AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Les plus grandes histoires d'amour de la littérature

Liste créée par Bibalice - 30 livres. Thèmes et genres : amour , couple , saint valentin

Voici une liste d'ouvrages assez connus qui racontent quelques sublimes histoires d'amour, parfois impossibles. Pour chaque ouvrage, une citation illustre les liens qui unissent les amoureux. Vous avez d'autres suggestions ? Il suffit d'ajouter une oeuvre en commentaire et je l'ajouterai à la liste !


1 Autant en emporte le vent
Margaret Mitchell
88 critiques 60 citations

"Je vous aime, Scarlett, parce que nous nous ressemblons tant. Nous sommes tous deux des renégats, ma chérie et d'égoïstes canailles. Vous et moi, nous nous soucions fort peu que le monde s'écroule pourvu que nous soyons à l'abri et que nous ayons nos aises." Ajouter à mes livres
2 Tristan et Iseult
Tristan
47 critiques 33 citations

"Sire, j'aime Yseut éperdument, au point d'en perdre le sommeil. Ma décision est irrévocable: j'aime mieux vivre comme un mendiant avec elle, me nourrir d'herbes et de glands, plutôt que de posséder le royaume d'Otran. Ne me demandez pas de la quitter car, vraiment, c'est impossible." Ajouter à mes livres
3 Roméo et Juliette
William Shakespeare
244 critiques 332 citations

"Roméo : J'ai escaladé ces murs sur les ailes légères de l'amour : car les limites de pierre ne sauraient arrêter l'amour, et ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter ; voilà pourquoi tes parents ne sont pas un obstacle pour moi. Juliette : S'ils te voient, ils te tueront. Roméo : Hélas ! il y a plus de péril pour moi dans ton regard que dans vingt de leurs épées : que ton oeil me soit doux, et je suis à l'épreuve de leur inimitié." Ajouter à mes livres
4 L'Ecume des jours
Boris Vian
416 critiques 356 citations

"- Qu'est-ce que vous faites dans la vie, vous? demanda le professeur. - J'apprends des choses, dit Colin. Et j'aime Chloé." Ajouter à mes livres
5 Cyrano de Bergerac
Edmond Rostand
246 critiques 355 citations

"ROXANE : Vos mots sont hésitants. Pourquoi ? CYRANO : C’est qu’il fait nuit, Dans cette ombre, à tâtons, ils cherchent votre oreille. ROXANE : Les miens n’éprouvent pas difficulté pareille. CYRANO : Ils trouvent tout de suite ? oh ! cela va de soi, Puisque c’est dans mon cœur, eux, que je les reçois ; Or, moi, j’ai le cœur grand, vous, l’oreille petite. D’ailleurs vos mots à vous descendent : ils vont plus vite, Les miens montent, Madame : il leur faut plus de temps !" Ajouter à mes livres
6 Bérénice
Jean Racine
56 critiques 130 citations

"Bérénice : Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous ? Seigneur, que tant de mers me séparent de vous ? Que le jour recommence, et que le jour finisse, Sans que jamais Titus puisse voir Bérénice, Sans que de tout le jour je puisse voir Titus ?" Ajouter à mes livres
7 Belle du Seigneur
Albert Cohen
225 critiques 358 citations

"Solennels parmi les couples sans amour, ils dansaient, d'eux seuls préoccupés, goûtaient l'un à l'autre, soigneux, profonds, perdus. Béate d'être tenue et guidée, elle ignorait le monde, écoutait le bonheur dans ses veines, parfois s'admirant dans les hautes glaces des murs, élégante, émouvante, exceptionnelle, femme aimée, parfois reculant la tête pour mieux le voir.." Ajouter à mes livres
8 Thérèse Raquin
Émile Zola
166 critiques 169 citations

"Il y avait eu, à la même heure, chez cette femme et chez cet homme, une sorte de détraquement nerveux qui les rendait, pantelants et terrifiés, à leurs terribles amours. Une parenté de sang et de volupté s’était établie entre eux. Ils frissonnaient des mêmes frissons ; leurs cœurs, dans une espèce de fraternité poignante, se serraient aux mêmes angoisses. Ils eurent dès lors un seul corps et une seule âme pour jouir et pour souffrir. Cette communauté, cette pénétration mutuelle est un fait de psychologie et de physiologie qui a souvent lieu chez les êtres que de grandes secousses nerveuses heurtent violemment l’un à l’autre." Ajouter à mes livres
9 L'éducation sentimentale.
Gustave Flaubert
83 critiques 195 citations

"Jamais il n'avait vu cette splendeur de sa peau brune, la séduction de sa taille, ni cette finesse des doigts que la lumière traversait. Il considérait son panier à ouvrage avec ébahissement, comme une chose extraordinaire. Quels étaient son nom, sa demeure, sa vie, son passé ? Il souhaitaient connaître les meubles de sa chambre, toutes les robes qu'elles avaient portées, les gens qu'elle fréquentait ; et le désir de la possession physique même disparaissait sous une envie plus profonde, dans une curiosité douloureuse qui n'avait pas de limites." Ajouter à mes livres
10 Les Souffrances du jeune Werther
Johann Wolfgang von Goethe
64 critiques 163 citations

"Je veux être enterré dans ces habits; Charlotte, tu les as touchés, sanctifiés: j'ai demandé aussi cette faveur à ton père. Mon âme plane sur le cercueil. Que l'on ne fouille pas mes poches. Ce nœud rose, que tu portais sur ton sein quand je te vis la première fois au milieu de tes enfants (oh! embrasse-les mille fois, et raconte-leur l'histoire de leur malheureux ami; chers enfants, je les vois. ils se pressent autour de moi: ah! comme je m'attachais à toi! dès le premier instant, je ne pouvais plus te laisser)... ce nœud sera enterré avec moi; tu m'en fis présent à l'anniversaire de ma naissance! Comme je dévorais tout cela! Hélas! je ne pensais guère que ma route me conduirait ici... Sois calme, je t'en prie; sois calme." Ajouter à mes livres
11 La Belle et la Bête
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont
40 critiques 19 citations

"Il y a bien des hommes qui sont plus monstres que vous, dit la Belle, et je vous aime mieux avec votre figure, que ceux qui, avec la figure d'homme, cachent un coeur faux, corrompu et ingrat." Ajouter à mes livres
12 La Mort à Venise
Thomas Mann
67 critiques 86 citations

"Mais au même instant il sentit ce banal souhait de bienvenue s’effondrer dans le silence devant la révélation sincère de son cœur, il sentit le feu de ses veines, la joie et la souffrance de son âme et comprit que c’était Tadzio qui lui avait rendu le départ si dur." Ajouter à mes livres
13 Orgueil et préjugés
Jane Austen
728 critiques 466 citations

Vous êtes trop généreuse pour vous jouer de mes sentiments". Si les vôtres sont les mêmes qu'au printemps dernier, dites le moi tout de suite. Les miens n'ont pas varié, non plus que le rêve que j'avais formé alors. Mais un mot de vous suffira pour m'imposer silence à jamais." Ajouter à mes livres
14 Jane Eyre
Charlotte Brontë
485 critiques 636 citations

"Il y avait là pour moi un paradis temporaire, si je le voulais. Il me suffisait d'entrer et de dire: "Mr. Rochester, je vous aimerai et partagerai votre vie jusqu'à la mort.", pour qu'une source de ravissement vînt rafraîchir mes lèvres. J'y songeais." Ajouter à mes livres
15 Le Lys dans la vallée
Honoré de Balzac
58 critiques 134 citations

"Lorsque, courbé sous le poids de mes souffrances redites avec les charbons d'Isaïe, j'attendis un mot de cette femme qui m'écoutait la tête baissée, elle éclaira les ténèbres par un regard, elle anima les mondes terrestres et divins par un seul mot." Ajouter à mes livres
16 Manon Lescaut
Abbé Prévost
83 critiques 77 citations

