AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2897171421
Éditeur : Numeriklivres (25/05/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Une plongée dans la folie. Une lente, inexorable, anxiogène descente vers le gouffre de la démence. Tout commence par un fait divers relayé par une radio ou la télé, qui semble tourner en boucle autour du narrateur pour l´enserrer dans une angoisse qui le déshumanise. Et toutes ses phobies semblent sortir de lui comme des tentacules immenses qui s´emmêlent et frappent au hasard.

On pense au Horla de Maupassant, bien sûr. La folie vue de l´intérieur, l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
brigetoun
  13 janvier 2013
une remarquable façon de mettre en mots, en rythme l'angoisse, de faire comprendre, assez vite pas en devinant, qu'elle est pathologique - et une tension qui ne baisse jamais, même quand, la folie étant revendiquée, avec souffrance, l'histoire de sa montée, de son installation, prend le dessus, avec peut-être ce qui, sans cette tenue, pourrait sembler un peu trop démonstratif, comme un exposé.
A la fin, les récits, sous récits, bruits de radio ou télévision entendus ou reconstitués, et mêlés aux fantasmes, se répètent, tant qu'on croit un instant (quand on est un peu sot comme moi, et embarqué dans la lecture) à une erreur de pagination, répétition qui semble un peu désordonnée, comme la montée du délire, avec de légères modifications qui font deviner ce qui se passe, qui sera l'objet d'un dernier article de journal ou communiqué radiophonique.
La traduction de cette angoisse, déconnexion du réel, délire est une réussite
Commenter  J’apprécie          00
chrisimon
  18 janvier 2013
Dés le départ on pense à de sang froid de Truman Capote. On a des sueurs et on ets frappé d'effroi... Seulement depuis 1966 où le livre de Capote a été édité le monde a changé : la violence est devenu interne, rampante. elle est en nous et Une journée de fou, nous le murmure et nous fait réflèchir à ce déplacement. Tandis que Capote courait se rendre sur le lieu du crime dans le Kansas, Gilles Piazo nous montre la scène vue de l'interieur (dans la tête d'un seul homme) dans un village tout aussi paisible. Tandis que Capote voulait comprendre le meutrier en l'observant dans la prison où il attend la peine de mort, Gilles Piazo nous fait voir à travers ses yeux, sa réalité qui n'est autre que la peur (une peur que nous connaissons tous), la peur d'être assassiner soi-même. G Piazo a aussi une oreille pour les dialogues et un sens de l'observation unique, alors n'hésitez pas.
Commenter  J’apprécie          00
ANatalia
  04 août 2013
Dès le début de cette Journée de fou j'ai compris qu'elle me marquerait pour longtemps.
L'angoisse est tapie derrière les mots, les longues phrases et encore accentuée par l'annonce d'un fait divers qui tourne en boucle. le personnage m'est tout d'abord apparu comme une énigme. Pourquoi une telle angoisse ? Pourquoi vit-il ainsi sur le qui-vive ? Mais très vite, on comprend qu'il y a vraiment quelque chose en lui qui ne tourne pas rond. Si je voulais faire de l'humour je dirais que si justement, c'est une spirale infernale dans laquelle il est piégé.
Le récit de cette folie est tellement bien mené, que ma gorge se serrait à l'idée de ressentir ce que cet homme éprouve dans sa tête et par réflexe dans son corps. C'est grâce à la puissance des mots et la rythmique de l'écriture que Gilles Piazo ( également musicien ) attrape notre coeur, le serre à l'étouffer nous faisant vivre intensément cette journée de fou de l'intérieur de la tête de son personnage.
Peu à peu, j'ai découvert le comment de cette progression vers la folie au fil de scènes venues du passé, des bribes de souvenirs, des évènements passés inaperçus mais ayant gravé leur empreinte. Des flash back sur les ondes qui déboussolent : Est-ce la réalité ? Un cauchemar ? Une autre angoisse ?
Je ne dévoile plus rien sur ce magnifique roman. Je ne peux que vous conseiller vivement de le lire.
J'ai adoré l'écriture de Gilles Piazo, sa façon l'air de rien de nous amener à nous questionner, réfléchir à cette masse d'infos qui nous tombe dessus en permanence : leur impact sur des esprits déjà fragilisés, leur nécessité ou leur incongruité. Ces interrogations qui m'assaillent régulièrement, sans doute comme l'auteur : que penser d'une société qui contraint à l'isolement en créant la peur ?
Lien : http://dzahell.fr/?p=823
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
brigetounbrigetoun   13 janvier 2013
juste à l'instant ce petit crissement comme un coup de tonnerre, hurlement effrayé de ma vie qui bascule, à vif entaillée par la minuscule et monstrueuse torsion que la lame du diamant vient d'infliger au silence de la nuit. Immobile, honteusement immobile j'attends que son bras à l'extrémité gantée noire passe de l'autre côté de la vitre pour tourner la poignée ; se glisse, serpent sombre épousant la verticale, à travers l'orifice pratiqué et soigneusement calibré ; que la fenêtre grince faiblement dans sa rotation vers le dedans, l'estomac glacé par la peur comme par une gorgée de mauvaise eau de vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
brigetounbrigetoun   13 janvier 2013
L'une après l'autre elles ne s'égrènent plus, mais se chevauchent à présent, se mélangent jusqu'à presque se fondre, affolées par la pression de son doigt sur le bouton cuivré de la sonnette, de l'autre côté du mur auquel je suis maintenant appuyé sans bien savoir comment je suis arrivé là, l'épaule au ras de la fenêtre, le dos collé à la tapisserie, livide
Commenter  J’apprécie          00
brigetounbrigetoun   13 janvier 2013
Une marche silencieuse a été organisée De barbier, avec une lame élancée et pure il frôle mon oreille gauche jusqu’à ce qu’il la retourne, côté tranchant, sa casquette avec et
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : angoisseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
675 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre