AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Sweet Tooth tome 1 sur 4
EAN : 9782365777148
296 pages
Urban Comics Editions (04/12/2015)
4.15/5   181 notes
Résumé :
Il y a de cela de nombreuses années, une mystérieuse pandémie frappa la Terre et décima la quasi-totalité de la population. Aux mêmes instants, une nouvelle espèce - mi-homme mi-animale - faisait ses premiers pas. Gus, hybride livré à lui-même depuis la mort de son père, a traversé une Amérique hostile pour comprendre d'où il venait et qui il était. Il a vécu de nombreuses aventures, trouvé des amis fidèles, l'amour aussi, mais surtout la paix intérieure. Des années... >Voir plus
Que lire après Sweet Tooth, tome 1Voir plus
Oblivion song, tome 1 par Kirkman

Oblivion Song

Robert Kirkman

3.92★ (296)

6 tomes

The beauty, tome 1 par Hurley

The beauty

Jason A. Hurley

4.10★ (38)

5 tomes

Ascender, tome 1 par Nguyen

Ascender

Dustin Nguyen

4.19★ (191)

4 tomes

Descender, tome 1 : Etoiles de métal par Nguyen

Descender

Dustin Nguyen

4.23★ (906)

6 tomes

Southern Bastards, tome 1 : Ici repose un homme par Aaron

Southern Bastards

Jason Aaron

4.25★ (237)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 181 notes
5
9 avis
4
15 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
Il y a 10 ans, une terrible et mystérieuse pandémie a ravagé la terre, décimant une grande partie de la population. Depuis, des êtres hybrides naissent. Certains avec de la fourrure, d'autres avec une queue ou des bois. Gus, âgé de 9 ans, est de ces enfants-là. Il vit seul avec son père, dans une cabane cachée au fond des bois. Malgré l'interdiction de son père d'en franchir la limite, Gus s'aventure parfois jusqu'à l'orée de la forêt. le jeune garçon a tout appris de son père, notamment à lire et à écrire. Malheureusement, ce dernier meurt, le laissant seul. Un jour, alors qu'il erre dans la forêt, il croise deux chasseurs qui veulent le ramener avec eux. C'est alors qu'un homme, Tommy Jepperd, apparaît et tue froidement les deux types. Malgré son air bourru, rustre et solitaire, il prendra Gus sous son aile et tentera de l'amener à la Réserve, un endroit où les êtres hybrides comme lui sont en sécurité...

Jeff Lemire nous offre un premier tome étonnant dans lequel on fait connaissance avec Gus, un jeune garçon de 9 ans, orné de bois et d'oreilles de cerf, qui n'aura d'autre choix que de se confronter au monde extérieur, un monde effrayant, et de Jepperd, cet homme bourru et mystérieux au passé trouble qui dit vouloir aider le jeune garçon. L'on plonge dans une atmosphère fantastique, glaciale et oppressante. L'auteur prend le temps de nous présenter les différents protagonistes et d'installer une intrigue captivante et une ambiance particulièrement pesante. Dans ce monde de brutes, entre chasseurs mal-intentionnés, camps de détentions pour les enfants hybrides et trahisons, Gus, à la naïveté si touchante, sera confronté à la cruauté des hommes. Graphiquement, le trait un peu brut, épais et anguleux de Jeff Lemire, la mise en page dynamique et originale, l'intensité des pleines pages, la violence de certaines planches et les couleurs sombres de José Villarrubia font de cet album une oeuvre post-apocalyptique crue et forte.
Commenter  J’apprécie          570
Si j'essaye depuis plusieurs mois de rédiger une chronique sur ce comics, c'est parce que je peine à exprimer mon ressenti. L'Histoire est tragique et touchante à la fois. On s'accroche très vite aux personnages de Gus mais également de M. Jepperd.

Un virus a décimé une grande partie de la population. Très peu de temps après, on a vu naître des bébés hybrides, mi-humain mi-animal.
Gus, aux traits caractéristiques d'un cerf, sera caché et vivra dans une cabane dans la forêt, loin de la civilisation avec son père, qui lui aura appris que le monde est peuplé de gens méchants. Et pour cause, certains pensent que le virus ravageur, a été provoqué par ces enfants mutants. du moins, ils ne comprennent pas pourquoi ces derniers survivent au fléau. Lorsque Gus perd son père, il croise le chemin de M.Jepperd...

Comme toute histoire post-apocalyptique, nous croiserons la route de gens absolument ignobles ainsi que des expériences inacceptables.

J'ai été très vite happé par ce premier tome.
Commenter  J’apprécie          618
Le résumé autant que la couverture m'ont attirée : un garçon étonné avec des bois de cerf sur la tête. Ce garçon, c'est Gus, 9 ans, il vit avec son père dans les bois. Il ne connait pas du tout le monde extérieur et il aime les sucreries. Un jour, son père meurt, le laissant seul. Il sera trouvé par Jepperd, un vieil homme qui veut l'emmener dans un endroit où il sera à l'abri.
Beaucoup aimé cette BD post-apocalyptique ! Gus semble très timide mais attachant, difficile de prendre des décisions à un si jeune âge… Jepperd, au contraire, n'est pas commode mais on sent que de souvenirs douloureux le rongent. le suspens monde doucement avec le parallèle entre les vies de Gus et Jepperd. le mystère autour du Malheur qui s'est abattu sur les hommes il y a quelques années s'éclaircit mais il reste beaucoup de zones d'ombres… Qu'est-ce que Gus a de si spécial ? Pourquoi les enfants naissent-ils ainsi ? Je suis un peu mitigée avec les dessins de Jeff Lemire, certains sont magnifiques, plein de couleurs et d'émotions, d'autres plus inégaux et moins reconnaissables. Mais l'ensemble fonctionne très bien et rend bien compte de l'atmosphère sombre.
A poursuivre avec le tome 2 !
Commenter  J’apprécie          350
Etrange petite bd... Sweet Tooth, histoire à épisodes, en américain, de Jeff Lemire, nominé aux Eisner-Awards.
Sweet Tooth ça veut dire littéralement "Dent sucrée", ce qui veut dire : une passion pour les sucrerie, on dit aussi en français : bec sucré.
Gus, petit garçon étrange - il a des bois de cerfs sur la tête - vit isolé dans les bois avec son père, depuis toujours... enfin, depuis une dizaine d'année. Gus est né 9 ans plus tôt.
L'Affliction, le Malheur, La Maladie, elle, a commencé une dizaine d'années plus tôt. Elle a décimé des milliards de gens, dont sa mère, à Gus. Et après ça, tous les enfants sont nés avec d'étranges malformations, mi-humain mi-animal, et cette transformation semble miraculeuse, car les enfants ne sont pas atteints par la maladie mortelle.
Gus vit maintenant caché dans les bois avec son père qui lui apprend tout. Et surtout à ne pas sortir des bois, et à rentrer se cacher dès qu'il entend un bruit suspect.
Mais un jour le père de Gus meurt aussi de la maladie. Et Gus se retrouve seul. Pas pour longtemps : les chasseurs qui le cherchaient, comme ils cherchent tous les gamins comme lui pour en faire des trophées, le débusquent et s'apprêtent à l'occire. C'est alors qu'apparaît Jepperd, étrange homme solitaire, véritable machine à tuer, qui va prendre Gus sous son aile. Il le convint de l'accompagner à la "Préserve", un endroit de rêve, où les enfants comme Gus sont pris en charge et coulent des jours tranquilles, en sécurité... Mais un endroit comme ça existe-t-il vraiment dans un tel monde ? Gus n'est-il pas un peu trop naïf ? Et qui est Jepperd ? Gentil samaritain à l'âme altruiste, ou chasseur de prime sans scrupule ?
Le style anguleux et sombre du dessinateur Jeff Lemire sert à merveille son histoire de monde violent et malade en pleine mutation. Magnifiquement mise en couleurs, cette histoire à épisodes se dévore, en langue anglaise, de fait on entend bien le "parlé simple et rude", on EST dans l'action, et on veut savoir la suite, on veut savoir ce qui va arriver à ce gentil Gus, petit garçon mutant qui adore les barres chocolatées au point de faire confiance à celui qui lui en offrira.
J'ai d'ores et déjà commandé la suite...
Commenter  J’apprécie          190
La série Netflix qui est l'adaptation de ce comics m'intrigue depuis sa sortie, la bande-annonce m'ayant donné fortement envie de la visionner mais avant cela, je me suis donnée pour objectif de lire l'oeuvre originale dans son intégralité.

Une épidémie est survenue à l'échelle mondiale. Elle a décimé une grande partie de la population mondiale. A la suite de cela, des enfants hybrides sont nés, mi-humains mi-animaux. Nous suivons donc Gus, un petit garçon mi-humain mi-cerf qui vit reclus dans une forêt avec son père malade. Lorsque ce dernier meurt, Gus se retrouve seul et à la merci des chasseurs d'hybrides. Il fera alors le rencontre de Jepperd, qui le prendra sous son aile, le protégera au cours de leur périple dans un monde post-apocalyptique très dangereux. C'est l'inconnu pour Gus. Jepperd veut le conduire dans la Réserve, un endroit secret où l'on dit que se cachent d'autres hybrides, loin de tout danger. Mais c'est un autre sort qui attend Gus, il va se retrouver prisonnier d'un groupe armé qui fait soi-disant des recherches sur la pandémie, faisant d'atroces choses aux enfants hybrides et aux femmes enceintes. Un chercheur verra en Gus un être exceptionnel et peut-être la clé de la catastrophe.

Nous avons un personnage très torturé en la personne de Jepperd qui a perdu sa femme enceinte Louise, victime de ce groupuscule qui veulent se faire les héros de la crise. Il n'a plus de raison de vivre mais va en trouver une nouvelle en la personne de Gus... Il est évident qu'il va vouloir le sauver et se racheter par la même occasion. Gus est assez sympathique, tellement jeune, qui a tout à découvrir, les bonnes choses comme les mauvaises.

On sait peut de choses sur la catastrophe qui a frappé le monde, sur les hybrides. Peut-être que Gus est la réponse, il aurait été le premier hybride mais né avant la pandémie. J'espère donc en savoir plus par la suite car tout ceci est bien mystérieux.

Je ne m'attendais pas du tout à une histoire aussi sombre, aussi noire, aussi violente. Je n'étais pas du tout préparée à cela et en soi, c'était une agréable surprise.

J'ai trouvé que cette histoire est un étrange écho de la nôtre, de l'Humanité, de nos sociétés. de plus, il y a un certain parallèle à faire avec la crise sanitaire actuelle car il est aussi question d'épidémie, de morts, de recherches... et ça m'a fait froid dans le dos.

Alors Sweet Tooth, c'est un énorme pavé de presque 300 pages. Si au début, j'avais un peu peur de par la taille des tomes, je me suis rendue compte que ce n'était pas du tout un problème. Je tournais les pages à une vitesse folle, dévorant l'oeuvre.

La plus grande particularité de ce comics est sans nul doute son graphisme. Il est très très très spécial ! Je n'ai jamais rien vu de tel ! Ce n'est clairement pas "beau", les traits sont grossiers, c'est un style bizarre et pourtant... j'ai adoré car cela sortait de l'ordinaire. Même les couleurs sont chouettes ! Je trouve que tout est raccord avec l'histoire. Mais je me doute bien que ce graphisme, ce style, ne plaira pas à tout le monde.

En bref, ce fut une très bonne lecture, surprenante. Une belle découverte, je ne regrette pas. Je suis très curieuse de lire les autres tomes et d'avoir le fin mot de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (7)
Culturebox
03 août 2021
La série a pour titre Sweet tooth, en anglais dans le texte. Chez nous, on dit d’une personne gourmande en bonbons et chocolats qu’elle a le bec, plutôt que la dent sucrée. Pourtant, ici, pas de douceurs : au menu du jour, la peur, l’angoisse, la fuite, la mort.
Lire la critique sur le site : Culturebox
LesComics
22 juin 2021
Une gueule et du sucre ! La première fois que j’ai croisé Gus du comics Sweet Tooth, je n’ai pas été séduite par la couverture donc dead pour moi ! Mais, depuis beaucoup l’ont désignée comme meilleur comics, alors je me suis lancée. Une pandémie, la population décimée, vu la tendance actuelle, on aurait pu […]
Lire la critique sur le site : LesComics
BoDoi
02 mars 2016
Dans le genre, un classique en puissance.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Telerama
10 février 2016
Entre L'Ile du Dr Moreau, de H.G. Wells, et La Route, de Cormac McCarthy, Sweet Tooth ouvre une troisième voie qui, même au coeur des ténèbres, veut croire en l'innocence et au rachat.
Lire la critique sur le site : Telerama
Sceneario
12 janvier 2016
Lémire n'apporte rien de bien nouveau par rapport à ce qui a été fait jusque là, toutefois il sait très bien rythmer son intrigue !
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD
23 décembre 2015
La série (...) emporte l’adhésion par son contenu à la croisée du merveilleux et du post-apocalyptique, par ses personnages fouillés et convaincants et par ses développements subtils.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest
11 décembre 2015
Les couleurs de J. Villarrubia se marient parfaitement au trait anguleux et nerveux de Lemire. La narration n'en est que plus immersive et prenante.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Citation en anglais, puis traduction française.

Dad says i look just like my mom. But i ain't never seen her.
I ain't never seen no one else my whole life... just my dad.
My dad says so few kids was born after the Accident that God decided to make 'em special. So we got fur, or tails, or antlers.
He says i'm the last one left.
Outside ot the trees is fire and hell, so we's gotta stay here where it's safe.
Says the trees stop the fire from burning us forever. An' if we wait here and pray hard, one day we'll get to go up to heaven and be with mom...
That's what my dad says...
But i been to the edge of the forest, and ain't seen no fire out there. Just snow and falled-over crosses.

Papa dit que je ressemble à maman. Mais je ne l'ai jamais vue.
Je n'ai jamais vu personne de toute ma vie... juste mon père.
Mon père dit que tellement peu de gosses sont nés après l'Accident qu'il a décidé de les faire spéciaux. Alors nous avons des fourrures, des queues, ou des cornes.
Il dit que je suis le dernier qui reste.
Sorti des arbres c'est le feu et l'enfer, alors nous devons rester ici où c'est sûr.
Dit que les arbres stoppent le feu et l'empêchent de nous brûler pour toujours. Et si on reste ici et qu'on prie assez fort, un jour on ira au paradis et on sera avec maman...
C'est c'que dit mon père...
Mais j'ai été au bord de la forêt, et j'ai pas vu de feu là-bas. Juste la neige et des routes à l'abandon.
Commenter  J’apprécie          50
Ces premiers temps sur la route… ça a duré des mois… des années ? Tout est flou. Je ne me souviens que de la faim, de la fatigue et de nous deux serrés l’un contre l’autre au milieu du chaos. En attendant de tomber malade… En attendant notre tour. Tout s’est passé si vite. Le gouvernement, l’armée, ils avaient disparu. Ils s’étaient effondrés. La radio, la télé et tout le reste étaient tombés encore plus vite. On a fait la route avec d’autres gens, au début, partageant ce que nous avions, cherchant tous un endroit sûr où se réfugier… quelqu’un qui nous dirait que tout allait s’arranger. Mais c’était peine perdue. Les camps de survivants se transformaient en charniers de malades en une nuit, et tout esprit de communauté se dissipait au fur et à mesure que la nourriture se raréfiait. Il valait mieux ne pas se faire d’amis, ne se lier à personne d’autre. On a fini par se retrouver que tous les deux. Je n’arrivais pas à décider de ce que je désirais le plus. Mourir avant elle pour ne pas la voir tomber malade ? Ou qu’elle parte avant pour ne pas la laisser seule ?
Commenter  J’apprécie          50
Le grand costaud et moi, on va vite. Très vite... plus vite que je ne suis jamais allé avant... comme si on n'allait jamais s'arrêter.
Commenter  J’apprécie          170
Avant que mon papa tombe malade et meure, il disait qu’il n’y avait que des méchancetés en dehors des bois. Du feu et des démons, et des choses qui font peur. Il disait que je devais rester ici, où je suis en sécurité.
Commenter  J’apprécie          30
Le génie est une réponse à l'impossibilité de vivre, le bondissement du cerf au-dessus de la meute.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jeff Lemire (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeff Lemire
Attention !!! Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donnent rendez-vous chaque samedi à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • • Journal inquiet d'Istanbul - Tome 1 de Karabulut Ersin aux éditions Dargaud https://www.lagriffenoire.com/journal-inquiet-d-istanbul-tome-1.html • Chumbo de Matthias Lehmann aux éditions Casterman https://www.lagriffenoire.com/chumbo.html • Chainsaw Man T13 de Tatsuki Fujimoto aux éditions Crunchyroll https://www.lagriffenoire.com/chainsaw-man-t13.html • Frontier de Guillaume Singelin aux éditons Rue de Sèvres https://www.lagriffenoire.com/frontier.html • Culottées - Intégrale: Des femmes qui ne font que ce qu'elles veulent de Pénélope Bagieu aux éditions Gallimard BD https://www.lagriffenoire.com/culottees-integrale-des-femmes-qui-ne-font-que-ce-qu-elles-veulent-1.html • Aya de Yopougon (8) de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/aya-de-yopougon-vol08.html • La Traque - Dupont de Ligonnès de Valérie Morice, Olivier Petit aux éditions Petit à Petit https://www.lagriffenoire.com/la-traque-dupont-de-ligonnes.html • Comment j'ai retrouvé Xavier Dupont de Ligonnès de Romain Puértolas aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/comment-j-ai-retrouve-xavier-dupont-de-ligonnes.html • Lozère apocalypse - Tome 1 - Livre premier de Stan Silas aux éditions Le Lombard https://www.lagriffenoire.com/lozere-apocalypse-tome-1-livre-premier.html • Audrey Hepburn: Un ange aux yeux de faon de Jean-Luc Cornette et Agnese Innocente aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/audrey-hepburn-un-ange-aux-yeux-de-faon.html • Descender - integrale Jeff Lemire, Dustin Nguyen aux éditions Urban Comics https://www.lagriffenoire.com/descender-integrale-tome-1.html • La Course du siècle de Kid Toussaint et Munuera Jose Luis aux éditions Le Lombard https://www.lagriffenoire.com/la-course-du-siecle.html • le Tatouage mais avec humour + 1 planche de tatouages De Collectif aux éditions Fluide Glacial https://www.lagriffenoire.com/le-tatouage-mais-avec-humour.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #editionsdargaud #editionscasterman #editionscrunchyroll #editionsruedesevres #editionsgallimardbd #editionspetitapetit #editionsalbinmichel 1editionslelomard #editionsglenat #editionsurbancomics #editionsfluideglacial
+ Lire la suite
autres livres classés : comicsVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (349) Voir plus



Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
237 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..