AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

David F. Hult (Traducteur)
ISBN : 2253082376
Éditeur : Le Livre de Poche (02/09/2009)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 18 notes)
Résumé :

La Mort le roi Arthur conclut le grand cycle romanesque en prose du XIIIe siècle connu sous le nom de Lancelot-Graal. Mais ce roman, dû à un autre auteur que la partie précédente - La Queste del saint Graal - et animé d'un esprit fort différent, constitue une œuvre autonome. Les amours de Lancelot et de Guenièvre finissent par être découvertes. Lancelot enlève la reine, tue un frère de Gauva... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Slava
  30 septembre 2017
Qui ne connait pas le Roi Arthur ? C'est le roi médiéval par excellence, le légendaire épéiste d'Excalibur entouré de son conseiller Merlin l'Enchanteur, de sa belle épouse Guenièvre ses preux chevaliers aux noms tout aussi évocateurs : Yvain le chevalier au lion, Perceval, Gauvain le courtois, Lancelot du Lac... réuni dans la Table Ronde, incarnant les valeurs de chevalerie tel que l'honneur, le courage, le respect des faibles et partir à la recherche du mythique Graal ! Que de beaux contes nous avons-été bercé de leurs récits où on croise forêts enchantés, fées, monstres et objets magique ! Ils restent gravés dans notre mémoire et on s'imagine que le règne du roi. Les romans de Chrétien de Troyes l'ont bien relaté avec leurs vers envoûtants, le cycle du Graal aussi...
Mais La Mort du roi Arthur tranche avec tout le reste. Et pour cause, c'est dans ce roman du XIIIeme siécle qu'est raconté la chute des chevaliers de la Table Ronde ainsi que la fin d'Arthur. Une oeuvre très sombre où l"univers arthurien est définitivement ébranlé par les passions humaines et les rivalités entre clans qui prennent le pas sur les quêtes fabuleuses et les moeurs courtoises. Quand on sait qu'elle aurait inspiré la Morte d'Arthur de Malory plus connu et pléthore d'oeuvres, il mérite de s'attarder, après tout c'est la première histoire à aborder entièrement la mort de note empereur bien aimé.
La quête du Graal a été achevé. Bohort, l'un des chevaliers parti à sa recherche, rentre chez lui : Perceval est mort en ermite tandis que Galahad, le seul à avoir réellement trouvé le Graal, aurait été emporté au Paradis. Pour fêter l'accomplissement de cette quête qui leur a pris tant d'année, le roi Arthur décide d'organiser un tournois. Problème : Lancelot a renoué avec Guenièvre, alors qu'un mois plus tôt il avait rompu avec elle ! Et ce qui devait arriver... arrive : Arthur apprend la trahison de sa femme et de son meilleur ami. Guenièvre est condamnée au bûcher mais Lancelot la sauve, tuant au passage le frère de Gauvain. le roi veut se venger, récupérer Guenièvre et part. Cependant, un personnage complote et à force de perfidie et de manipulation parviendra à le supplanter. Son nom : Mordred... les valeurs chevaleresques s'écroulent pour laisser place aux appétits du pouvoir et la cruauté humaine...
Roman dense, très long, La Mort du roi Arthur est un récit désespéré. Les combats sont toujours aussi épiques, Arthur et ses pairs sont toujours aussi braves et il flotte toujours un air de magie mais il y a quelque chose de pourri au royaume de Logres. Les alliances les plus solides se brisent, les amis deviennent les ennemis, la trahison est de mise désormais. La cupidité, la brutalité, l'ambition, l'orgueil et la soif de sang reprennent le dessus, chacun veut désormais sa part et l'harmonie arthurienne n'est plus. La réalité humaine rattrape l'univers idyllique du roi Arthur : la lutte pour le pouvoir dur, démarrant sous le prétexte d'un simple amour, pour détruire tout sur son passage.
Les personnages changent et cela se voit. le roi Arthur est un être désemparé, se voyant trahi de toute part, par sa femme, son meilleur ami, ses chevaliers ainsi que son fils et qui n'échappe pas au destin. Lancelot du Lac est l'être dont l'amour aveugle littéralement et qui déshonore les codes de la chevalerie juste pour sa dame. Gauvain n'est plus qu'un séducteur sans scrupule et dont l'arrogance perdra. Et Mordred, le chevalier félon qui précipite tout le monde dans la folie d'un carnage, corrompt les nobles, tente de s'emparer de la reine et dans une ultime bataille, blessera à mort le roi Arthur. Gueneviere selon moi bien que reine jalouse et légèrement imbue de sa personne est la victime de l'hystérie des hommes et de leurs désirs. Les femmes d'ailleurs ne sont plus aussi bien traitées qu'auparavant, il n'y a que voir le destin de l'amante de Lancelot...
Dans une écriture sobre, le roman décrit lentement mais sûrement la décadence d'un royaume et les erreurs des hommes. Nombreux sont les passages qui illustrent cet ambiance de fin d'un monde : le sauvetage de la reine au prix de deux valeureux chevaliers, la guerre contre Lancelot, la prise au pouvoir du felon Mordred, la terrible bataille de Salesbiére (où de Camlann) d'où presque tous les chevaliers restant de la Table Ronde trouvent la mort, la disparition d'Excalibur dans le lac où il fut ramassé, enfin le trépas du roi dans la barque... aussi spectaculaires qu'elles soient, elles sont toutes marquées par la mort.
Un grand roman médiévale bien noir, assombrissant le monde arthurien pour proposer sa fin car mêmes les bonnes choses ont une fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mademoiselle_elo
  22 juin 2014
Le mort du roi Arthur est un roman qui englobe les thèmes, poétiques et topoï de la littérature française du Moyen-âge. Pour ma part j'ai adoré et je me suis surprise à m'attacher aux personnages. Malgré le "spoiler" du titre, j'ai quand même été touchée par la mort du roi.
Les points négatifs: le tragique à la fin du roman qui est particulièrement amplifié. Il faut dire qu'il ne s'agit pas uniquement de la fin d'un roman, mais c'était plutôt une aventure, un royaume et un monde littéraire entier qui prenaient fin avec les derniers mots de ce roman.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AnasseteAnassete   28 février 2014
Quant à Lancelot, alors qu'il s'était comporté d'une manière chaste, suivant le conseil du religieux à qui il s'était confessé lorsqu'il participait à la quête du Saint-Graal, et qu'il avait complètement renoncé à la reine Guenièvre, comme la Quête du Saint-Graal l'a déjà raconté, à peine un mois s'était-il écoulé après son retour à la cour qu'il recommença à s'éprendre de la reine et de brûler d'un amour plus fort que jamais pour elle ; aussi retomba-t-il dans ses relations illicites avec elle, exactement comme il l'avait fait par le passé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SlavaSlava   01 octobre 2017
De son coté, le roi Arthur, qui était resté dans la grande salle, commanda à ses hommes d'armes de bâtir dans la prairie de Camaalot un bûcher d'une taille extraordinaire où la reine serait placée, disant : "Car, une fois qu'elle a été sacrée et a reçu l'onction, un reine qui a commis une infidélité envers son mari ne doit pas mourir autrement." Alors des cris stridents un vacarme s’élevèrent à travers la cité de Camaalot : tout et toutes manifestèrent une aussi grande douleur que si la reine était leur mère. Et les gens qui en avaient reçu l'ordre firent préparer le feu : et quand il eut atteint la taille telle que ceux du palais pouvaient facilement le voir, le roi ordonna qu'on fit avancer la reine et on l'y conduisit. Elle y arriva tout en pleurs, revêtue d'une tunique et d'un manteau taillés dans une riche étoffe de soie vermeille : elle était d'une telle beauté et d'un tel charme que dans le monde entier on n'aurait pu trouver une dame de son âge aussi attirante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SlavaSlava   01 octobre 2017
Tout ce jour-là, le roi Arthur fut extrêmement préoccupé et il avait l'air beaucoup plus sombre que d'habitude : on voyait bien à son apparence qu'il était très irrité. A l'heure de none, monseigneur Gauvain entra directement dans la grande salle accompagné par son frère Gaheriet. Aussitôt qu'ils virent le roi, ils comprirent à l'expression de son visage que les autres lui avaient raconté les rumeurs concernant Lancelot du Lac ; c'est pourquoi loin de se diriger vers lui, ils allèrent s'appuyer aux fenêtres du palais. La grande salle était complètement silencieuse et paisible, car il y avait là fort peu de chevaliers qui eussent prononcé une parole à cause de la mauvaise humeur que le roi Arthur manifestait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AnasseteAnassete   28 février 2014
Ce même soir, Bohort s'entretient avec la reine et lui demande : "Dame, qu'est-ce que vous avez ?
- Je ne suis pas du tout malade, mais je n'ai aucun désir d'entrer dans la grande salle, aussi longtemps que votre cousin Lancelot s'y trouvera, car mes yeux seraient incapables de le regarder et mon cœur ne me permettrait pas de m'entretenir avec lui. [...]"
Commenter  J’apprécie          10
SlavaSlava   01 octobre 2017
C'est ainsi que le père tua le fils et que le fils blessa le père à mort.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Anonyme (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Anonyme
Bonne Année 2019
autres livres classés : littérature médiévaleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Que de mystère..!

Dans quelle ville ce déroule l'histoire ?

Santa Mondega
Salvador
Paramaribo

11 questions
283 lecteurs ont répondu
Thème : Le Bourbon Kid, tome 1 : Le Livre sans nom de AnonymeCréer un quiz sur ce livre