AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366240783
Éditeur : Cambourakis (19/03/2014)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Reprenant à l'inverse la forme rigoureuse adoptée dans Plouk Town, une suite de onze parties à l'ampleur et à la longueur décroissante, Là est le second volet d'un dyptique consacré à la description crue et terriblement lucide du quotidien des habitants d'une banlieue populaire du Nord de la France. Un quotidien rugueux, parfois sordide, fait de labeur abrutissant ou de désoeuvrement, d'existences noyées dans l'alcool ou submergées de violence, auxquelles seuls les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MarianneL
  17 avril 2014
Imaginez un poète oulipien, un auteur anglais qui écrit en français, et pour qui la langue est un instrument avec lequel il fait des gammes virtuoses, comme si les contraintes qu'il se donne étaient une fenêtre vers la liberté.
Imaginez que cet homme nous parle de la sous-France et de l'autre France, celle qui la regarde de haut. Imaginez encore que dans son récit se télescopent le sport à la télé et les «Feux de l'Amour», les têtes vidées par le petit écran, les désirs insatiables de consommation et de sexe, la collision entre tous ses fantasmes et une vie glauque, les adultes qui boivent, les enfants qui trinquent, le manque de sens et le manque d'argent, les pauvres valeurs qui ne veulent plus rien dire, et des vies vidées devenues tromperies. Imaginez que quand il évoque une vieille femme en maison de retraite, ça soit aussi fort que B.S. Johnson et son inoubliable R.A.S. Infirmière-chef.
Imaginez que ce soit de la poésie jubilatoire, que ca se lise d'une traite, et surtout à voix haute.
C'est inimaginable, donc il faut le lire.
« je veux des étreintes à la prison des femmes je
veux un dos de saumon au beurre rhum-coco je
veux les références musicales de la publicité de Nescafé Nespresso
dans un monde de tasses à café vivantes je veux
de la justice à Monaco à tolérance zéro je veux
en finir avec la terrible monotonie des mercredis je veux
dévaler la moindre surface capable de faire glisser mes roues
dans un terrain de jeu immense je veux qu'on
range la vaisselle putain je veux du boulot je veux
une blague comme dans une imprimerie un ouvrier a les
dix doigts sectionnés par un massicot à l'hôpital le
chirurgien lui dit on va pouvoir recoudre donnez moi vos
doigts mais ils sont restés par terre dans l'imprimerie
ah là vous auriez du les ramasser immédiatement oui mais
avec quoi je veux que les tricolores triomphent du pays
de Galles 21 à 16 mais alors pendant
ce temps-là Victoria accuse Diego de monter Sharon contre
Nick et Phyllis met tout en oeuvre pour que Diane
obtienne la garde de Kyle je veux enchaîner les sauts
et les figures les plus improbables pour remporter des défis
contre des adversaires coriaces je veux des minettes vicieuses
je veux aller à la médiathèque je m'emmerde je…»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Charybde2
  02 septembre 2014
La poésie éprouvante et jubilatoire du vide délétère envahissant les consciences.
Désormais sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2014/09/02/note-de-lecture-la-ian-monk/
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   02 septembre 2014
poupée cassée et jetée par terre et puis des affiches des
films oubliés intitulés petits trucs avec un machin avec des acteurs
plus moustachus les uns que les autres et les actrices blondes
avec des yeux vides des cassettes vidéos des mêmes films oubliés
et cetera un lecteur poussiéreux de cassettes vidéos pour visionner les
mêmes et cetera et des bouquins et des bouquins encore racontant les
amours improbables entre chirurgiens improbablement gentils
et infirmières invraisemblablement magnifiques et
/ou entre pianistes mondialement connus et assistantes de production
timidement adorables
par exemple lus il y a si longtemps par les femmes typiquement
moches et oubliées et puis les vies de gens célèbres pendant
bien plus qu’un quart d’heure mais aussi oubliés maintenant"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Charybde2Charybde2   02 septembre 2014
quoi de quoi attraper un putain de cancer de la peau
ici on en a même plus alors rien à foutre ma
pauvre conne ma vieille bourge on fait comme si c’était
hier c’est tout c’est-à-dire faire le mort
à mon avis y a rien de mieux dans la vie
finalement rien de plus succulent quoi de plus vivant de plus luxueux
que de faire comme eux les morts-vivants qu’on voit
tu sais paniqués seuls dans leurs palais sur leurs yachts chez
eux tout seuls quand le téléphone sonne plus imagine une vie
où le téléphone sonne plus et sonnera plus jamais c’est
le paradis le vrai ça putain où les cons existent plus
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
707 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre