AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782896660711
Éditeur : Libre Expression (01/01/2011)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 13 notes)
Résumé :
10 novembre 1975, dans le village de Sainte-Hélène-de-Mancebourg en Abitibi, une journée pas tout à fait comme les autres allait s'inscrire dans les événements marquants de ma vie.

Ce matin-là, c'était la troisième fois en moins de cinq ans que je devais déménager mon petit monde. Selon mon habitude, j'avais encore occupé ma nuit du mieux que j'avais pu pour me rendre jusqu'au matin. La nuit, j'étais en proie à la peur.

Balloté d'une fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Danieljean
  17 mai 2016
Dans mes yeux à moi n'est pas réellement la biographie de Josélito Michaud, c'est plutôt un récit semi-autobiographique. C'est un jeune garçon fictif prénommé Olivier que nous suivons à travers ce roman. Mais certains éléments ont bel et bien été vécus par l'auteur.
C'est donc un livre à lire, en particulier si vous aimez ce genre d'histoire, ou tout simplement pour en savoir un peu plus sur la vie mouvementé de jeunes orphelins, comme Olivier, qui n'ont pas toujours la chance d'être adopté dès leurs naissances.
Commenter  J’apprécie          10
GB
  12 février 2017
Ce livre m,a appris beaucoup de choses concernant les enfants placés dans des familles d,accueil. On comprend aisément les lacunes, les désespoirs, les peurs que ces enfants traîneront souvent toute leur vie. Et ils ne savent jamais dans quelle famille ils vont tombés. Ces enfants qui s'en sortent, comme l'auteur, qui font leur chemin , on ne peut que les admirer.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   27 juin 2013
Le bâtard que j’étais devait porter l’odieux de la chose. Je devais subir les foudres du roi maudit et en accepter la pleine responsabilité. Je m’isolais de plus en plus.
Je vivais comme si le moindre bon moment devait avoir une fin, ce qui me rendait vulnérable. Je ne croyais plus à la pérennité des choses et des rapports.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   26 juin 2013
À cette époque, je voyais l’enfance comme une prison dont j’allais enfin pouvoir m’échapper en devenant adulte. J’ai d’ailleurs appris à compter en biffant sur le calendrier les jours qu’il me restait à faire avant d’arriver à ma libération. Atteindre dix-huit ans était beaucoup plus qu’un but, c’était devenu une obsession.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   26 juin 2013
Chaque pas que je faisais vers la voiture m’extirpait de leur joug; un joug imposé graduellement depuis mon arrivée. J’ai jeté un dernier regard furtif dans leur direction, sans même esquisser le moindre sourire; ma mâchoire était bien trop serrée. Ils pouvaient me dévisager avec hostilité, je ne les craignais plus. Je ne les craindrais plus jamais. L’emprise qu’ils avaient eue sur moi s’était définitivement envolée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   27 juin 2013
Il me foudroya du regard, me fixant sans relâche durant d’interminables secondes pour bien imposer sa suprématie et me faire sentir mon impuissance. J’essayai tant bien que mal de soutenir son regard malveillant. J’y parvins à force de bravoure ou d’inconscience, je ne sais trop.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   26 juin 2013
J’allais partir une fois de plus à la conquête d’un nouveau chez-moi, la demeure des Rivard. J’étais plein d’inquiétudes, les mêmes qui m’habitaient depuis trop longtemps et qui me hantaient nuit et jour. Ma tête était remplie de pensées confuses. Mon cœur était tout barbouillé. J’avais l’estomac noué. Pourtant, j’avais l’habitude de ces départs prématurés.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Josélito Michaud (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Josélito Michaud
Vidéo de Josélito Michaud
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1106 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre