AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782501146890
128 pages
MARAbulles (29/06/2022)
3.24/5   27 notes
Résumé :
Ana est une étudiante un peu en marge. Elle fuit tout contact humain.
Atteinte d’éco-anxiété Ana éprouve des difficultés à se nourrir. Sa vie s’articule entre ses cours à la fac, ses visites chez le psy et ses conversations avec Olm, un être protéiforme qui peut aussi prendre une apparence humaine. Il est le seul avec qui elle arrive à communiquer. Olm connaît les blessures d’Ana…
Que lire après L'ami colocataireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Je suis toujours assez sensible à des histoires de personnages un peu en marge de la société et qui éprouvent de la souffrance. Il suffit de gratter pour voir ce qui ne va pas vraiment.

On a une jeune femme étudiante qui visiblement fait très attention à ce qu'elle mange dans un régime végan le plus strict. Elle est également très attentive à tout ce qui peut détruire la planète. Exit les feuilles de papier pour les publicités qu'elle est chargée de distribuer moyennant une contribution car cela détruit les arbres de la planète.

A noter une guerre sans merci contre le bon pot de Nutella à cause de l'huile de palme. A titre personnel, c'est l'un de mes produits préférés. Je sais, ce n'est pas bien. Mais bon.

Elle semble être dépressive car les ressources naturelles de la planète s'amenuisent et que nous allons droit vers le mur. Cela est pour la forme de ce qu'elle indique. Sur le fond, on découvrira des abus sexuels pratiqués lorsqu'elle était une petite fille très innocente. Evidemment, cela peut détruire des vies.

Alors, elle s'est inventée un ami imaginaire qui veille sur elle depuis son traumatisme d'enfance. On va suivre une période charnière de sa vie où elle refuse de tomber amoureuse, où elle règle ses comptes avec sa famille et où elle doit passer des examens importants pour la suite de sa vie.

Elle est suivie par une psychologue qui lui offre d'ailleurs gratuitement une séance lorsqu'elle a des difficultés de fin de mois. J'avoue aisément que je n'ai jamais vu un tel comportement chez un praticien. Pour moi, tout travail mérite salaire. Et non l'inverse.

Un mot sur le dessin pour dire qu'il est tout en finesse dans un style réaliste que j'affectionne tout particulièrement. J'ai adoré les différentes variations sur l'ami colocataire qui semble être protéiforme. Oui, ce trait enchanteur a rendu la lecture très agréable.

Même si à plusieurs moments, on aurait envie de l'étrangler, on arrive à se prendre d'affection pour elle dans son cheminement vers la rédemption. Evidemment, j'aime ce genre de récit où le positif finit par l'emporter. La vie est un combat et il faut se battre (même avec un colocataire imaginaire).
Commenter  J’apprécie          645
En lisant les premières pages, j'ai eu quelques frayeurs, ça ne parle que de nourriture Vegan, d'écoresponsabilité, d'empreinte carbone, je sens la mise en fiction d'une leçon d'écologie, le genre de truc bien-pensant, un peu accusateur et donneur de leçon… Ana, le personnage principal, est affublé d'un ami imaginaire, un protée, l'animal, amphibien aveugle qui vit dans les eaux souterraines, mais aussi le symbole mythologique auquel il doit son nom, au sens figuré, changeant, lunatique, bref, l'ami imaginaire pour faire passer les messages sous forme de dialogues sympas, ça fait effet de style de catalogue. Et un petit tour chez le psy pour couronner le tout. Sans parler du dessin dans l'air du temps, couleurs douces travaillées en numérique, silhouettes stéréotypées avec une influence du manga, élégant mais conventionnel. Ça fait beaucoup d'éléments qui m'invitent à me méfier. Alors j'ai un peu de mal à reconnaître que cette lecture m'a plu.
En fait, ce n'est pas vraiment une lecture idéaliste destinée à donner une leçon, on se fait légèrement berner par son obsession écologique un peu trop insistante, on découvre que son militantisme n'est violent qu'envers sa famille. Évidemment, on va aussi tomber dans quelques clichés dans l'aspect psychologique, mais le rapport entre les deux fonctionne bien, ce n'est pas un livre sur l'éco-anxiété, l'éco-anxiété n'est qu'un médium, une fuite, le support d'une histoire de famille bouleversante, de l'histoire d'une jeune fille d'aujourd'hui.
L'histoire est très bien construite, les personnages, bien que stéréotypés, nous émeuvent, c'est une belle histoire, bien-pensante il est vrai, mais assez originale malgré les apparences, et bien tournée pour nous surprendre et nous toucher, sans tomber complètement ni dans la mièvrerie, ni dans la leçon moralisatrice.
Commenter  J’apprécie          130
Deux thématiques principales ressortent de « L'ami colocataire » : l'éco-anxiété et les violences sexuelles (et les traumatismes qu'elles engendrent). Deux sujets forts et intéressants mais traités ici de manière grossière, sans aucune subtilités. Un propos bien trop caricatural qui a nettement entamé mon plaisir de lecture. Il en ressort du coup un scénario peu captivant et sans intelligence. Les dessins rehaussent un peu le niveau mais cela ne suffit malheureusement pas.
Commenter  J’apprécie          30
Un album qui parle de thématiques importantes, telles que l'éco-anxiété, la détresse psychologiques, les violences familiale et le déni qui peut exister. Elle ose aussi parler de suivi psychologique, de décisions telles que couper les ponts pour se protéger.
Certes les thématiques ne sont pas abordées avec des métaphores fleuries, mais plutôt de façon très directe. Et je crois que ça fait partie des choses qui m'ont plu. J'aime beaucoup les oeuvres qui défendent leur propos à coup de métaphores, mais je trouve qu'on manque parfois d'ouvrages qui osent affirmer les choses telles quelles sont réellement. Ainsi je pense que cette BD trouvera son public, à qui elle parlera franchement, sans se cacher.
Commenter  J’apprécie          00
Vraiment étrange cette BD, l'ami imaginaire de l'héroïne est très spécial mais bon, une fois passée la surprise le récit est plutôt sympa.
On suit cette jeune fille en souffrance dans sa recherche de guérison: changement de vie, psycho-thérapie, engagement...telle est la recette choisie et elle réussie, tant mieux car cette jeune perturbée est attachante.
Le dessin japonisant est agréable ainsi que les couleurs plutôt douces.
Instructif: j'ai appris ce qu'est un protée anguillard et ce n'est pas rien!
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
Sceneario
22 août 2022
Graphiquement, Séverine Lefebvre livre une belle copie, complètement en phase avec l'histoire, même si je trouve que ses personnages ont tendance à être trop inexpressifs !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Bedeo
10 août 2022
Cet album est vraiment surprenant. De facture classique, même si le dessin de Séverine Lefebvre paraît quelque peu imprégné d’influence manga, il s’avère tout à fait original par son propos, son rythme et la manière dont il véhicule et développe les pistes de réflexion abordées.
Lire la critique sur le site : Bedeo
LigneClaire
20 juillet 2022
Un album qui donne une belle leçon de vie sur un joli dessin plein d’espoir. A ne pas manquer.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
BDZoom
04 juillet 2022
L’éco-anxiété est un trouble de plus en plus fréquent chez les jeunes qui ont peur de l’avenir. [...] Cette anxiété — fort bien mise en cases et en bulles dans cet abordable et poétique roman graphique de 120 pages — risquerait même de détériorer durablement la santé mentale des générations futures.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Mon appli éco-responsable m'indique qu'il faut 1000 litres d'eau pour produire 1 kilo d'avocats.
Commenter  J’apprécie          250
On est ce qu’on fait, et non ce qu’on pense.
Commenter  J’apprécie          50
- Je t’ai laminé.
- Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.
Commenter  J’apprécie          10
Je… Je n’y arrive pas. Comment choisir entre des avocats aux OGM venant d’Espagne et ceux d’Afrique du Sud qui sont bio et sous plastique ?
Commenter  J’apprécie          00
Et cet ami imaginaire, il est avec nous actuellement ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pog (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Pog
Dans le 131e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente le premier tome des mémoires du dragon Dragon, baptisé Valmy, c’est fini, album que l’on doit au scénario de Nicolas Juncker et au dessin de Simon Spruyt, édité chez Le Lombard. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : – La sortie de l’album Bertille & Bertille que l’on doit à Éric Stalner et aux éditions Grand angle – La sortie de l’album L’inconnue du bar que l’on doit à Jonathan Munoz et aux éditions Fluide glacial – La sortie de l’album L’ami colocataire que l’on doit au scénario de Pog, au dessin de Séverine Lefebvre et c’est édité chez Marabulles – La sortie de l’album Super cyprine, une vengeance corrosive, album que nous devons à Tess Kinsky et aux éditions Massot – La sortie de l’album Itinéraire d’une garce que nous devons au scénario de Céline Tran, au dessin de Grazia La Padula et c’est édité chez Glénat dans la collection Porn' pop – La réédition en intégrales des Confessions d’un canard sex-toy que nous devons au scénario de Mikaël Roux, au dessin d’Arnaud Poitevin et c’est édité chez Fluide glacial
+ Lire la suite
autres livres classés : ami imaginaireVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (42) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5280 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}