AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Robert Laffont

Les Éditions Robert Laffont ont été fondées en 1941 par Robert Laffont, et proposent principalement des biographies, des témoignages, de la littérature française et étrangère. De nombreuses collections composent son catalogue : “Bouquins”, “Pavillons”, “Réponses”, “Ailleurs et Demain”, ou encore “Best-Sellers”.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Robert Laffont



Dernières parutions chez Robert Laffont


Dernières critiques
Holon
  05 décembre 2022
Le cinquième cavalier de Dominique Lapierre
L'Auteur Dominique Lapierre est décédé, lui et Larry Collins ont écrit plusieurs histoires et celles que je retiens en mémoire est La Cité de la Joie, mais surtout « Le cinquième cavalier » que j'ai lu il y a au moins quarante ans. Une histoire de chantage nucléaire avec Kadhafi comme le méchant de l'histoire. N'oublions pas à l'époque, alors que Nostradamus revenait à la mode, que le nouvel Antéchrist gouvernait la Libye. Un thriller extraordinaire et palpitant qui nous rappelle le même chantage que la Russie nous offre pour continuer son carnage en Ukraine. Un livre à lire.
Commenter  J’apprécie          21
La_chroniqueuse
  05 décembre 2022
La Reine de Saba de Halter Marek
J'ai pu rencontrer Marek Halter au salon du livre de Paris, un homme sympa, un peu la figure d'un Moïse littéraire vu sa barbe. Et finalement, je me suis laissé tenter par un de ses livres, cette fabuleuse rencontre entre la reine de Saba et le roi Salomon. Tout un péplum en fait : mais j'ai été un peu déçue que cette fameuse histoire d'amour, véritable compétition oratoire où, entre autre, des énigmes ont été posées par le roi, mais ça tombe à plat. Puisque, l'épisode s'est soldé par l'échec des réponses de la reine qui a dû se plier, ensuite, aux étreintes du roi. Puis le charme agissant, elle en tombe finalement amoureuse ! Dommage que ce ne soit pas très élaboré dans le texte ! C'est quand même le zénith de l'histoire dans la version biblique !

Halter raconte l'histoire de la jeune reine, depuis la chute de son père sur la péninsule arabique jusqu'à la reconquête du royaume dans son intégralité, et montre qu'une femme peut être aussi impétueux, déterminé, voire sauvage qu'un homme. La reine de Saba avide de pouvoir est très rusée. Malgré sa grande beauté, c'est une tigresse. Néanmoins, l'auteur en fait une poétesse, inventant des chants à toute occasion, ce qui fait un peu "musical", comme dans les péplums des années 50. J'ai eu du mal à y croire, ça sonne juste faux !

Le style est bien, l'écriture plaisante à lire même si c'est un peu artificiel et très "posé". Reste qu'à la fin du livre, on se demande toujours si elle a véritablement existé ! Car, entre la version de la bible, puis celle de Hollywood. On est vite dépassé. Ensuite, j'ai vu qu'il y a moult écrivains qui la situent en Éthiopie ! Ce qui parait bizarre, vu que le royaume de Saba d'un point de vue archéologique,j'ai regardé sur internet, se situe au Yémen ! Alors, je pense que pour découvrir la véritable histoire de cette reine légendaire, il va nous falloir d'autres livres moins "romancés" que celui çi. C'est pas mal, mais sans plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
saigneurdeguerre
  04 décembre 2022
Pour seul refuge de Vincent Ortis
Montana. USA.

Qui est ce petit homme enchaîné dans une grotte glaciale où il vit au milieu de ses excréments ? Qu’a-t-il fait, ou que n’a-t-il pas fait, pour mériter pareil sort ?

Et ce juge, Edward Mac Carthy, qu’est-ce qui lui a pris de s’engager avec sa Lincoln flambant neuve sur cette route enneigée ? A quoi bon avoir payé une fortune pour voir sa voiture tomber en panne dans un coin où ne passe aucun véhicule et alors que la neige commence à tout recouvrir tandis que les températures continuent de chuter ?

Qui est Ted ? C’est une armoire à glaces qui semble parfaitement connaître la région et les aléas météorologiques…



Critique :



Peut-on « corriger » les erreurs de la justice quand on est persuadé que le juge a mal jugé ? C’est ce que décide un policier après qu’un jeune Indien (Amérindien, pour être précis) accusé de viol et d’autres sévices pires encore allant jusqu’au meurtre, ait été condamné à une peine de cinq ans… Et n’en passe que trois derrière les barreaux… Il faut dire que le jeune en question a eu une enfance pour le moins pénible avec un père alcoolique d’une rare violence. Pendant le procès, des militants manifestent à l’extérieur du tribunal dénonçant les brutalités policières et leur attitude raciste. Les politiques s’en émeuvent car un jugement « trop lourd » pourrait déclencher une déflagration sociale. Remarquez que l’avocat de l’accusé est un artiste du barreau et qu’il sait comment ridiculiser les témoins à charge, y compris les spécialistes travaillant pour la police.

Un policier « en congé » est bien décidé à ouvrir les yeux du juge sur le condamné avec lequel il s’est montré si compréhensif. Pour cela, il est obligé de l’enlever après l’avoir entrainé dans un piège finement pensé.



J’ai dû me forcer au début pour pénétrer dans l’histoire qui me paraissait très décousue. Puis, petit à petit, j’ai commencé à m’intéresser à ce projet de vengeance, appréciant l’architecture de l’histoire labyrinthique construite par l’auteur. Je ne serais pas étonné que certains lecteurs n’apprécient pas le côté invraisemblable d’une telle machinerie avec autant de rouages. Pourtant que ce soit Agatha Christie ou Conan Doyle, ils n’ont rien fait d’autre.



Voilà donc un thriller hivernal à suivre de chez vous bien emmitouflés avec un minimum de confort pour ne pas succomber au froid mortel dans lequel beigne cette histoire.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50