AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Dark Rise tome 1 sur 1
EAN : 9782362313967
544 pages
BIGBANG (07/09/2022)
4.16/5   309 notes
Résumé :
Une nouvelle ère de Ténèbres se profile…

L’ancien monde et sa magie ne sont plus. Ses héros sont morts, ses châteaux en ruine, et la bataille épique entre l’ombre et la lumière a sombré dans l’oubli. Seuls les Stewards s’en souviennent, et veillent, siècle après siècle, pour protéger l’humanité du retour du Roi obscur.

Jeune docker de seize ans à Londres, Will est en fuite, pourchassé par les hommes qui ont tué sa mère. Lorsqu’il appren... >Voir plus
Que lire après Dark Rise, tome 1Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (79) Voir plus Ajouter une critique
4,16

sur 309 notes
5
33 avis
4
29 avis
3
12 avis
2
3 avis
1
0 avis
J'ai trouvé ce livre à la médiathèque et je n'avais pas forcément prévu de lire, mais je l'avais vu passer plusieurs fois sur les réseaux et je me suis dit : pourquoi pas ? J'en ressors bien mitigée et un peu déçue.
Je n'avais pas compris grand chose en lisant le résumé (il faut bien avouer qu'il n'est pas clair non ?) donc, tout ce que je savais en ouvrant le livre, c'est qu'il allait mêler fantastique et combats avec des créatures surnaturelles dans les rues londoniennes du 19eme siècle : tout ça paraît très prometteur !

En effet, lors de ma lecture des premiers chapitres, j'ai été totalement charmée : on est plongé dans une atmosphère un peu sombre et lugubre des docks londoniens en 1821, la plume est super immersive et on sent, grâce à une ambiance pesante, la présence de surnaturel qui apparaîtra au fur et à mesure.
Les personnages étaient parfaits et prometteurs bref, tout partait super bien. Je commençais à comparer le roman à un mix entre Lady Helen et The Mortal Instruments Origines (aka deux sagas que j'adore) et j'étais convaincue que j'allais l'adorer.

Sauf que tout a dégringolé vers la fin du premier quart du roman.
Je vais volontairement rester dans le flou pour ne spoiler personne, mais nos protagonistes se rendent dans le domaine des Stewards (des humains censés combattre pour que la lumière triomphe) afin d'en apprendre davantage sur eux-même et suivre une sorte d'entraînement pour combattre les créatures de l'ombre.
Et là, c'en était fini.

À partir de ce moment-là, on perd totalement cette atmosphère londonienne que j'adorais qu'on ne retrouvera plus qu'à certains rares instants, et on plonge dans du fantastique jeunesse comme on en a beaucoup vu. le héros est spécial et doit apprendre à maîtriser son pouvoir, tandis que la héroïne devient une guerrière et ensemble, ils font partis du camp de la lumière et doivent combattre les créatures de l'ombre afin d'empêcher un roi très méchant de ressusciter.
Basique.
Ça reste dans ce même ton jusqu'à la fin du roman, donc il faut bien avouer que ça m'a ennuyé plus d'une fois et que je n'étais plus tout prise dans ma lecture.

Mais j'ai quand même mis 3 étoiles à cette histoire, et c'est qu'il y a une raison.
En effet à partir du dernier quart, ça commence à devenir un peu plus intéressant et on comprend pourquoi, dans la biographie de l'autrice, il y a marqué qu'elle ‘'créé des personnages souvent ambigus''. Car c'est à partir de ce moment-là que les révélations commencent à tomber et qu'on découvre que rien n'est vraiment ce que l'on pensait. Les personnages montrent des facettes d'eux beaucoup plus sombres au point où la frontière entre les gentils et les méchants, la lumière et les ténèbres s'efface. On comprend alors le message que le livre veut faire passer : qu'il n'y a pas de lumière sans une parcelle obscurité et inversement.

Et j'ai adoré la présence de toutes ces nuances-là sauf qu'elles n'interviennent qu'à la fin du roman…
C'est dommage parce qu'on sent que ce livre n'est qu'un tome introducteur à la trilogie qui s'annonce, mais l'ennui que j'ai éprouvé pendant les trois-quarts de ma lecture ne me donne pas envie de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          192
𝔽𝕒𝕟𝕥𝕒𝕤𝕪 - 𝕐𝕠𝕦𝕟𝕘 𝕒𝕕𝕦𝕝𝕥 - ℝ𝕖𝕚𝕟𝕔𝕒𝕣𝕟𝕒𝕥𝕚𝕠𝕟 - 𝕄𝕒𝕟𝕚𝕔𝕙𝕖𝕖𝕟 - ℝ𝕠𝕞𝕒𝕟 𝕔𝕙𝕠𝕣𝕒𝕝

C'est LE roman que j'attendais le plus de 2022 ! Car la précédente saga de l'autrice, Prince captif est une de mes saga coup de coeur.
Je ne suis pas déçue de ce livre, mais je pense que ce livre est un préambule de 500 pages. Enfin !!!! Je n'ai pas la sensation d'être dans un TGV.
Une saga où j'ai le sentiment qu'on me dit des choses sur l'univers, j'ai découvert qu'une petite partie. (Je suis extatique derrière mon ordinateur).
Je m'éparpille ! Donc cette histoire nous raconte celle du jeune Will. Il fuit, un homme, Simon, mais ce dernier va le rattraper, l'enfermé dans un bateau. Mais Will va prendre la fuite grâce au Stewards, les ennemis de Simon. Les Stewards lui annoncent qu'il est le descendant de la grande dame qui a vaincu le roi obscure et qu'il est le seul à pouvoir arrêter ce roi que Simon cherche à ramener à la vie.
La seule chose qui a fait que ce livre n'est pas un coup de coeur c'est le début, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre, car pas mal de choses m'étaient familières ou déjà vues. J'ai eu le sentiment d'avoir un mélange entre le seigneur des anneaux et les chevaliers de la table ronde. En plus c'était très manichéen. Les gentils face aux méchants, les chevaliers contre les ombres…
On est dans l'action, en même temps cela prenait vraiment son temps donc il m'a fallu un petit temps d'adaptation avant de rentrer pleinement dans cette histoire.
Ce que je dis entre les lignes, c'est que l'histoire prend son temps, il y a énormément d'action, j'ai le sentiment que c'est une mise en bouche. Si vous voulez un récit qui va vite, ce n'est peut-être pas pour vous. Effectivement, il y a plein de scènes d'action, mais en réalité l'histoire avance lentement. Ce qui est aussi une des raisons pour laquelle j'ai eu un peu de mal à rentrer au début. C'est que c'est beaucoup d'action et au final, il y a peu de moment où on se pose et les personnages vivent leur vie (après la situation ne le permet pas toujours où c'est sous ellipse). Pour moi, ce sont les scènes qui permettent de se sentir proche des personnages.
Mais une fois que j'étais dedans, j'y étais !
L'univers nous cache encore pas mal de choses, je sens vraiment un lorde fort, qui ne demande qu'à être approfondi, surtout que l'autrice s'appuie énormément sur le passé pour construire son présent. Tout est entremêlé et comme on ne sait pas bien ce qui s'est passé donc forcément cela amène un questionnement sur le présent. J'adore cela cet entremêlement, je vous rassure il n'y a pas beaucoup de flashback (même s'il y en a).
Il y a plein de personnages j'adore ça, j'aime comprendre le rôle de chacun, voir leur relation comment cela évolue. En plus, au début il semble vraiment stéréotypé, Will c'est le chevalier en armure, Violet celle qui veut échapper à la tradition familiale, James le traître qui est aux ordres de son maître, Katherine la fiancée… Mais au fil du livre ils se dévoilent et j'avoue j'étais tellement dedans que je me suis prise des petites claques (mais je pense que cela ne va pas forcément le faire à tout le monde : cela dépend de si vous trouvez l'histoire prévisible ou non).
Ce livre c'est tout bêtement le combat entre le bien et le mal. Mais c'est plus compliqué que cela : il repose beaucoup sur la fatalité. le combat a déjà eu lieu, la question c'est-ce que ce passé est prédestiné ? le but du livre, c'est de savoir si la perception du passé qu'ont les personnages, colle véritablement au passé. Je jubile, car il faut démêler le vrai du faux.
Il y a aussi la notion de conséquence qui est importante, chaque acte des personnages ont des conséquences dans la suite (on retrouve beaucoup cela dans le trône de fer). J'avoue, je ne l'ai pas vu à la lecture du livre, mais à la fin. Beaucoup de leurs choix vont avoir des conséquences, souvent dramatiques.
Petite mise en garde avant de finir, ce livre n'a rien avoir avec Prince captif dans son récit, c'est vraiment dans les détails que j'ai retrouvés sa précédente saga, je pense à James qui me rappelle Laurent sur certain point. Mais vraiment on est dans deux ambiances différentes.
Pour celles et ceux qui veulent savoir si c'est un MM la réponse est compliquée, certains personnages sont LGBT, mais dans le premier tome cela ne va pas plus loin. Il y a des spéculations, des débuts de relations. Donc si vous voulez une romance passée votre chemin, à mon avis il y en aura plus dans la suite.
Par contre, mon dieu cette fin, tous ceux qui ne sont pas fan des cliffhanger, j'ai bien envie de leur dire d'attendre.
Quand le tome 2 sort (en anglais), je saute dessus.
Commenter  J’apprécie          40
Existe-t-il quelque chose de plus frustrant qu'un livre magnifique — couverture comme jaspage — et épais de presque 550 pages, qui devient intéressant uniquement dans les 60 dernières (et encore je vise large) ? Eh bien, la réponse est non. Attendez, j'ai précisé qu'il coûtait 25€ ? J'ai mal. Très mal.

