AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848093242
Éditeur : Joca Seria (27/08/2019)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Nathan Weissman embarque malgré lui pour une transatlantique sur le Queen Mary II.
A bord, le vieil homme se remémore une précédente traversée qu'il fit soixante-quinze ans auparavant.
C'était en mai 1939. Ses parents lui avaient procuré un billet sur le Flandre à destination de La Havane, lui confiant la charge d'anticiper leur fuite hors de l'Allemagne nazie.
Au fil des pages du journal qu'il tient durant son voyage, les souvenirs remontent,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cicou45
  23 septembre 2019
Quelle claque ! Ouvrage reçu dans le cadre de la dernière opération de Masse Critique, je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Joca Seria pour l'envoi de ce sublime ouvrage.
Un octogénaire,embarque à bord du célèbre bateau britannique le Queen Mary II, cadeau de sa petite-fille. Ce qu'il ignore encore c'est qu'à bord de ce paquebot vont se mêler des souvenir qu'il a fait sur un autre transatlantique il y a bien des années de cela, alors qu'il tentait de fuir une Allemagne ravagée par la guerre et où il ne faisait vraiment pas bon d'être considéré comme un Allemand juif. Parti seul, abandonnant contraint et forcé ses parents et sa soeur, il espérait encore à l'époque pouvoir fuir la folie des hommes. Recueilli par une famille française, il y découvre alors ses premières amours mais là encore, il sera chassé. Obligé de vivre avec un nom francisé pour tenter d'échapper à des monstres humains mais aussi aux camps d'extermination, Nathan Weissman de son vrai nom n'est pas au bout de ses peines car en quelque sorte, malgré le fait qu'il se soit marié et ait une petite fille, devra fuir encore durant de nombreuses années, toujours et encore...fuir pour tenter d'échapper à cette barbarie et à cette haine contre les juifs.
A bord du Queen Mary, notre protagoniste se souvient et note ses pensées, comme il l'a toujours fait, sur son carnet de bord. Il va notamment faire la rencontre d'une belle inconnue mais le lecteur devinera entre les lignes (ou pas et cela me concerne) quelle est cet ange ressorti du passé ou de ses rêveries les plus folles.
Un roman captivant, extrêmement bien écrit mais en ce qui me concerne, avec quelques zones d'ombres qui persistent encore suite à cette première lecture et je dirais que c'est tant mieux. Moi qui ne lit d'ordinaire jamais le même livre deux fois, peut-être cette fois-ci ferais-je une exception mais dans quelque temps. Pou l'instant, pardonnez-moi mais il faut que je me remette de mes émotions...Un ouvrage que je ne peux que fortement vous recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          453
TheReadingBee
  23 septembre 2019
Je remercie les éditions Joca Seria de m'avoir envoyé cet ouvrage via la masse critique Babelio de septembre 2019.
Que dire de Traversées ? C'est un voyage calme, émotionnel et captivant (lu en deux jours) que j'ai pu vivre via cette lecture.
J'ai en premier lieu adoré le format (inhabituel pour une abonnée aux poches), la couverture froide à l'extérieur contrebalancée par un ton rouge plus chaleureux à l'intérieur ainsi que sa texture si douce. Ça commençait bien, c'est un bel écrin pour une histoire.
Ensuite, j'ai apprécié le style du journal intime. C'est bref, incisif, rapide, pas trop de détails inutiles et cela permet de plonger au plus près de la pensée du narrateur. J'ai aimé voyager dans la tête de se vieil homme commentant sa traversée présente et se remémorant sa vie en période de guerre et d'après guerre. J'ai été touchée par les souvenirs qu'il conserve de ses parents ainsi que par l'amour maladroit qu'il porte aux siens. J'ai été émue par ses pensées qui font souvent sourire mais peuvent aussi fendre le coeur. J'ai aimé ne pas tout savoir mais en apprendre assez. J'ai apprécié les personnages secondaires.
Et surtout, jai aimé la fin, d'une grande finesse à mon sens.
Je ne me serais pas tournée vers ce livre sans la masse critique, mais j'ai apprécié le voyage pour toutes les raisons ci dessus et pour le sentiment d'apaisement qu'il m'a procuré. Un ouvrage sans revendication, qui témoigne délicatement de ce qui fût en toute sobriété.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
zebres16
  11 octobre 2019
A bord du Queen Mary II, Nathan Weissman, se remémore sa précédente traversée. Contraint de fuir l'Allemagne nazie et de préparer un meilleur avenir pour sa famille, au bord du Flandre, il doit rejoindre la Havane.
Mais ce voyage ne sera le début que d'une longue fuite en avant, jusqu'à en perdre son identité…
Aujourd'hui, c'est à New York qu'il se rend, et le calme ou la colère de l'Atlantique, lui permettent de se pencher sur sa vie, en confiant ses réflexions, ses émotions à son journal de bord …..
Qu'est ce qu'une vie sans ancrages….c'est toute la question de ce court et, très sensible roman.
Pas de fioritures, peu d'informations, juste le résultat d'une vie d'errance, qui arrive enfin à bon port.
Je remercie vraiment cette masse critique et les éditions Joca Seria, pour cette très jolie découverte.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   21 septembre 2019
"Le temps faisait son oeuvre, les vies d'avant et les visages aimés s'effaçaient par blocs entiers. Il fallait résister de toutes ses forces pour ne pas oublier."
Commenter  J’apprécie          170
cicou45cicou45   20 septembre 2019
"Il n'est aucune sensation qui soit plus agréable dans la vie que d'abaisser les paupières et de s'enfoncer dans un fauteuil crapaud crème et bleu roi. Se laisser bercer par les voix des passagers et se sentir partir. Le corps las. Ne saisir plus que des bribes de conciliabules étouffés."
Commenter  J’apprécie          90
cicou45cicou45   22 septembre 2019
"La rumeur villageoise, si acerbe soit-elle, jamais n'atteindrait le dénigrement que je m'infligeais à fréquence régulière."
Commenter  J’apprécie          140
cicou45cicou45   20 septembre 2019
"A qui je dois des comptes, à part au Bon Dieu ? Et ça encore, ça se discute."
Commenter  J’apprécie          210
cicou45cicou45   22 septembre 2019
"Je menais alors une vie tranquille, sans attache. A beaucoup d'égards, semblable au lit mobile de la rivière. En vérité, une vie atone et anesthésiée.
Dix-sept ans de bagne. Et pour quoi au juste ? Expier la mort de mes parents.
Payer pour les avoir abandonnés. Une vie en quarantaine à honorer leur souvenir en me punissant d'être vivant."
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : journalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Autres livres de Stanislas Mahé (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1739 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre