AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782848655147
458 pages
Éditeur : Sarbacane (07/03/2012)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Depuis son plus jeune âge, Jiminy Waterson a un don : un estomac à toute épreuve, capable de dissoudre de ses sucs gastriques particulièrement puissants tout ce qui n’est pas comestible. On veut faire de lui un rat de laboratoire, mais son ami Alex l’encourage à utiliser ce don sous la forme d’un show, et l’entraîne dans une tournée à travers les États-Unis. Ainsi, au détour d’un prêt-à-manger planté au bord d’une route de Virginie, Jiminy devient-il L’Homme au Vent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Gr3nouille2010
  08 mars 2012
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane de m'avoir fait confiance pour ce premier partenariat & m'avoir permis de découvrir ce livre. Ce n'est pas un coup de coeur mais une agréable lecture tout de même.
Jiminy Waterson n'est pas un homme comme les autres. Déjà bébé, il se nourrissait de tout & n'importe quoi, même de ce qui est extrêmement nocif pour une personne normale, grâce à un organisme hors du commun. À l'adolescence, à moitié rejeté par sa famille, il se réfugie vers la seule espèce qui le comprend : des chiens. C'est aux côtés de ses nouveaux amis qu'il va faire la rencontre de Alex, qui deviendra très vite son meilleur ami. Alors qu'aucun avenir n'est sûr pour ces deux jeunes hommes, ils ont l'idée de faire le tour du pays en mettant en avant le don de Jiminy & ainsi gagner un peu d'argent ; de quoi survivre. Ils vont faire la rencontre de Gérald, le proprio d'un petit restaurant, qui va les nourrir & les loger si Jiminy accepte de faire son show dans son restaurant pour attirer plus de monde. Tout le monde est gagnant. Remarqués par un producteur de renom, ils se voient proposer du travail dans le monde du spectacle contre beaucoup d'argent. Mais rien ne se passe comme prévu.. D'autres conflits en parallèle viennent s'ajouter à leur avenir - plus qu'incertain..
Un roman d'une grande originalité mêlant fantastique, thriller.. & horreur. On suit plusieurs histoires en même temps qui vont finir par toutes se rejoindre.. La vie de Jiminy dès sa plus "tendre" enfance, dans les détails, un complot politique autour de déchets nucléaires qui va mal tourner, un prisonnier qui ne va finalement pas être exécuté, un flic pourri qui tue sa femme & s'implique dans une salle affaire.. J'ai beaucoup aimé ce mélange des genres qui ne laisse aucunement indifférent ! Certains passages politiques m'ont parfois ennuyé (la politique & moi, ça fait quatre..) mais malgré cela, je voulais absolument connaître le fin mot de l'histoire même si je me doutais bien de ce qui allait arriver à Jiminy.. mais je ne me doutais pas de tout ! Je n'ai pas trop ressenti le côté thriller, sauf quand Jiminy & ses deux acolytes sont en route pour leur nouvelle vie.. Là, tout s'enchaîne, tout se débloque & on ne peut tout simplement plus arrêter de lire ! Pour le côté fantastique, on plonge dedans dès le début & on en ressort qu'à la fin ; Jiminy est unique, il est à la fois intrigant, repoussant & attachant.. L'horreur a bien sa place, je ne conseillerai pas ce roman à n'importe qui, car si vous n'avez pas l'estomac bien accroché, certains passages risquent de vous le retourner dans tous les sens, surtout que c'est de pire en pire & que l'atmosphère devient de plus en plus oppressante..
Les cent dernières pages m'auront le plus marqué.. & finalement, j'aurai bien voulu en lire encore même s'il y a déjà de quoi faire !
Autres points : l'auteur a tenu à mettre, à la fin de son roman, quelques scènes coupées pour diverses raisons & j'ai beaucoup apprécié pouvoir découvrir des parties de l'histoire dans une autre version. C'était vraiment intéressant. Sans parler, naturellement, de la couverture que je trouve juste magnifique !
Comme je le disais, Jiminy est très spécial & malgré toutes les horreurs qu'il peut faire - manger ! - je n'ai pas pu m'empêcher de m'attacher à lui. Malgré son côté morbide, il reste un être sans défense, qui n'a pas choisi d'avoir ce don mais surtout un être extrêmement seul malgré le monde qui l'entoure, perdu.
Alex ne m'a pas beaucoup plu, je l'ai trouvé très manipulateur & injuste. Mais on sent qu'il y a une grande complicité entre Jiminy & lui.
Leia apporte une petite touche gaie dans ce roman très sombre, avec sa joie de vivre malgré tout ce qu'elle a vécu. J'ai beaucoup aimé sa personnalité ; déterminée, compréhensive, honnête..
Il n'y a aucune note positive dans cette histoire.. Jiminy est contraint a une vie d'enfer depuis sa naissance, il n'y a pas de place pour lui, pour un "monstre" & c'est logique que ça ne s'arrange pas au fil des pages.. L'ambiance est lugubre dès le début, & ça empire tout au long.. Ainsi, je ne conseille pas ce livre à quelqu'un qui est dans une période déprimante car il ne risque pas de vous remonter le moral (surtout que le sujet abordé reste un sujet très sérieux..). Mais par contre, pour ressentir quelque chose de fort ou de dérangeant, ce roman est fait pour vous.
Lien : http://laviedeslivres.cowblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Pommesucre
  11 mai 2012
Jiminy est dès sa plus tendre enfance un enfant particulier. Sa mère fait des allers-retour à l'hôpital car son petit bout avale tout et n'importe quoi, comme de l'eau de javel. Sa particularité engendrera des conflits dans le couple de ses parents pour finir en divorce. Les parents se dispute le fait de savoir qui va garder Jiminy, jusqu'au moment où il fuguera de manière définitive pour vivre au milieu d'une meute de chiens sauvages dans une décharge publique et se nourrit de déchets.
Ce livre s'adresse à un public particulier, très particulier. Dès les premières pages, il faut s'accrocher. Lire le livre à jeun est presque un bon conseil. Je me suis accrochée "dur" au premières 35 pages et j'ai eu du mal dès le départ. Mauvais signe. le début est assez dégoûtant (je mâche mes mots) dans le genre florilège de déchets avalés. Rien que ça m'a laissé un arrière goût nauséeux pour le reste de la lecture qui ne s'est pas attenué au cours de cette lecture. Je m'attendais à une histoire plus ciblée jeunesse et j'ai été déçue. Certes notre anti-héro est un jeune adulte, mais l'ensemble du roman est loin d'être accessible à ce public. On se retrouve plongé dans un thriller politique impliquant du nucléaire. L'élément nucléaire est sympathique. Mais le complot politique est pour moi trop gros, il manquait un peu de finesse. L'assoiffé de pouvoir qui tue tout sur son passage est de trop pour moi. D'autant qu'à un certain moment cet élément assoiffé de pouvoir fait un rêve pour le moins violent. Il rêve que son épouse quémande son amour, chose qu'elle fait tout pour éviter (quitte à ne pas se laver l'entre-jambe - mmmh chachécool), et que lui il est membré comme une foreuse et a une langue munie de lames de rasoir. Je vous passe la violence du rapport qui se rapproche du viol. La version que je vous délivre est très douce face aux mots crus de l'auteur. A ça je me pose la question suivante : rien que pour cette scène explicite et violente à souhait, mettriez vous ce livre entre les mains d'un ado de 14 ans ? Car oui, ce livre se retrouve dans les rayons classés jeunesse.
Quand j'ai vu que les chroniques faisaient état d'un stade encore plus dégoûtant à la fin que les premières pages, j'avoue avoir abandonné 100 pages avant la fin. Ayant des souci d'estomac l'état nauséeux du début m'est resté tout le long de la lecture entraînant un sentiment de malaise général de mon côté. Je me voyais mal terminer la tête penchée sur la cuvette comme pour une autre blogueuse qui a eu le coup pour ce livre.
Ce livre dérange et permet de se poser certaines questions ... mais certaines petites choses auraient dû être atténuées pour pouvoir garder ce livre dans un public visé jeunes-adultes car en soi l'idée est assez séduisante, mais relativement mal écrit pour le public.
Quant aux personnages, on a de tout, de l'anti-héro, au politicard en mal de reconnaissance se lançant dans le complot politique. L'anti héro qu'est Jiminy qui est complètement abandonné par ses parents et qui a pour seule famille son meilleur ami avec qui il sillonne les States en quête de célébrité. Célébrité qui ne fait envie qu'à son meilleur ami étant donné que Jiminy n'aspire qu'à la tranquilité. Jiminy a ça pour lui : il pense aux autres avant de penser à lui même. Il se sent coupable de sa particularité car elle implique de grands bouleversements pour ceux qui l'entourent et il en a bien conscience. Un jeune homme qui me plaît dans le caractère. Je vous passe l'aspect physique rebutant qui est une des conséquence de son alimentation anormale.
Par contre le politicard, je n'ai pas du tout accroché, il fait tout dans la violence et manque de finesse, ce qui pour un militaire est assez déroutant dans le sens où certaines choses et tactiques sont un peu borderline ...
Dans l'ensemble donc, une excellente idée, mais le travail sur l'idée fait erreur sur le public visé. Je parle d'une classification plus adulte, mais là encore je tiens à préciser que même si roman est adulte, il s'adresse à un public tout particulier. Je me vois mal faire lire ce roman à mon entourage connaissant leurs goûts ...
Lien : http://bulledepomme.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EloDesigns
  10 août 2012
Après avoir lu ce livre pendant quelques jours, le voilà enfin fini. La couverture était originale, tout comme la quatrième de couverture et j'avais vraiment hâte de le découvrir mai je dois avouer que j'ai vraiment été déçue. Tout d'abord la catégorie « jeunesse » dans laquelle il est classé ne me parait pas vraiment adapté en raison de certaines scènes. En effet après en avoir discuté avec d'autres personnes l'ayant lu, il y a des scènes que même nous qui sommes adultes, avons eu du mal à digérer.
Nous faisons donc la connaissance de Jiminy, un jeune garçon qu'on voit évoluer depuis petit et qui possède un don très particulier. Son corps, et plus particulièrement ses sucs gastriques, lui permettent de manger absolument tout et n'importe quoi! Comestible ou non il est capable de le manger sans même sourciller. Il va se faire son seul et unique ami Alex dans une situation des plus étranges et prendre la route avec lui pour trouver une vie meilleure, de l'argent et la gloire. Un troisième personnage entrera en scène, Leia, et Jiminy trouvera en elle une seconde personne sur qui compter et chère à son coeur. A leurs petite vie out les trois vont voir s'ajouter de sombres complots aussi bien politiques que privés et se retrouver dans des situations terrible.
Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé les personnages puisque Jiminy m'a touché bien des fois lorsqu'il ne pouvait pas vivre comme tout le monde ou embrassé celle dont il tombera amoureux mais dans la dernière partie du roman, il était devenue quelqu'un d'autre, toute sa gentillesse avait disparu et était remplacé par un cynisme et de la prétention. Alex m'a tout bonnement fait pitié puis, sérieusement agacé, j'avais vraiment envie de lui mettre des baffes. Son but était simple en fait; faire de Jiminy son gagne pain et claquer tout son argent dans les casinos. Il ne pensais qu'à lui et vivait par procuration grâce à Jiminy et son don. Leia est une jeune fille plutôt paumé, un peu bohème, qui aurait voulu vivre de sa musique et qui va se retrouver malgré elle dans cette sombre histoire. Je ne peux pas dire que je me sois attaché à l'un ou à l'autre même si Jiminy m'a touché dans son malheur… D'autres personnages croisent leurs chemins et tous sont liés d'une manière ou d'une autre puisque tout les évènements se regroupent pour, au final, ne faire qu'un.
Le roman est original par bien des points que ce soit dans l'histoire en elle-même, ou encore dans la façon dont elle est écrite. L'auteure alterne la narration avec des articles de journaux, suit chacun des personnages de l'histoire et dans la dernière partie du livre, elle nous offre le point de vue de Jiminy. Daph Nobody a vraiment bien écrit ce roman mais j'ai été gêné par certains passage un peu long à mon goût, d'autre passages m'ont rebuté voir dégouté, et d'autres m'ont bien plu. Il y a en effet des passages de complots politiques très intéressants, des passages d'ingurgitation par Jiminy qui m'ont franchement écoeuré et qui, je trouve, en font un roman pour adultes plutôt que pour la jeunesse. Ce roman dépeint une société gangrené par le pouvoir, la corruption et le vice, un univers à la fois sombre, oppressant et inquiétant.
Pour conclure, Je n'ai pas accroché à ce roman mais je pense qu'il pourrait plaire aux amateurs du genre et qui lisent des romans d'horreur.
Lien : http://momentprecieux.fr/Des..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mutinelle
  28 novembre 2012
Lorsque l'on m'a proposé ce livre à lire, j'étais septique, le résumé me tentait peu, il faut dire qu'il est assez succinct, mais la curiosité a été la plus forte. Et après lecture je ne sais toujours pas quoi pensé de ce livre…
Ce livre c'est essentiellement l'histoire de Jiminy Waterson, enfant, ado et jeune homme atypique. Il est capable d'avaler n'importe quoi et son corps le digère sans soucis, il ne peut s'empoisonner avec rien. Il décide alors de prendre la route avec son seul ami, improvisé impresario, pour faire fortune.
Les débuts sont assez nébuleux, on découvre le passé de Jiminy, sa particularité, sans vraiment savoir où l'auteur veut en venir, même si ces informations glanées de-ci de-là ne sont pas dénuées d'intérêt. On appréhende le fonctionnement du « gamin » avec des yeux ronds comme des soucoupes !
Ce livre est un ovni ! J'ai été amatrice un temps de livre de terreur, un peu space, avant de succomber à l'urban fantasy, mais celui-ci est non seulement space, mais parfois bien dérageant pour mon esprit bien pensant. L'auteur n'hésite pas à jouer la carte du trash, sans nous épargner les détails. Je pense qu'il faut avoir l'estomac bien accroché sur la description de certaines ingurgitations. L'auteur n'y va pas avec le dos de la cuillère et ne nous épargne rien, j'ai même parfois eu la sensation d'être un peu voyeuse… ouais bon, j'avoue c'était raccord avec mon côté « mais c'est dégueu' ! Il va pas faire ça ?! Ah bah si ! Beurk ! » mais je regarde/lis quand même.
À côté de cet aspect trash, les personnages sont extrêmement bien campés et attachants. Ce n'est pas parce qu'il a des « dons » hors du commun, que Jiminy n'a pas les mêmes préoccupations qu'un jeune homme d'une vingtaine d'années. Gravite autour de lui une galerie de personnages plus caricaturaux les uns que les autres, mais assez fouillés, on a un aperçu de leur passé et une description précise de leur caractère. J'ai adoré découvrir chacun d'eux.
Le deuxième thème du livre est une intrigue politique, qui m'est je pense passée un peu au dessus. J'ai compris ce qu'il se passait, mais je ne suis pas sure par contre d'en avoir saisi le message, tant j'étais absorbée par la vie et les facultés de Jiminy. Je vous laisserais alors le décoder, et si l'envie vous en dit, de me l'expliquer.
Par contre, j'ai des doutes sur le public visé. La collection Exprim' est pour des ados dès 15 ans et je ne suis pas sure qu'ils comprennent vraiment le livre. Oh ! Ils vont saisir les scènes de « voyeurisme » mais je ne sais pas si elles leur feront du bien. J'ai apprécié l'histoire, mais je pense qu'elle est destinée aux adultes, outre le vocabulaire assez soutenu dans les descriptions (et pas dans les dialogues qui eux sont familier), je ne pense pas les ados assez mature pour comprendre ce livre et surtout avoir assez de recul pour la lecture de certaines scènes.
En résumé, je dirais que si vous êtes curieux, avez envie de changement et avez l'estomac bien accroché, ce livre est pour vous.
Lien : http://mutietseslivres.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Suny
  01 mars 2012
Pouvoir avaler tout et n'importe quoi sans la moindre petite indigestion, qui n'en rêverait pas ? Eh bien, après la lecture de L'enfant nucléaire, moi… C'est l'histoire de Jiminy, qui à quatre ans biberonnait déjà l'eau de Javel à même la bouteille et laissait les médecins désoeuvrés. Et qui, à vingt ans, part sur les routes en compagnie de son meilleur ami, Alex, dans l'espoir de se faire une renommée (et beaucoup de blé) grâce à son système digestif à toute épreuve.
Je m'attendais à du fantastique, à des situations rocambolesques, à quelque chose de très « jeunesse » avec en guise de héros un jeune garçon très spécial qui en prend plein les dents mais triomphe de l'adversité malgré et grâce à sa particularité.
Eh bien, j'ai finalement eu droit à un thriller mené de main de maître, sur fond de complots politiques et de vengeances personnelles et, hormis le « don » de Jiminy, rien de fantastique. Ce n'est pas un roman jeunesse, je ne le classerais même pas dans le Young Adult ; c'est sombre, souvent glauque et sordide, parfois violent, voire un peu gore, et c'est écrit d'une plume percutante, assez crue par moments mais pourtant toute en finesse et en poésie.
Il y a juste cette petite chose qui fait que pour moi, lectrice sans cerveau, ce n'est pas un coup de coeur. Cette amertume, cette critique impitoyable d'une humanité irrécupérable sous bien des aspects : égoïsme, refus de la différence, quête assoiffée du pouvoir et de l'argent… Et l'espoir dans tout ça ? L'amour, l'amitié, l'altruisme… Ça peut sembler naïf, mais OUI, on sait que l'humanité file un mauvais coton, mais pour nous le rappeler, on a déjà les infos (que je ne regarde plus, d'ailleurs). Une seule petite étincelle aurait suffi à égayer ce roman et à dissoudre ce petit goût de désillusion pour en faire quelque chose de parfait. Ça, c'était pour l'avis subjectif.
Objectivement, c'est très bien ficelé et finalement, ce que je reprochais précédemment est tout à fait dans la logique des choses. Cette critique sans concession est amenée avec tellement de subtilité que ce n'est qu'à l'approche de la fin qu'on se rend compte à quel point ce livre est bien plus qu'un simple thriller, et ce depuis la première page.
En bref, j'ai beaucoup aimé malgré cela, mais mieux vaut ne pas trop être déprimé avant de le commencer !
Lien : http://mariounette.free.fr/w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet   02 avril 2012
On peut parler de fantastique, mais cet aspect s’oublie vite tant il est possible de se retrouver à travers les pages. L’auteur aura mis quatorze ans à achever ce gros roman écrit à la troisième personne […], et qu’il se rassure, le résultat est parfaitement, épouvantablement réussi !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
StellabloggeuseStellabloggeuse   22 avril 2012
Quand on ne reçoit pas de caresses, se dit Jiminy, on apprivoise les coups, et les contusions se mettent à revêtir les couleurs de l’arc-en-ciel. On n’existe plus que par les plaies, et le mal devient un jeu. Alors joue, Jiminy ! Joue et souffre !
Commenter  J’apprécie          30
SunySuny   25 février 2012
- T'es vraiment né dans une cuvette de chiottes, hein? grogna-t-il, avant de promener sur le groupe un rictus moqueur.
- Non. La cuvette de chiottes, c'est moi. Mais si tu veux tirer ma chasse, faudra lever tes fesses très tôt.
Commenter  J’apprécie          20
SunySuny   28 février 2012
Quand on n'a plus personne à aimer, on prend le monde entier en grippe ; on tousse de mépris, on s'enfièvre de rancœur, et les expectorations sont amères et visqueuses...
Commenter  J’apprécie          30
SunySuny   25 février 2012
Mon p'tit, on t'a jamais dit que t'avais une haleine de fin du monde?
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Daph Nobody (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daph Nobody
Rencontre avec Daph K. Travis autour de Wild Dandy Boy (un roman publié chez Séma Éditions) PART 2
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1956 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..