a déjà lu ces romans...si ce n'est pas le cas je l''invite à les lires ! Il y a quelques passages difficiles en effet mais qui ont toute leur importance dans l'histoire, ce n'est pas un livre qui se lis " vite " il faut vraiment prendre le temps d'intégrer les notions qui y sont décrites pour s'imprégner de l'histoire ! Je trouve également que ce roman est un beau témoignage aux peuples tsiganes, souvent discrédités dans nos sociétés occidentales !
Mon avis final : Lecture que j'ai apprécié dans sa globalité, certains passages m'ont laissée indifférentes, m'ont plu et beaucoup plu... Il ne m'a pas laissé indifférente et c'est ce qui montre qu'un auteur vaut le coup d'être lu ou non ! Ce livre m'inspire des envies de peinture à nouveau, tout au long de la lecture je visualisais un tableau que je pourrais peindre avec ce serpent si caractéristique dans la symbolique du roman ! La fin est excellente, elle me ramène à ce que je disais, ou est le réel et l'imaginaire...un coup de maître !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ServaneP
  03 décembre 2017
« L'Incroyable Vie d'Ulysse Marbaud » est un livre ambitieux.
L'on y suit Ulysse, donc, dans une quête qui lui est propre, emmenés par l'écriture d'Arnaud le Bian, lequel, maîtrise son sujet comme son héros ses sentiments.
Pour ce que j'ai pu lire sur ce roman des retours précédents, je n'ai pas l'impression de l'avoir appréhendé tout à fait de la même manière.
Ulysse, de prime abord, ne m'a pas paru très sympathique. Il a vécu des coups durs, certes, mais son comportement égocentré, amer, «...Goujat à ses heures quand un certain masochisme féminin le réclame …»Méprisant envers les autres et leurs bonheurs futiles m'a ensuite interpellée …Que pouvait rechercher un type aussi préoccupé par lui-même… .Il était confortablement installé dans la vie, avait des amis riches, beaux, brillants et ne paraissait pas quelqu'un prêt à supporter le lâcher-prise…Je me suis alors rendue à l'évidence, le cynisme étant, au-delà de tout, son dernier rempart, ce que les spécialistes nomment la phase de la "dépersonnalisation" et de la "déshumanisation", Ulysse était en plein Burn-Out !
Forte de cela, j'ai un peu mieux saisi l'apathie dont il faisait preuve à chacune des étapes de son aventure, malgré certaines de ses réflexions qui m'ont mise en colère et même si quelques fois il réussit à trouver de jolies formules pour illustrer ses souvenirs.
Il avait tant souffert de la perte, de l'absence qu'il ne supportait plus les « au-revoir », pas plus que les moments de grâce qui lui étaient offerts : « ...quand on vit quelque chose, le présent est d'une fadeur extrême... »
C'est ainsi qu'au travers de ses multiples rencontres où ses interlocuteurs vont lui proposer, qui, l'Histoire d'un peuple en déshérence, qui, un cours magistral de physique quantique ou encore les prémices de la spiritualité Zen, il prendra ces soliloques comme autant de leçons qu'il ne parviendra malgré tout pas à s'appliquer à lui-même, y compris à l'apogée de sa quête « ...enfermé dans ma gloire, je deviens un robot. Ça me fait rire. Il y a quelques temps, je me prenais pour un automate… »
Malgré tout, ce livre n'est pas un livre pessimiste, il est tout d'abord extrêmement bien documenté, bien écrit de surcroît et donne libre cours à chacun de son interprétation. Mais je pense qu'il faut prendre son temps pour le lire et pour essayer de comprendre les rouages qui, doucement, s'imbriquent les uns dans les autres pour aboutir à un final particulièrement réussi .
Je suis heureuse d'avoir fait ce voyage original et énigmatique…unique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KatEncoreunlivre
  19 août 2019
Une histoire magnétique et inclassable
HEUREUX CELUI QUI NE S'ATTACHE À RIEN. D'aucuns diront d'Ulysse qu'il est difficile à cerner, autosuffisant, agaçant. Insatisfait de son ascension professionnelle, il explose, il étouffe ! Ulysse pense et vit autrement, c'est un peu le pote qu'on perd de vue parce qu'à trop le fréquenter, on risquerait de lui ressembler. Moi, je vous dirai qu'après quelques pages, face à cet écho troublant, il a été aisé de faire partie de ce voyage au coeur de l'onde primordiale avec Ulysse. Au gré de ses rencontres aussi passionnantes qu'instructives, il y a celles de Mérit et Régina dans ce camp yéniche, personnalités de la première importance à la quête d'Ulysse. Un récit hypnotisant et fort de propos sur l'origine, la destruction du peuple Rrom, mais aussi sa culture, et toute sa symbolique. Ce passage m'accapare un bon bout de temps tant il sonne juste, il est primordial dans le virage que prendra l'histoire…
BACK TO BLACK. Ulysse est pris d'une lubie que je n'ai pas bien compris sur le moment tellement il est à l'opposé de ce que j'avais cru cerner chez lui, il n'en a pas fini de m'étonner et de me troubler par ce voyage incroyable à travers l'onde musicale qui tient toutes ses promesses.
La musique et la littérature pour moi sont indissociables, cette vibration littéraire s'agite dès lors qu'il cite ces artistes avec nostalgie, certaines références sont aussi les miennes, de Bashung à Amy Winehouse (un des plus beaux grains de voix qui m'a toujours dépassée) un grand moment de spleen devient envahissant, trop envahissant :
« Voilà, je pense qu'Amy est rentrée chez elle. Elle ne faisait que passer dans notre dimension. Qui n'était pas la sienne. »
Je ne réponds plus de rien… Et ce n'est qu'une infime phrase parmi tant de grands moments.
Il a fallu six ans à l'auteur pour écrire ce roman, six ans de recherche pour retranscrire des aspects techniques, mais ô combien essentiels à la quête d'Ulysse.
Ce qui est une certitude, c'est qu'il faut être sacrément animé pour tenir l'écriture sur un roman aussi dense et divertissant sans dissonance particulière.
J'ai apprécié la pertinence du style, singulier sans exagération, craignant quelque chose de trop barré, alambiqué tout ce qui pouvait me tenir loin de l'histoire, j'ai été surprise de sa fluidité, de son magnétisme et de ses fulgurances.
« Cette force ne doit sûrement pas s'offrir facilement. Elle est rare. Ce n'est pas une pute et ne s'offre pas au premier rebelle venu qui l'achète à coup de regards ténébreux. Elle est un privilège, une exception. »
C'est déroutant je ne m'attendais pas du tout à ça et je n'ai pas peur de qualifier ce roman d'unique, brillant par la richesse culturelle, sa sensibilité et l'émotion qu'il procure, il y a évidemment quelques résonances personnelles liées à tout cela.
Philosophie, spiritualité, alchimie, physique quantique, musicologie autant de thèmes et de symboles qu'il fallait pour écrire une histoire fabuleuse, pleine de sens et d'authenticité, je me sens un peu privilégiée de l'avoir lue.
Si moi, je l'ai lu avec une telle intensité, je n'ai aucun doute qu'Ulysse peut encore convaincre de nombreux lecteurs, des plus terre-à-terre, aux grands voyageurs, c'est bourré de réflexion, de culture musicale et de sensation mystique.
Un réel hommage au peuple Rrom mais aussi à la musique ! Sensationnel !

Lien : https://encoreunlivreweb.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cindyabouchacra
  18 juin 2018
L'Incroyable vie d'Ulysse Marbaud est une invitation au voyage. À travers ce roman, vous accompagnerez, dans sa quête vers l'élévation, Ulysse Marbaud. Il sera guidé par Léa Nathan, une femme qui lui est apparue en rêve lui délivrant un message qui bousculera le cours de sa vie. le héros de cette épopée oscillera entre rêve et réalité, découvrant les secrets des mythes, de la spiritualité, du peuple Rrom, de l'Inde antique, de l'alchimie et de la culture pop… Il fera des rencontres qui l'aideront dans son combat contre le Serpent. Qui est ce serpent et que veut-il ? Il faudra suivre Ulysse dans son voyage et se livrer aux ondes pour le savoir…J'ai été emportée par la poésie de la plume d'Arnaud le Bian qui est un mélange de modernité, de matérialité, d'abstrait, de philosophie et de spiritualité. le style d'écriture est subtil, poétique, raffiné, sensuel… loin de l'indifférence et de la nonchalance qu'on retrouve dans les écrits de la plupart des écrivains d'aujourd'hui… Les détails proposés montrent à quel point l'auteur se soucie de la compréhension totale de son lecteur… même si, parfois, certains sont inutiles. À vouloir trop dire, trop expliquer, on risque de noyer l'essentiel et de troubler la concentration du lecteur. Toutefois, ceci est anodin devant l'écriture, les messages implicites, les symboles, les jeux de mots, les anagrammes, les paroles de chansons, les citations, les informations scientifiques … qui laissent voir les nombreuses recherches effectuées par l'auteur et, surtout, sa grande culture que je ne peux qu'admirer ! Je me suis retrouvée face à un grand hommage aux artistes, écrivains, chanteurs, génies, philosophes et j'ai ressenti le besoin de mieux les connaître, de les respecter ! Plusieurs passages sont touchants, d'autres nous font réfléchir, et d'autres encore nous poussent à remettre en question notre mode de vie, nos véritables envies, désirs, passions, buts…
La fin inattendue rajoute un voile de mystère à cette histoire qui m'a bouleversée et qui m'a abandonnée, le sourire au coin des lèvres, la tête pleine de pensées, de souvenirs et de nostalgie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1468 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre