AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Charles Payen (Éditeur scientifique)
EAN : 9782040173036
350 pages
Éditeur : Bordas (30/11/-1)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 22 notes)
Résumé :
La légende de Tristan et Yseult avec commentaires. Texte comprenant traduction nouvelle, intoduction, bibliographie, documents, notes critiques et notes par jean charles payen , professeur à l'université de Caen.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
sultanne
  27 août 2012
- Psychanalytique : Un jeune garçon enlève à la figure paternelle une figure maternelle idéalisée, afin de nourrir avec elle un amour platonique ; amour qui ne peut durer plus de trois ans, âge où le petit enfant, déjà, prend conscience de sa propre identité et où, pour affirmer celle-ci, il doit se détacher physiquement des figures parentales. Trois ans au bout desquels, les deux fugitifs reviennent d'eux-mêmes au bercail, dominé par cette figure paternelle qui ne sait se placer ni du côté des bons ni du côté des gentils. La figure maternelle ne s'en trouve nullement entachée ; moyennant quoi, le jeune garçon se doit de s'éloigner un temps au moins, du nid conjugal, afin de voler de ses propres ailes.
- Historique : Cette légende ne nous étant parvenue que par bribes,elle permet d'obtenir des informations précieuses concernant les habitudes chevaleresques et seigneuriales médiévales. En effet, n'y apprend-on pas, par exemple, à quel point le chevalier est redevable devant sont seigneur, à quel point ce dernier, tout puissant, il est vrai sur ses terres, n'en subissait pas moins les pressions alentours. Nous constatons également que la lecture reste encore réservée à une élite et que, même les seigneurs en sont privés. Enfin, nous constatons également que la période médiévale est la période charnière durant laquelle la chrétienneté s'affirme en France au peuple complet.
- Mysogine : Ce Béroul fut une femme, c'est une évidence ! Pareils machination, suspicion et détournement n'ont pu être imaginés que par une pauvre femelle égarée du troupeau. Voyez avec quelle brio elle se tire des situations les plus scabreuses, perdurant à se coucher dans la fange, seul être capable d'autant de félonie et de tromperie, incapable de respecter les serments et les promesses faites devant dieu !
- Littéraire : Tous les ingrédients médiévaux sont ici enchevêtrés, assurant à cette version de Béroul, un succés qui ne sera jamais démenti : de l'amour, pas si courtois que ça…, de l'action (joutes, enlèvements et meurtres), du rire (l'épisode des méchants s'embourbant avec les chevaux), de la morale (les méchants sont punis et les gentils, après avoir subi bien des épreuves, peuvent vivre enfin en paix)… on sent ici les prémices de la vraie littérature, qui trouve ses sources dans un moyen-êge fantastique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
sultannesultanne   27 août 2012
D'où vient que l'homme puisse haïr ce qu'il a aimé, et s'acharner avec fureur contre ce qui était l'onjet de sa passion ?
(Tristan de Thomas)
Commenter  J’apprécie          70
sultannesultanne   27 août 2012
Il est juste que les félons expient.
Commenter  J’apprécie          30
sultannesultanne   27 août 2012
Celui qui inspire mal son seigneur légitime connaît le pire des crimes.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : amour courtoisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3880 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre