AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.98 /5 (sur 197 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 9/02/1962
Biographie :

Julia Billet est une autrice française de romans, de nouvelles, de scénarios de bande dessinée et de poésie.

Elle est professeur à l'École supérieure d'art d'Épinal et enseigne dans une association d’aide aux migrants. Elle anime aussi des ateliers d’écriture à l’école, en prison et auprès des malades d’Alzheimer.

Elle est l'auteur de plusieurs romans, de livres pour la jeunesse, de recueils de nouvelles et de recueils de poésies.

En 2018, elle reçoit le Fauve d'Angoulême Prix Jeunesse, le Prix Artemisia de la fiction historique, le Prix Raconte nous l'histoire, le Prix Premio Andersen et le Prix "A l'ombre du grand arbre" pour son album "La guerre de Catherine".

Source : www.rue-des-livres.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Julia Billet   (26)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Davy Mourier présente les albums de la Sélection Jeunesse ép.6 "La Guerre de Catherine" de Julia Billet & Claire Fauvel Ed. Rue de Sèvres Lire les 1ères pages : http://bit.ly/GuerreCatherine Programmation et infos sur www.bdangouleme.com ou sur les réseaux avec @actudufauve #partageonslaBD

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
michfred   13 janvier 2020
La guerre de Catherine de Julia Billet
Je me souviens comme je me suis séparée de papa et maman, pressée de les voir partir, alors qu'eux me serraient dans leurs bras avec cette force que je saisis aujourd'hui: la peur de ne jamais revenir. Mes parents savaient déjà ce que signifieraient le manque et l'absence. J'étais trop impatiente, trop insouciante aussi pour me rendre compte qu'ils me disaient peut-être adieu à ce moment-là. Je n'avais rien compris et les avait vus partir avec soulagement.
Commenter  J’apprécie          160
orbe   23 juillet 2013
Promesses de Julia Billet
Ankidou était de plus en plus curieux de lui, ce drôle de garçon qui n'essayait même pas de l'aborder, qui ne l'avait jamais vraiment approché et qui ne souriait jamais, comme lui. Il y avait juste leurs yeux qui échangeaient les silences, et puis des questions muettes.
Commenter  J’apprécie          90
chardonette   17 avril 2010
Alors, partir ? de Julia Billet
Ecrire le monde des miens et le donner à lire, à eux et aussi aux autres, à ceux qui ne savent rien de nous, à ceux qui ont peur de nous ou qui gardent en eux la haine des siècles passés.
Commenter  J’apprécie          90
zazimuth   22 février 2017
Petites histoires de quartiers de Julia Billet
Dans ton pays, si on traite quelqu'un de nègre, on est taxé de raciste, mais quand on l'appelle black, on est dans le coup, dans le mouv' comme disent les chanteurs aujourd'hui. Moi qui suis noire comme Solex, ça me fait bien rire ; black ça évite le mot noir, et le noir, tout le monde sait, ce n'est jamais bien propre. (…) Alors que black, ça fait américain, basketteur, sapeur, chanteur... c'est classe, propre, riche. Mais quand tu y penses, black, ça veut juste dire noir. (p.125)
Commenter  J’apprécie          80
dedanso   12 novembre 2020
La guerre de Catherine de Julia Billet
A deux heures moins cinq, nous partons tous les trois en salle bleue où notre classe se réunit pour décider de l'organisation de la semaine. Il faut dire que cette Maison des enfants est un endroit très spécial. C'est bien une école, avec de vrais instituteurs et professeurs, une directrice et un mari directeur, sauf qu'ici rien ne ressemble à l'école. Ce sont les élèves qui s'organisent pour les classes, les enseignants ne nous font pas de cours mais nous apprennent à chercher dans les livres, à faire des interviews, à scruter le ciel, à observer les oiseaux, à compter toutes les sortes de nuages. Pas de cours de calcul, d'histoire, de français. Ce sont les élèves qui vont chercher et découvrir ce qu'ils ont à savoir du monde.
Commenter  J’apprécie          60
barbelia   30 mai 2013
Salle des pas perdus de Julia Billet
Salomé a mangé, Salomé a dormi. La vieille a repris ses longs monologues. Elles ont marché, dormi encore. La vieille ne pose pas de questions à l'enfant. Mais elle se repasse le film de ses confidences, encore et encore.
Commenter  J’apprécie          70
psambou   18 mai 2014
La guerre de Catherine de Julia Billet
Je vais dans mon élan jusqu'à lui exprimer ma théorie sur les images qui préexistent dans un monde invisible, ces images qui attendent que l'on capte leur lumière. Notre rôle de photographe comme passeur d'images, venant révéler un monde que personne ne voit, mais que l'appareil photo permet de déceler puis de saisir si on est prêt. (p.121)



Donner le temps à chaque cliché, attendre le bon moment, ne pas hésiter quand je sens que quelque chose s'inscrit dans mon viseur et laisser mon doigt en suspens quand je ne suis pas sûre de la construction de l'image ou de la luminosité... Les images ont une architecture intérieure, et tant que le photographe n'a pas reconnu cette organisation précise, il ne peut être dans la justesse. C'est sans doute pour cela que je n'arrive pas, à certains moments, à déclencher. (p.171)



Commenter  J’apprécie          50
beamag87   28 janvier 2017
Salle des pas perdus de Julia Billet
Elle se souvient de l'arrachement qui l'a déchirée un jour, il y a bien longtemps. Ce morceau d'amour mort un été. Elle se souvient de cette part d'elle qui l'a quittée, sa part manquante. Depuis, elle est en errance, bornant sa peau à des restes d'autrefois, quand elle était encore à la vie.
Commenter  J’apprécie          60
sylvicha   30 octobre 2012
Une bonne nouvelle de Julia Billet
- Tu crois que nous avons le droit d'être heureux, en plein milieu du ciel, alors que dans certains endroits, en bas là-bas, des hommes, des femmes et des enfants pleurent et ne dorment plus ?

- Bien sûr ! Je sais que si je mets des couleurs sur les murs, si j'écris des poèmes dans le creux du ciel, si je chante et que ma musique arrive aux oreilles d'un de ces hommes,d'une de ces femmes, d'un de ces enfants, ils croiront peur-être à nouveau que le monde recèle de la magie et même de l'humanité.

Si je ris assez fort, des grelots glisseront dans les cascades fraîches et apaisantes
Commenter  J’apprécie          50
barbelia   30 mai 2013
Petites histoires de quartiers de Julia Billet
- Vous savez madame, j'étais au petit supermarché du coin, la semaine dernière, Élisa est entrée avec sa mère et j'ai vu la caissière appeler le vigile et lui dire "Attention, des gitans !". J'ai bien vu ce qui s'est passé ensuite : le vigile les a suivies pas à pas, dans tous les rayons, jusqu'à ce qu'elles passent à la caisse. [...]
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La guerre de Catherine

Quel est le vrai prénom de l'héroïne ?

Lise
Catherine
Rachel
Chloé

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : La guerre de Catherine de Julia BilletCréer un quiz sur cet auteur

.. ..