AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Tolila (Traducteur)
EAN : 9782290050767
121 pages
Éditeur : J'ai Lu (07/01/1999)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
- Ariel, il faut aider ces gens, cria Brian, hystérique. Ils vont se noyer ! Et alors ? se dit Ariel. C'est pas mon problème. Tout le monde est en train de mourir et cet imbécile de Brian veut sauter dans un fleuve gelé pour sauver des inconnus ! Ça n'a aucun sens ! Désormais, plus rien n'a de sens sur la Terre. Les forces du Mal se déchaînent, semant la mort et la désolation. Le Démon prépare son avènement...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
florencem
  02 décembre 2015
Un second tome qui nous en apprend un tout petit peu plus sur le pourquoi du comment. Nous avions déjà quelques indices dans le premier tome, mais là plus beaucoup de doute sur la raison de l'épidémie et des catastrophes qui s'en suivent. C'est un peu le jugement dernier en quelque sorte avec la possibilité d'une échappatoire. Cela se vend bien, même si je ne peux pas m'empêcher de penser que si les « méchants » (appelons-les comme cela) voulaient gagner, pourquoi ne pas avoir éradiquer tout le monde ? Peut-être trop simple, la victoire ne serait pas assez jubilatoire s'il n'y avait pas de la résistance.
Bon, en même temps, laissez les jeunes de 15 à 21 ans mener la barque… ce n'est peut-être pas non plus si dangereux que cela (toujours du point de vue des méchants). Et c'est là que je me demande : est-ce que les « adultes » pourraient mieux faire ? On oublie les enfants, sans être péjorative, mais franchement, je trouve que la réponse n'est pas si facile que cela. Quoique… Car oui, parmi nos héros survivants, nous n'avons pas que des « gagnants »… le tome de janvier nous les présentait un petit peu, et il n'y a pas d'évolution avec le mois de février. Un mois, c'est court, me direz-vous, mais avec l'apocalypse en marche, on peut s'attendre à des révélations. Ariel creuse sa propre tombe, au sens métaphorique du terme (et encore). le personnage ne m'avait pas trop horripilé aux premiers abords, mais là, j'avoue, je me pose des questions. C'est son côté je-m'en-foutiste et son égoïsme qui ressorte le plus. Je suis d'accord, Brian, son petit ami, n'est pas d'une grande aide (en état de choc permanent), mais… non, aucune sympathie pour la jeune femme.
Là, où les choses vont mieux, côté personnage, c'est avec John et Julia. Les deux personnages ressortaient déjà dans le premier tome, et leur évolution est déjà en marche. Comme ils sont tous les deux des Visionnaires (cf tome un), ils ont tout de suite plus de responsabilités par rapport à l'histoire, et donc, plus de poids, cela va s'en dire. le rôle des autres « héros » est encore assez flou. La première page nous dévoile une partie de la prophétie (celle correspondant au mois de février) et elle nous laisse quelques indices sans pour autant être très précise. Disons que deux personnages se valent pour le rôle de l'Élue, si elle fait bien partie des personnages que l'on connait déjà.
J'aimerais aussi que tous les protagonistes puissent se rencontrer. Je ne sais pas si c'est le but de l'auteur, mais déjà deux d'entre eux sont en contact et je trouve cela très intéressant.
Harold n'est pas présent, ni Trevor, le frère d'Ariel pour ce second tome. Néanmoins, Josh, le frère de Sarah prend la relève. C'est toujours une très bonne idée, la dynamique ne s'essouffle pas et le fait d'avoir des narrateurs avec des personnalités si différentes qui se succèdent permet de tempérer les personnage assez désagréables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Suny
  21 août 2013
Un second tome dans la veine du premier. C'est toujours le chaos, on a toujours du mal à y voir clair dans les causes et les conséquences de tout ce foutoir, même si on commence à entrevoir quelques éléments de réponses. Un nouvel ordre des choses a commencé à se mettre en place suite à l'apocalypse qui a introduit le premier tome. Il n'y a plus de gouvernement, plus de lois, plus de barrières. Tout naturellement, c'est la loi du plus fort qui s'instaure, celle du plus méchant, du plus vicelard… Si j'ai parfois trouvé ça un peu gros, au final, quand on y réfléchit, est-ce que ça serait si différent si ça se produisait réellement ? Des adolescents livrés à eux-mêmes deviendraient-ils une meute d'animaux enragés luttant, chacun pour soi, pour leur survie ? C'est bien possible, finalement. Mais mieux vaut ne pas le savoir, hein !
Bref, j'ai bien envie de voir comment tout ça va évoluer…
Lien : http://jaimeleslivresetjensu..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
florencemflorencem   01 décembre 2015
Mais il ne peut y avoir de victoire sans combat. Toute civilisation, à travers les légendes les plus variées, illustre ce même noyau de vérité : le bien requiert le mal ; la rédemption requiert le péché.
Commenter  J’apprécie          110
autres livres classés : apocalypseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3081 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre