AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Éditeur : Alexandrie On Line (13/02/1960)
5/5   1 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Woland
  19 août 2008
Le Thème :
"Le boulot à la fabrique n'est pas des plus enrichissants, dans tous les sens du terme. Ce n'est pas une vie mais c'est celle d'André. Avec son père, ses frères, ils se lèvent chaque matin pour aller raboter, dégauchir, assembler, vernir. Faire autre chose ? Dans une ville comme celle-ci, presque un coron ? Certains ont dû essayer, sans doute. En tout cas, personne ne les a vu revenir, se pavaner dans des grosses américaines. Ce qu'ils n'auraient pas manqué de faire si ça s'était si bien passé.
Heureusement, au milieu de tout ça, il y a Rose, Rose qui a ses défauts mais qui est là. C'est déjà une qualité. Elle attend, elle se débat avec une belle mère qui a du mal à supporter sa présence quotidienne, elle voudrait bien trouver du travail, mais personne ne lui en donne. En chercher ? Ca se fait ? Cette petite vie pourrait très bien continuer des années comme ça si elle n'allait pas ramasser un spermatozoïde qui traîne. Et cette graine là, André est sûr qu'elle n'est pas de lui. Qu'est-ce que vous feriez à sa place ?"
A ce jour, le meilleur ouvrage de Jean Matrot, en tous cas sur Alexandrie.
Personnages plus vrais que nature, qui ont tant de mal à exprimer leurs émotions, surtout quand celles-ci sont troubles. Intrigue d'une construction quasi horlogère, d'une noirceur terrible parce que solidement enracinée dans une situation banale.
J'étais entrée dans ce roman en redoutant un peu, je l'avoue, que cela ne se terminât dans la pègre mais non : tout ici parle du quotidien, les décors, les personnages, les faits. Ce qui renforce cette constatation : le Mal, quand il se dissimule dans la vie de tous les jours, dans des faits aussi heureux en principe que l'annonce d'une grossesse ou un nouvel amour qui se présente, est bien plus hideux et plus performant.
Si vous ne deviez lire qu'un seul roman de Jean Matrot, ce serait celui-là que, sans hésitation aucune, je vous conseillerai.
A télécharger sur Alexandrie :
htpp://www.alexandrie.org/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : pègreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Vous avez dit Cave?

Les caves du Vatican est une oeuvre signée?

Jacques Chardonne
François Mauriac
André Gide

8 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : pièce , maisons , sous-sol , littérature , adaptation , adapté au cinémaCréer un quiz sur ce livre