"Que prétendez-vous donc ? m'écriai-je encore. Je prétends mourir, répondit-elle, si vous ne me rendez votre coeur, sans lequel il est impossible que je vive. Demande donc ma vie, infidèle ! repris-je en versant moi-même des pleurs, que je m'efforçai en vain de retenir. Demande ma vie, qui est l'unique chose qui me reste à te sacrifier ; car mon coeur n'a jamais cessé d'être à toi." Ajouter à mes livres
17 Gatsby le magnifique
Francis Scott Fitzgerald
336 critiques 283 citations

"Son coeur battait de plus en plus vite à mesure que le blanc visage de Daisy se rapprochait du sien. Il savait que lorsqu'il aurait embrassé cette jeune fille et uni pour toujours à cette haleine périssable ses visions à lui, ses indicibles visions, son esprit cesserait de s'ébattre comme l'esprit de Dieu. Aussi attendit-il, écoutant un moment encore vibrer le diapason dont on venait de frapper une étoile. Puis il l'embrassa. Au contact de ses lèvres, elle s'épanouit comme une fleur, et l'incarnation fut accomplie." Ajouter à mes livres
18 L'Amour aux temps du choléra
Gabriel Garcia Márquez
112 critiques 172 citations

"Elle se troubla en lui disant bonjour et il fut troublé de son trouble. La conscience de se conduire comme deux amoureux les troubla plus encore et la conscience de leur trouble finit de les troubler au point que le capitaine s'en aperçut et frissonna d'émotion." Ajouter à mes livres
19 Ensemble, c'est tout
Anna Gavalda
563 critiques 481 citations

"Ils ne demandaient rien d'autre que d'être heureux ensemble. Même pas heureux d'ailleurs, ils n'étaient plus si exigeants. D'être ensemble, c'est tout." Ajouter à mes livres
20 La nuit des temps
René Barjavel
534 critiques 254 citations

"Tu me comprends, tu avais compris, peut-être pas tous les mots, mais assez de mots pour savoir combien, combien je t'aimais. je t'aime, l'amour, amour, ces mots n'ont pas de sens dans votre langue, mais tu les avais compris, tu savais ce qu'ils voulaient dire, ce que je voulais te dire, et s'ils ne t'avaient pas apporté l'oubli et la paix, ils t'avaient donné, apporté, posé sur toi assez de chaleur pour te permettre de pleurer." Ajouter à mes livres
21 La Diane française
Louis Aragon
6 citations

"Mon bel amour mon cher amour ma déchirure Je te porte dans moi comme un oiseau blessé Et ceux-là sans savoir nous regardent passer Répétant après moi les mots que j'ai tressés Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent Il n'y a pas d'amour heureux " Ajouter à mes livres
22 Les Hauts de Hurle-Vent
Emily Brontë
504 critiques 481 citations

"Dans chaque nuage, dans chaque arbre, remplissant l'air la nuit, visible par lueurs passagères dans chaque objet le jour, je suis entouré de son image. Les figures d'hommes et de femmes les plus banales, mon propre visage, se jouent de moi en me présentant sa ressemblance. Le monde entier est une terrible collection de témoignages qui me rappellent qu'elle a existé, et que je l'ai perdue! Eh bien, Hareton, tout à l'heure, était pour moi le fantôme de mon amour immortel, de mes furieux efforts pour maintenir mon droit, de ma dégradation, de mon orgueil, de mon bonheur, de mon angoisse..." Ajouter à mes livres
23 L'Amant de Lady Chatterley
D.H. Lawrence
91 critiques 181 citations

livre ajouté sur proposition de Manaud : "Et, une fois encore, elle s'étonna de cette sorte de ravissement où il était plongé. Elle ne comprenait pas cette beauté qu'il trouvait en elle, à toucher son corps nu, cette sorte d'extase de beauté. Seule la passion peut le comprendre, et , quand la passion est absente ou morte, alors le grand coup magnifique que donne la beauté est incompréhensible, et même un peu méprisable; beauté chaude, vivante du toucher, tellement plus profonde que la beauté de la vue...Très loin, au fond d'elle-même, elle sentit palpiter quelque chose de nouveau, émerger une nudité nouvelle..." Ajouter à mes livres
24 JOIF ou Avanie à la Havane
Hélène Py
12 critiques 8 citations

Livre ajouté sur proposition de Pyrene : "C'est fou comme cet homme peut me construire par son éloignement ! Son absence est devenue en moi une véritable présence. Elle a un corps, elle a acquis une densité. Fallait-il la vivre pour que j'éprouve totalement la définition taoïste du vide ? Ce vide qui me tient à distance de mon québécois, maîtrisant nos deux vies ... Ric a tout fait pour que j'oublie son image. Il survit en moi en tant que pensée pure. Il m'a forgée par la perte, il m'a faite. L'espoir en contrepartie s'est étendu à tout mon être, l'espérance à toute mon âme. Je ne suis plus qu'un désir confiant tourné vers une perspective." Ajouter à mes livres
25 Anna Karénine
Léon Tolstoï
201 critiques 415 citations

Livre ajouté sur proposition de Lyonnaise : "Je t'aime, et t'ai toujours aimé; quand on aime ainsi une personne, on l'aime telle qu'elle est et non telle qu'on la voudrait." Ajouter à mes livres
26 Les Nuits Blanches
Fiodor Dostoïevski
22 critiques 71 citations

Livre ajouté sur proposition de bucephale : "- Merci ! oui, merci de cet amour ! Car il est imprimé dans ma mémoire comme un songe délicieux dont on garde longtemps le souvenir après le réveil ; car je me rappellerai éternellement l'instant où vous m'avez si fraternellement ouvert votre cœur et où vous avez si magnanimement accepté en cadeau le mien, navré, pour le garder, le bercer, le guérir..." Ajouter à mes livres
27 Qui j'ose aimer
Hervé Bazin
8 critiques 45 citations

Livre ajouté sur proposition de Eve-Yeshe : "Au surplus quel meilleur commentaire à l'amour que l'amour, quand il est interdit et n'a pour seul espoir que d'envahir le sang?" Ajouter à mes livres
28 Le Rouge et le Noir
Stendhal
244 critiques 386 citations

Livre ajouté sur proposition de Queque25849 : "Dis lui que je t'aime, mais non, ne prononce pas un tel blasphème, dis lui que je t'adore, que la vie n'a commencé pour moi que le jour où je t'ai vu, que dans les moments les plus fous de ma jeunesse, je n'avais jamais même rêvé le bonheur que je te dois ; que je t'ai sacrifié ma vie, que je te sacrifie mon âme. Tu sais que je te sacrifie bien plus" Ajouter à mes livres
29 Paul et Virginie
Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre
54 critiques 89 citations

Livre ajouté sur proposition de Manaud : "Quoique je te perde de vue à travers les arbres, je n'ai pas besoin de te voir pour te retrouver; quelque chose de toi que je ne puis dire reste pour moi dans l'air où tu passes, sur l'herbe où tu t'assieds. Lorsque je t'approche, tu ravis tous mes sens. L'azur du ciel est moins beau que le bleu de tes yeux; le chant des bengalis, moins doux que le son de ta voix. Si je te touche seulement du bout du doigt, tout mon corps frémit de plaisir." Ajouter à mes livres
30 Fragments d'un discours amoureux
Roland Barthes
27 critiques 77 citations

Livre ajouté sur proposition de laure1922 : "Suis-je amoureux? - Oui, puisque j'attends." L'autre, lui, n'attend jamais. Parfois, je veux jouer à celui qui n'attend pas; j'essaye de m'occuper ailleurs, d'arriver en retard; mais, à ce jeu, je perds toujours: quoi que je fasse, je me retrouve désoeuvré, exact, voire en avance. L'identité fatale de l'amoureux n'est rien d'autre que: je suis celui qui attend." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          10126