AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811212612
Éditeur : Milady (21/08/2014)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 80 notes)
Résumé :
Suite à l'échec de sa dernière mission quelques années auparavant, Justin March, enquêteur du Bureau de surveillance des sectes et cultes, s'est exilé au Panama où il a sombré dans les addictions qui l'ont toujours tourmenté. Mais à présent la République le rappelle à son service pour enquêter sur une série de meurtres rituels. Aidé dans sa tâche par une Prétorienne, Mae Koskinen, combattante invincible à la beauté surnaturelle, Justin va devoir affronter des forces... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
Hillel
  18 mai 2015
Pour moi c'est un "Grand Richelle Mead"!
J'ai lu ici et là des avis mitigés, des avis déçus, comme des avis emballés. Effectivement, ce nouveau titre de Richelle Mead ne fait pas l'unanimité. Pour moi, il n'a fait aucun doute sur sa qualité, il s'est imposé, m'a complètement séduite. Pour moi ce premier tome d'une nouvelle série est même supérieur à tout ce que nous a offert, à ce jour, Richelle Mead. Pourtant, l'auteur nous a déjà proposé des titres de qualité qui avaient grandement réussi à m'emballer.
Néanmoins je comprends aisément les avis déçus. Ce titre est très différent de ce que nous a déjà proposé l'auteur. Bien plus complexe et sombre. Bien moins limpide et jovial. Un récit qui s'écarte de pas mal de jolis stéréotypes chers à l'urban fantasy d'un "Cygne noir", la romance sensuelle drôle et teintée d'érotisme de "Succubus"ou la bonne série d'aventure young-adult et bit-lit de "Vampire Académy". Et là je me dis qu'au moins c'est une auteur qui sait se renouveler et nous présenter de nouvelles choses, pour le moins étonnantes.
Ici l'auteur s'écarte un peu -pas totalement tout de même- de ce qui marche, de ce qui prend bien dans un roman populaire. Ici, tout paraît bien moins clair, ou déjà vu. On n'est pas dans une gentille fiction pour ados ou jeunes adultes, ni dans une romance sympa. Non, ici, l'auteur s'amuse à corser un peu son histoire de base et nous emmêler les pinceaux, pour mieux les démêler au cour du récit.
Alors certes ce fut déroutant. Oui, j'ai été perdue, je n'ai pas compris grand chose à cet univers, à ce monde d'après Déclin, un monde futuriste et dystopique. J'ai souhaité des éclaircissements qui ne viennent qu'au compte goutte au fil des pages. J'ai été agacée par ce glossaire en fin de roman, qui m'obligeait dans un premier temps à faire des allers-retours, et ne m'aidait pas franchement à comprendre le monde proposé par l'auteur. J'ai trouvé le début un peu long. Malgré tout cela, j'ai été complètement captivée.
Captivée par un univers si complexe qui nous interroge. Et si les dieux antiques faisaient leur grand retour. Et si des sectes religieuses devenaient de nouveaux dangers pour la République. Et si une Eglise de l'Humanité complètement laïque devenait la règle à suivre, et croire en Dieu deviendrait un tabou, un interdit... Bref la toile de fond de cet univers complexe est assez intéressante pour que l'on s'y attarde.
De plus, cet univers dystopique met en avant un certain nombre de choses qui déstabilisent tout autant. La domination d'une République toute puissante qui revient sur des fondamentaux longtemps abandonnés, le pouvoir des castes, les différences sociales, la domination d'une Union du Nord au détriment de provinces du Sud à l'abandon. Une armée de combattants pour faire régner l'ordre d'une main de fer, des Serviteurs pour tout contrôler. Des sélections génétiques, des maladies qui marquent plusieurs générations... Bref des choses qui parlent, qui font froid dans le dos. Un monde imaginé, anticipé par l'auteur avec une certaine intelligence et maîtrise. Alors effectivement, ce monde est foisonnant, riche, et pas si souvent facile à suivre... Mais j'ai quand même été prise au jeu, véritablement embarquée dans l'aventure.
Dans ce contexte pour le moins déroutant et sombre, deux héros vont être rassemblés pour servir la République. Ce qui est bien c'est qu'il n'y a pas une héroïne, comme pourrait le faire croire la couverture, mais deux héros à part entière qui nous livrent leurs points de vue. Et même un troisième personnage avec la jeune Tessa. Bref on alterne et on ne focalise par sur un personnage phare. j'aime assez cela, d'avoir les points de vue de chacun et vouloir souvent leur dire "bon sang, mais fonce, va lui parler, il pense comme toi!".
Mae, est la magnifique et redoutable prétorienne (militaire d'élite) issue d'une illustre caste nordique. Elle est glaciale, insaisissable. Une héroïne sûre d'elle, froide, souvent agaçante que l'on apprend à connaitre au fur et à mesure, pour finir par la trouver, comble du comble, attachante.
Justin, ancien "Serviteur de la vérité" et professeur de religion a été banni et exilé de la République de RUNA. Il ère comme une âme en peine au Panama, devenu la coqueluche des mafieux locaux, se noyant dans le jeu de dés, l'alcool, les femmes et les drogues... Choses qu'il faisait déjà avant son exil. Il est arrogant et séducteur.
Deux êtres complètement opposés qui vont devoir travailler ensemble. Un duo improbable. Une irréprochable militaire face à un anti-héros par excellence. Un couple aussi sympa que frustrant à suivre. Entre les deux c'est à la fois le désir ou la haine. Les confidences ou le mépris, la tendresse ou les pires piques.... des joutes verbales et des situations bien sympathiques à lire. Un jeu du chat et de la souris qui m'a rappelé Seth et Georgina de "Succubus". Une romance bien compliquée qui m'a tenue en haleine avec des personnages complexes qui, à mon avis, vont comme moi, beaucoup vous énerver !
Et puis il y a Tessa, la protégée de Justin. Elle a 16 ans, c'est la fille de son ami, elle n'a jamais connu qu'une éducation stricte au Panama. Justin souhaite offrir le mieux de la RUNA à Tessa, et la sortir de sa Province. Avec ce retour, nous suivrons aussi à travers les yeux de Tessa, le choc des cultures, la découverte de cette République laïque et moderne qui n'en conserve pas moins des préjugés raciaux et sociaux.
Il est assez sympathique d'ailleurs de suivre la joyeuse vie de famille de Justin qui retrouve sa soeur, son neveu et se montre tel un père protecteur avec Tessa.
Dans cet univers dense, des meurtres étranges ont lieu. Des meurtres qui semblent liés à une divinité. Alors que toute croyance est jugée invraisemblable. Est-ce l'oeuvre d'une secte religieuse qui souhaite s'affirmer, d'une entité surnaturelle qui existe bel et bien ? Voilà pourquoi la République de RUNA revient chercher Justin et ses lumières pour qu'il dénoue cette enquête. Il devra faire avec Mae comme garde du corps. C'est une aubaine pour lui, refaire ses preuves et regagner sa citoyenneté perdue.
En bref, il y a de tout dans ce nouveau titre... de la romance, de la tendresse et de la sensualité tout en restant soft. Il y a une enquête policière bien menée. Une vision d'anticipation complexe, du surnaturel, un peu d'humour. Pas mal de psychologie pour mieux comprendre et nous attacher à des personnages qui conservent précieusement leurs secrets et leur passé.
Le tout est arrivé, sur les presque 700 pages, à me captiver. Je n'ai pu lâcher le roman. J'ai terminé cette histoire avec une fulgurante envie de retrouver ces personnages. Certes la fin nous offre quelques réponses attendues, mais encore pas mal de frustrations...
Bref, si Richelle Mead a abandonné une certaine limpidité, légèreté, elle continue de nous offrir les choses qui ont fait leurs preuves dans ses autres romans comme une pointe de sensualité, des personnages attachants charismatiques et drôles, une relation amoureuse bien frustrante, et un univers original et construit.
Pour moi, c'est un véritable coup de coeur, et le premier tome d'une série bien prometteuse!
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Chib
  13 décembre 2014
Je ne savais pas trop a quoi m'attendre en commencent le livre, un policier, une dystopie, un roman d'anticipation, un truc jeune adulte avec une nénette qui sauve le monde, ou un truc pan pan cul cul qui n'aurait pas été ma tasse de thé . J'espérais secrètement retombé sur coeur du type de succubus blue et pas a la douche froide qu'a été le cygne noir . Et je penche du coté du gros coup de coeur .
J'avoue avoir mit pas mal de temps a entrée dans le livre. Me heurtant dans les premiers chapitre, au vocabulaire propre a l'univers mit en place par l'auteur pour crédibilisé et structuré le monde post apocalyptique dans le quel évoluent ses personnages. Celui-ci devient par la suite l'une des forces du roman . Car une fois acclimaté par tout ces thermes, on ne peut qu'être admiratif du travail de fond qui a été appliqué bien loin de ces dystopie suivant la mouvance qui se contente de recraché toujours le même genre d'histoire sur les même model. Un monde qui devient passionnant et qui à la fin du premier tome promet encore moult approfondissement, on a encore beaucoup a découvrir et c'est une tres bonne nouvelle.
En outre, l'univers de la série si bien construit soit il , sans de bon personnage ca ne serait pas suffisant . Ici, nous n'auront pas faire a 1 personnage principal, mais a 2 narrateurs principaux, et un troisième un peu moins présent .
Tout d'abord nous avons Mae, qui je trouve, a quelques points commun avec Georgina et Eugénie sur certain point de caractère, elle est d'une apparence froide et semble il d'une beauté époustouflante, je l'ai trouvé attachante, bien que sont back grounds manque franchement d'originalité, c'est une sorte de super soldat, qui suite a une altercation se retrouve a faire le garde du corps a temps plein pour Justin March le second personnage principal et narrateur qui est nettement plus original, tout d'abord, je n'ai pas été souvent confronté dans mes lectures a un personnage qui partage son esprit avec deux locataires (il m'a d'ailleurs fallu un peu de temps pour m'y habitué), son passé, sa manière de pensée, sa personnalité m'ont nettement plus passionné . Et si je suis habitué a aimé les personnage féminin de Richelle Mead, c'est le tout premier personnage Masculin que j'apprécie (je ne compte pas la tout les personnages masculin secondaire qui étaient présent dans Succubus, le premier rôle étant attribué a l'exaspérant Seth Mortensen) .
le troisième narrateur Tessa, la pupille de Justin qu'il ramènera avec lui du Panama . Une jeune fille naïve mais brillante, dont j'ai apprécié les interventions et la petite histoire annexe . Voir son regarde sur le Runa est très rafraîchissant, ca contre balance pas mal le fort patriotisme de Mae et Justin, qui en perdent parfois (régulièrement pour Mae) leur sens critique.
L'enquête et l'histoire en elle-même, est bien mener. On sera amener a rencontré divers figures dans le roman qui seront amener plus tard a joué un rôle plus ou moins important dans la serie. J'attends d'ailleurs avec impatience le tome 2 dont je n'ai hélas aucune information sur ces dates de parution en France (et ce n'est pas faute de chercher) . Je ne peux donc qu'attendre avec impatience, cette suite que j'ai hâte de lire .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
kyoko-sama
  05 octobre 2014
Richelle Mead est l'une de mes auteurs favoris. J'aime beaucoup son style et les histoires qu'elle nous livre… Et c'est pourtant dans un genre complètement différent qu'elle aborde son récit. Fini les héroïnes contemporaines aux origines inhumaines qui vivent des aventures extraordinaire remplies de magie et de créatures surnaturelles. Ici, nous suivons le quotidien d'une supersoldate, une prétorienne, dans un monde futuriste où les règles sont bien différentes d'aujourd'hui. le pays dans lequel vit Mae Koskinen prône l'unité et elle adhère totalement à ses lois bien qu'elle soit une patricienne, c'est-à-dire une femme venant d'un peuple qui a gardé ses origines génétiques et ne s'est pas mélangé au reste de la population (pour échapper à un virus mortel). Suite à une erreur de comportement, elle se retrouve donc garde du corps de Justin.
Justin March, dragueur et beau-parleur invétéré, voue sa vie à réguler les religions légales en RUNA, sa patrie où la seule religion communément admise est celle de l'Humanité. Mais des évènements l'ont fait douter de l'ineptie que représentent les religions, si bien qu'il se fait exiler en province pendant quatre longues années. Mais des évènements mystérieux se déroulant en RUNA, il est rappelé sous condition de mettre un terme à ce qui ressemble à des meurtres rituels.
En lisant le résumé, on connaît d'avance qui sont les agents de cette histoire. Cependant, les personnages principaux tardent à accepter l'évidence – probablement dû à leur éducation bien ancrée qui affirme n'exister aucun dieu sur terre et ce, bien que l'un d'entre eux s'est vu imposé des corbeaux divins – et cela donne un récit qui traîne un peu en longueur. Ce n'est pas ennuyant mais l'auteur s'attardent sur énormément de points à analyser… Cela fait un peu perdre le fil conducteur de temps à autre et n'apporte, par la même occasion, pas assez d'actions.
Il est intéressant de voir l'histoire alternativement du point de vue de trois personnages, dont nos deux héros. Peu à peu, on comprend qui ils sont réellement et qu'elle est leur implication individuelle dans ce jeu des dieux.
Justin March étant un homme particulièrement intelligent et à la mémoire expressément vive, il est amusant de le voir analyser et jouer sur les mots pour obtenir gain de cause. Personnellement, je ne le supporterais pas en tant qu'ami mais de par son caractère, il joue un rôle bien plus important que ce qu'on pourrait croire. de plus, sa personnalité désinvolte répond à merveille à celle, plus sérieuse, de Mae. Leur joute verbale et les quiproquos que Justin crée lui-même afin de ne pas répondre aux avances d'un dieu est un véritable délice à lire – mais qu'est-ce qu'on aimerait qu'il puisse jouer carte sur table avec elle ! Ils le méritent tous les deux !
Bref, la nouvelle série de Mme Mead à suivre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Loryane
  23 avril 2015
Un roman qui ne m'a pas déplu, bien au contraire. Je vais soulever les points qui m'ont conquise et ceux pour lesquels cette lecture se termine dans un état d'esprit mitigé.

Les personnages sont intéressants mais certains sont agaçants.
Mae Koskinen est très intriguante, en effet c'est un soldat avec une force et rapidité surhumaine pour cause elle porte un implant lui permettant ses facultés, tout comme les autres Prétoriens. Néanmoins son passé et même son présent est mystère, les révélations se font vraiment au compte-gouttes. J'admire sa personnalité, elle est tellement sûr d'elle et forte ; elle sort complètement de l'ordinaire, c'est presque une femme mystique. Pourtant elle a aussi ses faiblesses, en particulier sa famille qui sont pour elle une source de mal-être, mais aussi le fait d'une perte et de toujours d'avoir à contrôler ses émotions ; beaucoup de choses qui l'a tout de même vulnérable malgré sa détermination à combattre pour son pays.
Justin March est un homme qui met les nerfs à vifs. Prétentieux et qui se croit tout permis ; sauf que le pire c'est ses addictions à la drogue et à l'alcool qui sont pour moi la cerise sur le gâteau. Pourtant il est assez spécial, au début j'avais du mal à cerner les voix qu'il possède dans la tête mais au fil de l'histoire j'ai pu comprendre et ceci est quelque chose de passionnant. À part ça il est quand même drôle et généreux ainsi que loyal, c'est pour ces raisons que j'ai quand même apprécié son protagoniste.

Mais il y a aussi Tessa, jeune fille provinciale qui immigre en RUNA où tout est différent pour elle. Au départ elle a du mal à se faire à cette nouvelle vie loin de sa famille, mais elle sait qu'elle peut devenir « quelqu'un » grâce à cette opportunité que Justin lui a donné. Elle est attachante et intelligente, ce qui fait d'elle quelqu'un de captivant.
Et puis Léo, le prodige de la technologie. Il est un peu fermé dans ses idées par rapport à certaine chose et pourtant à la fin il est plutôt ouvert, une belle évolution pour son personnage. D'ailleurs je pense qu'il est indispensable au roman, même s'il n'a pas une grande importance pour le côté « Fantastique » de l'histoire.

En réalité je ne peux pas dire grand-chose sur l'histoire en elle-même puisque de mon point de vue elle est basée sur le suspense. Néanmoins je l'ai trouvé trop descriptive, les dialogues existent mais ils sont souvent mis de côté par de longs paragraphes explicatifs sur les évènements, la politique ou les religions et croyances ; tout ça est parfois dur à assimiler, tellement il y a d'informations à retenir. L'originalité est plus que présente dans cet ouvrage, c'est un mélange de thriller et de sujets mystiques dont les dieux et déesses. C'est un bon récit quoiqu'un peu trop développé.
L'action fait seulement figure à la fin, puisque les principaux attraits du roman sont les investigations et les problèmes que rencontre Justin avec son serment.

La romance aurait pu être plus fascinante qu'elle ne l'est déjà, franchement c'est cruel de ne pas avoir mis plus de lien relationnel entre Mae et Justin, même si la raison qu'ils ne puissent pas être ensemble est curieuse et évidemment remarquablement recherché ; je pense que leur « couple » aurait dû être plus exploité, creusé. J'espère alors que dans la suite cette soit disant Romance aura vraiment lieu.

Par contre les sentiments dans ce genre de lecture sont très limité, je n'ai pas forcément ressenti beaucoup de chose tel qu'un bouleversement c'est trop argumentatif pour être « émotionnel ». Pourtant dans un passage en particulier, Mae m'a fortement ému ; toutefois c'est peu pour une lectrice qui aime les romans aux goûts de sensibilité.

J'ai lu quelques livres de cet auteur dont « Vampire Academy » ainsi que « Cygne noir » et « Georgina Kincaid ». Et Richelle Mead sait changer de style d'écriture, elle peut écrire pour les jeunes autant que pour les adultes, ce qui est en soit un don, sans même aucun doute. Dans « L'échiquier des dieux » j'ai eu quelques difficultés à me plonger dans son univers surtout avec les mots qui en font justement partie qui sont en définition dans le Glossaire. Mais malgré ça j'ai quand même apprécié cette lecture, c'est agréable même si la narration explicative peux être lassante. Toutefois ce qui est le point positif c'est le fait qu'elle change de point de vue ; cela peux être Mae ou Justin mais aussi Tessa et c'est ça qui est extraordinaire et attrayant.

En résumé c'est une excellente découverte même s'il y a pas mal de choses qui sont « dommage » ; en particulier le côté mystique qui est trop profond et la romance presque absente, le sujet qui est bien abordé sont les recherches donc le thriller. Les héros sont sympathiques, Mae m'a complètement séduite par sa maîtrise de soi-même et sa force de caractère ; Justin est tout son contraire, il fait tout pour oublier et arrêter de penser par les drogues et l'alcool pourtant il a du charme et de l'humour, il est appréciable sans être agréable. La plume m'a paru trop « complexe » pour moi, c'est presque désordonnée ; toutefois le mystère de l'histoire m'a tenu en haleine jusqu'au bout et au fil des pages j'ai trouvé l'écriture agréable même si elle n'est pas fluide. L'originalité est un plus et les sentiments qui ne sont pas retranscrit un grand moins. Néanmoins je lirai le second tome avec grand plaisir, étant donné que j'ai été réceptive à ce genre de « bit-lit » extravagant où la Science-Fiction et la mythologie se font face.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MesNouvellesLectures
  19 juillet 2015
J'avais déjà lu des livres de Richelle Mead mais là je dois avouer que je suis surprise, le changement d'univers est total. Là, on ne suit pas une héroïne de notre époque avec des pouvoirs surhumains, plein de magie et autres. Là, c'est carrément autre chose, dans une autre époque, dans un monde complètement diffèrent suite aux ravages commis par les humains.
Nous découvrons Mae, une prétorienne, un soldat d'élite de la Runa. Suite à un comportement déplacé, celle-ci va être puni, et au lieu de la suspendre, elle va recevoir une mission spéciale. Dénicher Justin March qui s'est exilé dans un autre pays des années auparavant et lui remettre un message, une mission. Mais tout ne va pas se passer comme elle le pensait et elle va se retrouver forcée à servir de garde du corps à Justin March.
Justin est un homme décrit comme un séducteur invétéré, menteur et manipulateur, sans oublier qu'il est d'une curiosité maladive, il aime découvrir les secrets de ceux qu'il rencontre. Mais c'est surtout un très bon enquêteur, assez reconnu dans le métier. Son travail était surtout de contrôler les cultes religieux et vérifier si ils étaient bien en règle et les démanteler ou pire si ce n'était pas le cas. Il a surtout une autre particularité, un secret qu'il cache : une des manifestations, est qu'il n'est pas seul dans sa tête, il y a deux corbeaux avec lui, une sorte de cadeau qu'il garde secret.
Mae et Justin, qui entretiennent une relation assez compliquée dès le début, vont se voir chargé d'une mission. Car ils vont être chargé d'enquêter sur une série de meurtres rituels, qui a lieu à chaque pleine lune, enfin c'est surtout Justin qui va enquêter, Mae est juste là pour le protéger si cela devient nécessaire. Il vont donc se retrouver dans une intrigue qui mêle rituels, sacrifices, dieux, culte et plein d'autres choses, ils vont avoir une énigme très difficile à démêler, et ils vont découvrir qu'ils y sont liés d'une certaine façon, et ils vont avoir droit à pas mal de surprises, découvrir des choses qu'ils ne pensaient pas possible.
L'histoire commence assez lentement, ça nous permet d'assez bien découvrir les personnages de Mae et de Justin, de comprendre un peu comment leur personnalité fonctionne et avoir une petite idée de leur passif, même si on est pas au bout de nos surprises. Ca nous met en place le décor, on découvre doucement comment fonctionne ce nouveau monde, ce qu'il s'est produit et comment les habitants sont gérés, avec un petit aperçu des lois. Je dois avouer que l'univers est vraiment complet, tous les petits détails sont présents, aussi bien sur les gens que sur les conditions de vie et tout ce qui va avec, c'est vraiment un beau travail.
Dans ce tome, nous suivons et voyons les pensées de principalement deux personnages : Mae et Justin, c'est assez normal vu qu'ils sont les deux personnages principaux. Mais nous avons aussi l'occasion de voir ce monde par les yeux de Tessa, une jeune élève brillante qui vient d'arriver dans ce pays grâce à Justin. Son point de vue nous permet de voir ce monde d'un point de vue plus critique, car elle le découvre et n'hésite pas à faire des comparaisons avec ce qu'elle a connu. Sans oublier bien sur que je trouve qu'elle est attachante, j'espère qu'elle sera un peu plus présente dans le prochain tome, car elle amène un peu de fraîcheur.
Sinon au niveau de Mae et Justin, leur relation est assez complexe et change beaucoup au fur et à mesure du tome. Mae ne comprend pas toujours tout car Justin ne joue pas vraiment fair-play (étonnant vu ses tendances de manipulateur), car il a des informations qu'il ne lui a pas dites et qu'il essaye de nier. N'empêche qu'ils forment vraiment une bonne équipe avec des comportements et des caractères assez opposés, ça fait un beau petit mélange détonnant.
Mais il n'y a pas qu'eux comme personnages, il y en a pas mal d'autres. du côté de Mae, il y a ses deux amis, qui peuvent montrer des facettes étonnantes, et ils nous permettent aussi de voir une autre facette de la personnalité de Mae, car ce sont ses confidents. du côté de Justin, nous avons l'occasion de rencontrer sa soeur et son neveu, sans oublier Tessa, la jeune fille qu'il a ramené avec lui. Grâce à eux, nous pouvons le découvrir dans son intimité, dans sa vie de famille, car malgré les apparences, il tient à eux, et il se comporte avec Tessa un peu comme un père, ce qui donne lieu parfois à des situations intéressantes.
L'intrigue est vraiment prenante et assez complexe, il faut attendre un petit moment avant de les voir réussir à dénouer les fils du mystère. Et toutes les différentes interactions nous permettent de mieux découvrir les personnages, ça met un certain rythme à l'histoire. Même si le début est assez lent, une fois que ça commence, surtout au niveau de l'enquête, l'histoire est vraiment prenante et très intéressante, riche en rebondissements et en secrets.
Ce fut donc une bonne lecture avec deux personnages principaux, voir trois, très attachants, tous autant les uns que les autres, de façons différentes. L'intrigue est bien menée, mais assez complexe où les dieux ont un grand rôle à jouer. J'ai vraiment hâte de lire la suite car il y a encore plein de choses à découvrir car les choses sont loin d'être finies. Je suis donc très curieuse de découvrir la suite.
Lien : http://mesnouvelleslectures...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ChibChib   10 décembre 2014
— Vous voulez la vérité, serviteur de la vérité ? Je vais vous la donner… Quand vous bannissez les dieux de la surface du globe, ils finissent par revenir – et par se venger. Les humains ne peuvent se tenir à l’écart des dieux, tout comme ceux-ci ne peuvent se passer des humains. C’est dans l’ordre naturel des choses. Le traitement infligé par notre pays au divin après le Déclin s’est révélé trop sévère. Les nôtres ont repoussé les dieux trop longtemps, à présent c’est eux qui font pression. C’est pour cette raison que s’agitent tant de forces divines autour de nous. Il y a un vide, ici, et des entités dont nous n’avons plus entendu parler depuis très longtemps s’y précipitent, à la recherche de partisans. La croyance est ce qui maintient les dieux en vie, et ceux-ci choisissent leurs élus pour conduire leurs affaires en ce monde.

Ses paroles lui donnaient d’autant plus froid dans le dos qu’au fond de lui, Justin sentait qu’il disait vrai.

— Comment ces élus sont-ils choisis ? s’enquit-il.

— Selon toutes sortes de critères. Parfois, c’est à cause de ce qu’est leur sang, leur héritage. D’autres fois, seules leur force et leur utilité entrent en ligne de compte – ou leur habileté reconnue. Tout ce qui peut correspondre aux attributs d’un dieu ou à ses projets. Nous sommes des pièces sur un échiquier, docteur March, et certaines de ces pièces sont plus puissantes que d’autres. Vous. Moi. Elle. Nous sommes ceux que les dieux désirent. Ceux qu’ils se battraient pour obtenir. Naturellement, mon allégeance à moi est déjà scellée.

— Et je suppose que sur cet échiquier, vous vous prenez pour le roi ?

— Vous n’avez sans doute pas joué aux échecs depuis très longtemps, docteur March. Le roi est la pièce la plus faible de ce jeu.

Geraki fixa longuement Justin au fond des yeux et conclut :

— C’est la reine, la plus forte.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EstherJulesEstherJules   06 août 2016
- Prétorienne? répéta-t-il faiblement.
Après avoir subi le choc de ces présentations, son esprit reprenait le dessus. Un terrible doute s'insinua en lui, qu'il verbalisa sans y penser.
- Vous êtes là... pour me tuer?
Le premier instant de surprise passé, Mae reprenait le contrôle d'elle-même, elle aussi. Son visage s'était figé en une expression froide et décidée, bien plus glaciale qu'aucune de celles qu'elle avait réservées à Justin cette nuit-là.
- Docteur March, dit-elle calmement. Si j'avais voulu vous tuer, vous seriez déjà mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   23 août 2015
Quentin ne répondit pas, mais il était manifeste qu’il ne le reconnaissait pas.
— C’est ton oncle Justin, intervint Cynthia.
Le visage du petit garçon s’éclaira.
— Ah, oui…, dit-il. Le salaud qui nous a laissés tomber.
— Celui-là même.
La mère paraissait très fière de l’excellente mémoire de son fils.
Commenter  J’apprécie          40
fantasybooksaddictfantasybooksaddict   23 août 2015
Vous avez le même sourire ... fit remarquer Tessa après avoir réfléchi un instant. Vous vous êtes entraînés ensemble?
Justin se dirigea vers la porte, lançant par-dessus son épaule :
- C'es lui qui me l'a piqué
Commenter  J’apprécie          40
ChibChib   20 novembre 2014
Entre ce souvenir et ce qu’elle avait vu des pratiques religieuses dans les provinces, Mae était heureuse de se tenir à l’écart de tout cela. Elle soutenait entièrement la politique antireligieuse de la RUNA. Les gens qui se laissaient influencer par de telles superstitions pouvaient devenir des dangers pour la société, comme le Déclin l’avait prouvé. Mae ne croyait véritablement qu’en une seule chose : son pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Richelle Mead (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richelle Mead

Vampire Academy - le Film : bande-annonce VOSTFR n°1
Voici les premières images de l'adaptation cinématographique de Vampire Academy, la série best-seller de Richelle Mead ! (Pour l'occasion, sous-titrée par no...
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1112 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre