AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369902361
Éditeur : Editions Ca et Là (19/04/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Avant les premières grandes vagues d'immigration chinoise au XVII siècle, Taïwan était habitée par des groupes aborigènes, dont les langues et les traditions ont en grande partie disparu. Les Amis sont l'une des tribus qui subsistent sur l'île. En 2013, une amie de la dessinatrice Li-Chin Lin, Hsiao-Ching, décide de s'installer à Dulan, un village Amis de la côte est. Elle y monte un projet de ferme bio et noue rapidement des relations fortes avec les Amis, puis en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
KrisPy
  30 juin 2017
Li-Chin Lin est née à Taïwan en 1973. Après des études d'histoires, elle quitte son pays pour la France, où elle vient étudier l'Art de l'image, à Angoulême puis à Valence. Elle réalise des courts métrages d'animation, puis se met à l'illustration en 2002 en collaborant à des fanzines. Elle réalise 2 livres pour enfants qui seront publiés à Taïwan.
En 2012 elle publie son 1er roman graphique, Formose, où elle raconte son enfance et l'histoire de son pays.
Elle vit à Valence.
Là elle revient sur le pays de son enfance, et plus particulièrement sur la région de Dulan, plage paradisiaque appartenant aux Amis, une tribu aborigène de l'ile.
Cette plage s'est vue défigurer par la construction d'un hôtel gigantesque, les Chinois sont à l'origine du projet, et les habitants, mal informés, ont été spoliés.
C'est le livre d'une lutte, de la lutte d'une minorité contre une majorité écrasante : les Amis contre le capitalisme, le progrès envahissant.
Il faut aussi lutter contre le projet d'implantation d'une déchetterie nucléaire sur l'ile aux orchidées.
Tout une écosystème en danger. Sachant aussi que la région est sujette aux tremblements de terre et aux tsunamis, on se demande pourquoi les erreurs du passé ne servent toujours pas à se remettre en question pour l'industrie du nucléaire...
Ce livre raconte les combats de minorités tribales contre les autorités locales, obnubilées par l'appât du gain. Une histoire vieille comme le monde.
Le dessin de Li-Chin Lin est inégale : déployé sur une page, il est beau, expressif, vibrant. Ramené à des petites cases, il perd sa lisibilité, il est parfois moche, et brouillon.
Mais j'ai appris des choses sur ce peuple fier et libre. Et j'aime bien l'esprit positif de Li-Chin Lin et de ses amis Amis.
Livre à échanger, dans un esprit de libre-partage et circulation de l'information.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
KateMoore
  15 juillet 2017
Je voulais d'abord remercier Babelio qui m'a permis, grâce à la Masse Critique, de découvrir cette auteure de bande dessinée taïwanaise.
Après un premier roman graphique consacré à Taïwan (Formose en 2011), Li-Chin Lin réalise avec Fudafudak un reportage passionnant sur l'une des communautés aborigènes de l'île, les Amis.
Avant l'arrivée des immigrés chinois au 17e siècle, Taïwan était habitée par une vingtaine de groupes aborigènes, pour la plupart aujourd'hui assimilés. Les Amis sont l'une des tribus indigènes qui subsistent.
En 2013, une amie de Li-Chin, Hsiao-Ching, décide de quitter la capitale, Taipei, pour s'installer à Dulan, un village Amis de la côte Est.
Elle y monte un projet de ferme bio et noue rapidement des relations fortes avec les Amis. Elle en vient à défendre leurs intérêts, et milite avec eux contre un énorme projet de complexe hôtelier sur la plage de Fudafudak, proche de Dulan.
Réalisé entre 2013 et 2015, Fudafudak décrit l'installation de Hsiao-Ching dans ce village, la mise en place de son projet de ferme bio, ses relations avec les aborigènes, ainsi que l'histoire du conflit avec les autorités locales jusqu'à la conclusion de l'affaire Fudafudak.
Li-Chin a vécu avec Hsiao-Ching et les Amis pendant plusieurs mois. A travers le récit de leurs quotidien, elle montre comment une minorité tente envers et contre tout de préserver ses coutumes et son cadre de vie, face à un gouvernement obnubilé par des intérêts financiers.
Li Chin est née à Taïwan en 1973. Après des études artistiques en France, elle se lance dans la bande dessinée en 2002 (Fanzines, livres pour enfants). Son premier roman graphique (Formose paru en 2011) est totalement autobiographique : sa jeunesse passée sous le régime dictatorial, son attrait pour le dessin... Aujourd'hui, elle vit à Valence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Rhl
  16 juillet 2017
Li-Chin Lin raconte ici son séjour à Dulan, petit village de la côte ouest taïwanaise, où son amie Hsiao-Ching s'est installée pour monter une ferme bio. Elle va ainsi décrire le quotidien de son amie qui pratique une agriculture respectueuse de l'environnement et lutte aux côtés des aborigènes Amis, membres de l'une des rares tribus autochtone qui subsiste à Taïwan, contre l'implantation d'un complexe hôtelier sur la belle plage de Fudafudak ainsi qu'un projet d'enfouissement de déchets nucléaires.
C'est donc un témoignage riche et intéressant que nous livre ici l'auteure dessinatrice. Elle parvient à décrire avec simplicité et humour une situation à la fois très localisée (on apprend alors beaucoup sur cette région de Tawaïn et le peuple Amis) et généralisable (opposition de minorités à de grands projets capitalistes et destructeurs de l'environnement, initiatives locales d'agriculture biologique,...).
Le crayonné qui se rapproche du croquis ainsi que la mise en page renforcent l'aspect « carnet de voyage », observations prises sur le vif qui servent assez bien le récit, même si personnellement, j'aurais mieux imaginé un « reportage » en couleurs, avec des aquarelles par exemple.
Enfin, ce fut une belle découverte et cette bande dessinée m'a donné envie de suivre l'auteure. Je remercie donc Babelio et son opération Masse Critique ainsi que les éditions çà et là que je découvre avec ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (3)
BoDoi   22 juin 2017
Si le sujet est passionnant et qu’on apprend beaucoup de choses, la narration est un peu chaotique et parfois laborieuse, surtout dans les premiers chapitres.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo   01 juin 2017
Li-Chin Lin témoigne avec une grande humanité des coutumes, des craintes et des espoirs des peuples autochtones, sensibilisant du même coup le lecteur à l’épineuse question de leurs droits.
Lire la critique sur le site : Bedeo
ActuaBD   26 mai 2017
Li-Chin Li nous offre donc une jolie rencontre avec le peuple Amis. Son livre fourmille de détails, mais sa description du quotidien permet à son approche de n’être jamais pesante.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KrisPyKrisPy   04 juillet 2017
Smangus : village des aborigènes Atayal, connu pour la forêt des arbres géants avoisinante.
Les habitants de Smangus ont refusé toute implication du gouvernement local et des promoteurs immobiliers.
Ils ont décidé de s'autogérer. Le village fonctionne comme un "kibboutz", tout le monde travaille pour la commune et reçoit un salaire.
- Un "kibboutz" ? On dirait une ferme communiste !
- ça a l'air bien. Les aborigènes ont pris leur destin en main comme par le passé.
- Oui avant l'arrivée des chinois et des occidentaux nous gérions nous-mêmes notre village. Nos ancêtres le faisaient, nous en sommes capables nous aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : taïwanVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Li-Chin Lin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
449 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre