AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782378550073
224 pages
Assyelle (16/08/2018)
4.75/5   6 notes
Résumé :
Lorsqu'il entreprit son Voyage avec un âne dans les Cévennes, en septembre 1878, Robert-Louis Stevenson n'avait que vingt-huit ans et il cherchait à fuir le souvenir de Fanny Osbourne. Il est fort douteux que ce périple l'ait aidé de ce point de vue, ou alors d'une façon inattendue, puisqu'il la retrouva dès l'année suivante et l'épousa finalement. Par contre, il garda certainement de son aventure un autre souvenir, déterminant pour sa carrière d'écrivain et ses fut... >Voir plus
Que lire après Mes barricades mystérieuses : Sur le chemin de StevensonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Pour le lecteur citadin qui s'aventure avec l'auteur sur les traces de Stevenson, le dépaysement est total, au coeur de la nature la plus belle et la plus sauvage, entre le Velay et l'Ardèche. Au long du chemin, à travers forêts et plateaux rocailleux, les rares rencontres d'hommes et d'animaux paraissent des miracles. le voyage est aussi un itinéraire intérieur, intellectuel et spirituel. Par la pensée, la musique, la littérature, l'ami qu'il va rejoindre accompagnent le marcheur solitaire. le corps souffre et peu à peu les « barricades mystérieuses » cèdent. Les souvenirs s'imposent, ceux des drames en particulier, l'émotion surgit. Ce récit est le témoignage précieux d'une expérience humaine et, en définitive, un message d'espoir.
Commenter  J’apprécie          30
"Mes barricades mystérieuses - Sur le chemin de Stevenson", un titre à la fois évocateur - il place le lecteur dans un espace géographique bien précis - et qui interpelle - quels mystères se cachent sur ledit chemin ?
Ce livre est une invitation au voyage, physique, mental, spirituel. En partageant avec le lecteur ses pensées vagabondes, philosophiques, ses douleurs enfouies, l'auteur permet à celui-ci de se reconnaître, parfois, mais aussi et surtout de découvrir la vision de la vie sensible, poétique, impactante, d'un homme qui a vécu et qui chemine à travers les paysages de nature à la recherche de quelque vérité dont il semble parvenir, de temps à autre, à dessiner les contours. La plume de JB Marsaut est talentueuse, au moins tout autant qu'est nourrie sa réflexion intellectuelle. Après la découverte de ce premier livre de l'auteur, c'est sans hésiter que je vais me plonger dans son nouvel ouvrage, "Te'Ura Tehei",... et peut-être bien suivre les pas de Stevenson dans les Cévennes !
Commenter  J’apprécie          10
Découvrir le chemin de Stevenson à travers les Cévennes avec l'auteur est autant une balade sur les sentiers de l'arrière pays que sur ceux de la vie. C'est une France intemporelle que l'on découvre avec douceur par la poésie du langage de l'auteur, et avec peine par l'exploit physique et émotionnel de ce périple. Je l'ai lu lentement, comme accompagné quotidiennement par un petit bout de chemin, jusqu'à découvrir les ravages de la vie et de l'injustice de nos existences. le verbe de JB Marsaut est si touchant que malgré les aléas de la vie, parfois au delà du soutenable, on continue cette longue marche avec lui. C'est un véritable voyage dans la vie qu'il partage avec nous et qui nous marque à jamais.
Commenter  J’apprécie          20
On connaissait les "Rêveries du promeneur solitaire" de JJR, on découvre "Mes Barricades mystérieuses'' de JBM... On se glisse d' abord dans la peau du marcheur, sous le charme des paysages et de leur histoire, partageant son quotidien, sa curiosité, ses rencontres . L'esprit de Stevenson est là.
Puis au fil des pages et des longues marches solitaires, l'esprit vagabonde, l' auteur nous entraîne dans ses rêveries, faites de méditation sur la vie et le temps qui passe, sur la religion, l'amitié, de souvenirs heureux ou douloureux, de réflexion sur la société et le genre humain, ....
Le style est léger, agréable à lire, cultivé sans être pédant, riche de références historiques . Un auteur qui a d' autant plus de mérite qu'il n'est pas issu du sérail littéraire.
Commenter  J’apprécie          11
J'ai aimé suivre l'auteur sur ce chemin, le suivre dans la découverte et l'histoire du paysage et des villages traversés, dans ses rencontres et les difficultés surmontées mais aussi dans son cheminement intérieur, celui de ses pensées oniriques, philosophiques, affectives. Pour avoir marché solitaire, j'ai bien reconnu cette expérience que JBM a vécue et qu'il réussit si bien à partager avec son lecteur. Dans un style très agréable, il nous montre comment Stevenson l'a guidé sur ce chemin qui l'a conduit à progresser sur son chemin de vie au-delà de ses "barricades mystérieuses". Et comme Stevenson, il montre à son lecteur une voie pour partir à l'assaut de ses propres barricades intérieures...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Mon cher Robert-Louis, mon voyage a duré douze jours, et sans âne. J’eusse pu l’accomplir en onze, du moins en théorie. (…)

…Je crois que je me cherche, que je me teste, que je voudrais savoir qui je suis et ce que je veux vraiment. Et que je compte sans oser me l’avouer sur cette marche forcée pour m’aider dans cette quête… Aurai-je une réponse d’ici la fin de mon voyage ?

C’est un peu comme la barrière des Pyrénées : magnifique et scintillante dans le lointain, aperçue par beau temps depuis certains points de vue encore éloignés dans le Tarn-et-Garonne comme sur les hauteurs à la sortie de Moissac, par exemple ; et très présente mais cachée, mal appréhendée dans toute sa dimension lorsqu’on gravit timidement ses premières rondeurs douces et vertes et que les sommets s’affaissent puis se dissimulent au regard, dans le sud du Béarn et dans les vallons du Pays basque.
Commenter  J’apprécie          21
Le lecteur parcourt simultanément trois chemins. Le plus connu : celui de Stevenson, le plus douloureux : celui des guerres de religions dans les Cévennes, et le plus intime : celui de J.-B. Marsaut. Les trois convergent vers une belle leçon d'humanisme, de modestie et d'espérance.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : récit de voyageVoir plus

Autres livres de J.-B. Marsaut (1) Voir plus

Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
599 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..