AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365778844
Éditeur : Urban Comics Editions (08/07/2016)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 38 notes)
Résumé :
La fin du monde n'était que le début d'un long voyage pour le jeune Gus, désormais conscient que le sang qui coule dans ses veines pourrait bien être la clé d'un futur possible pour l'Humanité. Maintenu en détention par une milice armée et sans pitié, le jeune garçon devra compter sur l'aide d'un Jepperd avide de vengeance. Ce dernier saura-t-il s'associer aux bonnes personnes ? Car une fois libérées, certaines forces peuvent rapidement devenir incontrôlables. Conti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  16 mai 2017
On retrouve le jeune Gus, toujours enfermé dans le laboratoire avec ses compagnons de fortune, comme lui, enfants hybrides avec des attributs d'animaux. Ils essaient de s'échapper mais la manoeuvre n'est pas aisée… Pendant ce temps, Jepperd, regrettant d'avoir livré le garçon, demande de l'aide à un homme afin de retourner prêter main-forte à Gus.
Beaucoup d'actions dans ce deuxième tome, l'évasion n'est pas facile et la forêt, pas des plus tranquilles. On sent des tensions entre Jepperd et Gus, ce dernier se sentant trahit par celui qu'il considérait comme un ami. Belle bande dessinée de plus de 300 pages, avec souvent des dessins pleine page qui montrent tout le talent de Jeff Lemire. Je les préfère aux dessins plus petits où on a parfois du mal à reconnaitre le personnage ou si quelques années sont passées depuis. le dessinateur maitrise très bien les gros plans avec une ou deux couleurs. Il me tarde d'avoir le troisième et dernier tome de cette série, autant pour admirer les dessins expressifs que pour connaître le dénouement des aventures de Gus et Jepperd.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
yvantilleuil
  07 mars 2017
Chaque sortie d'un album de Jeff Lemire est pour moi l'occasion de faire sa pub car, malgré une popularité croissante, l'auteur reste à découvrir pour de nombreux lecteurs… et il serait vraiment dommage de passer à côté de son oeuvre. de ses oeuvres plus personnelles (Essex County, Monsieur Personne, Jack Joseph soudeur sous-marin) aux séries super-héroïques (Green Arrow, Animal Man…), en passant par de la science-fiction (genre dont je ne suis pourtant pas fan) avec le récent Trillium, l'artiste canadien ne déçoit en effet jamais.
Pour cette saga en solo débutée en 2009, l'auteur livre un récit plus long que d'habitude puisqu'il comptabilise quarante épisodes au total. Après un premier volet qui proposait les onze premiers chapitres de cette saga, la suite de cette trilogie replonge immédiatement le lecteur dans ce monde post-apocalyptique, où la majeure partie de la population a été éradiquée par une pandémie, il y a de cela une dizaine d'années. Depuis le début de la catastrophe, des êtres hybrides, mi-humains mi-animaux, sont apparus, dont le petit Gus. le lecteur retrouve ce gamin de neuf ans qui ressemble à un cerf, là où il l'avait abandonné à la fin du premier volet : enfermé dans une cage avec d'autres enfants hybrides, livrés aux mains d'un scientifique sans scrupules qui espèrent trouver un remède au fléau !
La première partie de l'album développe en parallèle les efforts d'un Jepperd qui s'allie avec une étrange milice pour sauver son ami et le sort de ce pauvre gamin qui intrigue les scientifiques au plus haut point puisqu'il semble être né avant le début de l'épidémie et n'a de surcroît pas de nombril. Une fois libéré de ses tortionnaires, la deuxième partie d'album poursuit le road-trip de Gus et de ses amis, qui décident cette fois de se rendre en Alaska… là où tout aurait débuté. La route est cependant une nouvelle fois parsemée d'embuches et d'étranges rencontres, dont le particulièrement flippant Walter Fish…
Sweet Tooth propose donc un road-trip en compagnie d'un héros dont la naïveté tranche intelligemment avec la dureté du monde qui l'entoure. le lecteur n'a aucun mal à s'attacher à ce pauvre gamin qui se retrouve tout d'abord livré à lui-même et qui court en suite de désillusion en désillusion lorsqu'il découvre les nombreux travers de l'humanité. de plus, en multipliant les allers-retours afin de donner plus de profondeur à ses personnages et afin de lever le voile sur certaines zones d'ombre de son intrigue, Jeff Lemire démontre une nouvelle fois qu'il est un narrateur hors pair.
Visuellement, j'ai toujours fort apprécié le trait de Jeff Lemire et la colorisation sobre de José Villarrubia (déjà présent sur « Trillium ») s'avère une nouvelle fois très efficace. le trait particulier de Jeff Lemire peut rebuter au premier abord, mais je le trouve d'une grande efficacité et son découpage est toujours irréprochable. N'hésitant pas à changer de style lors de flash-backs ou lors de passages imaginaires, voire même à passer à un format à l'italienne lors d'un chapitre entier, l'auteur livre un graphisme qui restitue non seulement l'hostilité de l'environnement ambiant, mais qui saisit également avec brio les nombreuses émotions de ses personnages.
Vivement la conclusion !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cristie
  24 septembre 2017
Gus est un un enfant différent des autres ; moitié cerf, moitié humain. Il vit avec son père dans une cabane au fond d'une forêt. La vie s'écoule paisiblement dans cet Eden mais son père se révèle être malade. Gus n'aura que le temps de lui promettre de ne jamais quitter la forêt.
Puis, il se retrouve seul. Il finit par croiser deux chasseurs qui tentent de le capturer. Il va être sauver par T Jepperd un personnage aux coups de poing faciles et énigmatique. Celui-ci le conduira hors de la forêt mais pour quelles raisons et quelle destination ?
Une belle découverte que ce livre. le thème de l'innocence face à la violence du monde est très présent chez Jeff Lemire et heureusement l'innocence de notre héros compense la violence de certaines scènes. J'avais par moment l'impression de me retrouver dans l'histoire de Cormac Mac Carthy : "La route" mais les rebondissements sont plus présent et m'on tenu en haleine tout au long de l'histoire. Je me suis retrouvée propulsée dans un monde post apocalyptique d'où la majorité de la population avait disparu et l'autre était condamnée. Dans ce monde violent et sans espoir, la présence de ce garçon devient un véritable catalyseur.
Les illustration sont nerveuses, les couleurs vives et sombres. Les cases disposées de façon originale et plaisante. J'ai bien aimé le carnet de croquis avec les commentaires de l'auteur en fin de livre. C'est une belle BD, une BD qui marque, une BD coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-Flore
  19 mai 2017
Qui sont les gentils ? Qui sont les méchants ? A qui se fier ? Dans ce deuxième tome, le jeune Gus et ses compagnons d'infortune ne le savent pas, ne le savent plus. Où aller ? Fuir ou rester ? La survie n'est plus qu'une mince perspective pour certains d'entre eux...
Je n'adhère toujours pas aux illustrations de Jeff Lemire mais j'adore son scénario. Son travail est maîtrisé, son intrigue addictive. On s'attache à ses personnages, un peu manichéens peut-être mais dont la détresse est bien réelle. Cette détresse et cet espoir de trouver un endroit où se réfugier nous prennent aux tripes, me prennent aux tripes. Dans ce deuxième tome, Gus désespère d'être de nouveau heureux. Jusqu'à ce qu'il découvre que même dans les moments sombres, on peut trouver un peu de lumière. Malheureusement pour lui, le bonheur ne durent pas toujours...
Commenter  J’apprécie          20
AmandineAuFildesPlumes
  05 août 2017
Ce que j'en pense:
J'avais beaucoup apprécié le tome 1 et ça commençait à me démanger sérieusement de découvrir le tome 2. Dans ce deuxième volume, j'ai retrouvé Gus et Sheperd. J'ai adoré retrouver ces personnages et leurs aventures. Je ne veux rien dévoiler du scénario (j'ai peur d'en dire trop) mais sachez juste que c'est rondement mené, bien rythmé et ficelé. J'ai été tenue en haleine de bout en bout, un véritable plaisir.
Les personnages connaissent une belle évolution. Gus qui était si innocent et naïf dans le tome 1, se forge un petit caractère (peut être la crise d'adolescence...). Sheperd se dévoile un peu et montre des failles sous son apparence de gros dur. J'aime la façon dont ces deux cohabitent, se jaugent et se protègent. J'aime la relation qu'ils tissent au fil des planches. Autour de ces deux personnages, gravitent d'autres personnes toute avec une personnalité bien à elle. J'ai apprécié le travail sur chacun d'eux.
L'atmosphère qui se dégage de ce volume 2 est très spéciale. Il y a un réel sentiment d'urgence. Bien que le volume soit épais, je l'ai dévoré! Il faut dire qu'une fois les premières vignettes lues, je me suis trouvée engloutie dans l'histoire.
L'esthétique est typique du Comics mais les couleurs sont beaucoup plus sombres et moins criardes. Malgré cette atmosphère obscure, pleins de petits détails apparaissent ça et là. Les illustrations sont très violentes (attention public averti). J'ai également apprécié le mélange des différents genres de dessins. En effet, lorsque nous sommes dans le rêve d'un personnage, l'esthétique est plus légère et vaporeuse.
Bref:
Je veux le tome 3!
Lien : https://aufildesplumesblog.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   07 avril 2017
- C'était... c'était juste un petit enfant animal comme nous. Qui a dû avoir peur. Il croyait qu'on allait lui faire du mal.
Commenter  J’apprécie          120
Pixie-FlorePixie-Flore   19 mai 2017
Quand vous n'avez plus rien à perdre, vous n'avez plus peur de grand-chose.

[p113]
Commenter  J’apprécie          41
CristieCristie   24 septembre 2017
"On a fait la route avec d'autres gens au début, partageant ce que nous avions, cherchant tous un endroit sûr où se réfugier ... Quelqu'un qui nous dirait que tout allait s'arranger ..."
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   19 mai 2017
Je ne peux pas enterrer ces secrets comme j'ai enterré ceux de mon passé. Comme j'ai enterré l'homme que j'étais.

[p83]
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jeff Lemire (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeff Lemire
Vidéo de Jeff Lemire
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2807 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre