AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812606452
Éditeur : Editions du Rouergue (05/03/2014)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Voici la troupe Zoorgalo avec Paulo, l'avaleur de sucre d'orge, Sidonie, la dresseuse de saucisse, Michel et Michelle les lanceurs de fourchettes, Jojo le cracheur de cacao et bien sûr Rosa, femme à barbe et à Barbapapa. Mademoiselle Zita a vu dans ses cartes quatre clés qui vont décider du sort de Rosa qui va croiser sur sa route Barbe bleue le garagiste, l'amour, la lassitude et enfin le bonheur. Les magnifiques linogravures de Renaud Perrin nous entraînent dans c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ster
  01 mai 2014
Voici un très bel album bleu rose et jaune.
La linogravure, technique proche de la gravure sur bois qui se pratique sur le linoleum, confère à cet ouvrage une identité graphique singulière. Elle nous plonge dès l'ouverture dans l'univers des monstres de foire (vraiment pas monstrueux). le personnage principal, à la barbe aussi rousse que rose : Rosa, femme à barbapapa évolue au milieu d'une flopée de personnages pas si secondaires que ça : Okay le perroquet, le mécano Barbe bleue, Violette la petite fille, Paulo l'avaleur de sucre d'orge, Sidonie la dresseuse de saucisses, Michel et Michelle les lanceurs de fourchettes, Jojo le cracheur de cacao et Moutarde et Mayo, les hommes-sandwichs de la fête foraine sans oublier la discrète Vista la voyante.
Cet album plein d'humour et de fantaisie ne se départ pas de son ton léger, pas même lors des moments les plus tragiques de l'histoire.
Les plus jeunes auront probablement besoin d'un adulte pour donner voix aux différentes vies que l'on croise, quitte et retrouve au détour d'une page.
Le thème, enchanteur, les personnages fascinants, l'originalité des illustrations, la poésie et le caractère espiègle du texte séduiront les enfants petits comme grands.
Quant à moi, je garderai en mémoire la poésie sonore des jeux de mots autant que le plaisir tactile du papier et le subtil anticonformisme d'un texte à mettre entre les mains de Jean-François Copé.
Critique écrite dans le cadre de l'opération Massecritique. Un grand merci à Babelio et aux éditions du Rouergue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Fifibrinda
  02 mai 2014
Le très oulipien Renaud Perrin (on se souvient de "Les cerveaux lents des cerfs-volants" et on vient de découvrir "Pool") signe avec "La femme à barbapapa" son premier album narratif, texte et illustration. Et quel texte ! Et quelle illustration ! On en prend plein les mirettes, plein l'oreillette, plein la comprenette ! Des linogravures, du bleu du jaune du rouge, un style graphique apparemment rétro mais très actuel par sa force et son audace. Un texte rythmé et rimé, qui joue avec les mots, avec la pagination, avec le lecteur, avec le sens. Une ambiance de fête foraine, un peu "Freaks", un peu jeu d'enfant, des allusions visuelles (Juliette à son balcon) ou textuelles (l'univers du conte), des illustrations au style quasi cinétique, des jeux de mots à tort et à travers … Bref, ça part dans tous les sens !
Le fil rouge (ou jaune ou bleu) ? Vista la voyante le révèle dans sa boule de cristal en guise de sommaire : Rosa, la femme à barbapapa, rencontre Barbe bleue le mécano. Se mêlent de leur histoire une clef à molette, une clef de sol et une clef d'or … Quand arrive une petite fille à barbichette, Violette, à la recherche de ses parents. Vous suivez toujours ? Alors, à cheval (de bois) jusqu'au grand huit de la page trente-huit ! Au passage nous aurons rencontré Moutarde et Mayo les hommes-sandwichs, Sidonie la dresseuse de saucisses et quelques autres personnages de la fête foraine, sans oublier Okay le perroquet qui donne en écho une version encore plus poétique et déjantée de l'histoire.
Le lecteur tourne sur lui-même comme dans un dessin animé, ne sachant où regarder, où écouter, tant l'album fourmille de trouvailles graphiques et verbales, mais, passé ce vertige, il ne peut qu'être touché par cette histoire d'amour et de différence vécue par des personnages atypiques, joyeux malgré tout.
Pour une première participation à une masse critique, c'est un beau cadeau que ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
leCabasdeZa
  25 avril 2014
On est d'emblée attiré par cette couverture, ces trois couleurs brutes, la ligne caractéristique de la linogravure, mais aussi le titre en forme de clin d'oeil qui balance entre le conte et la fête foraine tendance Freaks.
Dès les premières pages, la diseuse de bonne aventure envoie le sommaire de l'histoire. Je n'avais jamais pensé au caractère prophétique de ce dispositif... Et c'est évidemment sous le signe de la clé (à molette) que s'annonce l'histoire d'amour entre Rosa la femme à barbe (et à barbapapa) et Barbe bleue, le charmant garagiste. Pourtant, que faire lorsque l'ennui se pointe ?
Le bleu outremer domine les images, il est ciel, forêt, herbe, tatouage, mur. Il donne un côté encre fraîche, un côté bleu de travail qui va comme un gant à cette histoire d'amour ordinaire, vécue par des personnages bien peu ordinaires. Barbe bleue, loin du fossoyeur du conte, est un brave type amoureux, prêt à tout pour retrouver sa belle à barbe rouge.
Au-delà d'une première lecture linéaire, le texte invite à se balader dans le livre au gré de la prédiction du début, à courir d'une page à l'autre en prenant des raccourcis. L'objet livre prend alors sa place parmi les personnages, met un instant l'histoire à distance. Les numéros de pages se perdent dans un trou, se fondent dans le décor, disparaissent. On reprend alors le texte depuis le début, en suivant les chiffres et leurs transformations.
Renaud Perrin réussit là un album singulier et émouvant, foisonnant, optimiste.
Lien : http://le-cabas-de-za.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
sterster   21 avril 2014
Barbe bleue ne sait vers où aller pour retrouver Rosa. Il s'assoit et pleure encore en repensant au bonheur des pages 16, 17, 18, 19, etc.
Commenter  J’apprécie          10
sterster   21 avril 2014
"Tu as retrouvé tes couleurs" dit-il à Rosa.
"Et toi ton ventre de la page 18 !"
"Mais qui est cette fille à barbichette?"
"C'est la petite Violette, ça fait une douzaine de pages qu'elle cherche ses parents."
"Sé-pa-sé-pa-rents..." chante Okay le perroquet.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : linogravureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3555 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre