AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782875600882
Onlit (06/04/2017)
3/5   2 notes
Résumé :
Au petit matin, Eulalia, découvre la disparition de son jeune fils. Éperdue, elle se lance dans une course contre la montre durant laquelle le lecteur découvre Quito, une ville où la violence est quotidienne, Quito, personnage central de ce roman choral qui bat au rythme de vies qui s'entrechoquent.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Shabanou
  23 novembre 2020
"C'est dur de mourir au printemps" d'Alfredo Noriega (160p)
Ed. Onlit
Bonjour les fous de lectures...
Ce roman m'a permis de valider un auteur équatorien.
Il s'agit d'un roman choral.
Le lecteur va passer quatre jours à Quito , capitale de l'équateur et centre de la violence.
Le récit débute par une fin de nuit et deux amants qui se séparent, chacun retournant dans son propre nid.
Après tout s'enchaîne... assassinat, règlements de compte, souvenirs des uns, espoir des autres.
On y découvre surtout Quito et toutes ses facettes.
Quito la violente
Quito la désabusée
Quito l'explosive.
le style est vif, incisif parfois déroutant, l'auteur sautant d'un personnage à l'autre lors de sa narration.
Mais on se prend au jeu et j'ai passé ces quatre jours dans la capitale équatorienne sans m'ennuyer une seule seconde.
La lecture vaut le détour ne fusse que pour la découverte de cette ville et de ses habitants.
Ambiance "Ok Corral" sortez vos flingues et soyez sur vos gardes
Alfredo vit aujourd'hui entre Bruxelles et Paris.
"C'est dur de mourir au printemps" a fait l'objet d'une adaptation cinéma
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Myrinna
  24 mai 2017
Lorsque je l'ai trouvé au Pêle-mêle, j'étais très contente car je n'avais jamais lu d'Équatorien avant ce jour. Même si le scénario me semblait prometteur comme roman noir. J'ai été très déçue par la fin qui se termine platement. Cela a un goût inachevé, une saison à peine entamée. L'auteur n'a pas été au bout de son idée…
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MyrinnaMyrinna   18 mai 2017
Créer son propre cauchemar, c'est se réconcilier avec soi-même
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Alfredo Noriega (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfredo Noriega
Librairie Mollat A l'occasion de la Foire du Livre de Bruxelles 2015, Alfredo Noriega vous présente "Bruxelles noir" aux éditions Asphalte. Présentation par Michel Dufranne. Avec des textes inédits de Barbara Abel, Ayerdhal, Émilie de Béco, Paul Colize, Jean-Luc Cornette, Patrick Delperdange, Sara Doke, Kenan Görgün, Edgar Kosma, Katia Lanero Zamora, Nadine Monfils, Alfredo Noriega, Bob van Laerhoven.
autres livres classés : littérature équatorienneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Alfredo Noriega (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Des livres et des fleurs

Le 15 janvier 1947, la police de Los Angeles trouve sur un terrain vague le cadavre nu d'une femme de 22 ans, Betty Short. Le corps est sectionné en deux au niveau de la taille, vidé de ses organes et de son sang, il présente de nombreuses lacérations et brûlures, notamment aux seins, et la bouche a été ouverte d'une oreille à l'autre.

Le dahlia noir
Semper Augustus
Le Chardon Rouge

10 questions
310 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , fleurs , littératureCréer un quiz sur ce livre