AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290208076
682 pages
J'ai Lu (02/10/2019)
4.5/5   28 notes
Résumé :
« Un an et cinq jours après que j’ai posé mon pied sur le sol sauvage de l’Irlande, le Sinsar Dubh a gagné. Il lui a suffi d’attendre l’instant où j’aurais la folie de me croire assez forte pour franchir la ligne rouge… » Alors que la Terre a plongé dans le chaos,le Sinsar Dubh, un livre maléfique doué de conscience, a pris possession du corps de Mac, et rien ne pourra l’arrêter dans sa quête de pouvoir.Le seul espoir pour rétablir l’ordre est de recourir au Chant-q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,5

sur 28 notes
5
4 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Nyx
  07 mai 2017
Nous avions quitté le tome précédent sur un twist particulièrement vicieux de l'auteur ! Comprenez alors que l'on attendait avec impatience ce roman et que le temps a paru long.
Garanti sans spoiler !
Pour ma part je dois dire que je trouvais les derniers tomes un poil décevant. L'auteur corrige un peu le tir par ici.
Elle va régler tout un tas de questions qui étaient en suspend depuis Iced. Nous avançons sur Jada qui retrouve un peu de son ancienne personnalité, jusqu'à arriver à un équilibre qui coïnciderait avec l'évolution normale d'une adolescente jusqu'à l'âge adulte. Elle est certes marqué par ce qu'elle a vécu, mais tout de même, elle réussit à avancer et à se dégeler. Je dois dire que j'aimais bien une Jada un eu froide. Pourquoi ? Parce qu'elle était efficace, ce qui permettait d'avoir un point de vue clair sur l'affaire. Au moins avec elle, on savait ce qu'il se passait, même si d'autre était capable de relater les faits avec moins d'affect que Mac (je pense notamment à Barrons ou Ryodan qui ont bien trop de secrets pour que le lecteur soit totalement satisfait).
On découvre réellement la fin de l'histoire entre Mac / Cruce / le Roi. C'était important de terminer cette partie, car c'était tout de même l'enjeux depuis le tout premier tome. Pourtant, chaque joueur est un peu en retrait, le Roi en particulier. La fin de son histoire m'a rendu un peu triste et en même temps, ça change un peu. Son amante avait le droit à sa propre décision.
La romance entre Dani / Dancer / Ryo progresse également. Dani était bien la seule à ne pas voir comment Dancer la considérait, tandis que Ryo attendait qu'elle grandisse. Jada est une adulte, mais elle est trop farouche et on ne pouvait pas progresser sur ce point.
Ici, Dancer a sa chance au bonheur. Et son intellect est également mis à profit. Il n'est pas que un instrument de romance pour l'auteur, il a le droit d'être un vrai personnage qui a un rôle important.
Au final, il n'y a qu'un personnage qui manque à l'histoire. L'auteur va probablement lui donner de l'importance par la suite, mais j'aurai aimé la voir, cela fait deux tomes qu'elle me manque.
Les autres ont une place au soleil et on sent bien qu'une page se tourne.
En revanche, je suis surprise pour l'un des personnages.
Elle avait trouvé une solution plutôt élégante (et héroïque) et je trouve sa manoeuvre étrange. A voir ce que cela devient.
Au final j'ai bien aimé ce tome qui tourne clairement une page. Ce n'était pas un coup de coeur, mais un bon livre qui termine bien une série. Bien sur je sais qu'elle va continuer à écrire, et je suis contente de voir ce qu'il va advenir de Ryo et Jada, mais si elle s'arrête, cela convient également. C'est une très bonne conclusion.
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ilfioredelmale
  21 octobre 2019
Le tome 9 de fièvres reprend là où Fièvre née nous avait laissé : le sinsar dubh, cette entité malveillante, Unseelie représentant la quintessence de la malveillance la plus noire a réussi son tour de manipulation : il a pris possession du corps de Mackalya !
On se retrouve donc dans la tête de cette empire de destruction. Il le dit, le clame, l'affirme et en jouis.
Les échanges qu'avaient Mac et le livre malveillant niché en elle n'étaient pas assez pour avoir une vision globale de l'abomination qu'il représente, au cours de ces pages, c'est chose faite. Il pulvérise tout sur son passage, fait tout ployer, par pure envie, par pure méchanceté. Incomplet, défaillant, avide d'avoir ce qui lui manque tant, que sa nature d'Unseelie l'empêche d'acquérir car il n'est né d'un chant-qui-déforme, un chant imparfait, qui ne le permet pas d'évaluer alors que les humains qu'ils méprisent tant le peuvent.
C'est un psychopathe, un pervers narcissique, un être vile pétri d'orgueil avec un complexe de supériorité dépassant l'imaginable, il est d'une psychologie différente des personnages communs à l'urban-fantasy, tout comme chaque personnage prenant une inspiration au cours des pages. Et c'est ce qui me fait tant vivre quand je lis et bois chaque lettre de cette saga. Les psychés sont approfondies, ce n'est pas prévisible, loin de là, et plus encore, ce qu'on pensait comprendre ne reste pas immuable et l'auteure s'amuse à nous détromper.
J'ai toujours aimé la plume riche de cette femme qui sait allier humour mordant, cocasse, situations périlleuses et excitantes, regards et désirs palpables et brûlants, à la perfection. Chaque émotion est d'une intensité pure. Certains personnages sont carrément l'incarnation d'une émotion quand vous les voyez évoluer.
Jéricho Barrons, l'homme qui devient l'oxygène de Mac et qui pourtant, est décrit comme étant la glace incarnée, et ne montrant une forme de douceur qu'à travers la protection et la possessivité qu'il accorde à Mac, a fait mon coeur murmurer un « oooh » à diverses reprises. Ce n'est pas arrivé comme un cheveu sur la soupe ou en totale contradiction avec sa psyché. Vivant la vie de Mac lors de la lecture, on porte souvent les oeillères de cette dernière qui sont pour le coup légitime vu le comportement énigmatique de Barrons. Impossible de le percer à jour.
Eh bien bon Dieu, ils me l'ont donné, mon histoire d'amour à laquelle je croyais petite, la mièvrerie en moins. Comme le Roi Unseelie à aimer sa concubine malgré les millénaires, devenant fou dans le but de la rendre immortelle, de la garder auprès de lui, Barrons aime Mac tout autant. Sans passer par de la grande sensiblerie qui ne va pas avec le ton de l'histoire, respectant l'atmosphère oppressante et de danger qui plane constamment, l'auteure sait choisir les mots donnant l'intensité de la danse que les personnages présentent.
Plus complet sur le blog :
Lien : https://letempodeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
llyza
  03 février 2020
Je pense que c'est celui que j'ai préféré, un peu prévisible vers la fin mais très plaisant car il offre de nombreux moments, un tourbillon d'émotions.
Une suite qui a apporté de nombreux éléments de réponses. Il y a encore des incohérences qui révèlent probablement un manque de temps pour l'autrice. Des tomes qui ne sont pas construit de la même manière, ce n'est pas dérangeant mais ce n'est pas à la hauteur du travail déjà accompli. Ça me laisse un goût amer, comme une préférence pour le profit que pour la qualité de l'histoire.
Ce tome 4 est plein d'émotions et j'aurais eu quelques larmichettes, il y a moins de sexe que dans le précédent ce qui n'est pas plus mal non plus, et sinon beaucoup d'action encore une fois. Un univers plus sombre avec le Sinsar Dubh de nouveau sur le devant de la scène et cette fin du monde qui donne un peu plus de mise en avant des sentiments et une introspection sur chacun des personnages.
Certains éléments des quatre tomes ne sont pas encore place, j'espère qu'ils le seront dans le prochain tome et qu'ils trouveront de l'intérêt car sinon, beaucoup de choses sont inutiles dans l'histoire. Car il y a toujours quelques longueurs, et j'avoue que j'ai zappé certains passages.
Même si je reconnais, que ce tome est plus prenant et plus intense que les autres, on sent un désespoir et une montée crescendo qui nous alpague. Ce tome aurait pu être le dernier alors je suis curieuse de voir ce que nous réserve le dernier tome des Chroniques de Dani. Ah nan, je viens de me rendre compte qu'il y en a encore un autre, et encore un autre ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lianne
  24 mars 2017
Et bin dites donc, on peut dire qu'on l'attendais ce tome. Et il n'a pas été du tout sous la forme que j'attendais donc ça m'a un peu surprise au début. Ceci dit j'ai vraiment bien aimé qu'on ai tant de révélations et que toute cette partie de l'histoire soit enfin terminée.
C'est vraiment difficile de parler de ce tome sans spoiler vu que tout part de la scène finale du précédent et rien qu'en parler dévoile une partie du mystère.
C'est pourquoi je ne ferais pas de résumé de ce tome mais j'en parlerais petit à petit en discutant du reste.
La forme déjà vu que c'est de ça que je parle dans mon introduction. En fait on a quasiment 2 demi tomes ici, plutôt qu'un. Comme si ce livre était deux tomes indépendants mis à la suite vu qu'ils ont une intrigue différente sur des sujets différents.
Le premier est la suite directe du tome précédent, plein d'action cette fois ci, on est loin des monologues du tome précédent. Plein de révélations aussi car on comprends mieux l'etat d'esprit de Mac et pourquoi on avait l'impression qu'elle était différente de la Mac d'avant.
Et j'ai trouvé ça génial, vous n'imaginez pas comme il est sympa de retrouve l'ancienne Mac, celle de la première partie de la série. Sans parler qu'il se passe la même chose avec Dani, petit à petit elle reprends vie, la Dani de Iced, celle qui m'avait tant séduite, et pas celle d'après.
Résultat je suis vraiment hyper satisfaite de cette partie du récit, j'ai l'impression que malgré tout ce qui c'est passé on revient un peu à l'origine de la saga et à ce qui me plaisait dedans.
La seconde partie change le ton. En fait on est vraiment sur du post apocalyptique, toujours sur fond d'urban fantasy bien sur, mais on a bien plus ce sentiment d'inéluctabilité, que la fin arrive, et vite et qu'il faut s'y préparer et/ou trouver une solution.
Et la encore j'ai adoré, j'avais l'impression de retrouver l'ambiance de Iced que j'aimais aussi énormément. Quand la nature est plus forte que l'homme et qu'il ne peux pas luter.
Et la résolution .... j'imaginais tout sauf ça !! Franchement c'était vraiment réussi, j'étais mitigée sur le tome 8 mais celui ci remonté vraiment le niveau.
Bon, tout n'est pas totalement résolu, et surtout un élément qu'on attendait depuis des tomes entiers, à savoir la relation Dani/Ryodan, qui au final n'a toujours pas évoluée. J'avoue que l'auteur à bien joué la dessus, car j'adorais Dancer et je suis vraiment super contente qu'il ai eu sa chance ! Un vrai plaisir de douceur.
On entends aussi parlé de l'ami bizarre de Dani qu'on voit sous la forme d'une nouvelle à la fin du livre et qui est aussi vraiment très sympathique ^^
Finalement un très bon tome qui pour moi ramène vraiment la série avant les tomes 7 et 8 qui étaient d'un niveau inférieur. J'ai adoré cette conclusion et qu'on ferme enfin la porte à cette intrigue pour commencer quelque chose de nouveau !
17/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
elhyandra
  14 octobre 2020
Dans le tome précédent :
Le dernier tome on quittait Mac et Dani dans une situation hyper délicate. Un Unseelie leur avait mis la main dessus et les avait entravé dans l'intention de les « réparer ». Pour sauver son amie, Mac décide de jouer son va-tout et ouvre le Sinsar Dubh enfouit dans son esprit, sa plus grosse erreur.
Lors d'un incendie, on découvre ce qu'est Shazam pour Dani ce qui nous a provoqué un sacré choc surtout à Ryodan et on s'inquiète beaucoup pour sa santé mentale.
L'intrigue :
Dans Fièvre enchantée, c'est la merde, c'est la merde grave. Mac est possédée par le Sinsar Dubh qui est chaud patate pour détruire la Terre, d'ailleurs, même sans lui vu les trous noirs qui aspirent tout ce qu'ils touchent dans le néant et se rapprochent de plus en plus du sol menaçant de faire disparaitre l'humanité dans les jours à venir, c'est un peu le programme prévu de toute façon.
Barrons et consorts ont donc deux objectifs, libérer l'âme de Mac et neutralisant le Sinsar Dubh et sauver la planète en retrouvant le Chant-qui-forme possédé par la reine Seelie qui a disparu depuis des siècles….tout va bien.
Alors, alors ?
Comme toujours on est dans un récit bourré d'action et de complots. Cette fois les différentes factions vont devoir faire alliance car le danger est plus grand que jamais mais les motivations des uns et des autres vont avoir beaucoup de mal à s'accorder et des coups bas vont avoir lieu.
On aura enfin le fin mot de l'histoire quant à Shazam et accrochez-vous.
En bref :
En terminant ce tome j'ai l'impression qu'un gros chapitre est clos voire la saga au complet mais je vois qu'il y a un T10 qui est sorti en anglais alors je ne sais pas à quoi m'attendre, est-ce bien nécessaire ? Est-ce un nouveau volet de la saga ? Je verrai à la lecture des premières chroniques, personnellement si c'est un livre « bonus » je ferai l'impasse car je veux clore mes sagas préférées sur une note positive, pas comme Anita Blake qui est devenu WTF au bout du 11ème volume et que j'ai revendu de colère tellement le T19 c'était n'importe quoi.
Lien : https://lemondedelhyandra.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
AelleAelle   15 mai 2021
Le point essentiel n' est pas ce que vous détruisez, mais le fait que vous détruisiez. Il y a deux sortes de gens dans ce monde : ceux qui créent et ceux qui ne le peuvent pas. Les créateurs sont puissants, ils façonnent l'univers qui les entoure. Tous les êtres rêvent d'avoir du pouvoir sur leur brève existence. Ceux qui ne peuvent pas créer se divisent en trois catégories: ils se résignent à une petite vie de médiocrité et de frustration rageuse et trouvent leur satisfaction dans les minables actes de domination qu'ils parviennent a exercer sur leurs proches. Ou bien ils trouvent un créateur à qui ils s'accrochent comme des sangsues pour les parasiter. Et il y a ceux qui détruisent. D'une façon ou d'une autre, quelqu'un qui ne peut pas créer cherche toujours une façon de contrôler, ou d'en avoir l'impression. Détruire donne la sensation de contrôler.
Page 165
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IlfioredelmaleIlfioredelmale   21 octobre 2019
Au premier impact, son nez explose, sa mâchoire droite se fracture et ses yeux lui rentrent dans la tête. Au second impact, je sors ses deux mâchoire, de leur articulation et elle ne parle plus. Je la frappe encore et encore, faisant voler en éclats les os de ses orbites et de son front, l’aveuglant, lui fracassant le crâne, fou de rage.
Commenter  J’apprécie          10
AelleAelle   15 mai 2021
NE LAISSEZ JAMAIS PERSONNE ENTRER DANS VOTRE JARDIN. NOUS ARRACHONS LES CULTURES ET SEMONS DES MAUVAISES HERBES, TOUT EN LOUANT LA BEAUTÉ DE VOS MAUVAISES HERBES ET EN VOUS AFFIRMANT QU'EN RÉALITÉ CE N'EN SONT PAS DU TOUT ET QUE VOUS AVEZ DE LA CHANCE DE LES AVOIR JUSQU'À CE QUE VOUS NE SACHIEZ MÊME PLUS CE QU'EST UNE MAUVAISE HERBE.
Crétins. Minables. Voilà comment nous gagnons. Vous ne pouvez pas remettre les clefs de votre fichu royaume et crier à l'injustice quand vous en êtes chassé. Dès l’instant où vous écoutez tous nos mensonges, nous possédons votre réalité.
ET C'EST VOUS QUI NOUS L'AVEZ DONNÉE.
Page 101
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RhiaRhia   23 mai 2020
C’est amusant de jouer avec Cruce. Il peut se transférer. Moi pas. Cela le rend techniquement plus puissant. Quand je le battrai, ce sera la preuve de ma supériorité, peu importe le pouvoir que possèdent les autres. Tout le monde tombera devant moi, en fin de compte. Cruce est un crétin. Un idiot. Jamais MacKayla ne dirait « commander ». Elle aurait choisi un terme inoffensif, comme « guider ». C’était le premier et le dernier avertissement. Ceux qui ne savent pas se protéger méritent les ennuis qui leur arrivent. Vous êtes votre propre royaume. Protégez-le ou résignez-vous à le perdre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RhiaRhia   23 mai 2020
Le passé était passé. Faire le ménage dans son paysage intérieur était un luxe réservé aux gens en sécurité. Et la sécurité, c’était un privilège qu’elle n’avait jamais connu.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Karen Marie Moning (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karen Marie Moning
Un joli Book Haul pour vous présenter mes derniers arrivants dans ma PAL ! Et vous alors qu'avez-vous reçu ?
Plus de vidéos : http://goo.gl/jvxX0t
⇩ Déroule la barre pour plus d'infos ;) ⇩
Mets la HD tu verras c'est bien mieux ! Et bon visionnage :)
------------------------------------------------------------ ♡ Livres cités dans la vidéo :
📘 Les Els -- http://amzn.to/2nahVUJ 📘 Marked Men 4 : Nash -- http://amzn.to/2na6oEZ 📘 Un petit qqch en plus -- http://amzn.to/2mwUXKx 📘 Room Hate -- http://amzn.to/2mSd8es 📘 Felicity Atcock 5 -- http://amzn.to/2nal1bi 📘 Fièvre Née -- http://amzn.to/2mSfZ74 📘 Beautiful Sacrifice -- http://amzn.to/2mSdC4g 📘 Passenger -- http://amzn.to/2naeMUJ 📘 Notre année cachée -- http://amzn.to/2mSdilV
Si vous achetez vos livres sur Amazon via l'affiliation Moody Take a book, je reçois une petite commission sans que vous ne payez votre livre plus cher :) Pas de pression rien n'est obligatoire !
------------------------------------------------------------
♡ Musiques vidéo : Toutes libres de droit (Universale, Water Lily et Grand Amour)
------------------------------------------------------------ ♡ Commentaires : Il m'arrive de ne pas pouvoir répondre à certains commentaires car vous n'avez pas les bons paramètres Google + :) Donc si vous voyez que tout le monde à une réponse sauf vous, pensez à vérifier tout ça :D ------------------------------------------------------------
Rejoignez moi ici ♡ :
♡ Blog : http://moody-takeabook.com/ ♡ Facebook : https://www.facebook.com/TakeABookMoody ♡ Twitter : https://twitter.com/MoodyTakeABook ♡ Instagram : http://instagram.com/moodytakeabook ♡ Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/moody/ ♡ GoodReads : https://www.goodreads.com/user/show/5...
Adresse mail : moodytakeabook@gmail.com
Moody ♡
+ Lire la suite
autres livres classés : urban fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fièvre noire - Karen Marie Moning

Comment s'appelle l'héroïne?

Kayla MacLane
MacKayla Laine
MacKayla Lane

11 questions
108 lecteurs ont répondu
Thème : Chroniques de MacKayla Lane, tome 1 : Fièvre noire de Karen Marie MoningCréer un quiz sur ce livre