L'histoire se déroule dans un Londres du XIXème siècle. On y suit Will Kempen, un jeune garçon dont la vie a basculé le jour où sa mère a été assassinée. Il ignore pourquoi on l'a tuée mais il est sûr d'une chose : on le poursuit. Pendant neuf longs mois, il va donc se faire discret, de sorte que ses assaillants ne puissent pas le retrouver. Sauf qu'il va se faire attraper.. Heureusement pour lui, deux personnes vont venir à son secours. Et à partir de là, il va aller de découverte en découverte : il y a des siècles, une guerre opposant le bien et le mal a éclaté. La lumière l'a emporté à un prix élevé, mais l'obscurité menace à présent de revenir. Et Will pourrait bien jouer un rôle clé dans tout ça..

Alooors. Par où commencer pour parler de ce roman ?

Eh bien, ce livre avait énormément de potentiel. L'idée était là, seulement, quand on voit la manière dont elle a été exploitée, ça commence à coincer. Je suis frustrée, peut-être même déçue. Je n'ai ressenti aucune tension malgré la situation et j'ai trouvé le déroulement divertissant.. mais sans plus. La plupart du temps, il m'a été difficile de m'investir dans l'ouvrage. Et je ne sais pas si c'est le bon terme, mais j'ai ressenti comme une maladresse dans le processus d'écriture. Ou peut-être que c'était volontaire ? Toujours est-il que les répétitions, je n'aime pas ça, et que nous avons droit aux mêmes informations sur le monde ou les personnages, encore, encore et encore. Bouarf.

Tiens, parlons-en, des protagonistes. Tout d'abord il y a Will, que j'ai trouvé très en retrait, voire mou sur une bonne partie du récit. Puis, il a éveillé mon intérêt. Héhé. Violet, en ce qui la concerne, était très intéressante à suivre et j'ai pris plaisir à la voir remettre des choses en question, évoluer, se débrouiller, trouver sa place. Katherine, désolée pour elle, zéro intérêt. Rien à dire si ce n'est : pourquoi a-t-elle droit à des chapitres avec son point de vue ? Je ne les ai pas comptés mais ça m'étonnerait qu'il y en ait plus que trois ou quatre. Donc, pourquoi ??? Vient ensuite James, dont les interventions me laissent sur ma faim. Et enfin Cyprian, dont j'avais oublié le nom alors que j'ai fini ma lecture aujourd'hui. Ça veut tout dire.

Concrètement, j'ai été hypée par la réputation de l'autrice, par l'engouement suscité par cette oeuvre à l'annonce de sa traduction, par la couverture, par le jaspage, par le résumé, par le pins et les cartes offertes si on achetait le hardback rapidement, par la beauté de l'objet livre en lui-même. Et au final, j'ai envie de dire que les dernières pages valent un 4/5 tandis que tout le reste vaut un simple 2.

Je pense (j'espère) que ce tome est introductif. J'achèterai le prochain, parce que mes attentes sont élevées et que je veux voir certaines choses. Bref, affaire à suivre.
Commenter  J’apprécie          81
Depuis quelques temps, je ne cesse de voir proliférer plein d'avis concernant la série Prince Captif de C. S. Pacat. de peur d'être déçu face à autant d'encensement, j'ai préféré faire le choix de rencontrer l'auteure avec le premier volet de sa nouvelle série qui se veut une réussite visuellement parlant. Je suis tombé sous le charme de mon exemplaire et j'aurais apprécié que mon enthousiasme se répercute sur sa lecture. Malheureusement, cela na pas été le cas quand bien même j'admets volontiers avoir passé un agréable et divertissement moment.

Il faut dire que l'auteure m'a fortement intrigué quant à son univers et sa mythologie totalement inconnue qu'est celle qui oppose les Stewards aux Lions, deux peuples drastiquement opposés et qu'un ancien conflit ne cesse de ciseler. Dès les premières pages, j'ai été embarqué dans cet alléchant et intrigant monde et j'avoue avoir été plus que réceptif à toutes les éléments mystérieux entourant l'origine et la création de ce dernier et dont le réveil/la réincarnation d'un certain Roi Obscur ruinerait à néant. J'ai adoré ne pas détenir les tenants et les aboutissants de l'intrigue dévoilée même si j'ai trouvé que l'auteure manquait d'ambition quant à l'évolution de son épopée. Finalement, Dark Rise est destiné à un jeune lectorat et cela peut parfois se ressentir tant je n'aurais pas été contre davantage de noirceur et de manigances surtout que certaines longueurs sont venues corser mon rythme de lecture en milieu d'ouvrage. Néanmoins, l'aperçu que j'ai découverte du talent de C. S. Pacat dans ce genre littéraire bercé de ses guerres et autres complots m'a dans son ensemble assez plu et j'espère que l'univers s'étoffera davantage au vu des éléments dévoilés lors des dernières pages. A cette guerre de pouvoir s'ajoute quelques éléments fantastiques et magiques forts étonnants et j'ai été sensible à leur singularité même si certains passages m'ont semblé parfois assez hésitants dans leur narration. Une légère touche de romance est aussi présentée et j'avoue que j'ai été assez insensible à cette dimension que j'ai trouvé de trop et en fort décalage. Néanmoins et malgré ses légers manque, le style de l'auteure n'en est pas moins fluide et aisé à parcourir.

Bien que mon entrain envers les Stewards et les Lions ainsi que leurs différentes recrues, il est vrai que j'ai trouvé que les personnages manquaient cruellement de profondeur et peinaient à se démarquer des autres écrits du genre. A commencer par notre jeune orphelin et héros en devenir, Will. Ce personnage m'a semblé bien trop plat et lisse pour l'envergure de sa tâche ainsi que de sa destinée. Animé d'un désir de vengeance, ce dernier n'hésite pas à se positionner en tant que pion afin d'infiltrer et de remonter les traces de l'assassin de sa mère. Si j'ai apprécié son courage et sa bravoure, je déplore son manque d'éloquence et sa condition assez passe-partout finalement. Fort heureusement, C. S. Pacat dévoile deux autres points de vue et quand bien même il m'a semblé que celui de Katherine était assez malvenu et futile quant à l'intrigue principale de Dark Rise, il en a été tout l'inverse avec celui de Violet que j'ai tout bonnement et simplement adoré. J'ai retrouvé en celle-ci la verve absente de chez Will et j'ai été captivé par ce bout de femme qui réservera bien des surprises et dont la présence est loin d'être anodine dans l'avancée de l'intrigue. D'autant plus que cette dernière formera avec son acolyte une détonante alliance et leur relation m'a plus que diverti et amusé.

Ainsi, Dark Rise détient un merveilleux potentiel malheureusement mis à mal par d'un manque flagrant d'ambition. Néanmoins, l'univers et sa mythologie m'ont fortement intrigué et j'ai apprécié cette introduction en son saint et ce, malgré quelques longueurs en milieu d'ouvrage. C'est pourquoi, je suis plus qu'enthousiaste à l'idée de continuer cette incursion qui s'est dévoilée un véritable moment de divertissement, léger et facile à parcourir.
Lien : https://mavenlitterae.wordpr..
Commenter  J’apprécie          90
Will exerce un métier physique sur les docks, il se cache de quelqu'un, devenu fugitif, mais de qui s'agit -il ? Un soir, alors qu'il s'apprête à se faire malmener par des hommes, il tente de fuir et de les semer, tombe soudain sur une vieille connaissance qui va lui sauver la mise, l'aiguiller, ainsi que lui transmettre un médaillon ayant appartenu à sa mère.
Il trouvera des alliés qui lui seront d'une très grande aide pour l'aider à se cacher, fuir, ou combattre ses ennemis. Will possède une histoire complexe et touchante. Malgré toutes les épreuves qu'il traverse, il les surmonte avec force et bravoure. Il se montre protecteur avec Violet. Sa destinée semble être toute tracée depuis toujours…

Violet, la soeur de Tom, de qui elle a toujours été très proche, veut devenir l'une des meilleurs matelots jamais connus. Elle va malheureusement être spectatrice d'un massacre sur les docks. Sur les conseils de Tom, elle se réfugie dans la soute d'un bateau. Toutefois, elle va vite se rendre compte qu'elle n'y est pas seule. Téméraire, elle se trouvera des alliés de taille dans la bataille. Certaines révélations concernant son frère la choquent, au point de ne pas y croire réellement, de même au sujet de son père.
Elle m'a fait de la peine face à ces dernières, ébranlant toutes ses certitudes ainsi que la confiance qu'elle portait aux siens depuis toujours. Elle se voit dans l'obligation de mentir, mais quelles seront les conséquences de ses mensonges ? Elle subira des trahisons qui l'atteindront de bien des façons.

James, on peut dire que pendant le prologue, il ne m'a pas fait bonne impression du tout. Il fait très hautain et ne se gêne pas pour montrer son rang de privilégie aux autres. On le surnomme « Le trophée de Simon ».
Je ne vais pas trop vous en dévoiler sur son personnage clé, car il y a énormément de choses à découvrir sur lui.

Cyprian, sûr de lui, arrogant, très hostile avec les étrangers. Il fait tout pour entrer dans les bonnes grâces de son paternel. Agaçant au possible avec Violet, il ne perd pas une occasion de l'envoyer sur les roses, persuadé qu'elle cache quelque chose.

Tom, le plus jeune marin marqué au fer, courageux, protège sa soeur coûte que coûte. Son personnage est touchant et attendrissant, il a vécu des choses difficiles récemment.

Katherine, sous le tutorat de son oncle et sa tante, fiancée de Lord Crenshaw. Sans le sou, ni bien matériel, elle a trouvé avec lui un très bon parti. Il y a une grande différence d'âge entre eux. Elle me fait penser à une petite fille qui ne sait rien faire seule, habituée à être aidé dans la moindre tâche par des domestiques. Elle va faire la rencontre d'un jeune homme venant à sa rescousse lors d'une sortie.
Sa petite soeur est souvent dédaigneuse et dans le reproche, elle m'insupporte le peu qu'on la voit. Néanmoins, on ne peut pas lui retirer le fait qu'elle est très intelligente de même que perspicace.

Lord Crenshaw/Simon est prêt à tout pour retrouver un garçon, même à causer des pertes autour de lui. Il est craint de tous ceux sous ses ordres. Sa richesse lui confère beaucoup de pouvoirs, mais pas seulement… Il souhaite permettre au Roi Obscur de fouler la Terre à nouveau.

Justice vient en aide à Violet et Will. Il va leur conter l'histoire du Roi Obscur, ainsi que la bataille entre lui et la lumière. Il jure protection ainsi qu'allégeance à Will et de le mener auprès des siens. J'aime beaucoup ce personnage, il paraît avenant et bienveillant.

Le prologue nous plonge dans le bain direct, on voit la rivalité entre Marcus et James ainsi que leur ressentiment. Sincèrement, en commençant cette lecture, je n'avais pas du tout lu le résumé. Par conséquent, je ne m'attendais pas du tout à ça. J'ai déjà lu l'auteur, j'avais adoré ses écrits et je dois dire qu'encore une fois je ne suis pas déçue.
J'avoue avoir été un peu perdue avec le nombre de personnages au début, mais finalement une fois prise dans l'histoire, je n'y ai plus tellement prêté attention. Nos héros vont découvrir des choses qui iront bien au-delà de leur croyance et espérance.
Des révélations m'ont laissé sur le cul, excusez-moi le terme, ne m'y attendant pas. J'ai été tantôt émue tantôt en colère, j'adore éprouver ce genre de sentiments contradictoires. Cette fin est aussi intense que le livre dans sa globalité, me laissant toutefois comme un goût amer, simplement parce que j'en veux plus, je ne souhaitais pas quitter l'univers.
J'aime beaucoup la diversité des personnages, l'histoire en elle-même est très bien menée, nous tenant en haleine de bout en bout et l'univers est juste dingue ! Si vous êtes friands de rebondissements, de révélations, de magie, de trahisons, de drames, alors ce livre est pour vous.

#fantasy #magie #mystere #revelation #guerre #heritage #youngadult #pouvoir #forceobscur #bookstagram #livrestagram #bookaddict #lectureaddict #lecture #passionlecture #auteure #romans #chronique #instabooks #instalivre #chroniquelitteraire #livre #avis
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Si on oublie le passé, alors on court le risque de le voir revenir. Seuls ceux qui se se souviennent peuvent le repousser. L'obscurité ne disparait jamais vraiment; elle attend juste le moment où tout le monde aura oublié, afin de pouvoir ressurgir.
Commenter  J’apprécie          00
Je pense que ce que les gens ont été est moins important que ce qu'ils sont. Et que ce qu'ils sont est moins important que ce qu'ils pourraient être.
Commenter  J’apprécie          00
Mais Justice avait raison : la façon dont on affrontait l'obscurité était une épreuve en soi.
Commenter  J’apprécie          20
Je pense que ce que les gens ont été est moins important que ce qu'ils sont. Et que ce qu'ils sont est moins important que ce qu'ils pourraient être.
Commenter  J’apprécie          130
La bonté n'est jamais une erreur. Quelque part au fond de son coeur, c'est quelque chose qu'on n'oublie pas.
Commenter  J’apprécie          150

Videos de C. S. Pacat (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de C. S. Pacat
Du 25 au 29 juin 2018, c'est la #GrosseOP, avec chaque jour une sélection de 100 ebooks à 0,99 ? ! Cette année, pour accompagner la #GrosseOP, on vous propose de participer à notre jeu de la #Grossebattle ! le principe ? Chaque jour, nous vous présentons chacune un ebook de la sélection quotidienne en vidéo. Vous pourrez ensuite voter pour le livre qui vous a le plus convaincu et participer ainsi à un tirage au sort à la fin de semaine pour tenter de gagner une Bookeen Saga bleue avec les 5 ebooks gagnants. Pour participer au tirage au sort, rdv ici : http://unbouncepages.com/grossebattle/ Bonne chance !
----------------------------------------- Les livres dont nous parlons dans cette vidéo : - Les jours meilleurs de Ceclia Ahern : https://bit.ly/2M7ypJF - L'esclave de C.S. Pacat : https://bit.ly/2tmLy9V - Les 100 titres du jour 5 : https://bit.ly/2tuuxuP
----------------------------------------- Les musiques utilisées dans cette vidéo sont sous licence CC : - Back to the Woods de Jason Shaw https://bit.ly/2mGO6hC - MOUNTAIN SUN by Jason Shaw https://bit.ly/2M7JTgq
----------------------------------------- Vous pouvez également venir parler littérature et lecture numérique avec nous sur : - Twitter : https://twitter.com/Bookeen - Facebook : https://www.facebook.com/Bookeen - Instagram : https://www.instagram.com/bookeen_cafe/
+ Lire la suite
autres livres classés : dark fantasyVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (960) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2482 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..