AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Annaïg Houesnard (Traducteur)
ISBN : 1503940861
Éditeur : AmazonCrossing (09/05/2017)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Depuis le jour où un enchanteur s'est servi de ses pouvoirs pour sauver son frère de la noyade devant ses yeux, Ella a trouvé sa voie. De larges ressources et connaissances sont cependant nécessaires pour rejoindre l'Académie des Enchanteurs et, déterminée, Ella étudie tous les livres qui lui tombent sous la main tout en vendant des fleurs. Son frère, Miro, rêve quant à lui de devenir l'un des meilleurs épéistes du monde et de manier les puissantes armes enchantées ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LeaneBelaqua
  17 juillet 2017
Le codex d'Altura est le premier tome d'une saga fantasy en quatre volumes. Il raconte l'histoire de personnages vivant dans un univers guidé par une forme de magie nécessitant des runes et une essence enchanteresse. On y suit Ella, jeune orpheline élevée par un soldat pauvre rêvant de devenir enchanteresse. On y voit découvre également Miro, son frère, qui aspire à devenir chantelame, c'est-à-dire un guerrier extrêmement agile agile et redouté vêtu d'une armure couverte de runes et portant une zenlame elle-même couverte de runes. Plus tard, on rencontre également Killian, un homme à la chevelure rougeoyante qui séduit Ella pour des raisons mytérieuses.
Le monde de James Maxwell est extrêmement riche. Il met en scène plusieurs maisons, contrôlées chacune par un haut-seigneur. Un empereur est supposé s'assurer que toutes les maisons vivent en harmonie tandis que des Templiers sont chargés de gérer l'approvisionnement en essence de chacune des maisons. Malheureusement, le monde ne tourne pas aussi rond qu'il le faudrait et l'empereur finit par déclarer la guerre aux autres maisons, tandis que des Lexiques, les livres à l'origine de la magie des différentes maisons, sont dérobés, laissant ceux qui en dépendent sans la défense de l'arcane.
J'ai mis un temps fou à me mettre à cette lecture. Je l'avais commencé, mais je n'arrivais pas à me concentrer suffisamment pour bien saisir l'histoire, alors je l'ai oublié dans un coin jusqu'aux vacances. Et une fois relancée, j'ai encore mis du temps à lire ce livre, sans doute aussi à cause de son épaisseur. L'histoire est immersive. On entre tout de suite en Altura, mais il faut tout de même beaucoup de concentration pour réussir à tout saisir et surtout pour se créer des images mentales des lieux, de la géopolitique et de l'organisation des maisons, chose complexe quand on a du mal à trouver du calme chez soi. J'ai fini par vaincre, à grands renforts de nuits écourtées par des heures de lecture, et ça valait vraiment la peine. Contrairement à ce que vous pourriez penser en lisant mes (més)aventures en début de lecture, il est facile d'entrer dans l'univers complexe du Codex d'Altura. James Maxwell pose rapidement un décor de fond pour lancer l'action assez vite, et il approfondit le tout par la suite. Au départ, on ne saitpas nécessairement ce que chaque mot ou concept signifie. Cela ne gêne en rien la compréhension : soit notre esprit arrive à déduire la signification du contexte, soit on a l'explication un peu plus loin. le fait que l'auteur ne donne pas systématiquement les détails sur tout permet une immersion efficace dans l'histoire et dans le monde complexe qu'il a créé.
Revenons donc à l'histoire. On suit au départ Ella et Miro puisqu'ils vivent ensemble. Mais par la suite, lorsque les routes de la fratrie se séparent, on suit tantôt l'un, tantôt l'autre. Si leurs chemins semblent totalement séparés, on avance dans l'histoire, sans avoir l'impression de relire deux fois les mêmes choses. Il est intéressant de voir les façons dont leurs actes peuvent affecter l'autre alors qu'ils sont géographiquement très éloignés et qu'ils ne savent même pas si l'autre est encore en vie. L'histoire est donc bien développée. James Maxwell nous promène derrière ses personnages, tous riches et intéressants, apportant tous leur part à la narration, et on prend un plaisir fou à se laisser mener par le bout du nez dans ces quêtes.
Pour ce qui est des personnages, je dois dire que j'ai été impressionnée par un personnage secondaire. Il s'agit d'Amber, l'amie d'Ella et Miro. Elle a un développement très intéressant, qui passe notamment par le mariage arrangé qui l'unit à un homme bien plus vieux qu'elle et qu'elle n'aime pas. Killian m'a aussi beaucoup intriguée et plu. Alors qu'il apparaît tout de suite comme étant étrange et qu'on se doute rapidement qu'il ne soit pas aussi gentil qu'il en ait l'air, il s'opère en lui un changement qui le rend soudainement très digne d'intérêt, au-delà de sa nature inexpliquée. Je regrette simplement que les raisons de ce changement n'ait pas été plus approfondies, quoique le roman soit déjà suffisamment long comme ça. Les personnages principaux quant à eux sont plutôt agréables, mus par une volonté ahurissante. Ils restent néanmoins assez classiques.
J'ai beaucoup apprécié la dimension philosophique qu'on peut trouver dans ce roman. J'aimerais vous en parler mais cela en révélerait beaucoup trop sur l'intrigue. Je peux néanmoins dire que c'est une réflexion sur la guerre, les montages géopolitiques et la gestion des ressources vitales qui nous est offerte à travers cet univers. Morale, justice et bien commun se télescopent pour faire douter personnages et lecteurs. le rapport à la nature et aux connaissances ancestrales sont aussi passés sous la plume fluide et envoûtante de James Maxwell.
Juste un dernier point : je m'interroge sur le titre français. le codex d'Altura... Pourquoi codex alors qu'on appelle les livres des Lexiques ? D'autant plus qu'en anglais, ce premier tome s'intitule Enchantress. Si quelqu'un a une réponse à me fournir, je suis preneuse ! Pour le moment, je reste perplexe...
Conclusion : ♥♥♥♥♥ C'est un excellent roman, le premier tome d'une saga qui me paraît extrêmement prometteuse. S'il se termine sans gros cliffangher, il pose néanmoins tout un tas de questions qui donnent irrémédiablement envie de se jeter sur la suite. A lire absolument !
Lien : http://sweetie-universe.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Entournantlespages
  26 mai 2017
Quelle aventure ! Après avoir conclu ce premier tome, je ne pourrais pas dire que l'auteur ne nous promet pas ici un univers de fantasy riche en histoires et en magie. Je ne m'attendais pas forcément à un univers aussi détaillé, et j'ai tout de même été servie. Aucun manque de ce côté-là mais plutôt du côté des personnages principaux qui m'ont paru parfois un peu trop lisses. Mais reprenons depuis le début. Avec la Saga des Éternels, nous voici plongés dans un monde médiéval fantastique contenant un empereur, Xénovere envieux de toujours plus de pouvoirs sur ses hauts seigneurs régissant chacun un pays/état, ce dernier étant protégé de sa magie par la haute enchanteresse, son Lexique serti de runes et ses enchanteurs.
Depuis son enfance en Altura, Ella rêve de pouvoir entrer à l'Académie des enchanteurs alors que son frère Miro est destiné à devenir un des meilleurs Chante-lame du royaume. Élevés par le vieux Brandon depuis la mort de leurs parents, les deux adolescents sont déterminés à exceller dans leur voie afin d'avoir les meilleures chances possibles de protéger le royaume. Seulement, la guerre fait rage entre divers pays et Miro est rapidement envoyé au front alors qu'Ella finit ses études à l'Académie au côté de son amie Ember, promise à un destin qu'elle ne désire pas. Une bonne partie du récit s'intéresse principalement à Ella et Miro et expose leurs deux points de vue dans des situations complètement différentes. le lecteur a véritablement le temps de se faire un avis sur ces adolescents, de s'y attacher... même si pour moi, ils manquaient quelques fois de profondeur. Ils sont dès le début de leur apprentissage très doués dans leur domaine respectif et représentent du début à la fin la figure du bien sans apporter de nuances au sein de leur caractère. Même s'ils vivent plusieurs mésaventures, ils arrivent toujours, et le plus souvent seuls, à retourner la situation à leur avantage. J'ai eu parfois l'impression de faire face, surtout avec Ella, à des protagonistes pas loin de la perfection, sans réels défauts qui puissent compliquer l'avancée de leur quête.
Malgré cela, leurs aventures sont loin d'être ennuyeuses ! Avec Miro au front et Ella à la recherche du Lexique volé d'Altura qui renferme la magie et la protection de ce royaume, le lecteur a droit à une diversité dans les intrigues et les péripéties. Nos deux héros font la rencontre d'autres protagonistes, certains mineurs, d'autres qui vont révéler leur importance dans la suite du roman. Car après avoir majoritairement suivi Ella et Miro, j'ai été agréablement surprise du choix de l'auteur de laisser davantage de place aux autres personnages au sein des deux cent dernières pages, apportant avec eux une nouvelle dynamique. J'avais déjà beaucoup apprécié suivre l'évolution de la relation entre Ella et Leïla, une Dunfolk, être magique vivant en communauté dans la forêt. Les deux jeunes femmes font face à leur différences de culture et d'appartenance tout en acceptant l'autre. L'auteur laisse alors également davantage de place à Ember, qui n'est plus uniquement considérée comme la meilleure amie d'Ella à l'Académie, et qui est celle qui m'a le plus plu et surprise. Killian réussit également à surprendre le lecteur et à se surprendre lui-même au fur et à mesure où il en apprend davantage sur lui-même et sur ses aptitudes, ne se voyant plus seulement comme un voleur professionnel. Mais lui qui a toujours voulu que chaque nation soit égale, sera-t-il prêt à aider son supérieur à dérober les Lexiques ? L'homme aux commandes de cette grande machinerie est-il aussi louable qui ne le laisse paraître ? En tout cas, ce dernier sait qu'il est pour le moment loin de tout soupçon. Il ne manque pas d'hommes prêts à tout afin de changer la manière actuelle de diriger les différentes nations avec cet empereur en proie à plus de pouvoirs, ses hauts seigneurs plus préoccupés par leurs richesses que par leur peuple, et le Primat avec ses divers templiers qui déversent la bonne parole religieuse au sein de tout le royaume et gardant une place forte au sein de l'autorité.
Ce premier tome ne manque donc pas d'intrigues et d'action, offrant à plusieurs reprises des ellipses afin de garder le récit dynamique et des personnages loin d'être inintéressants même si j'aurais apprécié que Miro et Ella soient parfois un peu moins "lisses". Les deux cent dernières se révèlent haletantes après une bonne part d'approfondissement des protagonistes et de l'univers dans la majeure partie du roman. Certaines choses auraient pu être moins prévisibles mais je ne me suis jamais ennuyée au sein de ces sept cent pages. Quelques similitudes avec d'autres romans fantasy comme le Trône de fer sont percevables mais ne sont pas assez présentes pour gâcher la lecture. Je remercie donc beaucoup NetGalley et Amazon publishing pour m'avoir permis de découvrir ce premier tome qui j'espère va laisser ensuite place à un deuxième tout aussi bon et rythmé.
Lien : http://entournantlespages.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Twogirlsandbooks
  16 juin 2017
Tout d'abord, je tenais à remercier AmazonCrossing et Babelio de m'avoir permis de découvrir ce livre. Quand j'ai reçu ce livre et que j'ai vu ce "monstre", j'ai eu un peu peur. Il fait 937 grammes (oui j'ai pesé le livre... ahah) et près de 700 pages donc je ne vous cache pas que j'ai eu la pression pour le lire dans le temps imparti par Babelio. Ella a toujours rêvé d'être enchanteresse. le jour où elle est acceptée à l'Académie des enchanteurs, son rêve va pouvoir se réaliser. Seulement voilà, Ella a une destinée hors du commun et le jour où son frère Miro part à la guerre pour défendre Altura, son pays et les alliés, la vie d'Ella prend un tournant inattendu à cause de Kilian, un étranger venu marchander en Altura.
Le Codex d'Altura est une très bonne découverte mais, l'histoire a vraiment été très longue à se mettre en route. En effet, durant les 200 premières pages, nous suivons le quotidien d'Ella, nous apprenons à la connaitre elle, et son frère, j'ai trouvé ça un peu long et je ne voyais pas trop où l'auteur voulait en venir. Une fois les bases de l'univers posées, je suis pleinement entrée dans l'histoire et j'ai suivi avec plaisir nos protagonistes.
Dans ce livre, James Maxwell nous propose un univers riche et bien développé avec une mythologie qui lui est propre et innovatrice. Même si j'avoue, parfois je me suis demandé si j'avais devant moi un livre de fantasy ou un livre un peu plus futuriste. Par exemple, Ella, un de nos personnages principaux ne connait pas les arcs et les flèches et parle de ces objets comme des armes primitives donc ça m'a troublée (après je ne dis pas qu'il faut obligatoirement se battre avec des arcs dans les livres de fantasy). Mais je vous confirme, ce livre reste de la bonne et grosse fantasy. En revanche, j'aurai bien aimé une carte de Merralya, le monde dans lequel évoluent nos personnages pour pouvoir situer les lieux parce que je me suis perdue quelques fois avec tous ces pays (Altura, Halaran, Tingara, Torakon, Vezna, Petriya et Aynar) et les différentes villes. Puisqu'il est beaucoup question de géopolitique et de stratégie de guerre, j'aurais bien aimé pouvoir me situer.
J'ai beaucoup aimé avoir différents points de vue parce qu'en effet, les chapitres ne sont pas tous dédiés au même personnage et nous avons plusieurs narrateurs. Les plus récurrents sont bien évidemment nos personnages principaux Ella et Miro mais, nous avons aussi le point de vue de quelques personnages secondaires tels que Kilian, Amber et Melovar Aspen et certains personnages tertiaires ont même un chapitre dans le livre où nous avons le droit à leur point de vue. Tous ces personnages ont un rôle différent dans l'histoire et cette alternance de vision permet de voir la situation sous des angles différents même si certains personnages ne sont narrateurs que pour un seul chapitre.
Globalement, les personnages ne sont pas très attachants, leur sort m'a laissé de marbre sauf pour quelques-uns. J'ai apprécié suivre Amber, Ella, Miro, Kilian et Katherine. J'ai bien aimé ces personnages parce qu'ils sont courageux et font ce qui leur semble juste. J'ai adoré les suivre, les découvrir même si nombres d'entre eux recèlent encore de nombreux mystères comme Kilian dont l'histoire reste entièrement à découvrir. Outre ces personnages forts avec du relief, James Maxwell a réussi à nous présenter un méchant démoniaque très complexe dont on a envie de comprendre le but et la manière d'agir. Lors de la lecture, il est clairement possible de remarque que ce personnage a deux facettes et c'est très intrigant. J'ai très envie d'en savoir plus sur ce méchant qui doit avoir de lourds bagages pour en être arrivé là. Je n'en dirai pas plus sur ce méchant, pour que la découverte soit totale et ne pas vous spoiler l'histoire. Une chose est certaine, le lecteur vit cette histoire à fond et craint à chaque page pour la vie des personnages tant l'histoire est pleine d'actions et de drames.
Pour conclure, l'auteur a réussi à créer un univers très riche et développé qui ne pourra que vous séduire. Je ne préfère pas trop révéler de quoi il s'agit tant cet univers est complexe. Je pense que c'est mieux si vous le découvrez par vous-même. Je regrette juste les quelques longueurs du début et l'absence d'une carte pour se situer dans l'univers. le Codex d'Altura est un premier tome introductif que j'ai pris plaisir à lire, où j'ai aimé suivre les personnages, qui a fini par être le centre de mes pensées (j'en rêvais même la nuit). J'espère vraiment qu'AmazonCrossing publiera la suite parce que j'ai hâte d'en savoir plus. En plus, il n'y a pas vraiment de fin à ce tome alors raison de plus pour lire le deuxième. Pour 9,99 € pourquoi se priver ?
Lien : http://twogirlsandbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
idevrieze
  21 juin 2017
Un univers bien pensé et un système de magie atypique

Découvrir un nouvel auteur en fantasy, je dois dire que ce n'est pas évident. En général, on en a de bons voire de très bons, ils font des grosses sagas qui prennent plein de place et plein de temps à lire et puis, avouez, quand on a le même univers, les mêmes personnages plus ou moins. C'est confortable. Et puis, James Maxwell, je ne le connais pas du tout ! En cherchant un peu, je me rends compte que c'est son premier livre publié en France. Donc, ce sera notre première fois. C'est donc un peu comme partir en voyage sans connaître la destination…

Et là, non ce n'est pas le drame. J'ai eu l'impression d'avoir gagné le gros lot. Un univers riche. Un système de magie basé sur des runes et des grimoires à renouveler avec une matière visqueuse et noire qui ne dit rien du tout. Un monde en guerre. Un doudou vilain (oui, on le trouve vite). Deux voyages initiatiques (pour le prix d'un, avouez qu'on ne perd absolument pas au change). Rien que pour l'univers, le package de base, James Maxwell m'a déjà emballée, ce qui veut dire en gros que son 700 pages, je l'ai bouffé en deux jours et demi, et encore, le demi c'est à cause de mon chat qui m'a endormie (les chats empêchent leurs maîtres de lire correctement qu'on se le dise).
Une intrigue complexe et bien menée grâce à une style d'écriture fluide.

Il y a de tout. de l'amour du vrai, de l'humour du vrai aussi, des dialogues à couper le souffle, des scènes de bataille digne d'un blockbuster américain et une intrigue digne d'un bon roman tout simplement. Peut être y'a t il eu des longueurs mais clairement, je ne les ai pas vu. Peut être qu'il y a eu des faux pas. Mais je n'ai rien vu du tout non plus. Tout me semblait juste et j'ai vu défiler les pages comme pas deux. C'était clairement magique ! Il y a des scènes qui me restent en mémoire comme si j'étais sortie d'un bon film.

Quant aux personnages, ils étaient imparfaits à souhaits. Ils étaient malicieux, ils étaient en colère, ils étaient découragés, encourageants. Ils étaient tangibles, quasiment réels et pourtant, pourtant ce n'est qu'un univers de fantasy.

En bref, un excellent premier tome et un très bon univers. J'ai hâte de voir ce que tout cela va donner. Et j'ai hâte aussi de voir le tome 2 me débarquer dans les mains, car je veux connaître le maximum de choses sur les Eternels
Lien : https://labibliodekoko.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alapagedesuzie
  06 juin 2017
Si vous désirez découvrir un nouvel auteur de fantasy, je peux vous garantir que ce premier tome de la saga des Éternels sera à la hauteur de vos attentes. Il est rempli d'actions, de runes, de magie bref, un univers comme on les aime.
Ella et Miro sont frère et soeur et vivent à Altura. Leurs parents étant décédés lorsqu'ils étaient très jeunes, ils ont très peu de souvenirs d'eux. Brandon a pris soin d'eux, mais leur a toujours caché la vérité sur les événements qui les ont menés à lui. Au fil du récit, ils en apprendront toujours un peu plus sur leur passé et surtout sur les responsabilités qu'ils devront endossées.
Ella a toujours rêvé d'aller faire des études à l'Académie des Enchanteurs. Hélas pour y parvenir, une personne chère à son coeur périra, mais par son décès, elle lui ouvrira les portes sur son avenir. Après des années d'études et d'erreurs, elle verra ses efforts récompensés et obtiendra la robe d'enchanteresse. Mais le destin avait beaucoup de projets pour elle... après avoir été utilisé pour le vol du Lexique, elle part donc à la poursuite du voleur afin de sauver son peuple. Car sans le Lexique, il sera impossible d'activer les runes donc de vivre avec la magie!
Quant à Miro, il caresse le rêve d'être suffisamment bon guerrier afin de devenir un chantelame. Mais le chemin est parfois difficile lorsqu'on n'a plus de parents et que l'on devient le bouc émissaire. Heureusement, le maître d'armes voit son potentiel et fera en sorte de l'aider... même lorsque celui-ci fera une bêtise. Mais personne n'avait prévu qu'Altura se retrouvait confronter à une guerre! Sa formation de chantelame devient rapidement hors contexte et il part sur le champ de bataille en tant que recrue.
Tout au long de leur périple, afin de sauver leur peuple, Ella et Miro seront entourés de gens, qui à certains moments, n'auraient pu aller aussi loin sans eux. J'ai particulièrement apprécié le personnage de Layla, guérisseuse qui non seulement sauvera Ella de la mort, mais qui sera aussi à ses côtés lors de la poursuite du voleur.
Pour un premier tome, je dois dire que la mise en place des personnages et du récit se fait graduellement et l'on ne ressent pas de lourdeur contrairement à plusieurs autres sagas de ce genre. Par contre, je trouve que nos deux protagonistes manquent un peu de profondeur et se retrouvent un peu trop facilement au centre de tous les événements. L'auteur leur a donné un bon coup de pouce à certains moments afin d'acquérir des compétences rapidement.
Dès les premiers chapitres, nous nous retrouvons embarqués littéralement dans l'univers magique d'Altura. Une époque assez similaire à l'époque médiévale, mais la fantasy en plus. Et plus le récit avance, il devient de plus en plus difficile de quitter le livre. Les événements ne cessent de s'enchaîner l'un à la suite de l'autre. Il y a très peu de répit. Un roman magique, rythmé et addictif.

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Aurore666Aurore666   25 juin 2017
Miro continua de tenir la main d'Ella, lui tamponnant de temps à autre le front avec un linge humide. Une terrible maladie s'était emparée d'elle, quelque chose de sombre venant de l'intérieur. Il ignorait si elle voulait vivre, et sans cette volonté, elle s'étiolerait certainement.

Elle avait mûri durant ses quelques mois d'absence, s'épanouissant pour devenir une jeune femme. Si seulement elle pouvait détacher les yeux un instant de ses livres et voir la façon dont les gens réagissaient à sa nature lumineuse et audacieuse, à son sourire ensoleillé.

Miro se pencha en avant et l'embrassa sur le front.

-Prends soin de toi, ma soeur. N'oublie pas que je t'aime.

Il sortit à son tour de la chambre et prit un siège à côté d'Amber, assise les yeux dans le vide, morose et les paupières rouges.

-Je suis tellement désolée, Miro. Tout est ma faute.

Elle lui avait raconté les propositions faites par sa mère aup^rès de Maître Samson, et lui avait dit que le livre volé par Ella faisait sûrement partie de son plan; Ella n'était pas une voleuse.

-C'était un accident, dit Miro. Si Talwin n'était pas entré et n'avait pas joué avec l'essence, il serait toujours en vie. Ce n'est pas ta faute, et ce n'est pas la sienne. Voler un livre et oublier de fermer une porte à clef n'est pas la même chose que commettre un meurtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 mai 2017
Chaque Lexique est une relique des Éternels – ils n’ont pas été créés par des mains humaines – et c’est du Lexique que découle le pouvoir qui permet à l’arcane de fonctionner. Notre Lexique doit être caché et protégé à tout prix, non seulement pour le savoir qu’il contient, mais aussi pour qu’il puisse être renouvelé. Les objets enchantés faiblissent et ont besoin d’être ravivés ; c’est la même chose pour le Lexique. Notre haute enchanteresse ne pourrait pas le renouveler s’il était perdu, ce qui signifie que les runes s’affaibliraient, et la magie ne fonctionnerait plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 mai 2017
C’était incroyable de voir comment quelques questions suffisaient à délier les langues les plus prudentes. Une ou deux flatteries ou une remarque éclairée, et quel que soit son interlocuteur – du soldat au fermier, du prêtre à l’officiel de la Cour – tous finissaient par s’ouvrir à lui.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 mai 2017
Un peuple rude menant une rude existence. Ils se battent entre eux, placent la force au-dessus de tout. La survie est la clef de tout, dans cette région. Mais ils aiment leur pays, tout autant que, j’en suis sûr, tu aimes le tien.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : enchanteresseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1116 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre